AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 [A]Ashray "Vegas" L. Snyder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4463
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: [A]Ashray "Vegas" L. Snyder   Mer 8 Aoû - 8:04

Fiche de présentation

Informations de bases :


Votre personnage

  • Nom et prénom : Ashray Lewis Snyder surnommé Vegas
  • Age: 23 ans
  • Sexe: homme
  • Race: humain
  • Lieu de vie: France - USA
  • Métier: Gosse de riche pourri professionnel
  • Langue(s) parlée(s): Français et anglais
  • SI sorcier: /
  • SI sorcier confirmé: /

Vous

  • Prénom (facultatif):
  • Age (facultatif):
  • Comment j'ai connu le forum:
  • Mon avis sur le forum:
  • Code: Validé
  • Autre (demande de kit, problème, ...):

Photo d'identité

Plus en détails :

Histoire
Les parents d’Ashray virent naître leur fils un 17 août dans un grand hôpital New-Yorkais. Il grandit dans un luxueux appartement de Manhattan. Son père, Nigel Snyder, était un riche homme d’affaire New-Yorkais. Sans cesse en déplacement dans le pays même et souvent de l’autre côté du monde, il ne passa pas le temps qu’il aurait dû au côté de son fils. Il ne s’en voulait pas vraiment. Il n’avait jamais voulu d’enfant mais il était trop tard lorsqu’Emily lui annonça qu’elle était enceinte. Il aimait énormément celle qu’il avait demandée en mariage deux ans plus tôt et accepta donc que son fils porte son nom. Mais bon, ce n’était pas pour autant qu’il se devait d’être un père model. Emily, quant à elle, avait été un peu surprise par cette grossesse et sa mère, grande chrétienne lui avait formellement interdit d’avorter. Mais pour elle, l’instinct maternel était quand même présent et elle restait le plus souvent possible avec Ashray même si ce n’était pas toujours facile. Emily était mannequin et voyageait sans cesse entre les plus grande capitales pour défiler avec des vêtement prestigieux. En fait, le visage qu’Ashray avait dû voir le plus souvent dans son enfance était celui de Lili. Lili était une jeune femme qui vivait dans leur immeuble. Si l’argent lui avait souri, ce ne fut pas le cas du destin. Lili ne pouvait pas avoir d’enfants et avait demandé à Emily Snyder si elle pouvait s’occuper de son fils lorsqu’elle était absente. Emily prit en pitié la pauvre fille et lui donna l’autorisation après avoir vérifié qu’elle était capable de garder un enfant.


Ashray grandit donc dans un environnement bien plus luxueux que la normale mais sans avoir le luxe d’avoir des parents un minimum présent. Mais au moins, il avait Lili. Il l’aimait énormément et c’était réciproque. Lili, qui était d’origine française profita de tout le temps qu’elle passait avec le petit garçon pour lui apprendre le français. Elle l’encouragea également à faire un maximum de sport et l’orienta quelques années vers le football américain mais ça ne lui plaisait pas vraiment. Une année de basquet ne lui donna pas envie de continuer. C’est lorsqu’il suivit un ami au cours de boxe qu’il trouva quelque chose qui l’intéressait et qui lui permettait vraiment de se défouler. En plus, il pouvait éviter ce qui lui avait déplu dans les autres sports : le travail d’équipe. Ashray n’aimait pas vraiment travailler en équipe. Devoir compter sur les autres lui était insupportable. Une des seule choses que lui apprit son père était que les autres c’étaient de la merde. Les gens étaient stupides et incompétents. Ashray vit par lui-même que c’était souvent le cas et préféra compter sur lui-même. Il pratiqua ainsi la boxe même s’il restait fasciné par une seule chose : les motos qui fonçaient sur les circuits. Il adorait regarder les courses et son père tenta d’une certaine façon de racheter son absences en l’emmenant voir les plus grandes courses et lui permettant de rencontrer les meilleurs pilotes.


Un soir, Ashray qui avait huit ans, sortit de sa chambre et se dirigea vers celle de ses parents. Ils étaient là ce soir et pour encore une semaine. Il voulait en profiter et aller passer un peu de temps avec eux. Alors qu’il allait frapper à la porte, il entendit la voix de sa mère demander :


-Et qu’est-ce qu’on va faire d’Ashray ? Il faut l’avouer, on a totalement raté ce gosse.


-Le prochain sera mieux, on lui donnera tout ce qu’on n’a pas pu donner à Ashray. Et on fera en sorte qu’il soit le plus heureux possible. Quant à Ashray, on peut l’envoyer en pension.


-En pension ? Non, ce n’est pas une bonne idée. Je veux le garder près de nous avec notre prochain enfant. Ils seront très heureux ensemble. Notre bébé aura une mère présente qui l’aime, un père présent qui l’aime et un grand-frère.


-Oui, on ne le ratera pas celui-là.



Ashray retourna en courant et pleura toute la nuit dans sa chambre. Il savait qu’il n’avait jamais compté énormément dans le cœur de ses parents mais de-là à être considéré comme un raté, un brouillon, un premier échec avant la réussite. Le lendemain, il ne dit pas à ses parents ce qu’il avait entendu mais le raconta à Lili. Elle le réconforta et sécha ses larmes du mieux qu’elle le pouvait. Elle avait beaucoup de peine pour cet enfant. Entendre ça de la bouche de ses propres parents et en plus devoir grandir avec un frère qui aura tout l’amour de ses parents étaient terrible. Lorsque le couple Snyder annonça à Ashray qu’il allait avoir un petit frère, il se contenta de dire « d’accord » avant de retourner dans sa chambre. En vrai, il aurait aimé fondre en larme et leur hurler dessus toute la peine qu’il avait mais il jugeait que c’était inutile. Que ça ne fera qu’aggraver les choses.


Pendant tout le temps de la grossesse d’Emily, Ashray ne dit rien et garda en lui toute la peine et la colère qu’il avait. Mais ça se voyait sur son visage et à travers ses paroles qu’il n’était pas heureux. Les séances chez le psy se multiplièrent. Mais Ashray refusait de dire quoi que ce soit. Cette femme allait parler à ses parents et les choses allaient empirer. Arriva enfin le jour à Logan poussa ses premiers cris. Ashray était à la maison mais son père avait daigné lui annoncer la « bonne nouvelle » par sms. Lorsque le bébé fut à la maison, Ashray passait son temps les larmes aux yeux à voir ses parents passer leur temps au-dessus du berceau. Il refusait de pleurer, ça lui ferait trop plaisir à cette petite chose qu’il jalousait plus que tout. De toute façon, il n’avait pas besoin d’eux. Il avait Lili lui.


Ashray remarqua bien vite que souvent, Lili partait sur le balcon pour fumer des cigarettes et des fois d’autres substances. Ashray voulut l’imiter mais elle lui interdit de toucher à ces petites choses, jugeant qu’il était bien trop jeune. Il remarqua également qu’elle avait dans son appartement beaucoup de bouteilles d’alcool vides et quelques seringues, même s’il ne comprit pas tout de suite ce que ça signifiait. Ce fut lorsqu’Emily entra dans l’appartement de Lili à l’improviste et qu’elle la trouva en train de s’injecter une drogue dure alors qu’Ashray, âgé de treize ans, était dans la pièce d’à côté que tout changea. Le soir, Ashray voulut rentrer chez Lili mais l’appartement était vide, il n’y avait personne. Il rentra chez lui et demanda :


-Maman, tu ne sais pas où est Lili ?


-Lili est partie Ash.


-Comment ça Lili est partie ?


-J’ai appelé la police et elle va passer un moment en prison pour les drogues qu’elle consommait. Je suis désolée mon fils de t’avoir laissé avec cette femme indigne.



Ashray fixa sa mère dans les yeux sans rien dire pendant presque une minute.


-Indigne ? Répéta-t-il.


-Oui, indigne.


Là, Ashray explosa. Il frappa sa mère au visage si fort qu’elle s’écroula au sol et lui hurla toute sa colère :


-C’est toi qui est une femme indigne. C’est toi qui n’a pas su t’occuper de ton fils et qui a dû le confier à une autre. C’est toi qui t’es dit que tu allais réparer tes erreurs avec un autre enfant, jetant à la poubelle le premier. Lili c’était la seule que j’avais, la seule qui m’écoutait et me comprenait. Espèce de … de … conasse.


Emily sous le choc releva lentement la tête mais Ashray avait déjà claqué la porte. Son mari venait d’entrer dans la pièce et se précipita vers sa femme. Logan, le petit frère d’Ashray, qui n’avait que quatre ans se précipita vers aussi vers sa mère.


Il fallut presque un mois pour retrouver Ashray qui était partit chez la sœur de Lili qui vivait en Californie. Il fut reconduit de force chez lui et à partir de ce jour, les assistants sociaux défilèrent chez eux. Ashray ne parlait presque plus à ses parents. Quant à Logan, il lui en faisait voir des vertes et des pas mûres. Désormais, il n’hésitait plus à montrer sa colère et à crier quand quelque chose ne lui convenait pas, trouvant ça presque drôle de mettre le bazar dans sa famille. Bien sûr, il était privé d’argent de poche et n’avait que ce qu’il avait gardé avant pour acheter ce qui lui revenait le plus cher, ce que Lili fumait sur le balcon, des cigarettes. Il aurait pu suivre le modèle de sa nourrice pour ce qui concernait les drogues et l’alcool préférant éviter. Il avait déjà suffisamment de problèmes comme ça.


Son père décida qu’ils déménageaient en France, pour tout redémarrer à zéro. Ils avaient déjà une villa sur la côte d’Azur, à Fréjus mais il acheta également un appartement dans les beaux quartiers de Paris. Là-bas, il y rencontra une danseuse qui devint sa maîtresse au grand bonheur d’Ashray qui pouvait faire chanter son père et lui soutirer tout son argent. Il s’acheta tout ce qu’il voulait ainsi qu’une moto ducati. Ashray quittait souvent la maison pour plusieurs semaines et dormait chez des amis à travers le pays. Ses parents ne s’inquiétaient plus. En fait, pour eux, Ashray n’était qu’un étranger qui vivait sous leur toit et qu’ils nourrissaient de temps à autre lorsqu’il ne subvenait pas lui-même à ses besoins. En ce qui concernait l’école, Ashray continua. Il rattait pas mal d’heure de cours et ne parvenait pas à garder la moyenne. Son père (sous les menaces d’Ashray de parler à sa mère de sa liaison) dû intervenir auprès du directeur pour qu’il ne vire pas Ashray. Il dû également dépenser beaucoup d’argent pour que ses profs lui mette la moyenne. Nigel Snyder avait mis tellement d’argent dans cette école qu’elle aurait dû porter son nom.


Un jour, il se paya un voyage jusqu’à New-York pour aller voir Lili. Elle lui manquait et en plus, son père lui avait annoncé qu’elle était sortie de prison. Il ne trouva pas Lili chez elle et alla voir chez sa sœur. C’est là qu’il apprit que Lili était morte d’une overdose mais qu’elle lui avait laissé un mot « Mon petit Ash, si tu lis ceci, c’est que je suis morte. De quelle façon, je n’en sais rien pour l’instant mais je pense que toi, tu dois savoir. Sache que je t’ai toujours aimé comme mon fils. Garde moi dans ton cœur. Lili ». Celle lettre fit pleurer Ashray. La seule personne pour qui il avait jamais compté s’était éteinte. Il avait beau avoir dix-sept ans, il donnerait n’importe quoi pour que Lili le prenne dans ses bras et le réconforte comme lorsqu’il était petit.

Il revint en France et rien n’avait changé. Son frère s’en prenait toujours plein dans la gueule lorsque ses parents n’étaient pas là, sa mère baissait toujours la tête lorsqu’il essayait de la regarder dans les yeux et son portefeuille géant de père entretenait toujours une relation avec cette danseuse de cabaret. Ashray fêta ses dix-huit ans et obligea son père a presque vider tout son argent pour lui offrir un Yacht. Nigel allait finir par être ruiné par son propre fils qui se vengeait. Ashray s’acheta huit porshes, cinq ferrari, deux Rolls-Royce et une grande maison dans le Sud de la France. Il y déménagea et vit sa petite vie tranquille, loin de ses parents et surtout, loin de son frère. Il commençait seulement à être en paix lorsqu'il sut que ses parents étaient ruinés et devaient quitter leur luxueux appartement. Il trouvait son père stupide de se laisser manipuler comme ça. Mais bon, il aimait deux femmes à la fois et ne voulait pas avoir une trop mauvaise réputation même si son fils était déjà la cause des chuchotements sur son passage. Il repartit sur New-York pour reprendre son ancien métier, emmenant avec lui sa très chère danseuse sans que sa femme et son deuxième fils ne soient au courant. Son premier avait fait en sorte de savoir tout ce qu'il faisait.



Caractère

Les + d'Ashray

Ashray est quelqu'un de souriant. Il applique au pied de la lettre ce dicton : "Si tu croise quelqu'un qui sourit, sourit-lui. Et si tu croise quelqu'un qui ne sourit pas, offre lui ton plus beau sourire, ça le fera chier". Généralement, les gens comprennent qu'Ashray se fout de leur gueule à travers le sourire qu'il leur lance. Mais bon, ce n'est pas pour autant qu'Ashray passe sa vie à sourire ou à se foutre de la gueule du monde. Il est relativement sympathique et attachant. Il n'a pas beaucoup d'ennemis mais ceux-là s'en prennent plein la poire. Il a beaucoup d'amis, énormément de connaissance et encore plus de gens qui veulent faire un tour en ferrari ou passer sur son Yacht. Ashray a pas mal d'humour et depuis qu'il s'est vengé en ruinant son père, voit toujours du positif dans chaque situation et se dit que ça pourrait toujours être pire même si sa vie n'était pas très turbulente, il devait avoir un ange gardien quelque part.
Ashray est exigent envers lui-même et déterminé. Lorsqu'il veut quelque chose, il l'obtient. Il s'oblige à faire des efforts lorsqu'il le veut vraiment et est prêt à tout pour avoir ce qu'il veut. Assez courageux, il ne reculera devant rien et personne.
Ashray est chanceux. Il passe pas mal de son temps dans les casinos et gagne pas mal dans ces endroits. S’il est chanceux au jeu, il est malheureux en amour. Ses histoires ne durent jamais très longtemps et se finissent généralement en catastrophe.

Les - d'Ashray

Ashray est égocentrique, narcissique et prend les gens pour de la merde. Surtout ceux qui lui lèchent les bottes pour son fric. Mais bon, il essaye quand même de se montrer un minimum respectueux même si ce n'est pas toujours facile. Il est impertinent et hautain, énervant souvent les gens.
Ashray est superficiel. Il juge les gens et les choses sur leurs apparences et n'achète que des objets de marque. Il s'entraîne pour rester au top physiquement car il est persuadé que tout le monde pense comme lui.
Il est impulsif et colérique. Il agira toujours à l'instinct et ne réfléchira qu'après avoir agis. Depuis la dispute avec sa mère, il n'hésite pas à montrer lorsqu'il n'est pas content ou qu'on le contredit trop longtemps. Il aime donner des ordres et se faire obéir. Il a toujours besoin de dominer et de contrôler la situation.
Il lui faut également son espace personnel. Personne ne rentre dans sa chambre, personne ne conduit sa moto ou sa voiture, personne ne lui pose de question sur son histoire. C'est comme ça un point c'est tout. Ashray est macho et un peu sexiste, on ne peut pas le cacher. Il a beau avoir vécu avec une femme, pour lui, un homme c'est un homme et une femme, c'est une femme. A la cuisine, à la vaisselle et au lit. Point. Il s'est pris de nombreuses gifles à cause de son attitude mais reste quand même assez populaire auprès des filles, principalement à cause de son argent.
Ashray adore être le centre d'attention et fait en sorte que ça soit le cas en rajoutant souvent une couche de fausse modestie histoire de ne pas se faire repérer tout de suite comme un narcissique.
Il est persuadé que l’argent fait tourner le monde, peut lui ouvrir toutes les portes et peut acheter n’importe quoi et n’importe qui. Disons que Paris Hilton est une amatrice à côté d’Ashray Snyder. Sauf que lui n’avait pas le nom d’une capitale. Ses amis avaient bien noté cette différence et pour réparer cette erreur, ils l’appelaient Vegas, considérant que Vegas était la capitale des jeux.
Inutile de dire qu'Ashray est pourri-gâté. Il veut toujours le dernier truc sorti et le plus cher qui existe. S'il achetait quelque chose qui n'a pas coûté la peau des fesses à son père, il se sentait mal. Comme si l'objet était défaillant et qu'il devait en acheter un meilleur même si ce n'était pas le cas.

Physique

Beau gosse professionnel

Ashray mesure un mètre quatre-vingt huit et s'oblige à rester en forme physique pour son propre égo. Il a les cheveux blonds courts. Ses yeux sont bleus océan et son regard est souvent moqueur.

Il porte un tatouage en forme de dragon qui s'enroule autour de son bras. Il se l'est fait faire pour attirer l'attention et faire en sorte que les gens regardent ça et évitent de poser des questions sur les cicatrices qu'il a à l'avant bras. Ashray avait fait ça lorsqu'il était chez la soeur de Lili, après que celle-ci eut été en prison et avait recommencé lorsqu'il avait appris sa mort. Comme sa peau est blanche, les cicatrices ne se voient pas trop et comme elles sont plus profondes que nombreuses, on le croit lorsqu'il dit qu'il est passé à travers une fenêtre.

Au niveau de son style, ça dépend des jours. Il porte toujours des vêtements de marque et est toujours bien habillé. Qu'il ait le swag avec un jeans, un tee-shirt et une casquette ou la classe avec un costume à deux milles euros, il fait toujours en sorte qu'on aime poser le regard sur lui. Il a souvent des lunettes de soleil dont le prix sert à acheter de la nourriture à une famille pour un mois. Il est toujours rasé de près et très propre pour ne pas gêner les gens avec l'odeur de la cigarette et il a le tic de passer la main dans ses cheveux.

En fait, on pourrait dire qu’Ashray est un coffre-fort sur pattes. Dans ses poches, on peut toujours trouver un briquet en argent gravé à son nom, un paquet de cigarette, le dernier Iphone sorti et un portefeuille avec de nombreuses cartes bancaires régulièrement approvisionnées par son père. Même si les sommes versées varient en fonction de ce que gagne son père, Ashray ne pourrait jamais tomber à court. Il a amassé suffisamment pour deux vies et a des amis encore plus riches de que lui.

Il a une rolex d'une valeur de cinquante mille euros et une d’une valeur de septante mille euros. On lui avait proposé le modèle à cent-mille euros mais il avait refusé, jouant les modeste avant de passer un coup de fil à son père pour être sûr qu’il trouverait ce model précis sous le sapin à noël. Ou plutôt qu’il lui enverrait puisqu’il ne comptait pas fêter noël à Paris avec sa famille mais bien à Ibiza avec des amis.



Dernière édition par Ashray Lewis Snyder le Lun 24 Déc - 6:33, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nwella Elmaï

avatar

Age : 20

Race : Humain

Blabla : 108
Argent : 4037
Nous a rejoins le : 13/07/2012

MessageSujet: Re: [A]Ashray "Vegas" L. Snyder   Mer 8 Aoû - 8:31

Je n'ai rien à redire. Sauf quelques petites fautes de frappe mais ce n'est pas bien grave ^^'

Validé

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com/t6-anwella-elmai
 

[A]Ashray "Vegas" L. Snyder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» City of Las Vegas
» VEGAS ELEVATION
» Vegas-Elevation
» Las Vegas ou Vegas ?
» Las Vegas Parano (ft. Camden)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Administration :: Personnages :: Dossiers classés :: Humains déclarés-