AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 La vie est trop courte (feat Ashray)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: La vie est trop courte (feat Ashray)   Mer 9 Avr - 1:48

Un éclat de rire. Ce son significatif en disait long sur l'état de la jeune femme. L'amusement. L'espièglerie. La distraction. Effectivement, Keira Jones s'amusait comme une folle dans ce genre de lieu. Boites, bars, restaurants, cela ne changeait rien. Elle vivait la vie comme elle venait. Ce qui lui avait échappé pendant une grande partie de sa vie. Voire la totalité. Aujourd'hui, elle rattrapait tout ce temps perdu. Avec une joie non feinte. A dire vrai, Keira avait abandonné son humanité. Juste après avoir été relâchée par Lily et le reste, ce qui s'était passé dans sa vie était tellement indescriptible qu'il n'y avait que cette solution qui s'offrait à elle. Et elle l'avait choisie, sans aucun remord. Cela faisait près de cinq ans qu'elle vivait ainsi, sans que rien ne lui manque. Au contraire elle s'amusait, encore et encore. Si elle ne faisait que ça. Elle s'épanouissait véritablement en tant que vampire. D'ailleurs, la faim commençait à se faire sentir. Elle avait passé sa soirée à danser et à boire. Maintenant, elle avait envie d'autre chose. De plus... corsée. Elle abandonna ses « amis » du jour en prétendant avoir quelque chose à faire. Sans plus de cérémonie elle s'éloigna. Son regard parcourut la rangée de frigos avant de trouver quelque chose de potable. Un sourire apparut sur son visage. En s'approchant, elle remarqua, non, elle sentit la présence d'un autre vampire. En tournant la tête, elle le vit. Il l'avait vu aussi. Et ils regardaient la même chose. Hors de question. Keira n'était pas d'humeur à laisser passer aux autres. Elle se fraya un passage à travers la foule jusqu'à l'objet de son désir. « Hey ma jolie » Celle-ci se retourna. Elle avait les cheveux bruns et des yeux de biche. Elle lui sourit d'un air entendu. Sûrement une lesbienne, d'après sa tenue... En continuant de sourire, elle débuta son hypnose. Finalement, l'autre vampire était arrivé. Avec une grimace, Keira se retourna « Dégages, gros. Elle est à moi. »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Jeu 10 Avr - 1:47


La vie est trop courte
ft Keira


Rencontre




20h00
Ashray venait à peine de se lever. Pourquoi si tard ? Son métier de steward lui bousillait complètement son horloge biologique avec tous ces décalages horaires. Le dernier vol qu’il avait fait était entre New-York et Sidney. Autant dire qu’il était mort de fatigue. La deuxième raison de ce réveil tardif était sa nature de vampire. Et oui, le soleil ne lui réussissait pas vraiment. En caleçon, il traversa son appartement pour aller se servir un bon verre de jus d’orange pressé. Son appartement était à son image : d’une propreté exemplaire. Très exigent avec les autres et surtout avec lui-même, le jeune vampire attachait une grande importance à l’apparence physique. Paradoxalement, il n’était pas si superficiel. Une fille au physique ingrat propre sur elle, bien coiffée, bien habillée et souriante lui plaisait plus qu’une fille canon aux cheveux abimés, qui tirait la gueule et qui laissait les poils jaillir de partout. Les poils … Ashray en avait horreur. C’était ni beau, ni propre. Pourquoi la nature les avait-elle faits de cette façon ? Pour les humains passe encore mais, les vampires devraient tous être imberbes de la tête aux pieds. Point.  

Pour se préparer il mit une heure. Tout ceci peut vous paraître exagérer puisqu’on parle quand même bien d’un garçon. Mais, Ashray avait grandi avec sa mère et trois sœurs sans jamais connaître son père. Tout s’expliquait par cette simple information. Ce soir, il comptait sortir en boîte et rentrer avec une fille. Les nightclub étaient un lieu de débauche superficielle, parfait pour y trouver une relation d’un soir. Hors de question pour lui d’avoir plus. Les filles qu’ils rencontraient avaient la fâcheuse tendance de la prendre pour un homosexuel refoulé. En fait, il n’y avait pas que les filles. Même ses amis le pensaient. Cette situation commençait à sincèrement lui casser les bonbons.

23h00
En boîte, il oublia ses malheurs avec quelques petits verres. Bien vite, il trouva une charmante jeune femme à qui il plaisait visiblement (à moins qu’il ne soit complètement à côté de la plaque ce qui ne serait pas la première fois). Après quelques moments passés l’un contre l’autre, il lui proposa d’aller leur chercher à boire. A peine revenait-il avec deux verres qu’il vit que SA proie était devenue celle d’une autre vampire. Comment pouvait-il en être sûr ? Il le sentait. Celle-ci ne se gênait pas pour utiliser ses pouvoirs d’immortelle pour séduire SA proie. Ah mais quelle pute ! Une lesbienne en plus.

« Dégages, gros. Elle est à moi. »

Et puis quoi encore ? D’où elle sortait cette folle qui avait les ovaires au bord de l’explosion. Mais qu’elle se casse.

« T’as qu’a aller dans une boîte de gouine salope. »

Il avait été obligé de hausser la voix pour se faire entendre à cause du bombardement de la musique. Histoire de bien lui faire comprendre que la chasse était gardée, il tira un peu sur son haut au niveau de sa poitrine pour y vider son verre d’alcool et tous les glaçons qu’il contenait. Voilà de quoi la refroidir un peu. Sur ce, il ne traîna pas et emmena sa proie bien plus loin dans la boîte où il reprit tranquillement son entreprise de séduction un sourire aux lèvres. Le sourire c’était en pensant à l’autre lesbienne qui devait être encore pétrifiée au milieu de la piste, les seins congelés. La pauvre, il l’avait ridiculisée.

Ashray : 1 – La lesbienne : 0.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Ven 25 Avr - 7:56

la vie est trop courte

ASHRAY X KEIRA
Come on baby


Keira pensait sincèrement que l'autre vampire se casserait sans demander son reste. En tout cas, il aurait mieux valu pour lui. Malheureusement, celui-ci ne l'entendait pas de cette oreille. « T’as qu’a aller dans une boîte de gouine salope. » Elle se retourna brusquement vers lui, furibonde. D'où il la traitait de lesbienne et de salope ? D'OU IL LUI PARLAIT COMME CA ? Alors qu'elle s'apprêtait à lui faire entendre sa manière de penser, il la devança en faisant quelque chose... qui eut le mérite de totalement la désarçonner. Il tira sur le haut du tee-shirt de la vampire pour vider le contenu de son verre, avec les glaçons qui allaient avec. Keira eut un sursaut, la bouche en « o », un cri de surprise coincé dans la gorge. La surprise l'empêcha de réagir, alors que certains gens aux alentours ricanaient, et que d'autres bavaient devant son décolleté. Keira, les poings serrés, retint un cri de fureur. Elle fusilla le dos de son agresseur de pacotille... Avec SA proie. Pour qui il se prenait celui-là ? Elle allait lui ravaler toute la satisfaction qu'il avait pu avoir en exécutant son geste. Mais d'abord... Elle secoua son tee-shirt pour enlever les glaçons, et dû même en ôter de ses propres mains. Saloperies. Un gars s'approcha, lâcha une blague, et elle lui répondit par une claque retentissante et un « Fermes-la ». Ses collègues éclatèrent de rire. Elle en profita pour s'écarter de la foule et retrouver sa proie. Non, ses proies, dorénavant.  Elle se fraya un passage entre la populasse et chercha activement ce qu'elle voulait. Ah, voilà. En passant, elle se saisit de ce que tenait un gars, qui lâcha un « Hé ! » indigné. En arrivant là où elle voulait, elle tapa sur l'épaule du vampire et le reçut avec un verre en pleine gueule. Ce n'était pas de l'eau. Elle esquissa un sourire satisfait « La vengeance est un plat qui se mange froid, chéri » sur ces mots, elle prit la main de la proie et l'emmena plus loin, tout en faisant preuve d'un peu de persuasion. Elle se dépêcha et la guida jusqu'aux toilettes des filles. Il n'y avait personne. Elle n'eut pas le temps de se réjouir. Elle sourit face à sa nouvelle victime, d'un air volontairement mielleux « Ma belle, tu ignores tout de l'attention qu'on te porte ce soir, hein ? » sans attendre de réponse, elle l'hypnotisa « tu ne voudras plus jamais voir le gars qui t'as accosté. Plus jamais, tu en as peur, même.  Il n'est pas fait pour toi. Tu me fais confiance pour ton bien-être, n'est-ce pas ? » elle lui caressa la joue. Quelle innocence... « Quand il arrive, tu te casses et tu vas voir les gens avec qui tu es venue. Tu ne veux plus t'éloigner d'eux ». Elle acquiesça, biennn. Obéissante en plus... Elle se recula, juste à temps pour que l'autre blondasse refasse son apparition. Elle l'écouta, sourit, le prit par le col et le plaqua contre le mur. L'autre en profita pour suivre ses ordres et s'en aller. « C'est une très, très mauvaise idée de jouer à ça avec moi. ".


_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Ven 2 Mai - 9:14


La vie est trop courte
ft Keira


Rencontre




Ashray restait fier de lui sur le coup. Le principal problèmes des boîtes c'était ça : les salopes qui se croyaient tout permit depuis le regonflage de leurs seins ou la transformation d'une guenon en un truc baisable. Ce à quoi il ne s'attendait pas c'était qu'elle refasse son apparition d'une manière ... marquée. Ashray aimait bien le whisky mais pas en shampoing et encore moins en soin du visage. Heureusement qu'il avait eu le temps de fermer les yeux.

Qu'est-ce qui le dérangeait le plus ? Qu'elle ait par cette action tâchée sa magnifique chemise ou qu'elle en ait profité pour se tirer avec sa proie. Sans doute un peu des deux. Hors de question qu'il se laisse faire comme ça. Une fois qu'il les retrouva dans les toilettes des femmes étrangement désertes, il eut la désagréable surprise de voir sa proie se barrer en courant. Intéressant.

Deuxième désagréable surprise, la gouine avec les ovaires à deux doigts de l'explosion le prit par le col et le plaqua contre le mur.

« C'est une très, très mauvaise idée de jouer à ça avec moi. ".

Pas mal, pas mal. Mais bon, il lui en fallait plus pour l'intimider surtout qu'il faisait une bonne tête de plus qu'elle. Ce ne fut donc pas difficile d'inverser la situation en la plaquant à son tour contre le mur. Histoire de l'emmerder un peu plus, il lui murmura à l'oreille :

"Un conseil, revient dans vingt kilos sinon je vais te défoncer et pas de la façon que tu aimerais."

Sur ces mots, il la lâcha et s'en alla dans les toilettes des hommes déjà plus animées histoire de se passer de l'eau sur le visage.

Ashray : 2 – La lesbienne : 1.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Ven 16 Mai - 2:11

la vie est trop courte

ASHRAY X KEIRA
Come on baby


Le fait qu'il ait l'air de s'amuser de la situation ne fit qu'aggraver la situation. Croyait-il qu'elle plaisantait ? Vraisemblablement. Finalement, il enversa les positions et fit en sorte de la plaquer contre le mur. Habituée à ce genre d'extras, elle ne sourcilla même pas. Elle était seulement agacée. Peut-être un brin blasée. « Un conseil, revient dans vingt kilos sinon je vais te défoncer et pas de la façon que tu aimerais. » elle arqua un sourcil. Il se croyait pour le nombril du monde ce gars. Comme si elle avait envie qu'il la touche. Pff. Et elle n'aimait pas cette façon qu'il avait de se croire plus fort qu'elle. Arg. C'était rageant. Bon, peu importe. Il n'était qu'un pion. Un sale con de plus qui arpentait la terre ferme. Elle n'avait pas de raison de s'attarder plus sur son cas. Finalement, elle sortit des toilettes et retrouva sa chère amie. Elle s'amusa encore un peu avant de l'embarquer avec elle, ayant la ferme intention d'en terminer avec cette histoire. C'est pourquoi elle se retrouvait dans le parking, gardant sa proie sous son bras, en route vers sa voiture.


_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Ven 6 Juin - 8:40


La vie est trop courte
ft Keira


Rencontre





Une chose était sure, Ash n'allait pas se laisser gâcher la soirée a cause de cette petite chieuse. C'était fou comme il y en avait de plus en plus. Même dans son métier les connasses pullulaient à son grand dam. Une fois rafraîchi, il retourna dans la fournaise qu'était la boîte de nuit. 




Il se trouva un coup d'un soir comme d'hab malheureusement, ça n'allait jamais plus loin. Manque de chance ou véritable poisse il ne savait pas. Son idylle d'une nuit avait un prénom qui finissait en a, quelque  verres dans le nez, une jupe très courte et un joli décolleté. 




Il la ramena jusqu'au parking dans le but d'aller chez elle. Jamais il ne ramenait de fille chez lui, c'était trop bien rangé et présenté pour qu'une emmerdeuse vienne y mettre le bazar. 




Quelle ne fut pas sa surprise de voir que, garée près de lui, il y avait la connasse du début de soirée avec sa proie. Dieu semblait être un sadique avec un sens de l'humour particulier. Histoire de lui rappeler qu'il existait, il plaqua sa compagne contre le mur du parking juste sous les yeux de la peste. Immédiatement, il commença à l'embrasser et la caresser partout, pressant son corps contre le sien, souriant à l'idée qu'il se faisait de la tête de la lesbienne. 
Ashray : 2 – La lesbienne : 1.




_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Ven 6 Juin - 9:13

la vie est trop courte

ASHRAY X KEIRA
Come on baby


Keira aimait s'amuser. C'était l'une des choses qu'elle avait appris à aimer, depuis sa transformation, qui commençait à dater. Elle avait totalement changée. Cette fille innocente avait laissé presque laisser place à une garce sans cœur. Ou du moins, elle se persuadait que c'était le cas. L'idée que rien ne pourrait l'atteindre la remplissait de satisfaction. C'était ce qu'elle cherchait depuis toujours. En etant humaine,elle était experte dans cet art. En devenant vampire, elle avait eu l'occasion d'abandonner son humanité et elle l'avait fait. Désormais, plus rien ne l'empêchait de faire ce qui lui chantait. Elle ne se privait plus et faisait en sorte de tout vivre à fond.

Lorsqu'elle aperçut le mongole de la boîte, elle arqua un sourcil, étonnée. D'autant plus qu'il faisait en sorte de se montrer… présent. Elle en était persuadée. Elle le regarda dévorer la bouche de sa conquête du soir avec une envie presque vulgaire. Un sourire apparut sur ses lèvres. Ca, elle connaissait. Il se croyait intéressant. C'était mignon. Keira les toisa avec un amusement semblable à celui qu'aurait un adulte à observer deux enfants jouer. « Pathétique » lâcha-t-elle, elle était sûre qu'il avait entendu. Keira retourna un sourire innocent à sa proie et lui désigna la voiture. Elles n'avaient pas de temps à perdre, et sûrement pas avec ce pigeon de banlieu.


_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Mer 9 Juil - 4:00


La vie est trop courte
ft Keira


A votre service





Ashray avait quelques verres dans le nez et ça se sentait dans ses gestes et dans sa façon de se comporter. Et, sur cette nuit, il ne s’était pas fait que des amis, loin de là. Pourtant, ça ne suffisait pas à l’empêcher d’être de bonne humeur. En plus, il avait trouvé une magnifique jeune fille avec qui partager sa nuit bien qu’il ne doive avouer que la véritable beauté du soir c’était l’autre salope de vampire. Mais bon, on ne pouvait pas toujours avoir ce qu’on voulait. Pour se consoler, il rentra chez sa nouvelle compagne histoire d’y passer une nuit rythmée.

Le lendemain matin, il était de retour chez lui, s’étant échappé des griffes de la jeune femme qui s’était révélée un peu trop folle à son goût. Ashray était également superficiel, attachant une grande importance à la beauté du corps humain mais de là à installer un miroir géant pour s’observer faire l’amour. Sur ce coup, il s’était sentit comme un objet pourtant, une petite voix dans sa tête lui disait qu’il avait échappé au pire. Avec la vampire de la nuit dernière, ça aurait été peut-être pire. Mais qui sait.

Il dormit une bonne partie de la matinée et la gueule de bois ne fut pas trop violente pour le jeune homme. Heureusement, il ne commençait à travailler qu’à 18heures. Ce coup-ci, c’était un vol de nuit New-York Moscou d’une dizaine d’heures. Et, s’il se ramenait avec des cernes à cause de sa nuit en boîte, il allait se faire allumer par sa supérieure et pas dans le bon sens du terme. La compagnie aérienne était luxueuse et, son personnel de cabine était trié sur le volet, l’apparence physique ayant autant d’importance que les compétences. Heureusement pour lui, aucun passager n’avait jamais eu à se plaindre de ses services.

Ashray était sans doute un des rares hommes au monde à mettre plus d’une heure et demie à se préparer pour aller au travail, refusant de laisser le moindre détail de son apparence au hasard. Il aimait son boulot plus que tout. Voir d’autres pays, avoir l’hôtel payé gratuitement, rencontrer des gens, tout ça c’était parfait. Oui, bien sûr il y avait aussi les problèmes de décalage horaire, les déplacements et les horaires de travail variables le tout qui impactait sur sa vie privée. Mais ça, il s’en foutait. Il savait très bien que quand une fille le quittait en prétextant qu’il n’était pas stable ça voulait dire qu’elle avait trouvé un mâle plus viril avec les poils et tout le bordel. Berk.

A 18 heures (heure de New-York) il était déjà dans l’avion. Très élégant, il portait sa tenue de travail et surtout, il la portait bien. La tenue était composée d’une chemise blanche en soie, d’un costume bleu foncé d’une cravate grise et d’une belle paire de chaussures cirée. Ils n’étaient que deux hommes pour six femmes dont leur principal atout était un décolleté plutôt plongeant. Les portes de l’avion s’ouvrirent et un à un, les passagers entraient. L’équipage saluait avec un sourire et l’un d’eux accompagnait la personne jusqu’à son siège et lui proposait déjà les services offerts par la compagnie de luxe.

C’était à Ashray d’accompagner le dernier client qui était en fait une femme. En fait, c’était LA femme, LA vampire. Dieu était un sadique à l’humour douteux de les faire se rencontrer dans de telles conditions. A la fois perturbé et agacé, Ashray tenta de ne rien laisser passer, gardant son éternel sourire blanc lorsqu’il la salua comme il fallait. Seul détail, la peur qui se lisait dans ses yeux. Cette femme ne l’aimait pas et il sentait qu’elle allait tout faire pour lui pourrir au maximum ce vol en sachant qu’il ne pourrait pas répliquer. Le pire dans cette situation, c’était qu’Ashray la voyait pour la première fois à la lumière du jour et il devait bien avouer qu’elle était divine avec ses beaux yeux gris soulignés de noir. Lui qui avait toujours eu un faible pour les vampirettes brunes, le voilà servi.

Il l’accompagna jusqu’à son siège. Première classe dans un avion de luxe ? Cette femme avait plus que les moyens. Une fois qu’elle fut correctement installé, son bagage à main dans l’emplacement réservé à cet effet, Ashray resta le dos droit, les mains dans le dos et demanda selon son petit discours formel :


« Bienvenue à bord mademoiselle. Au nom de la compagnie, du pilote et de tout l’équipage, je vous souhaite un agréable séjour sur ce vol. Souhaitez-vous quelque chose de particulier avant que nous ne décollions ? »

Au vu du sourire de la jeune femme carnassier, il se décomposa presque, ayant l’impression d’avoir le diable en face de lui. Son instinct lui hurlait presque de s’enfuir de l’avion tant que c’était encore possible.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Mer 9 Juil - 21:59

la vie est trop courte

ASHRAY X KEIRA
Come on baby


En vérité, Keira passa une nuit plus tranquille qu'elle ne l'aurait pensé. Elle s'était attendue à rentrer accompagnée mais, ses plans avaient eu une tournure différente. A cause du pigeon. S'il ne lui avait pas renversé ce foutu verre sur sa robe. D'ailleurs, elle n'osait imaginer dans quel état elle se trouvait. En se levant, elle n'avait pas l'esprit à vérifier. Elle déjeuna tranquillement, prépara ses affaires et et s'en alla. La jeune femme passa la journée à travailler. Fort heureusement, elle ne commençait pas plus tôt, elle avait eu le temps de récupérer de la veille. Sa journée fut terrible. A la fin, elle était bien contente d'en avoir fini. Comme si cela ne suffisait pas, arrivée à sa voiture, les bras chargés de dossier, elle fit tomber ses clés de voiture. Elle jura et se baissa. Ce qui, avec une jupe, s'avérait loin d'être évident. Elle finit par se relever, non sans difficulté et à ouvrir la portière. Oh joie. Elle jeta les dossiers sur les sièges arrières avant de claquer la porte et de s'installer sur la place du conducteur. Une fois la porte refermée, elle inspira un bon coup et posa la tête sur le volant. Calme. Elle allait y arriver. Pour finir, elle partit. Les bouchons la firent arriver vingt minutes plus tard. Elle se dépêcha de finaliser ses affaires avant de repartir aussitôt de son appartement. La jeune femme détestait être en retard. Surtout aujourd'hui, alors qu'elle avait un vol le soir-même.

Elle arriva à l'aéroport presque en catastrophe. Heureusement qu'elle était une habituée. Elle ne perdit pas de temps et se rendit là où elle devait aller. Quand elle se retrouva à l'intérieur, elle lâcha un bon soupir de soulagement. Par contre, quand elle vit qui l’accueillait, elle perdit son sourire. Le pigeon. Ou le blondinet. Tous les surnoms convenaient, à ce stade. Elle le dévisagea un peu bêtement. D'ailleurs, ce dernier affichait un sourire by colgate, mais elle le lisait dans ses yeux, dans son expression : Il n'était pas ravi de la voir ici. Il l'accompagna à son siège comme il était convenu. Keira manqua de rire en le voyant, le dos bien droit, les mains dans le dos, déballer son petit discours, avec ce fameux sourire. Une sorte de plan idiot fit son apparition dans son esprit. Elle avait passé une mauvaise journée. Ce petit gars allait être sa récompense. Le pauvre. Un grand sourire apparut sur son visage et elle lui confia « Je vous appellerais si j'ai besoin de quelque chose ». Maintenant qu'elle avait trouvé quelque chose pour faire ses griffes, elle n'allait pas s'en priver. C'est pourquoi, tout au long, elle se montra aussi chiante que possible. Elle ne faisait que l'appeler, lui demander toutes sortes de choses insignifiantes, rien que pour voir son sourire défaillir. Keira se faisait une joie de jouer avec lui, comme un chat avec une souris, en attendant de voir ses dernières forces se vider. Elle fut presque déçue qu'il ne craque pas. L'avantage, c'était que grâce à lui, sa mauvaise humeur s'était envolée. Cette affreuse journée ne restait qu'un vague souvenir. En parallèle, elle relisait ses dossiers et prenait des notes. L'amusement, c'était en plus. Sa principale préoccupation était son boulot. Encore et toujours. Elle fut presque déçue lorsqu'une voix annonça qu'ils étaient parvenus à destination. D'un air aussi digne que possible, elle sortit. On aurait dit une petite reine qui sortait de son carrosse. En passant à côté de lui, elle lui glissa « Pas mal, le service » et elle sortit. Elle ne ressentit pas le choc des premières fois en revenant à l'air libre. C'était une habituée, désormais. Elle appela un taxi. L'amusement était terminé, retour à la réalité.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Mer 16 Juil - 5:23

Ashray L. Snyder a écrit:

La vie est trop courte
ft Keira


Un resto ?





La jeune femme répondit d’un grand sourire, un peu comme une bête qui venait de trouver son repas du jour.

« Je vous appellerais si j'ai besoin de quelque chose »

Ces mots sonnaient presque comme une menace de mort pour lui. Il sentait vraiment que les choses allaient très mal se passer. Néanmoins, il n’allait pas se laisser faire. Hors de question de laisser à sa boss sadique une occasion de lui faire une remarque. Il inclina doucement la tête et répondit :

« Bien mademoiselle. Passez un agréablement moment en notre compagnie »

Ensuite, il s’en alla, regagnant sa place parmi l’équipe pour les démonstrations de sécurité avant le décollage. Une fois au-dessus des nuages, l’avion prit une certaine ambiance. Les gens commencèrent à parler de tout et de rien et le véritable travail commença. Ashray avait beau essayer de rester dans les zones de l’avion loin de la sorcière, elle l’appelait sans cesse. Quand il lui apportait son jus d’orange, elle jugeait qu’il n’y avait pas assez de glaçons. Il revient avec plus de glaçon mais, cette fois, il lui fallait une paille coudée. Il refit un aller-retour pour aller chercher la dite paille coudée. Là, la couleur ne lui plaisait pas. Au total, elle lui fit faire une cinquantaine d’aller-retours avec ses caprices. Déterminé, il décida de ne pas craquer, de toujours lui apporter ce qu’elle voulait sans un mot. Des clients chiants, Ash en avait connu pas mal mais elle, il la mettait dans son top cinq.

L’avion finit par atterrir neuf heures plus tard. Le meilleur moment de ce vol fut quand elle fit une petite sieste et qu’elle ferma donc sa grande bouche. Libéré et délivré, il avait envie de crier sa joie mais se retint. La capricieuse sortit la dernière, comme pour allonger un peu le plaisir. Alors qu’il lui souhaitait un bon séjour, il s’attendait à recevoir des critiques acerbes sur ce vol, juste sous les yeux de sa supérieure. Etrangement, la jeune femme lui jeta un regard enjôleur qui le fit frémir et le surpris au plus haut point. La suite encore plus.

« Pas mal, le service »

« Merci mademoiselle », répondit-il poliment.

Elle s’en alla à la suite de tous les autres voyageurs et il soupira de soulagement, c’était enfin finit. Il avait réussi à tenir le coup et à ne pas s’attirer d’ennuis. Il rejoignit ses collègues histoire de discuter un peu avant de se diriger vers la sortie. Son regard fut attiré par un objet brillant sur un des sièges. C’était celui de sa grosse cliente du jour. Il s’y rendit et remarqua qu’elle avait oublié un beau stylo argenté avec un petit cristal dessus. Sans doute un swarovski. Il allait finir aux objets trouvés ou dans la poche d’une des dames de ménage. Ash choisit donc de le mettre dans sa poche à lui.

Une fois débarrassé de sa tenue de travail, il dit au revoir à ses collègues. A Moscou, c’était le milieu de l’après-midi. Ash était habitué au décalage horaire mais ça avait toujours un effet sur lui. Le prochain vol était à destination de Cancun dans deux jours. Les deux nuits à l’hôtel étaient payées par la compagnie. Le dit-hôtel était plutôt beau et design avec tous les conforts dont il pouvait rêver. Sa valise derrière lui, il alla se présenter à la réception. En regardant autour de lui pendant que l’employé vérifiait que tout était en ordre, il aperçut l’unique occupante de l’ascenseur dont les portes se fermèrent quelques secondes plus tard. Bien sûr, il fallait qu’il tombe sur elle. Pas grave, au moins ici elle ne pourrait plus le traiter comme son larbin privé. Il allait peut-être en profiter.

Au soir, il était partit pour faire un tour en ville après une sieste de six heures. Il avait plutôt faim et appréciait la cuisine russe bien qu’il préfère largement celle du Japon. Alors qu’il traversait le hall pour sortir, il aperçut sa fameuse cliente assise seule à une table du bar de l’hôtel. Devant elle, un dossier de papier et un verre de vodka. Pourquoi était-elle seule ici ? Vu son physique, elle pouvait s’offrir la compagnie de n’importe quel homme. Curieux, il s’approcha et toussota pour signaler sa présence. Elle leva ses yeux gris vers lui et, tout à coup, il se demanda pourquoi il venait lui parler après ce vol horrible. Comme seule excuse, il lui tendit sons stylo précieux encore dans la poche intérieure de sa veste.

« Tenez, vous l’avez oublié dans l’avion. »

Elle le récupéra et, il se dit qu’il pouvait au moins tenter sa chance.

« Je comptais aller diner au centre-ville. Il y a pas mal d’établissements plutôt agréables. Vous voulez m’accompagner ? Ça sera toujours mieux que boire toute seule »
, dit-il en désignant d’un geste de la tête le verre de vodka.

Oui, il portait un jugement sur l’alcool. Ashray n’aimait pas boire. Un cocktail quand il sortait en boîte mais jamais d’alcool fort. Soudain, il se dit qu’elle avait peut-être rendez-vous avec quelqu’un et qu’il passait donc pour le débile de l’affaire. Il tenta donc de rattraper le coup comme il pouvait.

« C’est juste une proposition. Si vous avez autre chose de prévue, je comprendrai très bien. »




_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Mer 23 Juil - 22:32

la vie est trop courte

ASHRAY X KEIRA
Come on baby


Keira ne perdit pas de temps. A peine arrivée, elle se rendait au rendez-vous qui avait été fixé depuis de longs mois. Avec tous ses déplacements, elle aurait dû s'habituer au décalage horaire, mais pas tant que ça. Cela lui fit énormément du bien de se retrouver en Russie. En foulant le sol, un sourire s'était épanoui sur ses lèvres. Elle adorait vraiment s'y rendre. Cette réception n'était pas tant une corvée, finalement. Ce qui faisait qu'elle se repérait sans problème. D'autant plus qu'elle parlait couramment la langue, alors, c'était un plus. Elle passa toute l'après-midi au boulot avant de rentrer, fatiguée. Elle prit une longue douche et se changea. Finalement, elle se décida à descendre en bas pour prendre un verre. Keira s’attabla à une table, face à un verre de vodka et des dossiers. Au bout de vingt minutes, elle était tellement plongée dedans qu'elle ne sentit même pas la présence de l'homme qui se tenait en face d'elle. Oh, le pigeon. Elle battit des paupières d'un air surpris. Son regard s'arrêta sur un stylo qu'il lui tendait. Qu'est-ce qu'il voulait qu'elle fasse avec ? Quand il lui fit savoir qu'elle l'avait oublié, elle le reconnut. Ah, oui, c'était le sien. Elle le prit, le remercia et le rangea dans son sac. Un sourcil arqué, elle le dévisagea alors qu'il lui proposait de dîner avec elle. C'était une plaisanterie ? Elle avait mis ses nerfs à rudes épreuves pendant tout le vol et il lui proposait un diner ? Soit il était maso, soit il était idiot. Finalement elle le dévisagea avec un sourire, se disant que dans les deux cas, il restait sexy. Puis, cela lui permettait de se... détendre en bonne compagnie. Elle allait s'amuser. Pourquoi refuser ? « Bien » Et elle se leva d'un air gracieux, se retourna et se pencha pour prendre ses dossiers. Elle devinait aisément où le regard du jeune homme se portait en cet instant. La jeune femme se redressa et lui offrit un sourire « Merci pour la proposition. Je monte ça, et je suis à vous » Son sourire s'accentua alors qu'elle passait près de lui. Dieu qu'elle adorait ça. Pour finir, elle prit l'ascenseur – sûr au moins, sinon elle risquait de se casser la gueule dans les escaliers avec ses talons. Une fois dans sa suite, elle posa les dossiers d'un geste pressé, se recoiffa et se pomponna vite fait bien fait. Oh, et elle remit sa robe en place, histoire d'accentuer le décolleté qu'elle proposait généreusement. Contente du résultat, elle descendit et le rejoignit. Keira se comportait comme si c'était naturel « Après vous ».

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Sam 25 Oct - 9:54


La vie est trop courte
ft Keira


Un resto ?





Ashray se sentait plutôt stupide d’avoir fait cette proposition. Une femme de ce calibre était rarement seule, il n’allait pas se leurrer non plus. Sans oublier que sa remarque sur l’alcool pouvait facilement être mal interprétée. Pendant quelques secondes elle le dévisagea, l’obligeant ainsi à détourner le regard.

« Bien »

Il reposa ses yeux sur son visage et remarqua qu’elle souriait. C’était communicatif et il fit la même chose. Ainsi donc elle accepta, en voici une bonne nouvelle pour ce début de soirée. La jeune femme se leva avant de se pencher pour prendre ses dossiers, offrant ainsi à son prétendant une magnifique vue sur sa croupe de jument. Elle se retourna avec le même sourire et annonça :

« Merci pour la proposition. Je monte ça, et je suis à vous »

« Parfait mademoiselle »

Elle se dirigea ensuite vers l’ascenseur et il ne put s’empêcher de la fixer sur son trajet. Perchée sur des hauts talons, elle adoptait une démarche aussi féminine que féline qui ajoutait du charme à tout son être. Quant à lui, il se demandait toujours comment les femmes pouvaient réussir à se déplacer sur de telles hauteurs fines sans finir les quatre fers en l’air.

En attendant sa compagne, il s’assit dans un fauteuil et détailla le fameux hall de l’hôtel. C’était vraiment une chouette ambiance, classe et distinguée mais sans que cela ne devienne pompeux. Ainsi les employés ne parlaient pas avec cet accent hautain qu’avaient les serveurs de certains grands restaurants français comme il avait déjà pu en faire l’expérience une fois.

Histoire de mettre toute les chances de son côté, il se leva et alla se placer devant un des miroirs présents de façon à examiner son reflet à la recherche maniaque de la moindre imperfection comme faisaient les adolescentes. Souvent ses relations lui faisaient la réflexion qu’il prenait plus soin de son apparence qu’une femme mais, ce qu’elles n’avaient pas compris, c’était que cet aspect-là lui permettait justement d’attirer bien plus facilement la gente féminine.


La jeune femme finit par le rejoindre. Elle avait recoiffé ses cheveux et ajusté son maquillage. Ce n’était pas l’élément le plus flagrant, en effet, son décolleté semblait s’être approfondi. Oh, il n’était pas assez stupide pour y regarder directement, il se servait du reflet du miroir pour faire sa petite inspection.

« Après vous »

Il sourit et lui tendit son bras qu’elle attrapa. Ils se dirigèrent ensuite vers la sortie après avoir salué la réception. Au dehors, il héla un des taxis présents et ouvrit la porte à sa belle avant de la rejoindre dans la voiture noire. Il donna au chauffeur l’adresse de son restaurant préféré et mit sa ceinture. L’homme démarra de manière brusque et Ashray eut soudain peur pour sa vie. Les russes étaient très portés sur la vodka et il espérait de manière tout à fait compréhensible que son taximan du soir ne soit pas de ce genre. Histoire de se détendre, il se dit que le trajet allé durer tout au plus une dizaine de minutes et qu’au pire, il mourait en bonne compagnie. A ce propos, il se tourna vers la jeune femme, pris sa main et embrassa ses doigts. Ce geste n’était pas de trop, il savait que ça faisait toujours craquer. Il jouait sur le plan sentimental, réveillant même chez les plus austères, leur âme de petite fille attendant un quelconque prince charmant.

« Puis-je connaître votre prénom ? », demanda-il avec un sourire sans lâcher sa main.




_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Lun 27 Oct - 23:26

la vie est trop courte

ASHRAY X KEIRA
Come on baby


Quand elle arriva, Keira le surprit en pleine inspection. Traduction : Il se regardait dans un miroir. Elle croisa son regard à travers la vitre.

Il finit par sourire et lui tendit son bras. Ce qui la surprit agréablement. Finalement, il connaissait les bonnes manières. Elle attrapa son bras aussitôt et le suivit docilement. Ils prirent un taxi, qu'avait hélé le jeune homme. Il la laissa passer devant, et elle s'installa à son aise. Elle le laissa donner une adresse. Elle s'attacha et remit une de ses mèches derrière son oreille. Elle se demandait où il avait choisi de l'emmener. Elle espérait ne pas faire tâche dans le décor, avec ses vêtements. Comme pour appuyer ses pensées, elle lissa sa robe au niveau des cuisses, d'un geste trahissant sa nervosité. Non, elle n'était pas du tout nerveuse. Seulement... Bon, légèrement nerveuse. Elle rit légèrement en voyant que le démarrage du taxi avait surpris son compagnon. Pour ceux qui n'avaient pas l'habitude, c'était sûrement surprenant. Après toutes ces années, Keira était une habituée. Si bien qu'elle s'y sentait comme chez elle. Ce qui, d'une certaine manière, était un peu le cas. La suite des évènements eut le mérite de l'étonner une nouvelle fois. En effet, le blond s'était emparé de sa main et l'avait embrassé. Elle ne le quittait pas des yeux. Décidément, il réussissait à la surprendre de plus en plus. Jamais on ne lui avait fait ça.

« Puis-je connaître votre prénom ? » lui demanda-t-il, sans pour autant lâcher sa main. Elle ne parvenait pas à détourner les yeux. Elle agissait toujours ainsi, même si cela mettait certaines personnes mal à l'aise. « Keira, Keira Jones. » répondit-elle presque automatiquement « Et vous ? ». Presque instantanément, la voiture changea de direction de manière brusque. Elle réussit à ne pas tomber en posant sa main sur la cuisse du garçon sans nom. Elle lui offrit un sourire d'excuse et retira sa main après quelques secondes « Il faut avoir l'habitude. Vous venez souvent ici ? ».


_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Mar 28 Oct - 8:46


La vie est trop courte
ft Keira


Seuls les anges savent aimer





Il aimait séduire, c’était inné chez lui. Mais, il ne se plaisait pas à séduire n’importe qui. Certaines filles ne l’intéressaient pas du tout tant leur banalité lui donnait envie de pleurer. D’autres étaient à la vulgarité ce que l’air était à un ballon. Quant à la jeune femme avec qui il allait partager une soirée, elle lui plaisait vraiment. Il aimait le mouvement de ses cheveux, la couleur de ses yeux, le volume de ses cils, le petit bout pointu de son nez fin, la forme légèrement ovale de son visage, ses pommettes roses et ses lèvres faites pour le baiser. Le reste de son corps ne le laissait pas indifférent bien sûr. Mais, ce qui comptait réellement, c’était son visage. Après tout, c’était l’élément principal qu’il allait fixer pendant un moment. Sans oublier que c’était aussi ce qui pouvait le mieux présenter une personne.

Dans ses yeux d’un gris profond, il y voyait beaucoup de choses, toutes aussi différentes que les nuances de cet iris énigmatique. Un gris métallique, froid, dur et violent comme si les cicatrices qu’elle ne portait pas sur son corps s’étaient inscrites dans ses yeux. Autour, il y voyait un gris doux, et profond, comme le symbole d’une tristesse et d’un mal être qu’il espérait passager, une douleur enfuie au plus profond d’un cœur meurtri. Le tout donnait cette impression de tempête, ce sentiment qu’a un homme seul au milieu de la plaine quand les nuages menaçants commencent à se rassembler au-dessus de lui, le piégeant, lui imposant un jugement dernier et céleste. Il aimait ces yeux et toute la complexité qui en jaillissait comme un torrent. Il aimait cette puissance avec laquelle ils le fixaient comme s'ils étaient les yeux de la providence, laissant son âme à nu devant elle.

Il aimait sa peau d’une blancheur immaculée, comme les ailes des anges ou ces statues parfaites et antiques au regard fixe et d’une perfection de marbre, avec toute la dignité et la force qui les accompagnaient. Il aimait sentir sa poigne autour de ses doigts. Ashray tenait sa main pour l’embrasser et elle le tenait aussi d’une certaine manière comme si elle ne voulait pas le laisser s’échapper. Sa peau douce lui rappelait la soie la plus pure d’Asie qu’il avait pu un jour toucher dans un de ses voyages. Ses yeux descendirent sur les courbes de son corps qui invitaient à la passion la plus ardente pour une nuit infinie, à un désir brûlant qui limitaient les flammes de l’enfer à la dangerosité d’une simple bougie, une invitation à une passion piège comme cette pomme empoisonnée et rouge. Ses lèvres étaient aussi rouges que le sang, belles et pulpeuses, appelant au baiser. Mais, apposée sur ce corps et avec ce regard, elles semblaient pouvoir délivrer le jugement le plus sévère que la terre ait portée ou les mots d’amour les plus purs qu’aucun cœur n’a jamais pu imaginer.

Oh oui, il aimait cette femme en face d’elle, son corps, son attitude, cette aura qui s’échappait d’elle. Il voulait la posséder, la découvrir et craignait en même temps que son désir ne le piège dans un labyrinthes sans la moindre sortie. Il ne voulait pas la laisser s’enfuir après une nuit, il ne voulait pas qu’elle disparaisse aussi facilement. S’il devait la suivre à l’autre bout du monde, il le ferait, prisonnier soudain d’une inexplicable frénésie enchanteresse que des milliers d’écrivains avaient vainement tentés à décrire à travers le temps. C’était un peu comme si cette étrangère qu’il avait détesté dans l’obscurité, découvert à la lumière, il la désirait dans cette ambiance étroite et lourde de l’arrière de ce taxi moscovite. Ce n’était pas un désir impie ou sale comme il l’avait ressenti mainte fois, mais un désir de plus, de beaucoup plus, de toujours plus.

Il revint sur Terre, libéré de son voyage entre les nuages lorsqu’elle répondit à sa question. Elle lui donna son prénom et son nom, tout simplement :

« Keira, Keira Jones. »

S’il devait se laisser aller à un petit jeu de décomposition, il verrait dans la première syllabe –kei, une déformation du mot key, la clé. Cette ressemblance le fit sourire après toutes ses belles pensées qui ne prirent pourtant dans la réalité d’une fraction de seconde. Oui, cette femme était la clé de ce qu’il y avait au-delà du désir de tout homme. Comme une vie après la mort ou dans ce cas-ci, une vie après l’amour. La dernière lettre de son prénom était un a. C’était commun à de nombreuses femme mais, ce a, évoquait chez les hommes le charme et la passion, appuyant un peu plus son impression première. Keira. Oui, c’était un prénom magnifique. Quant à son nom de famille, il ne s’attarda pas énormément dessus. C’était banal mais, de par cette caractéristique, rendait réel et humain l’ange qu’il avait fasse à lui.

« Et vous ? »

Ce qui pouvait être vu comme une simple question de politesse, il le voyait une comme une invitation. Oui, d’une certaine manière ça l’était, mais il s’emballait de manière invisible et complètement abstraite, donnant à son regard cette étincelle niaise qui pouvait attiser autant de jalousie que de moqueries.

Il n’eut pas le temps de répondre que leur chauffeur donna un coup de volent brusque, les faisant de nouveau bouger à l’intérieur de ce taxi. Sa compagne perdit l’équilibre et se rattrapa en posant sa main sur sa cuisse, geste qui aurait pu être pris comme tendancieux mais qui le dérangeait nullement.

« Il faut avoir l'habitude. Vous venez souvent ici ? »

Oh, avait-elle remarqué qu’il n’aimait guère ce chauffeur et sa manière de conduire ? Sans doute vu son air mal à l’aise. Lui qui traversait le ciel dans toutes les directions dans des engins d’une puissance incroyable n’était plus très stable à l’arrière d’un simple taxi. Il eut un petit rire et répondit :

« Je m’appelle Ashray et je n’ai pas vraiment l’habitude. Je suis déjà venu quelques fois mais je songe à faire mes prochains déplacements à pieds si cela ne vous dérange pas. Je tiens quand même à ma vie »

Il lâcha à regrets ses doigts et la fixa quelques secondes. Il avait envie de se faire bien voir d’elle, de ne pas rater sa chance, ne de pas la voir lui tourner le dos. Mettre des mots sur ce qu’il ressentait était beaucoup trop complexe et presque honteux. De simples lettres ne pouvaient habiller de telles émotions. Pourtant, il choisit d’essayer. Doucement, il caressa son visage et lui dit :

« Je vous trouve vraiment belle, vraiment magnifique. Pas comme ces mannequins qu’on déshabille par centaines. Non, c’est différent. Il y a dans vos yeux quelque chose qui me rappelle l’infini et qui me dit aussi de profiter de la vie. Il y a quelque chose dans votre sourire qui me rendrait heureux même si la mort venait me chercher maintenant. C’est peut être un peu stupide et, on doit vous dire ce genre de choses très souvent mais, c’est la vérité. Et je suis encore désolé de vous avoir mal parlé lors de notre première rencontre. Je pense que je n’avais pas correctement mesuré la chance que j’avais d’être en votre présence mademoiselle. »

Ashray avait lu de nombreux livres anciens. Il avait cette capacité de pouvoir parler avec des mots simples mais qui transcendaient les gens un peu comme ces grands écrivains. Il espérait que cet aspect de sa personnalité lui plaise et qu’elle ne le trouve pas ridicule avec ses airs de prince de contes féériques pour enfants.




_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   Mar 28 Oct - 21:34

la vie est trop courte

ASHRAY X KEIRA
Come on baby


Il ne semblait pas gêné, mais presque. « Je m’appelle Ashray et je n’ai pas vraiment l’habitude. » Ca, elle l'avait remarqué. Ashray... Ce nom ne lui disait rien, elle ne l'avait jamais entendu. Original. «  Je suis déjà venu quelques fois mais je songe à faire mes prochains déplacements à pieds si cela ne vous dérange pas. Je tiens quand même à ma vie » Elle lâcha un petit rire. Trop peureux ces américains. Finalement il enleva sa main. Alors que Keira s'attendait à le voir se tourner afin de demander au chauffeur de s'arrêter, il lui caressa le visage avec délicatesse. Elle écarquilla les yeux par son audace. Et il la surprit encore plus avec ses paroles suivantes :

« Je vous trouve vraiment belle, vraiment magnifique. Pas comme ces mannequins qu’on déshabille par centaines. Non, c’est différent. Il y a dans vos yeux quelque chose qui me rappelle l’infini et qui me dit aussi de profiter de la vie. Il y a quelque chose dans votre sourire qui me rendrait heureux même si la mort venait me chercher maintenant. C’est peut être un peu stupide et, on doit vous dire ce genre de choses très souvent mais, c’est la vérité. Et je suis encore désolé de vous avoir mal parlé lors de notre première rencontre. Je pense que je n’avais pas correctement mesuré la chance que j’avais d’être en votre présence mademoiselle. »

Pour l'étonner, il l'avait étonné. On pouvait même dire qu'elle était littéralement sur le cul, vulgairement parlant. A ce stade, tout son étonnement devait se refléter dans ses yeux. On lui avait déjà dis qu'elle était belle, bonne, baisable, etc. On avait essayé de la draguer avec ce genre de discours mais, elle ne les avait pas crus. Ca sonnait plus comme un « J'ai envie de te baiser ici et maintenant ». Ce discours faisait plus penser « J'ai envie de t'embrasser pour toujours ». Ce qui ne collait vraiment, vraiment pas. Son discours devait être le même, il devait signifier la même chose. C'était obligé. Ils ne voulaient que ça, tous. Ceux qui s'étaient intéressés de trop près à son argent l'avaient regretté. Lui, qu'est-ce qu'il voulait ? Les deux peut-être ? Ca ne l'étonnerait pas. C'était comme ça, elle y était obligée et elle avait réglé sa vie de cette manière. La relation qu'elle avait entretenue le plus longtemps avait duré 6 mois. Un record pour elle. Mais il avait fini par la tromper, et elle n'avait pas vraiment apprécié. Du coup, elle avait bien fait en sorte qu'il ne l'oublie pas de si tôt, tout comme sa putain. Elle n'aimait vraiment pas qu'on la prenne pour une imbécile et qu'on cherche à l'humilier. Fort heureusement, l'histoire avec ce cafard remontait à quatre ans. Depuis, elle avait enchaîné les coups d'un soir. Certains restaient plus longtemps, comme ils avaient prouvé leur efficacité. Sinon, rien. « Pas d'attaches » Voilà ce qu'elle disait. Le fait qu'elle soit vampire l'obligeait à .. se faire des amis plus souvent, certains pouvaient même la traiter de « salope », mais c'était comme ça. Keira ne pouvait pas y échappé, tout comme sa soif de sang. Et comme ce n'était pas son genre de garder un esclave lobotomisé qu'elle violerait et sucerait son sang régulièrement, elle était bien obligée de faire ça à sa manière. Heureusement pour elle, la jeune femme restait discrète dans ses activités. Personne ne crachait dans son dos. Si jamais cela se produisait, elle le savait. Forcément. Et ladite personne se retrouvait dans l'impassibilité de démentir ses paroles, et elle le regrettait. Keira était plutôt rancunière dans son genre, quand on touchait à sa réputation, ou à son honneur. Enfin « honneur », plutôt fierté.

Ce petit malin jouait avec le feu. Il ne le savait pas, mais il jouait avec le feu. Elle allait lui évité de se brûler. Elle qui s'apprêtait à le faire languir un peu et le garder sous le coude, elle allait devoir revoir ses plans. Pour ce faire, elle s'arma d'un sourire enjôleur et continua de le fixer, comme elle le faisait depuis toute à l'heure. « Merci, pour ces compliments. On m'a déjà sorti ce genre de choses, en effet, mais je pense qu'aucune femme ne se lasserait d'être compliquée. Ou alors, c'est une hypocrite. Pour ce qui est de notre première rencontre, vous êtes pardonné ». Elle fit mine de se redresser -chose pas très évidente en voiture- « Votre restaurant est encore loin ? Si cela vous arrange, on peut terminer à pied ».


_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie est trop courte (feat Ashray)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est trop courte (feat Ashray)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un prof un peu trop attirant feat Tristan.
» Pour moi, même l'éternité est trop courte. [PV: Ma cavalière]
» « La vie est trop courte pour se faire chier un samedi soir. » FRANKIE
» Sois unique. Sois vrai. Sois toi-même car la vie est trop courte pour que tu sois quelqu'un d'autre.
» J’aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte. ▬ Caëlyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Titre :: Staff :: Le Futur-