AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 L'argent ne dors jamais Ash|Kei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: L'argent ne dors jamais Ash|Kei   Mer 9 Avr - 0:41



8.01

La salle des marchés de Snyder Inc. Quel bel endroit. L’immense pièce était vide et calme. Les ordinateurs étaient tous éteints, encore endormis. Les chaises de bureau restaient correctement placées derrière les tables. Les téléphones étaient prêts à être utilisés, gardant leur supériorité sur les nouvelles tablettes. Tout était d’un calme presque religieux.


9.01

Et voilà, la journée avait démarrée. La bourse venait d’ouvrir depuis une minute et déjà tous les traders et courtiers étaient aux taquets, hurlant dans leurs téléphones, le regard vrillé sur des écrans om défilaient des millions de chiffres. Une armée d’hommes en chemise blanche, pantalon noir et veste jetée au hasard dans la salle se remplissait les poches en vidant celles des plus riches. Car oui, Snyder Inc. Était la société de Robin des bois en personne. Volant aux riches pour donner à ses traders fous, Ashray Snyder était au sommet du monde de la bourse. A seulement vingt-neuf ans, il était à la tête d’une immense entreprise de courtage léguée par son père. Présenter les choses sous cet angle faisait du jeune homme un vulgaire gosse de riche placé là par son papa adoré. Les choses étaient différentes. Son père, riche et intelligent, avait eu de nombreuses sociétés toutes différentes. Ashray avait hérité de la plus pourrie, celle sur qui personne n’aurait parié un rond de bouteille. Aujourd’hui, il était un des hommes les plus puissants des Etas Unis.
Bien sûr, sa fortune était difficile à estimer tant il l’avait diversifiée et planquée. Comptes en suisse, sociétés fictives, escamoteurs, tout était bon pour se faire du pognon. Sa vie était une réussite. Il était marié à une femme magnifique, mannequin dont les formes rendraient jalouse n’importe quelle femme du monde. Bien que le gouvernement et la SEC le tiennent à l’œil, il n’avait aucun vrai problème de légalité dans ses affaires. Après tout, il avait bien appris des erreurs de ses prédécesseurs et comptait bien laisser une véritable trace dans l’histoire.


Aujourd’hui il faisait son entrée dans l’immense tour de verre et de métal jusqu’à la salle de marchés qu’il traversait sous les bonjours de ses centaines d’employés fidèles qui le voyaient presque comme un Dieu. D’un autre côté, il se voyait aussi comme un Dieu de la finance ayant le don de manipuler les gens et les évènements pour engranger du cash. Pour cette journée normale, il était vêtu d’un costume à 6000$ et portait une belle rolex en or. Avant, il en avait une plus grosse mais son « adorable » femme l’avait jetée, trouvant que ça faisait trop bling bling. Tant pis. Son regard se balada sur son armée de traders. Presque tous des hommes, à peine quelques femmes. Bien sûr, la parité sexuelle était rééquilibrée vu le nombre d’assistantes/masseuses/secrétaires/prostituées. Bah quoi ? Il fallait bien que ses gars se détendent un peu. Ce n’était pas aussi simple que ça de jouer avec les finances du monde. C’était tellement stressant que les démissions et suicides se faisaient de plus en plus nombreux à Snyder Inc. Après tout, dans cette folie constante, quiconque adoptait un comportement normal était presque jeté par la fenêtre.


Une fois installé derrière son large bureau en chêne, il écouta d’une oreille distraite son assistante de direction lui lister ses rendez-vous de la journée. Il n’en n’avait pas tellement aujourd’hui, pas mal de temps libre pour ne rien faire. Non, c’était incorrect. Ashray ne pouvait pas rester sans rien faire. Quand il n’était pas défoncé ou en train de défoncer une assistante, monsieur Snyder réfléchissait à la meilleure façon de se faire du fric en évitant les problèmes et surtout, à garder son fric, objets de toutes les convoitises. La bonne nouvelle de la journée fut l’annonce d’une nouvelle tradeuse arrivée ce matin. Oh, de la viande fraiche. Avec un sourire, il demanda à son assistante de faire venir la nouvelle dans son bureau entre le rendez-vous de dix heures et celui de onze heures. Après tout, la petite n’était pas venue postuler dans cette entreprise par hasard. Et même si elle était arrivée innocente, elle était sans doute déjà tombée sur quelques plans Q organisés à l’improviste sous des bureaux ou dans les toilettes. Au moins, le bureau du chef était bien plus confortable et la moquette moins abrasive pour les genoux et les coudes.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: L'argent ne dors jamais Ash|Kei   Mer 9 Avr - 1:15

La vie n'était pas toujours facile pour les femmes. Peu importe leurs nationalités, leurs cultures, leurs langues, leurs apparences. Le résultat restait le même. Pour plusieurs raisons évidentes, les femmes disposaient d'un parcours plus périlleux que celui des hommes. Dans le sens où à l'heure actuelle, elles devaient se battre pour faire valoir leurs droits. Directement ou non, elles le faisaient, sans même s'en rendre compte. Keira n'était pas une féministe extrémiste, mais en tout cas, elle avait des valeurs qu'elle respectait. Dans son milieu professionnel, ces valeurs se confrontaient indéniablement à celles des autres. Plus particulièrement celles des hommes, qui entretenaient un comportement des plus différents. Keira tenait à se faire une place dans ce milieu pour se prouver qu'elle en était capable, qu'elle en avait les capacités. On avait toujours prétendu qu'une femme devait coucher pour se trouver au sommet de la hiérarchie. Inutile de préciser qu'elle n'aimait pas du tout cette pensée et défendait le contraire. Ce qui n'était pas chose aisée, vous en conviendrez. Avant de se présenter aux bureaux de Snyder Inc.  Elle avait déjà posé sa candidature par deux fois. Ces deux institutions lui avaient semblé trop... risquées. Le milieu ne lui avait pas plu et elle avait fini par partir, après une certaine période. Aujourd'hui, ce lundi, elle devait se présenter au bureau du chef du chef. Le président de cette entreprise. En admirant le bâtiment de l'extérieur, elle essuya ses mains sur sa jupe plissée, sûrement moites. Elle inspira un grand coup pour se donner du courage et pénétra dans le lieu. Des milliers d'hommes s'efforçaient de faire leur boulot du mieux qu'ils le pouvaient... Enfin, en apparence. Keira savait ce qu'il en était. Elle plissa le nez juste avant qu'une femme ne se présente à elle, en tant qu’assistante, pour la guider jusqu'au lieu de rendez vous. La nervosité l'empêcha d'articuler le moindre mot c'est pourquoi elle se contenta d'hocher la tête. Elle la suivit docilement, non sans oublier de détailler les environs. En croisant certains regards curieux, elle s'obligea à détourner les yeux. Elle sentait encore leurs regards dans son dos, comme s'ils pouvaient la brûler. En se retrouvant devant la porte, elle reprit une respiration plus régulière. « Monsieur Snyder vous attend déjà » Keira écarquilla les yeux. Si vite ? Elle regarda l'horloge, perchée dans un coin de la pièce. Elle n'était pas en retard, si... ? Elle n'eut pas le temps de dire quelque chose que l'assistante ouvrait déjà la porte « Mademoiselle Jones est ici, monsieur ». C'était le moment. La concernée finit par entrer dans le bureau, se répétant qu'elle n'avait rien à perdre. S'il la refusait, elle pourrait toujours tenter ailleurs. Néanmoins, cette boîte avait du potentiel. Cela aurait été dommage. Il se tenait derrière son bureau. Elle le regarda une seconde avant de suivre l'assistante des yeux, le temps qu'elle s'éclipse. Cela fait, Keira regarda de nouveau l'homme qui gérait toute cette organisation. Il était jeune. Plus jeune qu'elle l'aurait pensé, même s'il était plus vieux qu'elle. Elle s'avança et lui présenta sa main, attendant qu'il la serre, comme les hommes « Inutile de me présenter ».

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: L'argent ne dors jamais Ash|Kei   Mer 9 Avr - 6:26

Son premier rendez-vous avait duré deux heures. Deux heures de discussion sur façon de se débarrasser des agents de la SEC installés depuis une semaine dans une des salles de réunion de l'immeuble. Les deux hommes épluchaient tous les comptes de la société dans le but d'y trouver le moindre petit problème. Bien sûr, Ashray était de bonne foi et leur tendait les bras. En plus de les installer dans une pièce truffée de micros, il jouait avec le thermostat depuis son bureau. Hier, il les avait gratifié d'un beau 33 degrés celcius. Aujourd'hui, d'humeur moins généreuse, il laissait la pièce à 9 degrés. Il n'avait pas envie non plus de finir en prison parce que les deux pigeons étaient morts congelés.

Ashray n'appréciait guère qu'on fouille ainsi dans ses affaires. Il faisait de l'argent comme il le voulait et, ce n'était certainement pas deux pingouins à cravates qui allaient l'arrêter. Peut-être qu'il n'était pas à cent pour-cent réglo mais, les lois étaient si mal rédigées qu'il était difficile de discerner le mal du bien dans le monde merveilleux des finances.

Ce fut sa magnifique assistante de direction qui le sortit de ses pensées en le prévenant que la nouvelle était là. Ashray se saisit du dossier et le feuilleta du regard intrigué. Son directeur du recrutement le lui avait fait parvenir mais, pourquoi ? Le post-it près de la photo l'éclaira « Je la mettrai bien dans mon lit celle-là. Je te laisses l'examiner ». Ashray souris. Ainsi donc c'était à lui de faire passer "l'entretien d'embauche". Avec lui, ce genre de discussion allait très vite. En quelques phrases, il savait si son directeur du recrutement lui avait envoyé une jeune femme pour la taille de ses compétences ou de ses bonnets. Malheureusement, l'un n'allait pas toujours avec l'autre. Au vu du post-it, Snyder Inc. allait être gratifié d'une nouvelle assistante en mini-jupe.

Lorsque la jeune femme entra suivant presque timidement l'assistante de direction, il la détailla. Plutôt jolie, ressemblant bien à la photo du CV. Son tailleur était plutôt beau et Ashray reconnu les discrètes lettres dorées sur le bord de la jupe plissée. Ainsi donc mademoiselle Jones avait déjà une petite fortune ou, plus vraisemblablement, mademoiselle Jones avait des parents qui avaient cette petite fortune. Un coup d'oeil sur le CV lui apprit qu'elle était fille d'un politicien et d'une journaliste. Ah oui quand même. Bon, il n'allait pas pouvoir la culbuter derrière son bureau sans s'attirer tous les problèmes du monde. Raté.

Sa charmante assistante de direction quitta la pièce juste avant que la nouvelle venue ne s'avance près du bureau pour lui tendre la main, précisant qu'il était inutile qu'elle se présente. Ce qui n'était pas inutile par contre, c'était qu'il vire son directeur du recrutement qui lui avait envoyé une bombe intouchable parce qu'il s'était arrêté dans la lecture du CV à la photo sur laquelle il s'était branlé. Cette idée lui fit poser le dossier fermé sur le bureau pour ne plus y toucher.

Poli, il serra la main de la jeune femme et la pria d'un geste de la main de s'asseoir dans un des magnifiques fauteuils en cuir face à lui. Avec ce P-DG là, il fallait oublier les questions basiques sur l'expérience, la motivation et les capacités. Ashray posait deux questions et une épreuve. Le tout était réglé en 5 minutes.

« C'est un beau CV que vous avez là mademoiselle. »

Chez Snyder Inc. CV voulait surtout dire cul de velours. Mais ça, elle ne le savait sans doute pas.

« Néanmoins, il reste encore quelques points à éclaircir et, c'est bien pour ça que nous sommes là n'est-ce pas ? »

Quelques points à éclaircir ... Encore une formule qui avait été pervertie par les traders fous de la société.

« Je tiens à vous prévenir, notre société est binaire, il n'y a que des gagnants et que des perdants. Personne qui est là juste pour essayer. Bien sûr, les perdants ne passent généralement pas un très long séjour parmi nous. Alors je vais déterminer dans quelle catégorie vous vous trouvez. »

Il marqua une petite pause et se leva pour venir s'asseoir sur le bord de son bureau près d'elle. Besoin de marcher ? Oui. Besoin de changer de position ? Oui. Besoin de mater ses seins discrètement d'un autre angle ? Oui.

« Alors dites-moi mademoiselle Jones, qu'est-ce que donc pour vous que la finance ? Qu'est-ce qui vous a poussé à passer les portes de Snyder Inc. ? Jusqu'où êtes-vous prête à aller pour réussir ? Et, enfin ... »

Il prit un stylo doré sur son bureau et le mis entre ses mains fines.

« Vendez-moi ce stylo. », dit-il avec un sourire encourageant.

En réalité, il sentait déjà qu'il allait avoir au mieux une nouvelle assistante en mini-jupe et au pire, une perte de temps.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: L'argent ne dors jamais Ash|Kei   Ven 16 Mai - 2:22

Son-peut-être-futur-patron lui rendit son geste et la pria de s'asseoir sur l'un des fauteuils à côté de lui. Ce qu'elle fit asns poser de question. Elle croisa ses jambes et posa ses mains sur ses genoux, attendant ce qu'il avait à dire. « C'est un beau CV que vous avez là mademoiselle » Elle en fut légèrement surprise, ne s'attendant pas à une remarque de ce genre. Mais elle laissa couler. S'il appréciait, tant mieux. « Néanmoins, il reste encore quelques points à éclaircir et, c'est bien pour ça que nous sommes là n'est-ce pas ? » Effectivement, c'était plutôt évident. « Je tiens à vous prévenir, notre société est binaire, il n'y a que des gagnants et que des perdants. Personne qui est là juste pour essayer. Bien sûr, les perdants ne passent généralement pas un très long séjour parmi nous. Alors je vais déterminer dans quelle catégorie vous vous trouvez. » Cette petite tirade lui plut. Ambitieuse, déterminée et têtue, cela sonnait presque comme un défi à ses yeux, qu'elle avait hâte de relever. Mais c'était bien pour ça qu'elle se trouvait ici. Finalement, il opta pour un autre changement et s'assit sur un coin de son bureau, juste à côté d'elle. Ce qui l'obligea à lever les yeux. « Alors dites-moi mademoiselle Jones, qu'est-ce que donc pour vous que la finance ? Qu'est-ce qui vous a poussé à passer les portes de Snyder Inc. ? Jusqu'où êtes-vous prête à aller pour réussir ? Et, enfin ... » Sur ces mots, il s'empara d'un de ses stylos et lui montra « Vendez-moi ce stylo » avec un sourire. Elle écarquilla légèrement les yeux, déroutée. Il lui passait carrément un test ? C'était ce qu'il semblait. Néanmoins, elle ne se laissa pas dérouter, préférant jouer le jeu. Elle répondit honnêtement à ses questions, sans trop chercher à se vendre non plus. Pour finir cette entrevue, elle se leva, épousseta sa jupe et se plaça juste sous son nez. Ensuite, elle commença à jouer. Ses joues perdirent de leur éclat rosée, maintenant que leur propriétaire s'enflammait dans son entreprise. A sa manière. Ce n'était qu'un petit test, de toute façon. Mais elle espérait sincèrement que ce serait suffisant. Elle priait pour ne pas être rentrée ici pour rien. A la fin, elle lui jeta un coup d'oeil hésitant, les mains jointes, demandant ce qu'il en pensait..

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'argent ne dors jamais Ash|Kei   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'argent ne dors jamais Ash|Kei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Le Jeu :: New-York-