AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 La descente en Enfer (feat ashray)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Dim 2 Mar - 9:35



❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Encore une fois, ils s’embrassèrent longuement. En fait, ils agissaient comme s’ils étaient un véritable couple. Quoi qu’ils soient, quel que soit l’étiquette que l’on puisse coller sur leur relation, ils n’en n’étaient pas loin. Pour preuve, quand elle lui demanda s’il comptait travailler aujourd’hui, il répondit que ses horaires étaient flexibles. Une belle métaphore pour dire qu’il ne travaillait pas, ne faisait que voler et arnaquer. Oui, dans un sens on pouvait dire qu’il n’était pas overbooké par le travail.

Lorsqu’elle demanda s’il voulait rester avec elle, il remarqua que ses pommettes rosirent légèrement, lui donnant un air enfantin. Bien sûr qu’il voulait rester avec elle. Entre rester avec Keira au chaud sous les couvertures et aller traîner dehors dans le froid sous la pluie, le choix était bien vite fait. Dommage qu’ils n’aient pas une véritable maison à eux, avec plusieurs pièces distinctes et pourquoi pas une télévision et un véritable lit. Malheureusement, il ne pouvait rien lui offrir d’aussi énorme. Les petites économies qu’il cachait comme un voleur ne lui serviraient jamais à se payer le plus minable des apparts avant dix ans. Dix ans … Une éternité quand on vivait dans les mêmes conditions que lui. Pourtant, ça faisait déjà huit ans.

Doucement, il répondit qu’il voulait rester avec elle. Faire quoi ? Pourquoi ne pas traîner au lit en discutant de tout et de rien ? C’était un programme plutôt intéressant. Pour rajouter du confort à leur situation, Ash remonta un peu plus les couvertures sur eux. Voilà, comme ça c’était parfait. Parfait ? Pas totalement, il ne savait toujours pas s’ils étaient un véritable couple ou juste des … comment on dit déjà ? Ah oui, des sex-friends. Non c’était stupide. Et puis, Ash n’avait aucunement l’intention de coucher avec qui que ce soit, même si c’était Keira. Hors de question …

Dans les jours qui suivirent, il fit en sorte d’améliorer ce qui était désormais leur coin à eux. Dans une boutique de seconde main, il eut des draps propres pour trois dollars. Pour deux dollars, il eut deux oreillers plutôt confortables. Il acheta une ampoule et bricola la vieille lampe qu’il avait ramené l’autre jour afin d’aménager un coin lecture pour Keira. Ce fut en passant devant une vitrine particulièrement propre qu’il se rappela ne pas avoir pris de douche depuis au moins trois semaines. Mince, il fallait corriger ça au plus vite. En fait, histoire d’être au top, il mit dix dollars pour acheter une brosse à dents, du dentifrice et du déo. Trois choses qui avaient disparus de sa salle de bain depuis au moins six mois. La fameuse douche dura en tout et pour tout cinq minutes. Les conduits d’eau étaient vieux et son trafiquage approximatif. Il n’avait pas envie que la maison soit inondée ou que la compagnie des eaux débarque chez lui.

Quand Keira revint, il était aussi propre que sa condition le lui permettait. Agréable surprise ? Il l’espérait. En plus, Kaylie n’était pas là et leur coin à eux était absolument parfait (à la limite du possible). En montrant le matelas, les couvertures, la lampe et les oreillers, il demanda :
«

Est-ce que ça te plais ?

»




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Dim 2 Mar - 10:12

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Pendant un instant, elle crut qu'il lui répondrait en se moquant d'elle « Non mais tu rigoles ? Moi, avec toi ? », se lèverait et partirait en riant toujours. Mais il n'en fit rien... à son grand soulagement. Au contraire, il exprima son envie de rester à ses côtés, ce qui la fit sourire. De ce fait, ils passèrent leur première journée ensemble, à traîner ci et là. Déjà que le fait de ne rien faire était bien, avec Ashray, c'était encore plus génial. C'est pourquoi elle mémorisa précieusement cette date, qui représentait quelque chose d'important. Elle en était certaine.

Les jours s'écoulèrent trop rapidement aux yeux de Keira. Quelque part elle craignait de s'habituer à cette vie et de ne plus pouvoir partir. Cette perspective s'annonçait tout simplement comme impossible. Il fallait qu'elle parte. Le plus tôt serait le mieux. En compagnie d'Ashray, si c'était possible. Malheureusement elle savait que la vie pouvait en faire autrement. D'ailleurs, elle n'en n'avait jamais parlé à Ashray. Peut-être qu'il serait temps. Oui, peut-être.

Convaincue de cette dernière pensée, elle rentra le soir sans un mot. Quelle surprise de voir qu'Ashray l'attendait. Leurs regards se croisèrent presque aussitôt. Qu'est-ce qui se passait ? Elle eut bientôt la réponse à sa question. Il montra son œuvre : Une reconstruction de leur petit coin. Keira écarquilla les yeux en voyant qu'il y avait maintenant deux coussins et de nouveaux draps.Ce n'était pas tout, dans un coin, juste à côté, il y avait une lampe, à l'endroit où elle se recueillait pour lire ses livres. C'était tellement.. Tellement... Elle posa une main devant sa bouche, comme si elle réprimait un cri. En réalité, ce n'était pas grand chose, mais elle savait ce que cela lui avait coûté. Puis, le geste en lui même la touchait. Personne n'avait jamais rien fait pour elle. Du moins, pas ces dernières années. Une douce chaleur se répandit chez elle. « Est-ce que ça te plais ? » Elle leva les yeux vers lui « Evidemment ! ». Pour le lui prouver, elle s'assit, esquissa un petit sourire avant de s'étaler de tout son long. On sentait la différence. Son sourire s'étira alors qu'elle tâtait les nouveaux draps. On aurait dit une gamine, mais peu importe. Elle se redressa et prit la main d'Ash pour l'obliger à se rapprocher « C'est super. » pis elle pencha la tête sur le côté « Dis, tu peux te pencher ? J'aimerais te remercier ». Cela fait, elle posa sa main doucement sur sa nuque et attira son visage vers le sien. Ses lèvres épousèrent les siennes avec une facilité croissante. Si ça continuait à ce train, ils allaient devenir des maîtres en la matière. Doucement, elle l'incita à se mettre sur elle. Enfin, pas exactement. Ses avants bras lui procuraient une certaine stabilité. Elle entoura sa nuque de ses bras pour prolonger ce baiser. Elle ne s'en lassait absolument pas. Visiblement, son partenaire non plus. Ce fut elle qui se retira, à regret, avec un sourire en coin « Tu n'aurais pas pu faire mieux. ». Lorsqu'elle l'embrassa de nouveau, son odeur la saisit. Piquée au vif, elle se recula, plissa le nez et le nicha dans sa nuque. L'air de rien, elle l'embrassa avec douceur avant de lui lancer « Décidément, t'as en fait des choses aujourd'hui ». Elle caressa le haut de sa joue avec son pouce avec un sourire. Juste avant de l'embrasser tendrement de nouveau, elle lui confia qu'elle adorait l'odeur qu'il dégageait. Contrairement à avant, il y avait une sacré différence.

Ils passèrent une agréable soirée, ce qui était devenu presque une habitude ces derniers temps. Même la présence de Kaylie ne réussissait pas à assombrir son humeur. Une fois calés sous les couvertures, elle hésita avant de se tourner vers lui « Euh... Ashray ? » « Oui ? ». Rien que sa voix réussissait à l'intimider comme une enfant. Et pourtant, elle n'était jamais intimidée. Hormis son père, l'unique personne capable de produire cet effet chez elle. « Je... » elle toussa pour se donner plus de contenance « Même s'il y a un deuxième oreiller, je peux continuer à dormir contre toi ? ». A ce stade, elle se transformait en tomate. Pas sa faute, Ashray était devenu son nounours, son doudou.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Dim 2 Mar - 10:47



❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Sa surprise fit plaisir à Keira, c’était certain. De nouveau en amoureux sous les couvertures, ils étaient tranquilles. C’était beaucoup plus confortable maintenant. Deuxième amélioration, sa chérie était visiblement heureuse de ses efforts niveau hygiène. Il avait du mal à réaliser, sentait-il vraiment le bouc depuis trois semaines ? Peut-être. Il se promit de faire plus attention à ce détail histoire de pouvoir continuer à embrasser à guise sa copine. Oui, c’était bien sa copine maintenant, comment est-ce que ça pourrait en être autrement ?

Lorsqu’elle lui demanda si elle pouvait encore dormir contre lui, il fut assez surpris. Après tout, il ne voyait pas de concurrent en ces deux oreillers. C’était une évidence qu’elle pouvait. Histoire de bien lui faire comprendre, il la prit contre lui et nicha son nez dans ses cheveux bruns. Voilà, comme ça ils étaient tous les deux prêts à passer une bonne nuit. En fait, il se demandait même comment il avait pu un jour réussir à bien dormir sans elle.

Le lendemain, il se mit en tête de rapporter un peu d’argent. Ce n’était pas aussi facile qu’on pouvait le penser mais, plus que nécessaire. Toute la journée, il passa d’amis en amis, un fil rouge qui le conduisit jusqu’à un homme du nom de Jared. Visiblement, il avait un « bon » plan à lui proposer. Cinq cent dollars pour tester une nouvelle boisson censée changer la couleur des yeux temporairement bien-sûr. Hmmm … La science arrivait à faire ça maintenant ? Qu’importe, cinq cent dollars était une très belle somme qu’il ne pouvait absolument pas refuser. Après eu toutes les « garanties » qu’il fallait, il rentra chez lui avec la bouteille d’un demi-litre. Juste avant, il passa faire les courses histoire de nourrir sa petite maisonnée.

Kaylie n’était pas là. Ces temps-ci, elle était très souvent absente et Ash la soupçonnait de préparer un mauvais coup. Il n’aimait pas trop son comportement et comptait bien lui faire savoir à son retour. Keira lisait tranquillement sur le matelas et il l’embrassa avant d’aller ranger les affaires. Une fois les maigres achats posés à leur place, il s’assit près de Keira. Qu’est-ce que c’était agréable de rentrer et de trouver dans son lit une femme magnifique. Néanmoins, il ne s’attarda pas de trop et lui montra la fameuse bouteille, exposant ainsi la situation. Bien sûr qu’il y avait quelques risques mais, la somme à la clé, ils en avaient besoin.

«

T’en penses quoi ?

»

Il se réferait à son avis. Mieux valait ne pas la tenir éloigner de ses affaires, ça serait mauvais pour leur … couple si on pouvait appeler leur relation naissante de la sorte.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Dim 2 Mar - 11:12

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Comme seule réponse, il la prit dans ses bras et nicha son nez dans ses cheveux. Elle se sentit mieux et ferma les yeux. Il lui servait vraiment de doudou, ce n'était pas possible. Lorsqu'il la serra davantage contre lui, elle aurait pu ronronner si elle aurait été un chat. Elle dormit comme un bébé comme il le fallait.
La journée suivante, elle s'efforça de travailler encore plus afin de rapport plus d'argent. Malheureusement, en vivant dans la rue sans avoir fait d'études .. c'était compliqué. Néanmoins, à la fin de celle-ci, elle était plutôt satisfaite. Au moins Keira avait fait de son mieux. Elle espérait qu'Ashray ne lui en tiendrait pas rigueur. En rentrant chez eux, elle posa l'argent sur le comptoir. Maintenant, elle avait envie de se détendre. C'est pourquoi elle s'empara d'un livre et s'allongea sur le lit. L'air de rien, elle fourra son nez dans le coussin d'Ashray. Il dégageait encore son odeur. Même cette dernière réussissait à lui faire de l'effet. Cet homme était l'attention extrême, à ce qui semblerait. Plus le temps passait, plus elle se disait qu'ils n'expliquaient pas tout, dans les livres... Mais cela ne l'empêchait pas de continuer à les dévorer. En ce moment, elle lisait une œuvre contant la Guerre des Deux Roses. Keira était une passionnée d'histoire, surtout en ce qui concernait les guerres, les complots, la politique. Ce qu'elle avait hérité de sa mère. Ce qui faisait qu'elle adorait les romans historiques. Elle était tellement plongée dans ce dernier qu'elle ne prit pas conscience tout de suite de la présence de son « copain ». Mais lorsqu'il l'embrassa, elle fut bien obligée d'admettre sa présence. Elle le salua distraitement en replongeant dedans ; c'était un passage intéressant. Elle entendit un petit bruit avant qu'il ne vienne la rejoindre. Plus par politesse qu'autre chose, elle posa son livre. Quand elle se plongeait dans l'un d'entre eux, il était très difficile d'en sortir. Mais Ashray y parvenait. Il possédait tous les arguments sur lui (a). Contrairement à ce qu'elle pensait, il ne se mit pas à la caresser ni à l'embrasser, il lui pointa sous le nez une bouteille. Il lui expliqua la situation. Elle n'aimait pas ça du tout. « T'en penses quoi ? » Elle demanda des informations sur le vendeur et ce qu'elle apprit ne lui plût pas des masses. Elle ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose. Elle trouvait ça suspect. Qui plus est, si jamais ça tournait mal, il ne devait pas être très résistant. Après avoir vécu la majeur partie de sa vie dans les rues... ce n’était pas étonnant. Elle demanda si elle pouvait le faire à sa place mais il refusa. Elle se mordilla la lèvre inférieure, songeuse, et l'interrogea sur ce qu'il pensait : il le voulait vraiment ou voyait-il cela comme une obligation professionnelle ? La seconde réponse était la bonne. Keira finit par hocher la tête, vaincue « D'accord. Mais avant... ». Sur ces bonnes paroles, elle se rapprocha de lui et l'embrassa. D'abord tendrement, puis à pleine bouche.Le baiser s'éternisa, encore, et encore. Ils devenaient vraiment experts en la matière. Pendant ce temps, tandis que l'une de ses mains caressait son torse, l'autre glissait sur sa hanche, sagement. Brusquement, Keira s'empara de la bouteille, se recula d'un coup et la but, ignorant le cri d'Ashray. Elle grimaça, c'était vraiment pas bon. Quand elle l'eut fini, elle l'enleva de sa bouche et passa ses doigts sur ses lèvres. Ashray n'était pas content. En croisant son regard, elle se contenta de dire « Désolée. Je ne voulais pas prendre de risq... ». La jeune fille ne termina jamais sa phrase. Ses yeux se fermèrent, et elle se sentit tomber. Son corps heurta celui d'Ashray, sans qu'elle ne réagisse ; elle était évanouie.
Lorsqu'elle reprit conscience, Ashray tomba nez à nez avec un joli minois... âgée de dix ans de moins. Cette dernière hurla et se leva d'un bond. Ses vêtements étaient deux fois trop grand pour elle, on aurait dit qu'elle flottait. Ses longs cheveux descendaient le long de son dos, et ses immenses yeux gris le scrutaient avec méfiance « T'es qui ? ». Elle balaya l'endroit du regard « Où je suis ? Où est maman ? »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Dim 2 Mar - 11:43



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Keira ne semblait pas apprécier sa combine du jour pour faire de l’argent. Dommage parce qu’il comptait bien les encaisser. Quand elle proposa de tester elle-même, il refusa catégoriquement. Et puis quoi encore ? Impossible qu’il la laisse prendre le moindre risque à sa place. Elle finit par se faire à cette idée et l’embrassa. C’était quoi ça ? Un baiser d’adieu ? Fallait pas pousser non plus.

Il se laissa aller, lui rendant complètement. Par contre, lorsqu’elle glissa sa main plus bas, il se sentit mal. Ah non, il n’avait pas donné d’autorisation pour ça. Heureusement le contact ne dura pas trop longtemps. En fait, tout ce stratagème n’était qu’une vulgaire diversion pour lui voler la bouteille. Qu’allait-elle faire ? La jeter ? Il aurait tellement préféré. Contre son avis, elle but toute l’entièreté d’une seule traite. Elle était folle ou quoi ? Pour faire sa gentille, elle s’excusa. Comme s’il allait suffire de quelques excuses pour qu’il pardonne telle infamie.

Par contre, quand elle s’évanouit, il ne sut pas quoi faire. Panniqué, il la secouant, persuadé qu’il avait ramené chez lui l’origine de la mort de sa chérie. Non, ça n’était pas possible. EN fait, ça ce n’était que la partie rationnelle du phénomène Keira se mit soudain à rétrécir, disparaissant presque dans ses vêtements. Les yeux grands écarquillés, il ne pouvait rien faire d’autre qu’assister impuissant à la transformation de sa chérie.

Le résultat ? Keira avait disparu pour laisser apparaître une version plus jeune. Beaucoup plus jeune. En vérité il avait hérité d’une gosse de six, ressemblant relativement à Keira. Incroyable, cet homme avait inventé la fontaine de jouvence. Est-ce qu’elle était vivante au moins ? Alors qu’il allait se saisir d’un bâton pour tâter son petit corps mou et difforme, elle se redressa en hurlant. Elle réussit à lui faire suffisamment peur pour qu’il tombe à la renverse. Non mais c’était quoi cette chose ? C’était quoi ce bordel. A peine avait-il finit de se relever qu’il était déjà assaillit de question. T’es qui ? Où est maman ? Quoi ? Mais c’était quoi cette histoire. Keira n’avait quand même pas tout oublié en plus de perdre tout à coup dix ans. Ah non ce n’était pas possible. Bien qu’il soit soulagé qu’elle soit toujours envie, il n’avait pas envie de s’occuper d’un petit monstre aux faux airs innocents. En plus de ne rien connaître aux enfants, il n’avait pas les moyens de traîner à sa cheville un boulet pendant encore dix ans. Il était impératif qu’il trouve une solution pour ramener sa Keira à lui.
«

Je suis Ash et euh … ta maman elle est en vacances

»

Ouais c’était complètement pourri mais, il ne savait absolument pas quoi dire d’autre. Vous vous souvenez de son souhait d’avoir un manuel qui expliquait les choses sur les filles. Bah il était prêt à parier qu’il n’y avait aucun chapitre « que faire lorsque votre petite amie a soudain été transformée en une fillette de six ans ». En vérité, il crevait de peur. Ce genre de transformation n’était pas naturel. Mais, ce n’était pas ça qui l’effrayait le plus. Sa plus grosse crainte était que la bombe à retardement aux grands yeux gris n’explose sous son nez.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Dim 2 Mar - 22:37

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Visiblement, elle n'était pas la seule à être surprise. Le garçon en face d'elle tomba à la renverse. Ou peut-être que c'était elle qui lui avait fait peur ? Peu importe. Elle le fixait avec méfiance. Il l'avait assommée ? Oui, il n'y avait que cette possibilité. Elle ne se souvenait pas comment elle avait atterrit ici, ni que ses parents lui avaient dit au revoir. « Je suis Ash et … ta maman est partie en vacances » Keira plissa les yeux et croisa les bras sur sa poitrine. Croyait-il qu'elle était débile ? Sa maman lui aurait dit au revoir, ou quelque chose. « Ash ? » fit-elle, comme si elle n'avait pas compris « Mais ça existe pas ». Ce qu'Ash la contredit « Ouais bah c'est pas joli ». Ses yeux balayèrent l'endroit ; plus ça allait, plus elle se sentait mal à l'aise. Elle ne trouvait pas ça beau du tout. L'air de rien, elle s'aventura un peu partout et jeta quelques commentaires qui apparemment, ne  faisaient pas plaisir au fameux Ash. Tant pis, il tirait la gueule tout le temps. Quand elle revint dans le salon, elle prit la bouteille et regarda à travers avec son œil « C'est quoiiiii ? ». Il s'en empara sur le champ et lui dit que ce n'était pas pour elle. Keira lui adressa un regard furieux et tapa du pied « T'es méchant ! T'es un vilain pas beau ! » « Un vilain très beau » « Non t'es jaune » « Jaune ? » Elle s'approcha et lui donna un coup pour qu'il se baisse et attrapa une mèche de ses cheveux « Oui. Jaune. C'est moche » « Blond » la contredit-il. Mais elle s'en fichait du nom c'était jaune quand même. « Noir c'est plus joli » dit-elle en attrapant une de ses mèches et en lui jetant un regard en coin. « Ma maman elle a les mêmes que moi. Tout le monde dit qu'elle est belle » Maman. « Maman... Je veux ma maman... » Ses yeux s'embuèrent de larmes. Quand Ashray fit mine de s'approcher, elle se recula en criant « Je te connais pas ! T'es un kinapeur ! ». Sur ces paroles, elle s'enfuit, ouvrit la porte à la volée et s'enfuit. Mais elle ne connaissait pas. Ce qui la fit pleurer encore plus. Elle ne rentrerait jamais chez elle « Petite ? Tu t'es perdue ? ». Elle se tourna, il y avait un monsieur. Une personne âgée, comme disait son p 'pa. « Oui » répondit-elle, penaude. « Je veux ma maman » « Tu veux que je t'aide à retrouver ta maman ? »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Lun 3 Mar - 1:24



❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Visiblement, la petite n’avait pas l’air convaincue. De son mensonge sur sa maman ou de son identité ? Les deux à la fois puisqu’elle soutint haut et fort que ce prénom n’existait pas. Vu que ça voulait dire cendres, c’était logique qu’Ash ne soit pas un prénom très répandus. Heureusement, elle l’oublia vite, préférant visiter la pièce en s’arrêtant à chaque mètre pour dire que c’était moche et que ça sentait mauvais. Sale gosse. Pitié, que cette situation ne dure pas. Quand elle s’empara de nouveau de la bouteille, il la repris d’un geste brusque craignant que la situation n’empire. Après, elle lança une remarque sur son apparence physique. Elle faisait la maligne à six ans mais, à seize elle était folle de lui.



Ce qu’il ne vit pas venir, c’était sa fuite urgente vers l’extérieur pour retrouver sa maman. Ah non, ça n’était pas possible ça. Ash ferma bien la porte de son chez lui à clé avant de partir à la recherche de la gamine. Par où était-elle allée ? Mince, s’il lui arrivait quelque chose, il s’en voudrait à vie. Les quartiers n’étaient absolument pas sûrs. Les poumons en feu, il courut dans toutes les rues en hurlant son nom, demandant aux passants s’ils n’avaient pas vu une petite fille brune. A un moment béni, il l’aperçut enfin. Elle discutait avec un vieil homme dans un imperméable blanc. La peur lui serra les entrailles et il fonça sans réfléchir.



Il éloigna Keira alors qu’elle allait piocher un bonbon dans le paquet et mit toute sa force dans la droite qu’il asséna directement au visage du vieux. Une haine personnelle l’avait animé à ce moment-là à tel point qu’il devint à moitié fou, violentant celui qui menaçait la petite Keira. D’ailleurs, celle-ci sembla enfin comprendre qu’elle avait failli avoir de graves ennuis. Sans attendre une seconde de plus, il la prit dans ses bras et l’emmena loin, en direction de la maison. Il s’adoucit un peu en voyant qu’elle était véritablement morte de peur.


«

T’inquiètes pas, c’est fini. Il ne te fera plus de mal.

»


A peine rentré, la voix de Kaylie l’interpella, lui demandant c’était qui cette chose. Ah bah tiens, déjà rentrée celle-là ? Pour éviter les problèmes, il lui dit simplement que c’était sa petite sœur. Ils ne se ressemblaient pas. Bah oui qu’ils ne se ressemblaient pas. Afin de répondre à cette ultime remarque, il dit ne pas être blond de nature. Et puis, qu’est-ce qu’elle en avait à foutre. Rien puisqu’elle reposa son attention sur le livre qu’elle tenait dans ses mains.


Une fois la petite Keira installée sur le matelas, il verrouilla la porte à double tour avant d’aller la voir. Le voilà obligé de faire la leçon de morale à une gosse de six ans. C’était vraiment n’importe quoi. Ash n’était absolument pas capable de s’occuper d’une enfant. Il allait en avoir de ses nouvelles l’arnaqueur.


«

Tu ne dois plus jamais t’enfuir comme ça d’accord ? C’est dangereux dehors.

»





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Lun 3 Mar - 1:56

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



L'inconnu lui proposa des bonbons. Elle adorait les bonbons. Keira tendit la main pour en piocher un dans le paquet mais on la prit brusquement et la posa juste à côté. C'était Ash le blond. Ce dernier donna un coup de poing d'une puissance qui effraya la petite Keira. Celle-ci mit ses mains devant sa bouche. C'était un méchant monsieur. Il lui voulait du mal. La peur la paralysa sur place. Et il ne s'arrêta pas après un coup. C'était violent. Elle avait peur. Les larmes s'embuèrent de nouveau dans le coin de ses yeux. Quand Ash la prit dans ses bras, elle tremblait. SI le monsieur était un méchant, ça voulait dire que Ash était un gentil ? « T’inquiètes pas, c’est fini. Il ne te fera plus de mal.» Elle acquiesça mais se blottit un peu plus contre lui. Sa chaleur et sa présence la réconfortait. Oui il était gentil. Il l'avait protégée du vilain monsieur. Il l'avait sauvée. C'était un héros. Non, son héros. Elle serra un peu plus ses petits bras autour de sa nuque. Elle ne voulait pas le lâcher, elle avait peur. Et si le méchant revenait ? Avec des haribos ? Ils finirent par rentrer, mais elle resta dans ses bras. On aurait dit qu'elle dormait, mais elle tendait les oreilles. Une fille était là. Elle demandait qui était cette chose. La peur l'empêcha de s'énerver. Non mais, pour qui elle se prenait celle-là ? Keira l'associa à l'une des mauvaises demi sœur de Cendrillon. Elle elle était Cendrillon. Ash était son prince. Finalement les comtes de fée existaient bel et bien. Au final, ce dernier l'installa sur l'un des matelas. Il alla fermer la porte. Pendant ce temps, elle remarqua que la fille l'observait. Elle avait les mêmes cheveux qu'elle. Mais Keira en avait des plus beaux. C'était sa maman qui l'avait dit. Les plus beaux cheveux du monde. «Tu ne dois plus jamais t’enfuir comme ça d’accord ? C’est dangereux dehors. » Elle hocha la tête « D'accord » « On va vraiment s'occuper d'une gosse de quatre ans ? » C'était la Javote. Keira se mit bien droite, comme son père le lui avait appris  « Mon nom est Keira Larissa Nora Jones Evans. Et j'ai six ans et trois quart. » « Je m'en fiche de comment tu t'appelles » « Toi t'es une sorcière ». Javote roula des yeux et partit, en disant qu'elle ne voulait pas supporter la deuxième Keira. Non mais. Elle tira la langue à la porte qu'elle venait de franchir « Elle est méchante » « Oui c'est vrai » Ooooh, il était d'accord avec elle. Elle tourna ses yeux remplit d'innocence vers lui « Alors c'est pas ton amoureuse ? » « Non » Un grand sourire éclaira son visage « Tant mieux. ». La fin s'annonçait aussi géniale que le dessin animé. « Tu sais quoi ? » « Quoi ? » « Tu es mon héros » Sur ce, elle se jeta dans ses bras en souriant comme une enfant qu'elle était. Enfin, elle pencha la tête sur le côté « Tu chasses les monstres comme mon papa ? » En voyant qu'il ne comprenait pas, elle fit une tête surprise « Mais les mosntres ! » « Ca n'existe pas » « Mais si ça existe. Mes parents les combattent. Les monstres sont de partout. Mon papa et ma maman doivent même les combattre dans leur chambre » Elle ne comprit pas la tête d'Ash « Tu chasses aussi les monstres ? » Elle n'attendit pas sa réponse « Moi mon papa il veut que je le fasse. Quand je serais grande. Je serais la meilleure combattante du monde ! Tu voudras m'aider ? »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Lun 3 Mar - 22:03



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

A peine Keira Junior avait-elle hoché la tête que Kaylie protesta. Bien sûr qu’ils allaient s’occuper d’une gosse de 4 ans. C’était sa petite sœur. Bien sûr, il fallait que celle-ci ouvre sa gueule pour déblatérer son nom complet. A cet instant, Kaylie s’en alla. Ash fronça les sourcils, répondant distraitement à la petite machine à mots. Il la présentait comme sa petite sœur, elle le contredisait. Pourquoi Kaylie s’enfuit aussi vite après une telle bourde. Quelque chose de mauvais se préparait, il en était certain.



Il fixa son attention sur la petite qui lui parlait de chasser des monstres. Oui pourquoi pas, il avait déjà une tenue de gosthbuster dans son placard, c’était une évidence. Histoire d’éviter les problèmes et de prendre un moment pour réfléchir, il la laissa sur le matelas et lui apporta un paquet de biscuit. Il allait vite devoir retrouver le roublard et exiger qu’il annule les effets de son « médicament ». Mais quand même, c’était incroyable ce qui venait de se passer, presque surnaturel.



La nuit, il fut réveillé par un cauchemar, un cauchemar avec deux grands yeux gris qui devait aller faire pipi. Fatigué, il répondit juste que les toilettes étaient dans la salle de bain.

«

Mais il y a des monstres

»


«

Il n’y a pas de monstre

»


«

Viens avec moi

»


«

Non

»


Elle se mit à le  secouer en répétant son prénom encore et encore et encore jusqu’à ce que sa volonté ne se brise. Une véritable arme de destruction massive cette petite. Encore groggy, il se leva et resta devant la porte de la salle de bain pendant que Keira chantonnait une comptine d’enfants assise sur le pot. Quand la chansonnette prit fin, la chasse fut tirée et les mains proprement lavées. De retour dans son lit, Ash ne s’attendait pas à être encore dérangé.


«

Je peux dormir avec toi ?

»

«

Non

»

«

Mais il y a des monstres !

»

«

M’en fout. Retourne à ta place.

»

«

T’es un vilain

»

«

Ouais ouais c’est ça bonne nuit.

»

A cet instant précis, ses oreilles furent vrillées par le cri ultra aigu de cette petite peste. Ni les couvertures, ni les oreillers ne suffirent à l’isoler assez. Vaincu avant d’avoir lutté, il accepta qu’elle vienne dormir avec lui. Sale gosse va. Elle, toute heureuse, vint se blottir dans ses bras.

Le lendemain matin, Ash fut réveillé de manière … Originale. Keira était en train de lui triturer le visage, étirant sa peau dans tous les sens.


«

Mais quoi encore ?

», demanda-t-il les yeux fermés.


«

Tu souriais pas quand tu dormais. Maintenant tu souris. Bon, elles sont où mes Coco Pops et les Looney Tunes ?

»


«

Il y a pas de Coco Pops ni de télévision.

»


A ce moment-là, elle se mit à pleurnicher, forçant Ash à ouvrir les yeux.


«

Maman elle me préparait toujours mes Coco Pops juste avant les Looney Tunes. Et j’ai même plus monsieur gros calin. Je veux rentrer chez mmmmmmmmmmooooooiiiiiiiii.

»


Après un soupir de désespoir, Ash se leva et tenta de réconforter la petite, promettant qu’il allait tout lui amener si elle arrêtait de pleurer. La petite comédienne cessa immédiatement son cirque au bonheur du jeune voyou qui se mit à prier le ciel pour être stérile de manière à ne jamais avoir d’enfants.



Après lui avoir fait promettre de ne toucher à rien, de rester sagement là, il se rendit à la superette du coin. Toutes ses économies de la semaine partirent dans les Coco Pops, le lait, le bol et un puzzle Looney Tunes. A la caisse, la dame lui offrit un regard compatissant en le voyant chercher dans ses poches les derniers dollars. Dans le quartier, tout le monde le connaissait, c’était sans doute le moins destructeur des jeunes voyous. La vieille femme derrière lui fut extrêmement gentille en lui donnant cinq dollars pour combler les quatre qui lui manquaient. Ash la remercia et partit avec son sac de courses, priant le ciel que la petite n’ait rien cassé pendant son absence.



En chemin, il s’arrêta devant la boutique seconde main. Derrière la vitrine, il y avait un ours en peluche brun, miteux avec un bouton rose à la place de l’œil droit. Tout ça pour la modique somme d’un dollars. Deux minutes plus tard, l’ourson était calé dans le sac à côté des céréales.



A la maison, il soupira de soulagement en voyant qu’elle était sagement restée assise sur le matelas, le livre préférée de Keira la grande entre les mains.

«

Oh il y a plein de mots compliqués. Ça veut dire quoi ? Ari … Aristocratie ?

»

«

Mais qu’est-ce que j’en sais moi ?

»

«

T’es grand. T’as pas été à l’école ? Ta maîtresse elle t’as pas appris de nouveaux mots ?

»

«

Nan j’ai pas été à l’école.

»

«

Oh c’est nul.

»

«

Ouais ouais tais-toi maintenant. Aller viens à table.

»

Quand elle fut installée, il déposa le bol, mis le lait et versa les céréales. Arrêté dans son geste par le cri de Keira, il sursauta :


«

Mais non il faut mettre le lait après les céréales sinon ça fait pas le bruit des Coco Pops.

»


Mais qu’est-ce qu’il avait fait au bon Dieu pour qu’il s’acharne sur lui ainsi ? Après tout, Ash était un bon croyant, il allait à l’église à Noël et avait sa croix. Pourquoi autant d’injustice ?


Il ramena une cueillère de la cuisine et lui dit :

«

Mange maintenant.

»

La petite goûta du bout des lèvres avant de déclarer :

«

C’est bon aussi comme ça.

»

«

Tant mieux.

»
Ensuite, il sortit du sac le puzzle qu’il laissa sur un côté de la table, précisant qu’elle pourrait jouer quand elle aura fini de manger. Ensuite, il posa l’ours miteux près du jeu. En fait, il n’aurait même pas du l’acheter. Elle n’allait pas tarder à lui lancer à la gueule en criant qu’il est moche. Fatigué, il retourna s’affaler sur son matelas, remontant les couvertures sur lui espérant pouvoir dormir une demi-heure tranquillement.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 3:22

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Lorsque la nuit tombée, la petite Keira fut réveillée par une envie pressante. Une fois complètement éveillée et motivée, elle se leva timidement et fit attention à ne pas faire de bruit. Arrivée sur le matelas, elle secoua la tête blonde qui se dégageait des couvertures. Elle lui dit qu'elle voulait aller aux toilettes, ce à quoi il répondit que c'était au fond du couloir. Elle protesta en disant qu'il y avait des monstres, et son héros niait en bloc. Elle lui demanda ensuite de venir avec elle mais il refusa. Pour le convaincre, elle dû le secouer encore et encore en répétant son prénom. Il se leva finalement et elle en fut pleinement satisfaite. Dans la salle de bain, elle chantonna une comptine qu'elle avait l'habitude d'entendre chez elle. Elle tira la chasse et se lava automatiquement les mains. Ils retournèrent dans la pièce principale. Sauf que, malheureusement pour Ash, elle n'en n'avait pas terminé avec lui. Elle le secoua de nouveau en lui demandant si elle pouvait dormir avec lui. Il refusa. « Mais il y a des monstres !» « M’en fout. Retourne à ta place. » « T’es un vilain» « Ouais ouais c’est ça bonne nuit ». Croyait-il qu'elle allait l'affaire aussi facilement ? Grave erreur. Keira cria, cria, jusqu'à ce qu'il cède. Javote manqua de l'étrangler mais tant pis, Keira avait eu ce qu'elle voulait. Comme d'habitude. Toute heureuse, elle se blottit contre lui et s'endormit rapidement. En la regardant dormir, on pouvait la comparer à un ange. Elle se réveilla en première. Elle en avait marre de le voir tirer la tronche. Une idée germa dans son esprit. Elle se mit à jouer avec ses traits de son visage, le réveillant après coup. « Mais quoi encore ? » gémit-il, les yeux clos « Tu souriais pas quand tu dormais. Maintenant tu souris. » Sourire d'ange «  Bon, elles sont où mes Coco Pops et les Looney Tunes ? » « Il y a pas de Coco Pops ni de télévision. » Cette nouvelle l'attrista profondément. Les larmes sortirent de ses yeux, dévalant ses joues à une rapidité déconcertante « Maman elle me préparait toujours mes Coco Pops juste avant les Looney Tunes. Et j’ai même plus monsieur gros calin. Je veux rentrer chez mmmmmmmmmmooooooiiiiiiiii. » Quand il lui promit de lui acheter tout ce qu'elle voulait, un grand sourire égaya son visage. C'était beaucoup mieux. Elle lui promit de ne toucher à rien et de rester sage. Elle trouva du divertissement en fouillant partout. Elle ne pouvait pas obéir à deux ordres compliqués à la fois. Quand il rentra, armé de sacs de courses, elle lisait un livre compliqué. Très compliqué. « Oh il y a plein de mots compliqués. Ça veut dire quoi ? Ari … Aristocratie ? » On l'avait toujours félicité pour sa lecture. « Mais qu’est-ce que j’en sais moi ? » Mais il servait à rien ce gars aux cheveux jaunes. Pardon, blonds. « T’es grand. T’as pas été à l’école ? Ta maîtresse elle t’as pas appris de nouveaux mots ? » «  Nan j’ai pas été à l’école. » « Oh c’est nul. » D'un côté, c'était bien l'école, on apprenait plein de nouvelles choses. D'un autre, elle aurait bien aimé passer ses journées dans le salon à regarder la télé. « Ouais ouais tais-toi maintenant. Aller viens à table. » Keira s’exécuta en sautillant. Elle attendit patiemment qu'il pose un bol sur la table, verse le lait et s'apprête à mettre les céréales. Cela fait, elle lâcha un hurlement qui le fit sursauter« Mais non il faut mettre le lait après les céréales sinon ça fait pas le bruit des Coco Pops. » Cependant il ne lui fit pas. Ce qui la fit bouder. Quand il lui ramena une cuiller en lui recommandant de manger, elle entendit son ventre l'approuver. Bon, elle bouderait après. Elle goûta et fut satisfaite du résultat, ce qu'elle en informa le responsable. Ce dernier était soulagé. Oh il avait même acheté un puzzle. D'après lui elle pourrait le faire après déjeuner. Keira s'appliqua à manger, et se risqua même à poser la cuiller et le bol dans l'évier comme une grande. Maintenant, au jeu. Elle se remit sur la chaise, après avoir failli tombé, et attrapa le jeu. Ce fut à ce moment-là qu'elle remarqua la présence de l'ours en peluche. Oooooh « aaaah qu'il est beauuuuuu ! » s'écria-t-elle en le prenant. Il n'était pas aussi beau que celui de Lizzie, l'une de ses copines, mais à ses yeux c'était le plus bel ours du monde « T'es à moi » et elle le serra contre elle de toutes ses forces « Je vais t'appeler.. Nounours! » Elle sourit de toutes ses dents « Aller Nounours, tu vas m'aider ». Sur ce, elle se mit à faire le puzzle. Ce n'était pas évident mais elle avait quasiment réussi. Elle aimait bien ce genre de jeux casses-têtes. Quand elle en eut marre, elle soupira. Là, elle remarqua qu'Ash le héros dormait tranquillement. Keira, gardant Nounours contre elle, s'approcha et décida de l'imiter. C'est pourquoi elle fit attention à ne pas le réveiller. Elle remonta les couvertures et s'y glissa, elle se mit sur le côté en gardant Nounours contre elle et en se mettant à sucer son pouce « bonne nuit Nounours, bonne nuit Ash ». Et elle s'endormit, comme un ange.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 5:37



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Ash eut un sommeil étrangement calme. Aucun cris ni pleurnichement ne vinrent le réveiller. Ce fut donc après une bonne sieste matinale qu’il s’éveilla serein … jusqu’à ce qu’il se rende compte que Keira dormait tout près de lui. Endormie profondément, le pouce en bouche, le nounours borgne dans les bras, elle arriva à arracher à Ash un soupire d’attendrissement. Adorable cette petite.


Le reste de la journée se passa de manière calme. Kaylie n’était pas là, Keira avait besoin de beaucoup de sommeil et Ash se surprit à faire le trajet du labyrinthe au dos de la boîte de coco pop. L’après-midi, il laissa Keira à Kaylie le temps d’aller en ville retrouver l’escroc. Il passa l’après-midi à chercher mais, aucun de ses contacts ne savait lui dire ou est-ce qu’il avait disparu. Déprimé, il rentra chez lui et eut la désagréable surprise de ne pas y trouver sa petite protégée. Où était-elle passée ? Elle n’avait quand même pas fugué à nouveau. Ce fut Kaylie qui lui donna la réponse :


«

Elle était vraiment triste et mal alors je l’ai laissée à un baby-sitteuse qui va la garder toute la nuit. Ne t’inquiètes pas, j’ai son numéro de téléphone, son adresse et tout ce qu’il faut. Tu ne penses pas que c’est mieux pour elle si elle peut dormir dans un lit bien chaud après un bon repas.

»


Oui, peut-être. C’était une évidence qu’il n’avait pas les moyens de faire vivre une petite fille de six ans. Pourtant, elle lui manquait déjà. Première journée depuis deux mois sans Keira. Son autre colocataire avait réussi à ramener cinq cents dollars. Autant ? Mais comment ? Qu’importe, elle avait déniché en même temps une belle bouteille d’alcool, pour une « soirée rien qu’à eux ». Si elle y tenait mais, pas plus d’un verre, il n’aimait pas trop boire, l’alcool pouvait lui faire révéler de trop douloureux secrets.


Il ne but qu’un seul verre. Pourtant dix minutes après, il avait déjà l’impression d’être ivre. Ash ne réfléchissait pas, il répondait simplement aux questions de Kaylie, des questions ultras personnelles. La faiblesse qui l’accablait l’empêchait de retirer les mains et lèvres de la jeune fille qui se baladaient à des endroits où il n’aurait jamais laissé personne le toucher. Des secrets furent dévoilés et, beaucoup trop de choses échappèrent à son contrôle ce soir-là. Complètement hors service, il n’arrivait plus à tenir debout une heure après le fameux verre. Qu’importe, Kaylie avait eu ce qu’elle voulait, c’est-à-dire toutes les clés du passé d’Ash.


Lorsqu’il se réveilla le lendemain, il avait mal partout. Kaylie était de nouveau absente et Keira aussi. Keira ? Mais où était-elle ? Ash n’avait pas le moindre souvenir de la vieille. La dernière chose dont il arrivait à se souvenir c’était d’avoir été faire un tour en ville. Encore groggy et titubant, il se dirigea vers la salle de bain. Tiens, la poignée était bloquée. Un coup d’épaule suffit à lui frayer un passage. A l’intérieur, à même le sol, dormait la petite Keira dans son sweat trop grand. Mais qu’est-ce qu’elle faisait là ? Sans doute que la poirte s’était bloquée quand elle était à l’intérieur.


Doucement, il la prit et l’allongea sur le matelas, attendant sagement qu’elle se réveille. Sans son amnésie, il aurait compris que la pauvre petite Keira avait elle aussi but un verre particulier avant de s’endormir dans la salle de bain pour ne pas gêner Kaylie dans son interrogatoire. Malheureusement, il n’avait aucun souvenir.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 7:26

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Keira passa l'après-midi aux côtés de la Javote. Qui s'appellait, en réalité (elle l'avait appris il y a peu de temps) Kaylie. Un autre « K ». Elle le trouvait moche, ce prénom. Nettement moins beau que le sien. Décidément, elle ne l'aimait pas. Celle-ci se montrait méchante avec elle. Keira le sentait, même du haut de ses six ans. Cette animosité était bel et bien réciproque. C'est pourquoi elle passa le reste de l'après-midi dans son coin. Tantôt jouant avec nounours, tantôt refaisant le puzzle, tantôt essayant de lire l'un des bouquins qui traînait par terre.
La nuit finit par tomber. Tant mieux. Elle avait hâte de revoir son héros. Ash le blond, pour les intimes. Elle jetait fréquemment des coups d'oeil en direction de la porte, impatiente de le voir franchir le seuil. En tournant la tête, elle constata que Kaylie s'était agenouillée pour être à sa hauteur « Tu as hâte de le voir ? » « Oui » « Il risque de rentrer un peu plus tard... Dis, tu veux me rendre un service ? » Keira la dévisagea avec un intérêt nouveau « C'est quoi ? » Kaylie lui sourit et lui donna un verre entre les mains « C'est une boisson que j'ai concoctée pour Ash. Tu peux me donner ton avis, pour me dire si c'est bon ou pas ? » Piquée au vif, la petite regarda le liquide avant de l'ingurgiter. Il avait un goût bizarre, drôlement bizarre « alors ? » « euh... ze sais pas » Kaylie lui caressa les cheveux « Tant mieux ». En temps normal, Keira aurait sorti les griffes, mais en cet instant, elle se sentait toute drôle. Ses yeux se fermaient tout seul et bientôt, son corps s'affaissa.
Quand elle ouvrit les yeux, elle découvrit un visage pou penché au-dessus d'elle. Keira battit des cils et put identifier son sauveur « Ash t'es rentré » Elle voulut lui faire un câlin mais se sentit toute drôle « J'ai la tête qui tourne. J'ai sommeil ». Du coup, elle se recoucha pis remarqua quelque chose. « Nounours » Il n'était pas là « Nounours ! Nounours il est où ? » Ash le lui donna et un petit sourire éclaira son visage de petite fille et elle le serra contre elle « Ash ? » « Quoi ? » « Est-ce que je peux me changer ? » Devant son regard, elle s'expliqua « J'ai pas d'autres habits. Ce tee-shirt est trop grand. J'arrête pas de tomber ». Ash lui expliqua qu'il allait lui acheter deux ou trois trucs, qu'il revenait vite. Elle acquiesça et posa sa tête sur le matelas. La petite somnolait encore lorsque Javote posa un plateau juste à côté « Tiens, j'ai préparé ça pour toi. Manges ». Elle l'avait presque oubliée. Elle aurait préféré que ce soit Ash qui le fasse. Keira avait faim, en plus. La jeune fille se mit à manger calmement. C'était pas divin mais c'était mangeable. Pour faire passer le tout, elle but entièreté du verre. Sans s'en rendre compte, elle somnolait quelques minutes plus tard. L'air frais la violenta, faisant voler ses cheveux. Elle entendit vaguement la voix de Kaylie. Elle ouvrit les yeux ; elle parlait avec quelqu'un. Qui avait un visage flou. On la posa sur autre chose, un peu plus mou. Quelques temps après on la posa. Il faisait froid. Keira leva la tête, les yeux à demi ouverts « Où je suis ? » « Tu es en sécurité, ici » Cette voix... Elle ne la reconnaissait pas. « Il est trop grand ce tee-shirt... » « Ash doit le changer » « Attends, je vais t'aider » un bruissement de tissu plus tard, on lui avait enlevé le sweat. Le froid lui mordait la peau « J'ai froid ... » L'enfant était totalement groggy « Ne t'inquiètes pas, je vais te réchauffer ». Tandis que ses mains la caressaient, la petite se mit à réclamer « Ash... Ash... Où tu es ? »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 9:53



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Keira ne tarda pas à se réveiller. Endormie, elle ressemblait à un véritable petit ange.


«

Ash t'es rentré

»


En fait, il n’eut pas le temps de répondre qu’elle tenta de se lever et abandonna.


«

J'ai la tête qui tourne. J'ai sommeil

»


Ah ils étaient dans le même état. La voir s’inquiéter pour son ours en peluche le fit sourire. Après, ce fut le problème de ses vêtements. Ah oui, elle n’avait que le sweat-shirt de Keira la grande. Peut-être qu’elle avait un peu froid au final. Cette situation pouvait très bien durer, mieux valait lui trouver de quoi se vêtir.


De nouveau, elle promit de rester sage le temps qu’il aille à la boutique. N’ayant pas beaucoup d’argent, il n’acheta qu’une culotte, un pantalon et un tee-shirt avec un coquelicot dessus. Ayant un mauvais pressentiment, il rentra le plus vite possible. En chemin, son attention se porta sur une chose brune derrière une camionnette blanche. A bien y regarder, il reconnut nounours. A cet instant, son cœur rata un battement … Keira.


Directement, il ouvrit la porte arrière de la camionnette. La vision d’effroi qui s’offrait à lui pétrifia tout son être en une fraction de seconde. Keira, l’air à l’ouest, entièrement nue, allongée sur la banquette. Sur elle était penché un homme au regard brillant. Ses mains caressait le petit corps frêle et innocent. Le sang d’Ash ne fit qu’un tour, il lâcha le sac et fonça pour éloigner le pédophile. Toute la haine qu’il accumulait depuis huit ans, il la laissa exploser sur le vieillard qui n’avait pas les moyens de se défendre. Pour tout dire, il ne savait pas s’il l’avait laissé pour mort ou pas. Qu’importe. Rapidement, il remit le sweat à Keira et répéta que ça allait, qu’il était là.


Moins d’une minute plus tard, ils étaient chez eux. Kaylie n’était pas là, une chance. Ash passa son temps à rassurer Keira, lui dire que ça allait, promettant qu’il ne la laisserait jamais plus seule. Rapidement, il lui mit les nouveaux vêtements, mis nounours dans ses bras et lui conseilla de dormir. Pendant la sieste de la petite, il resta dans un état d’agitation hors du commun. Tous les fantômes du passé revenaient d’un coup.


Le reste de la journée, il la passa avec Keira. Ils firent le puzzle, jouèrent avec nounours, mangèrent des céréales avec la surprise du paquet et quelques billets verts leur permirent d’aller voir un beau dessin animé au cinéma. De retour, la petite semblait avoir oublié ce qui s’était passé. Ash, lui, sentait que cette image allait lui rester en tête pendant plusieurs années.


La nuit, elle resta dormir près de lui, serrant nounours dans ses bras, suçant son pouce. Le matin, il se réveilla avant elle et eut l’agréable surprise de la voir faire ses 17 ans à nouveau. Allongé sur le dos, le nounours était à terre à trente centimètre du matelas.


La deuxième agréable surprise était le corps de Keira. Le pantalon trop petit désormais s’était transformé en pantacourt, moulant à la perfection ses cuisses, ses hanches et ses fesses. Quant au tee-shirt, il était également trop petit, laissant apercevoir le nombril et le ventre plat de sa princesse. Le plus intéressant était un peu plus haut, là où les coutures du tissus souffraient le martyr et menaçaient de craquer. La poitrine de Keira était magnifique, ni trop grande, ni trop petit. On voyait même deux tétons timides tirer un peu plus sur le tissu. Sa chevelure brune lâchée autour d’elle lui donnait un côté sauvage qui ne déplaisait pas au jeune homme, loin de là.


Pour la première fois depuis huit ans, Ash fut sérieusement excité. Voir sa chérie comme ça, camouflée à peine par un peu de tissus provoquait chez lui une réaction aussi humaine qu’inhabituelle. Rouge comme l’ado de treize ans pris sur le fait qu’il était, il ne savait pas quoi faire. Il ne pouvait pas regarder ailleurs mais, d’un autre côté, il craignait qu’elle ne se réveille alors que son caleçon aussi souffrait. Que Keira se réveille ? Il suffisait de demander. Trois secondes plus tard, elle commença à grimacer avant d’ouvrir les yeux.


Réaction d’Ash ? Battre en retraite. Paniqué, il plongea sous les couvertures, lui tournant le dos, espérant de tout cœur qu’elle ne l’ait pas vu.


«

Ash ? Ash ça va ?

»


Et mince ! Qu’est-ce qu’il faisait maintenant ? Il faisait comme si de rien était et lui causait pendant que l’oiseau voulait sortir de son nid et entrer dans un autre ? C’était comme ça tous les matins, mais là, vu son état général, elle comprendrait bien vite que le soleil n’était pas le seul à faire redresser la tige. Non ce n’était pas une bonne idée. Il ne restait plus qu’une chose à faire, battre en retraite … encore. Il se leva, prenant bien garde à lui tourner le dos. Le chemin jusqu’à la salle de bain lui parut durer une éternité. En fait, il se retrouva presque à longer les murs pour être certain qu’elle ne voit rien de compromettant. Une fois dans la salle de bain, il verrouilla la porte et se laissa glisser contre le mur, respirant à nouveau.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 10:45

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Keira dormit bien, cette nuit là. Son sommeil avait été un peu agité mais au final elle s'en tirait bien, après une bonne nuit de sommeil. Le lendemain, elle se réveilla avec une grimace. Oh la tête. Il y eu du grabuge juste à côté d'elle, l'obligeant à totalement se réveiller. C'était Ashray, il venait de lui tourner le dos. Qu'est ce qui lui arrivait ? « Ash ? Ash ça va ? » Ce dernier semblait avoir arrêté de respirer. C'en était... inquiétant. Sans qu'elle ne puisse rien y comprendre, il se leva, le dos droit, et fila dans la salle de bain. Quand elle voulut vérifier, elle s'étira avant de se redresser. Grossière erreur. Il y eu un bruissement de tissu, et... elle se retrouva nue. Keira lâcha un petit cri. Oh mon dieu. D'instinct, elle se saisit de la couverture et couvrit sa poitrine. Oh non c'était pas vrai. Elle se sentait affreusement mal. Ses yeux cherchèrent frénétiquement un vêtement, n'importe quoi, mais il n'y avait rien ? Où était son sac ?
Ah oui, son sac.
Qu'elle avait pris la veille.
Dans la salle de bain.
Elle se sentit mal, d'un coup. Brusquement, les souvenirs revinrent. Elle avait été transformée en enfant de six ans. Comment cela avait-il pu arriver ? La potion. Evidemment. Au moins, il y avait des chances pour qu'Ashray ne lui en veuille plus. Elle se souvint de Kaylie. Des trous noirs. Des Looney Tunes. Des choco pops. De nounours. Et du pédophile. Sur le coup, elle se sentit mal et resserra un peu plus les couvertures sur son corps. Horrible. Elle avait encore l'impression de sentir ses doigts rugueux courir sur sa peau. Cela n'allait pas l'aider à décomplexer. En plus des cicatrices, de ses rondeurs, de la violence de son père, maintenant, elle savait approximativement ce qu'était qu'un abus sexuel. Et encore, cela n'était... Non, pas rien. Les dégâts psychologiques restaient approximativement les mêmes. Toutefois, elle avait eu de la chance : elle n'était pas vraiment petite. C'était un sort. Elle n'osait imaginer si cela avait été... vrai. Juste par précaution, elle vérifia si elle les avait toujours ; oui, c'était bien le cas. Non elle ne voulait plus les regarder. Elle ne voulait plus se voir. « Ashray... » sa voix, d'abord faible et plaintive, prit plus d'ampleur « Ashray ! Sors-de là ! ». Voyant qu'il n'y avait aucune réaction, elle insista « Ashray, mon sac est dans la salle de bain, je... je n'ai pas de vêtements. Et j'ai froid ». C'est vrai, elle avait vraiment froid. Alors elle attendit. Encore, et... encore. Finalement, Ash daigna pointer le bout de son nez. « Tu peux me l'apporter... ? S'il te plaît » Elle ne se sentait pas vraiment de se balader nue dans l'appartemment, là. Ce qui lui sauta aux yeux, c'était la manière dont réagissait Ashray, et la façon dont il l'observait. Comme si... Elle allait l'attaquer, qu'elle le répulsait. Quand il le lui donna et s'enfuit à toute vitesse, elle se sentit bizarre. Est-ce que c'était, elle, le problème... ? Oui, sûrement. Pourquoi la regarderait-il ainsi sinon ? Avec des gestes tremblants, elle se vêtit. Elle remit sa culotte et son soutient-gorge. D'ailleurs, elle peina à mettre ce dernier. Ses sous-vêtements commençaient à ne plus lui aller. C'était bien sa veine. Elle enfila un caleçon, un tee-shirt et une veste noire. Le caleçon était un peu moulant mais, c'était son pyjama. Il fallait bien s'en contenter. Quand elle se calma, elle alla toquer timidement à la porte de la salle de bain « Ashray ? Ca va ? ». Son manque de réponse l'inquiéta « Je suis vraiment désolée pour la potion. Et... Ce qui s'est passé...  Je ne sais pas comment j'en suis arrivée là, je me souviens plus » Ses souvenirs étaient brouillés « Je... Et excuses moi si je t'ai... incommodée, avec mes... euh... mes problèmes vestimentaires. Je... C'est que... » D'accord, elle perdait le fil « Désolée si ça t'a gêné, je... euh... » elle arrêta et reprit plus calmement « c'est de ma faute ? J'ai... J'ai bien vu comment tu réagissais, et je... Je sais que je suis pas très jolie... On me le disait souvent à l'école. Mais... euh... Je... Enfin, bref, pardon » Elle savait que ce genre de choses l'embarrassait affreusement. Elle fit demi-tour et se recala sous les couvertures, les montant jusqu'à son menton. Elle avait totalement perdu les pédales dans la conversation. Elle ne savait même plus ce qu'elle disait. On aurait dit qu'elle était bourrée. Ce qui n'était pas loin de la vérité, mais elle ignorait. En tout cas, elle avait un sérieux mal de tête et elle avait envie de dormir.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 11:11



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Ashray avait tellement honte qu’il comptait rester toute sa vie dans la salle de bain, oui c’était une idée. Bien sûr, deux minutes plus tard, Keira vint frapper à la porte. Elle avait froid et pas de vêtements. Okay, les vêtements trop petits avaient cédés. Rien que d’imaginer la scène, il sentait qu’il allait rester raide pour encore un moment. Trop curieux, il passa le nez à travers la porte. Oh mon Dieu, elle était vraiment nue. Catastrophe. Directement, il referma la porte et ne la rouvrit qu’une fraction de seconde le temps de lui donner son sac. Qu’elle se rhabille en vitesse pitié.


Après s’être excusé pour la transformation et les dégâts qu’elle avait causés, elle se mit à parler d’elle.


«

Je... Et excuses moi si je t'ai... incommodée, avec mes... euh... mes problèmes vestimentaires. Je... C'est que... Désolée si ça t'a gêné, je... euh... c'est de ma faute ? J'ai... J'ai bien vu comment tu réagissais, et je... Je sais que je suis pas très jolie... On me le disait souvent à l'école. Mais... euh... Je... Enfin, bref, pardon

»


Pas très jolie ? Elle ? Oh mais non, c’était tout le contraire. La réaction d’Ash avait été disproportionnée mais, après la camionnette, il ne voulait pas qu’elle le prenne pour un obsédé ou quelque chose du genre. Mais, il ne voulait pas non plus qu’elle complexe à cause de lui. Que devait-il faire ?


Il passa de nouveau le nez en dehors de la salle de bain et l’aperçut. Elle était cachée sous les couvertures. Oh la pauvre. Bon, il devait lui montrer à quel point il la trouvait jolie. D’un autre côté, il suffisait de baisser les yeux pour tout comprendre. Ash passa un peu d’eau sur son visage et s’appliqua à respirer correctement avant d’aller affronter la tempête.


Heureusement pour lui, elle ne le remarqua que lorsqu’il se glissa sous les couvertures à côté d’elle. N’écoutant que son courage, il passa sur elle. Oui, là c’était fouttu, elle devait sentir tout. Doucement, il prit son visage dans ses mains :


«

Ne t’inquiètes pas pour cette histoire. Et puis, tu es jolie, tu es même la plus jolie de toutes les filles. En fait, quand je t’ai vu dans ces vêtements trop petits bah … j’ai eu une réaction de mâle si tu vois ce que je veux dire. J’avais peur que tu le prennes mal et aussi de me taper la honte alors je me suis vite caché. Honnêtement, t’es parfaite physiquement et t’es bourrée de qualités. Je ne veux pas que tu écoutes ceux qui te critiquaient à l’école. Maintenant, t’es avec moi.

»


Et sur ces belles paroles, il l’embrassa, espérant avoir marqué le coup avec sa chérie.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 11:41

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Keira cheminait sur le côté, emmitouflée sous les couvertures. Elle se souvenait de la réaction des garçons à l'école primaire. Cela s'était un peu tassé au collège avant de reprendre d'un coup au lycée. Certes, on disait qu'elle était jolie mais qu'elle était un peu trop maigre, et qu'elle était frigide. Surtout après la fête de Shelley. Cela avait été un enfer. Certaines filles racontaient même qu'elle n'aurait jamais de copain, qu'elle n'intéresserait jamais personne. Peut-être qu'en fait Ashray avait fait tout ça par pitié. Ou parce qu'il n'y avait aucune fille dans les parages. Non ce n'était pas possible. Ashray avait admis que cela avait été son premier baiser et sa première copine. De plus Kaylie traînait dans les parages. Elle n'avait aucune excuse. A moins qu'il mentait ? Non, il ne mentirait pas. Oh, quel dilemme. Keira tressaillit en remarquant enfin la présence d'Ash qui venait de se glisser juste à côté d'elle « Mais qu'est-ce que... ». Elle n'eut jamais le loisir de terminer sa phrase. Ce dernier passa sur elle, la surplombant de toute sa masse musculaire. Oh mon dieu. Qu'est-ce qu'elle sentait là, dans le bas de son ventre ? Le temps que ça monte au cerveau, le rouge s'imprima sur ses joues. « Ne t’inquiètes pas pour cette histoire. Et puis, tu es jolie, tu es même la plus jolie de toutes les filles. » Elle baissa, les yeux gênée, alors que dans sa tête, ça faisait : Oh oui, dis-le, encore ! « En fait, quand je t’ai vu dans ces vêtements trop petits bah … j’ai eu une réaction de mâle si tu vois ce que je veux dire » Oh oui, elle voyait très bien ce qu'il voulait dire. Non mieux elle le sentait. Et en plus de trouver ça particulièrement intime et surprenant, elle se surprenait à trouver ça... excitant « J’avais peur que tu le prennes mal et aussi de me taper la honte alors je me suis vite caché. » Quel coquin. «  Honnêtement, t’es parfaite physiquement et t’es bourrée de qualités. » A ce moment-là, elle trouva la force de lever les yeux dans sa direction « Je ne veux pas que tu écoutes ceux qui te critiquaient à l’école. Maintenant, t’es avec moi. » Et son regard... Oh mon dieu. Elle ne se sentait plus, là. Sur ces belles paroles, il l'embrassa tendrement. Ah non, ça n'allait pas du tout ça.Sans qu'elle ne réfléchisse davantage, sa main droite se posa sur sa nuque, l'obligeant à approfondir le contact.Pour appuyer son geste, elle se colla un peu plus contre lui. Etant donné qu'elle avait enlevé sa veste un peu plus tôt, elle ne portait qu'un léger tee-shirt, qui, d'ailleurs, laissait entrevoir son soutient-gorge rouge vif en soie. Son autre main se fourra dans ses cheveux blonds, qu'elle adorait tant. Keira voulait l'entendre encore, encore, et encore. Ce qu'il lui avait dit lui faisait un bien fou. Elle ne savait comment le lui montrer avec des mots, alors... Elle trouva une autre façon. Sa main droite descendit le long de son dos, alors que l'autre caressait son épaule et son bras. A un moment, ses lèvres se posèrent dans son cou, lui permettant de lui glisser à l'oreille « Tu n'aurais pas pu me faire plus plaisir autrement ». Mue par une pulsion ultra-bizarre, elle se mit à lui mordiller doucement la lobe de l'oreille « Crois-moi, tu n'as aucune honte à avoir ». Elle se sentait étrangement courageuse ce soir. Oh pis elle avait chaud. Terriblement chaud. Enfin, elle daigna revenir vers ses lèvres, qu'elle embrassa plus tendrement « Heureuse de t'entendre dire que tu me trouves... jolie ». Il ne dirait pas ça s'il savait ce que son corps portait comme dommages de sa vie, mais... Peu importe. Qu'il croit donc qu'elle avait un corps de déesse, ça faisait du bien à son égo. Qui plus est, elle avait l'impression d'en être persuadée, en l'entendant dire de pareilles choses. Comme si elle trouvait la force de le croire. C'était magique. Il était magique. « Il n'y a rien de honteux à ça, tu sais. » Elle voulut clarifier les choses « Je ne suis pas prête. Tu sais, à... faire ce genre de chose... avec toi. Pas que tu n'es pas désirable, hein ! Alors là, crois-moi, si tu savais tout ce qui me passe par la tête... » Oh non il ne valait mieux pas, surtout quand il était sur elle, SI PRES... « Je te désire, vraiment. Savoir que moi aussi, j'arrive à te faire cet effet, c'est très... » Jouissif ? Sexy ? Excitant ? « … intéressant. Et j'adore te l'entendre dire » Au cas où s'il ne l'avait pas compris... « J'ai envie de t'embrasser encore. C'est mal ? » Son envie de sommeil s'était miraculeusement envolée. Magique, ça aussi.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 12:11



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Empli d’une assurance nouvelle, il fut heureux d’apprendre que sa petite déclaration avait déclenché quelque chose chez Keira. Oui, lui aussi n’était pas prêt à passer à l’acte même si chaque minute passée dans ses bras le rapprochait un peu plus de ce but. Les heures qui suivirent furent amoureuses. Ils passèrent leur temps à s’embrasser, se caresser, se murmurer des mots doux. En fait, Ash passa le plus clair de son temps (lorsqu’il n’était pas occupé à l’embrasser) à lui faire la liste de tout ce qui lui plaisait chez elle. Et dieu seul savait à quel point cette liste pouvait être longue.


Lorsqu’ils estimèrent que la séance bisoutage était arrivée à son apogée, ils s’installèrent ensemble à la table pour achever le paquet de céréales. C’était un moment tout bête mais, ils étaient amoureux, ils étaient heureux et, personne ne pouvait leur enlever ça. Keira promit de toujours garder Nounours, promesse qui arriva à l’émouvoir. C’était tout bête. En souvenir du tee-shirt pour enfant dont les coutures fragiles étaient à l’origine de toute cette agitation, Ash appela Keira « Mon petit coquelicot ». Mignon ? Oui, plutôt.


Leur soirée, ils ne la passèrent pas sur leur vieux matelas, ni dans le parc à vendre de la drogue. Ils se baladèrent main dans la main à la plage. Bien sûr celle de San Francisco était loin d’être la plus belle du monde mais, c’était assez paradisiaque comme décors pour un jeune couple qui vivait dans la rue. Pendant leur balade, il s’amusa à la vanner sur son séjour en petite fille de six ans. Il récita la comptine qu’elle chantait sur le pot et s’amusa à parler comme une petite fille de six ans, au grand bonheur de la principale concernée qui ne le prenait pas si mal.


Comme pour finir la nuit, ils s’installèrent dans les rochers, face à la mer, le dos à la misère de la ville. Voilà, là c’était parfait. En fait, le moment était même suffisamment parfait pour qu’il se risque à énoncer à voix haute une vérité :


«

Je t’aime

»


Maintenant, il espérait qu’elle ne lui en veuille pas. En fait, sa pire crainte sur le moment était qu’elle soit gênée et réponde que c’était un peu trop tôt. Là, il aurait vraiment l’air d’un con. Surtout vu l’endroit. Essayez de faire plus romantique quand votre budget est aussi limité. Bonne chance. Il valait mieux aussi qu’elle n’espère pas des cadeaux ou des bagues. Ce n’était pas que l’envie lui en manquait, c’était surtout que son portefeuille était un peu réticent. Rien que son pantalon, ça faisait trois mois qu’il n’avait pas été lavé. En fait, il n’avait jamais été lavé, il l’avait acheté il y a trois mois. Oh la honte …





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mar 4 Mar - 23:29

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Pendant cette fameuse séance d'embrassade, Ash s'était risqué à lui faire la liste de tout ce qu'il aimait chez elle, entre deux baisers. Ce qui faisait sourire/rire/rougir Keira. Qu'est-ce que cela lui avait fait plaisir ! Elle s'en souvenait encore. Du moins, de deux trois détails en tout cas. Le peu de semblant de mauvaise humeur qu'elle avait accumulée ces derniers jours s'était envolée. Elle retrouvait l'art du sourire avec lui. Encore une fois, c'était magique. Quand ils avaient estimé que c'en était assez, ils se levèrent et s'installèrent à table, et mangèrent des céréales. Elle avait promis de garder nounours. Elle y tenait sincèrement. On ne lui en avait jamais acheté un. Qui plus est, c'était de la part d'Ashray, alors c'était encore mieux. Ce jour-là elle avait même hérité d'un autre surnom « Mon petit coquelicot ». Et maintenant, qu'est-ce qu'ils faisaient ? Ils se baladaient tranquillement, main dans la main, sur une plage de Francisco. Tout d'abord réticente, elle avait accepté, gagnée par l'envie soudaine de voir la mer de sa ville natale. Elle adorait la mer. Elle l'avait toujours adorée. La revoir en ces circonstances la remplissait de joie. En ce lieu, isolé de tous, cela ne la dérangeait pas qu'il la tienne par la main. Bien sûr, elle n'était pas habituée, mais... c'était ce que les couples faisaient. Et ils en étaient un... et ils avaient découvert que ce n'était pas si désagréable ni nunuche que ça. Et finalement, ils se décidèrent à se poser sur des rochers, non loin. Elle s'était un peu mouillée mais rien d'alarmant. Elle se positionna juste devant Ashray, ses bras l'entouraient. Son regard survolait les vagues qui venaient s'échouer sur le sable. Elle avait toujours bien aimé cet endroit, même si elle partait plutôt sur une autre rive, un peu plus haut. Elle n'était jamais venue vraiment, ici. Sur le coup, elle se sentit comme sur le Titanic. Quand ils sont sur le bord, debouts, et qu'ils échangent un baiser pour la première fois. Quand elle était plus jeune elle s'identifiait facilement à Rose DeWitt Bukater. Ses amies le lui disaient, quelques fois. Ashray ressemblait à Jack, sur le plan physique, mais peut-être bien psychologique. Alors que dans sa tête, elle entendait la belle chanson du film, il lui annonça quelque chose qu'elle n'aurait jamais cru entendre : « Je t'aime ». Un petit sourire éclaira son visage, tandis qu'elle bougeait sa tête sur le côté. Compte tenu de leurs différences de taille, elle ne voyait que ses lèvres -surtout avec quelle rapidité elle les avait embrassé. C'est ainsi que, sur une magnifique nuit, avec comme bruit de fond les vagues, ils échangèrent l'un de leur plus beaux baisers. N'est-ce pas romantique ? (a) Etant donné qu'aucun des deux n'était pressé de le finir, il s'éternisa. Si bien que, lorsqu'elle se recula, elle lui murmura « Je t'aime aussi ». Et c'était totalement sincère. Elle était amoureuse. Ash l'embrassa sur le front, et elle garda son visage dans son cou, les yeux fermés. « Tu veux qu'on rentre ? »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mer 5 Mar - 3:21



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Rentrer ? Non pas encore. Ils étaient en paix dans cet endroit. Un vent porteur d’espoir le fit sourire. Peut-être que dorénavant, chaque jour sera aussi serein et beau que celui-ci. Ça serait vraiment merveilleux n’est-il pas ?

Chantonnant, il rentra chez lui, certain que sa belle l’attendait, assise sur le matelas en train de lire un de ses énormes bouquins. Quand elle lui proposait de lire un chapitre, il arrivait toujours à s’éclipser. La lecture, ce n’était vraiment pas pour lui. Tous ces mots dans tous les sens lui donnaient presque la nausée. Pour l’instant, le but de Keira était de le faire lire ou de le cultiver un peu. Ça va, ce n’était pas encore trop gênant. Ce qu’il ignorait, c’était que son passe-temps allait vite changer.

Une après-midi, en rentrant chez lui, une mauvaise odeur lui attaqua le nez, celle de l’urine. Ses vêtements de rechange entassés dans un coin de la pièce en étaient la source. Il s’approcha sous le choc ? Quelle espèce de sale créature avait pris ses vêtements pour une litière ? La réponse était toute simple, c’était le chaton endormi sur SON matelas. Oh la sale bête. Comment est-ce qu’il était rentré ici ? Qu’importe, Ash avait déjà sa vengeance en tête.

Attraper le bébé chat ne fut pas bien difficile. Histoire qu’il ne remue pas de trop, il l’enferma dans une casserole en le traitant de tous les noms. Non mais. Et puis quoi encore ? C’était peut-être la souris qui vivait dans la salle de bain qui l’avait attirée. La même souris qui avait fait hurler Keira deux jours plus tôt. Tiens où elle était passée celle-là ? A cette heure elle était rentrée normalement. Qu’importe.

Détendu, allongé sur le matelas, les deux pieds sur la casserole qui servait de prison au chaton, il attendait que Keira ne rentre pour lui montrer sa nouvelle prise. D’ailleurs celle-ci ne mit pas longtemps. Elle avait à la main un sac. Oh chouette elle avait été faire les courses.

«

J’ai une surprise pour toi ma chérie.

»

«

Moi aussi. Mais c’est quoi ta surprise ?

»

«

De la viande, fraiche, toute tendre

»

, répondit Ash avec un sourire.

«

Et moi je nous ait trouvé un nouveau colocataire

»


Pour illustrer son propos, elle sortir du sac de course un paquet de nourriture pour chat. Ouh … Il y avait des chances qu’il parle du même animal. Pas bon ça. Mais peut-être qu’elle pensait comme lui au final. Mieux valait tenter le coup.

« Tu préfères l’engraisser ? C’est pas une mauvaise idée mais moi j’ai faim maintenant. »

Il libéra ensuite le chaton en retirant ses pieds qui maintenaient le couvercle de la casserole en place. Vu le regarde de Keira, il avait merdé et allait sincèrement le regretter.





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mer 5 Mar - 7:25

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Un matin, alors qu'elle se baladait tranquillement dans les rues de San Francisco, comme à son habitude, son regard s'arrêta sur une forme indistincte. Curieuse, Keira s'approcha et, en enlevant une masse de cartons, découvrit un magnifique bébé chat. Avec un pelage blanc comme la neige. En croisant son regard, elle craqua « Mais qu'est-ce que tu fais là tout seul ? » Elle tendit la main et , aussitôt, il vint frotter sa petite tête. Adorable. Elle avait toujours rêvé d'avoir un chat. Mais où étaient les propriétaires ? Elle leva la tête et avisa une femme qui traînait « Excusez moi, ce chat appartient à quelqu'un ? » L'interpellée la regarda d'un air soupçonneux « Non. Il traîne ici de temps en temps ». Le petit chat pencha la tête sur le côté, d'un air innocent « Alors tu es tout seul ». Elle ne pouvait pas le laisser là, c'était impossible « Viens voir ta nouvelle maman ». Sur ce, elle le prit dans ses bras en le gardant sous son manteau. Il était confortablement blotti sur ses seins et sa tête dépassait de son col. C'en était comique. Au moins avec lui elle n'allait plus devoir crier à cause d'une souris. C'était bon ça. Elle l'installa tranquillement dans l’appartement et le laissa, histoire d'acheter deux trois trucs pour lui. En rentrant, elle eut la délicieuse surprise de découvrir son chéri, étendu sur le matelas. « J'ai une surprise pour toi ma chérie » Oooooh. « Moi aussi. Mais c'est quoi ta surprise ? » fit-elle en allant poser les sacs dans la cuisine. « De la viande, fraiche, toute tendre » « Et moi je nous ai trouvé un nouveau colocataire » Elle était toute excitée de voir sa réaction. Pour illustrer, elle lui désigna un paquet de nourriture pour chat. D'ailleurs il était où ? « Tu veux l'engraisser?C 'est pas une mauvaise idée mais moi j'ai faim maintenant » Il était sérieux ou... ? Elle retrouva le chaton... dans un endroit où elle n'aurait jamais cru. Ashray leva les pieds et, le chaton blanc sortit de la casserole. Oui, la casserole. Ashray l'avait enfermé dans une casserole, qu'il maintenait en place avec ses pieds. Elle fit les gros yeux « Mais qu'est-ce que tu faisais là dessous toi ? » Le chat vient se frotter à ses jambes. Elle s'agenouilla, le prit et le garda contre sa poitrine en le caressant « Oh mon bébé ». Ce dernier se mir à ronronner. Elle fusilla Ashray du regard « Tu es cinglé ou quoi ? Il aurait pu s'étouffer ! Et hors de question que tu le cuises » Elle se leva en le serrant un peu plus contre elle. Le chaton lui, content comme jamais, ronronnait en regardant Ashray. Elle lui demanda de lui faire de la place, enleva ses chaussures et se mit sur le matelas à côté d'Ashray « Il est tout seul, il a été abandonné » « Et alors ? » « Mais on peut pas le laisser ! » Sa tête montrait le contraire « Noooon Ashraaaay, ne fais pas ça. Il est tout mignon ! Regardes le ! S'il te plaît on peut le garder ? Je ferais tout ce que tu veux » Elle lui fit les yeux du chat botté, tandis que le chaton s'installait tranquillement sur sa poitrine. Il avait trouvé sa place.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mer 5 Mar - 9:22



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Quelle saloperie de chat. Directement il allait se frotter aux jambes poilues de SA copine pour se faire bien voir. Le pire c’est qu’elle le garda dans ses bras, le nichant entre ses seins. WHAT ?!


«

Tu es cinglé ou quoi ? Il aurait pu s'étouffer ! Et hors de question que tu le cuises

»

Dommage. Ça devait pas être mauvais le chat en plus. Elle vint s’asseoir près de lui avec la sale bête.

«

Il est tout seul, il a été abandonné

»

«

Et alors ?

»

«

Mais on peut pas le laisser !  Noooon Ashraaaay, ne fais pas ça. Il est tout mignon ! Regardes le ! S'il te plaît on peut le garder ? Je ferais tout ce que tu veux

»

Et puis quoi encore ? Il n’avait pas assez d’argent pour se nourrir lui-même, hors de question d’entretenir un sac à puces comme celui-ci. Pourtant, s’il refusait, Keira allait sans doute faire une dépression et le haïr pour le restant de ses jours. D’un soupire, il accepta la présence de l’animal, sentant quand même que ça allait être extrêmement désagréable.

Les heures qui suivirent, il les passa les bras croisés à râler pendant que sa chère et tendre chouchoutait cette saloperie de petit chaton. A un moment, il en eu marre, pris de l’argent dans la réserve de Keira, mis ses vêtements dans un sac et se rendit au lavoir. Pendant que la machine tournait, il buvait un verre en face avec quelques amis toujours là. Ce fut à ce moment qu’il eut une idée.

Lorsqu’il rentra avec Keira, ce fut accompagné de Lizzy, la pute qui lui refilait une partie de son fric en échange de bons plans. Elle était assez gentille. Elle avait le corps des putes et le cœur des vierges. Une fois à l’intérieur, elle retira sa veste. Sa tenue était plutôt courte et décolletée. Face au regard de Keira, il sorti exactement son excuse :


« Mais on peut pas la laisser !  Noooon Keirraaaaa, ne fais pas ça. Elle est toute mignonne ! Regardes le ! S'il te plaît on peut le garder ? Je ferais tout ce que tu veux. Nan je déconne c’est juste pour manger. »


Sur ce, il se rendit dans la cuisine en discutant avec Lizzy, fier de son petit coup même s’il sentait que bien vite, il allait le regretter. A table, le chaton voulait se réinstaller sur les seins de Keira mais elle le laissa à terre, l’incitant à aller manger ses croquettes. Ash décida de marquer le coup et essaya de faire tenir son verre sur la poitrine de Keira :

«

Bah quoi ? C’est un perchoir à chat, pourquoi pas un porte-verre ?


»

Le tout devant leur invitée de marque. Oui tout à fait, il avait osé.







© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mer 5 Mar - 10:38

La descente en Enfer.

ASHRAY & KEIRA "What do you want, man ?".



Les heures suivantes, elle les passa à caresser son nouveau petit trésor. Il était tellement beau. Elle adorait ces petits chatons. Il était trop chou, elle craquait totalement. Elle ne savait pas comment faisait Ashray pour ne pas céder. Lorsqu'Ashray sortit, elle le salua malgré tout. Toute son attention restait focalisée sur le petit bout de chou. Quand Ashray rentra, Keira était occupée à lire, avec Minou sur les seins. Il lui tenait chaud au moins. Quelle fut sa surprise de le voir en compagnie... d'une autre fille. Keira fronça les sourcils. La tenue de la nouvelle venue n'était pas des plus... convenables. Une Kaylie numéro 2 ? Génial.

« Mais on peut pas la laisser !  Noooon Keirraaaaa, ne fais pas ça. Elle est toute mignonne ! Regardes le ! S'il te plaît on peut le garder ? Je ferais tout ce que tu veux. Nan je déconne c’est juste pour manger. »



Que ce soit bien clair : Elle détestait son humour. Il le comprit bien vite vu qu'il partit dans la cuisine en compagnie de sa nouvelle amie. Sur le coup, Keira ne savait pas comment réagir.. Ses livres ne l'avaient pas renseignée à ce sujet. Si bien qu'elle les ignora tout au long, essayant vainement de se concentrer sur sa lecture. Quand ils passèrent à table, Minou voulut monter mais elle l'obligea à rester par terre et à manger ses croquettes. Elle mangeait tranquillement lorsque, ce cher Ashray, eut la délicieuse idée de mettre son verre entre les seins de Keira.  « Bah quoi ? C'est un perchoir à chat, pourquoi pas un porte-verre ? » Si les regards pouvaient tuer... Elle lui prit le poignet, faisant tomber le verre qui roula sur la table. Heureusement la fille le rattrapa de justesse, Keira le remercia d'un air distrait. Ashray lui parla mais elle ne l'écouta pas, se contentant de répondre « Oui, oui, c'était hilarant ». En fait, elle n'avait pas faim. Elle toucha à peine à son assiette, se contentant de la ramener sans un mot. Voyant qu'Ash était trop occupé à parler avec sa nouvelle meilleure amie, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas envie de voir ce spectacle. Sans un mot elle s'empara de son manteau, mit ses bottes, prit le chaton avec et sortit. Il faisait froid. Dire qu'il restait tout seul la nuit... Keira ne voulait pas le laisser à la maison, ne souhaitant pas le moins du monde qu'Ash ne s'en débarrasse. Elle le laissa dans son manteau. Même s'il se tortillait de temps en temps, elle arrivait à le calmer avec quelques caresses. Elle se rendit dans le fameux parc où ils étaient allés il n'y a pas longtemps. Il n'y avait pas un chat. Hormis le sien, bien sûr. Keira resta là un moment, à réfléchir, ressasser son passé, nostalgique. Elle pensa à l'avenir, ce qui se passerait, ce que le destin lui réservait. Devait-elle finir sa vie ici ? Peut-être. Elle continua à caresser le petit chaton, qui s'était endormi, pendant qu'elle réfléchissait. Bientôt, un bruit retentit non loin. Elle se raidit et regarda dans la direction ;  elle voyait des masses bouger, illuminées par un lampadaire. Elle plissa les yeux et attendit qu'ils se rapprochent. Quand elle put discerner leurs traits, une masse de plomb tomba sur sa poitrine. Elle les reconnaissait. Ils étudiaient dans le même lycée qu'elle... avant. En entendant leur rire, son cœur se serra. Qu'est-ce qu'ils faisaient ici ? C'était les quartiers pauvres, ici. En avisant les bouteilles qu'ils tenaient et leurs rires gras, cela ne présageait aucun doute. Ils devaient avoir l'habitude de venir ici. Elle s'éclipsa aussi rapidement et discrètement que possible. Ce constat l'avait obligée à admettre qu'elle ne se sentait pas en sécurité ici. Une fois rentrée, elle remarqua qu'elle était toujours là... et qu'ils riaient. Cette fois, sa poitrine se comprima d'une manière beaucoup plus intense que précédemment. Sans faire attention, des larmes naquirent dans le coin de ses yeux. Elle reposa le chaton, enleva son manteau, ses chaussures et se posa sur le matelas. Elle essaya de lire mais n'en n'avait pas envie, alors, elle dégagea les couvertures, d'y faufila, se positionna sur le côté et ferma les yeux. Elle voulait oublier ces images. Celles de cette bande, avec qui elle avait traîné avant, son ancienne vie... Et celles de sa vie actuelle, son copain -ou ce qu'elle croyait- riant avec une autre fille. Aucun d'elles ne lui donnait envie de sauter au plafond, ce soir. Alors elle préféra s'endormir dans les bras de Morphée. Quelques secondes plus tard, quelqu'un vint la rejoindre. Minou. Au moins un voulait d'elle. Sa main épousa son pelage et, bientôt, il se cala contre son ventre et s'endormit.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mer 5 Mar - 11:18



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Tu passes toute ta vie pour payer ta pierre tombale

Tu masques ton visage en lisant ton journal

Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro

Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas

Comme prévu, Keira n’apprécia pas sa petite vanne. En fait, tout le repas, elle le passa silencieusement et ne toucha presque pas à son assiette. Tant pis pour elle. Ash mangeait bien malgré l’odeur déplaisante du chat de gouttière. Keira ne tarda pas à partir, emportant avec elle sa boule de poils. Toute la frustration du monde l’accompagnait et, ça se sentait. Elle était jalouse à cause de Lizzie ? C’était fou. Heureusement qu’il n’avait pas beaucoup d’amis, sinon ça serait la guerre à la maison.


Lizzie était toujours à la maison lorsque Keira rentra ce qui ne lui plut pas du tout Elle alla se cacher vite fait bien fait sous les couvertures. Et le brossage de dents alors ? Et après, on disait que c’était lui qui avait mauvaise haleine. Pas grave, il lui pardonnait pour cette fois. Voulant malgré tout calmer le jeu, il demanda à Lizzie de partir. Une fois la porte verrouillé, il rejoignit Keira sous les couvertures. Hum … Elle lui tournait le dos. Ça, ça voulait dire « pas contente ». Mieux valait rajouter un peu de légèreté à la situation pour ne pas que ça explose.

Ash se mit à jouer avec les cheveux de Keira, séparant les mèches faisant des tresses tout en lui disant :


«

Ne le prends pas comme ça mon trésors. D’accord j’avoue ce n’était pas sympa. T’aimes pas les putes, j’aime pas les chats, on est à égalité. Maintenant la guerre est finie hein ? J’aime pas quand tu boudes.

»


Sur ces mots, il l’embrassa dans le cou de nombreuses fois avant de lui murmurer à l’oreille :

«

Aller, fais-moi un joli sourire et dis-moi que tu m’aimes. En échange je promets de ne plus essayer de manger ta boule de neige ni de la jeter dehors. Par contre dès qu’il fait une connerie c’est toi qui paye ? Ça te va ? Aller mon coquelicot, détends-toi.

»

Il y avait plus qu’à espérer que ça marche. Histoire de mettre plus de chances de son côté, il glissa sa min sous les couvertures pour caresser le bras de sa princesse avant de lui prendre la main. Quand elle se tourna vers lui, il afficha son regard spécial « Tu me pardonnes s’il-te-plaît ? ». Bon, si avec tout ça elle n’était toujours pas satisfaire, il ne pouvait plus rien y faire. Pour cette nuit du moins.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Mer 5 Mar - 11:36

Malgré ce qu elle aurait esperé, Keira ne dormait pas lorsque la nouvelle meilleure amie de Ashray s en alla. Ni même quand il se glissa sous les couvertures. Aussitôt il se lit a lui caresser les cheveux et a les entortiller. Sur le coup elle maudissait ses hormones qui en ce moment, faisaient des "ohhhhh" et des remarques embarrassantes. La metaphore n était pas très bonne mais l idée était la. A cet âge la les hormones jouaient des vilains toujours c était connu. Keira ne faisait pas exception. Malheureusement pour elle. "Ne le prends pas comme ça mon trésors. D’accord j’avoue ce n’était pas sympa. T’aimes pas les putes, j’aime pas les chats, on est à égalité. Maintenant la guerre est finie hein ? J’aime pas quand tu boudes. " ouais bah elle, elle n aimait pas ses manières. En fait elle n était même pas en colère. C était ça le pire. Elle n y arrivait pas. En voyant cette fille elle avait vu l image de quelqu un qu elle ne serait jamais. Si c était ça qu aimait Ashray... Alors il serait vite déçu. Il trouva le moment opportun pour lui déposer plusieurs baisers dans son cou. Dieu qu elle adorait ça. Ça devrait être interdit. Sauf que cela ne la rendit pas fébrile ni rien. Elle trouvait ça juste vaguement agréable. A ce moment la il lui glissa a l oreille :

"Aller, fais-moi un joli sourire et dis-moi que tu m’aimes. En échange je promets de ne plus essayer de manger ta boule de neige ni de la jeter dehors. Par contre dès qu’il fait une connerie c’est toi qui paye ? Ça te va ? Aller mon coquelicot, détends-toi. "

Si c était si simple... Elle aurait bien aimé se détendre facilement mais cela était impossible. Pas après avoir vu ça. Cette vision l avait mis dans un drôle d état, entre la nosralgie et la réflexion. C était têtes étrange. De plus le comportement d Ashray s ajoutait a l équation. Autant dire qu elle n'avait pas franchement la tête a sourire. Pour appuyer ses propres, sa main vint caresser son bras. Elle frissonna , de surprise et de plaisir et se retourna. Il lui adressa un regard de chien battu. Il était beau. Elle ne le méritait pas. Elle lui offrit un petit sourire "je t aime" . Cette réponse parut le satisfaire parce qu il l embrassa. Elle ne lui rendit qu a peine . Il voulut aller plus loin mais elle le repoussa . Quand il lui demanda pourquoi elle lui dit qu elle était fatiguée. Son bâillement en disait long. Ensuite elle lui promit de trouver une famille pour le char et qu en entendant elle assumerait ses dépenses comme elle en avait toujours eu l'intention. "Dors bien". Fit elle avec un petit baiser. Finalement elle se retourna et dit mine de dormir. Hélas tant de questions l assaillaient. Cette vie était elle donc la sienne ? Cela ne changerait il donc jamais ? Ressemblerait elle plus tard a l une de ses filles ? Ashray se satisferait d elle sur le long terme ? Allait elle tomber malade ? Est de qu son s interrogeait sur sa disparition ou ce qu elle était devenu ? Impossible de dormir. Néanmoins la fatigue eut raison d elle plus tard.
I

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   Jeu 6 Mar - 10:50



 ❝ La descente en Enfer ❞
Ashray & Keira



Prends entre tes mains ton destin

Mets les voiles dès ce matin

Pour la planète où tu veux vivre

Prends le large rien ne te retient

C'est ta vie elle t'appartient

Si tu veux être un homme libre
David Hallyday, Un homme Libre, La planète au trésors



Ash eut ce qu’il voulait c’est-à-dire un petit sourire et un mot d’amour. Comme pour la féliciter, il l’embrassa doucement. Elle lui rendit à peine. D’un autre côté, il ne s’attendait pas non plus à ce qu’elle lui roule une pelle. Ça devait être l’effet produit par cette sale boule de poils qu’elle gardait contre elle. Peut-être pouvait-il la distraire à sa manière. Non, elle ne voulait pas. Fatiguée ? Il n’y croyait qu’à moitié. Elle comptait trouver une famille pour le chat ? C’était sans doute la meilleure nouvelle de la journée. Après un dernier baiser, il ne tarda pas à s’endormir.

Le lendemain, il fut pris d’une motivation nouvelle. Quoique, ce n’était pas vraiment l’adjectif qui correspondait le mieux. Après tout, pour avoir passé huit ans dans la rue, il en avait eu de la motivation, un minimum. Sa journée, il la passa dans le parc, tranquillement. La météo était clémente à son grand bonheur. Quitte à ne rien faire, il aurait pu rester avec Keira. Non, pas aujourd’hui. Ash avait l’impression qu’elle entrait dans cette phase de doutes et de regrets. Il n’avait donc pas à intervenir. Lui aussi était passé par là. Tous les jeunes dans leur situation également. Douter était humain, faire un choix l’était encore plus. Allait-elle choisir de rester ici ou de retourner chez ses parents ? Il ne pouvait pas choisir à sa place, il ne pouvait qu’accepter son choix. Et encore, elle n’avait rien vu du véritable enfer. Actuellement, la météo était clémente, elle avait un toit sur la tête, pas de problèmes avec la police, de quoi manger. Ce n’était pas le cas de tout le monde. Lui, lorsqu’il était arrivé dans ce ghetto, il avait dormi à même le sol en se protégeant plus ou moins de la pluie. Pendant trois jours, il n’avait rien mangé, il n’avait plus d’argent, on lui avait tout volé. Il avait regardé le ciel en se disant que bientôt ça serait finit. Huit ans plus tard, il était assis sur le même banc.

Impossible pour lui de retrouver une vie normale un jour, c’était certain. Sa vie elle était misérable mais, il l’aimait. Pourquoi ? Il était libre. Enfin libre, plus que n’importe qui d’autre. Maintenant, c’était presque parfait. Il avait même une copine. Y penser le fit sourire. C’était étrange de se dire qu’il était en couple mais pas désagréable. Est-ce que ça allait durer ? Sûrement pas. Keira n’était pas faite pour ce genre de vie, s’il n’était pas là, elle serait sans doute retournée chez elle. Elle serait peut-être mieux qu’ici. Peut-être.

Il avait plus d’argent qu’il ne le laissait croire. Sa pauvre petite baraque ne contenait qu’une petite centaine de dollars. Le reste de sa fortune précaire se cachait ailleurs, bien au chaud, en sécurité. Cet argent, il l’avait volé ou tiré du vol à une époque où il faisait partie d’un gang. Que de souvenirs. C’était vraiment pas mal, il s’était bien amusé. Son piercing et le petit tatouage sur son omoplate étaient les vestiges de cette époque. Quand la moitié des membres, dont lui-même, s’était retrouvée en prison, le gang s’était complètement dissous. Qu’étaient devenus les affranchis et les ex-taulards ? Sans doute des mafieux ou d’autre type de racaille. C’était étrange qu’il n’en n’ait pas revu un seul depuis l’époque.

De retour à la maison, il constata que le chat dormait dans ses vêtements. Saloperie. Pour le réveiller, il lui mit un coup de pied. Non mais. Son regard glissa sur le matelas de Kaylie. Elle n’était toujours pas là. En fait, ça faisait plusieurs jours qu’elle n’avait pas donné signe de vie. Tant mieux, de toute façon, il l’aurait foutue dehors. Histoire de marquer le coup, il le prit et le calas sous le sien. Voilà de quoi rendre son petit nid d’amour un peu plus douillet. Sur le côté, il vit le sac de Keira dont sortait une petite trousse. Ses affaires de filles. Il lui emprunta quand même son miroir pour voir son reflet qu’il ne voyait pas aussi souvent qu’il le devrait.

Ah ouais, c’était pire que ce qu’il pensait. Ses cheveux gras étaient trop longs et sales, sa peau était abimée et sale, les dents jaunies. Quant au reste de son corps, il n’était pas en meilleur état. Vêtements déchirés et usés à de multiples reprises, peu de muscles malgré les épaules larges et une impression générale de rebus humain. Mais qu’est-ce qu’elle lui trouvait ? Qu’importe, il ne comptait pas décrocher un job de mannequin dans les jours à venir. Ou peut-être dans un film pour jouer un clodo. Tiens, ça serait bien ça.

Le lendemain, il n’y pensait pas. Aujourd’hui était beaucoup plus important. Chaque instant était important car il était peut-être le dernier. A moitié déprimé et à moitié amorphe, il décida de se speeder un peu. Un petit paquet d’aluminium déballé et un billet roulé plus tard, il allait beaucoup mieux. De temps en temps, il sniffait un petit coup. Il avait bien le droit de se faire plaisir non ? Et puis, c’était bientôt son annif non ? Histoire de se repérer dans le temps, il jeta un œil au marque-page de Keira. Il y avait un petit calendrier plutôt sympathique. Elle gardait la notion du temps grâce à ça. Son anniversaire était hier. Il avait donc vingt-deux ans. Normalement. Histoire d’être certain, il refit le calcul dans sa tête. Ouais, vingt-deux ans. Presque un quart de siècle mine de rien.

Boosté par son petit sniff, il décida de faire à manger. A chaque fois que le chaton de Keira venait traîner dans ses pattes, il n’hésitait pas à le rembarrer à coups de pieds. Saloperie. Pour changer un peu, il fit des pâtes. Oui, c’était nul mais c’était comme ça. Avec ça, il ajouta des légumes en conserve. En cuisinant, il se fit la réflexion suivante : c’était étrange qu’il ne soit pas encore mort d’une intoxication quelconque vu l’état d’hygiène de ses affaires. Déjà qu’il les avait piqué à la décharge alors que des rats dormaient dedans. Ash était déterminé à investir le moins possible dans cette vieille baraque. Un jour, il aurait une vraie maison à lui, c’était certain. Dîner de fête ce soir : il ouvrit une boîte de sardine. Il n’avait mangé ni viande ni poisson ni œuf depuis un bon moment. La dernière fois qu’il avait mangé de la viande c’était au McDo avec Keira. Et, le jour où il y aura de la viande dans la bouffe du McDonald …

Il posa les deux assiettes et shoota une dernière fois dans le chat avant l’arrivée de Keira. Histoire de se faire bien voir, il donna un peu de sardines à cette maudite boule de poils. Boosté, il l’accueilli comme une princesse, lui prenant sa veste, la conduisant à sa chaise. Bien sûr, il parlait un peu vite et avait les pupilles dilatées mais, ça ne devait sans doute pas se remarquer.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La descente en Enfer (feat ashray)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La descente en Enfer (feat ashray)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Titre :: Staff :: Le passé-