AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 La ville de l'amour Ash♥Kei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: La ville de l'amour Ash♥Kei   Lun 27 Jan - 6:32



Ashray et Keira dans :


 
La ville de l'amour
 




3 septembre 2008, Ashray avait dix-huit ans et quelques mois. Le voilà normalement délivré de ses parents plutôt casse-pieds dans leur genre. Ni trop protecteurs ni obligeant, ceux-ci négligeaient autant leur fils qu’un grain de poussière caché derrière un bibelot précieux. Malheureusement, il n’était pas encore totalement libre, dépendant toujours d’eux financièrement. Il était là le plus gros des soucis. Pour l’instant, il vivait dans un luxe qui frisait l’obscénité. Jeune et pleins de rêves, il songeait à toucher les étoiles, voulait toujours plus et jamais ne se contentait de ce qu’il avait. Défaut ou qualité, ça dépendait des situations.

Actuellement, il était assis près du hublot de l’avion et contemplait l’océan. D’ici quelques heures il arrivera à Paris. Il y refaisait sa terminale pour apprendre le français et, surtout, pour avoir une année de vacances loin de sa famille. Son choix de départ avait été l’Australie mais, sa mère avait estimé que ce n’était pas assez dépaysant et instructif pour son fils. Voilà que maintenant qu’il avait 18 ans, elle daignait s’occuper de lui. Parmi le vieux continent, le pays qui lui avait semblé le moins barbare bien que paysan avait été la France. Direction Paris.

Il comptait bien en profiter pour voir l’Italie et l’Espagne. Lui qui n’avait jamais su citer un quart des pays européens, le voilà qui voulait tout visiter. Son année il allait passer avec une amie de la famille : Keira Jones. Elle avait également été envoyée sur Paris par son père et vivait chez une tante. Les deux adolescents se connaissaient un peu. Enfants, ils jouaient souvent ensemble sous les tables des réunions snob et pompeuses. Quelques bisous volés faisaient également parti d’un jeu plus qu’enfantin. Qu’était-elle devenue maintenant ? Et surtout, à quoi ressemblait-elle ? Mieux valait qu’elle ne se soit pas trop déchaînée dans les Mc Donald. Ashray était franchement optimiste pour cette année de détente et de plaisir.

Il était actuellement célibataire depuis la dispute avec Mylène. Pourtant, il repensait encore à elle. Il ne regrettait pas d’avoir rompu après six mois mais, ce qu’elle était hantait encore son esprit. De toutes les filles bizarres de New-York, il avait fallu qu’il s’amourache d’une vampire. Un secret plutôt imposant qu’elle avait partagé avec lui accidentellement. Décrire la réaction d’Ashray à ce moment est tout simplement impossible. C’était quelque chose de tellement énorme qu’il avait tout de suite été fan. D’abord effrayé puis fan. L’immortalité, la beauté, la puissance. C’était horriblement tentant pour un jeune homme qui rêvait du monde. Pour les points négatifs, il ferait avec. Mylène utilisait un élixir qui la protégeait efficacement de la morsure du soleil alors, pourquoi pas lui. Ca faisait maintenant plusieurs semaines qu’il y pensait. Comme un gamin qui rêvait de devenir pompier, il s’était mis à la lecture de romans vampiriques. D’ailleurs, les quatre Twilight étaient dans sa valise. Très viril n’est-il pas ? Naïf et aveuglé par ses ambitions, le jeune homme pouvait paraître complètement inconscient pour quiconque savait vraiment ce qui l’attendait.



***



Le cœur léger et les yeux pleins d’étoiles, il arriva enfin à Paris. Habillé simplement, il traînait sa valise derrière lui, avançant parmi la foule de passagers. Pour l’instant, il n’était pas encore trop dépaysé. Tout le monde autour de lui parlait anglais et un aéroport était un aéroport. Une fois après avoir quitté le terminus, les choses n’étaient plus les mêmes. Il y avait deux types de personnes : les arrivants comme lui qui cherchaient leur correspondant ou qui, indépendant se dirigeaient vers la sortie.  Dans l’autre groupe se trouvait Keira. Elle avait grimpé sur un siège pour mieux apercevoir son invité. Lorsqu’Ashray la vit, il sourit. Elle était belle, très belle. La puberté avait transformé la petite fille de ses souvenirs. Pourtant, il la reconnaissait sans problèmes grâce à ses yeux gris tempêtes et aux traits si familiers de son visage. Ce n’était que du bon tout ça.

Il lâcha sa valise pour la prendre dans ses bras, lui disant qu’il était content de la revoir. Elle aussi devait apprécier la transformation. A dix-huit ans, Ashray était devenu un beau jeune homme qui pourrait bien être l’égérie d’une marque célèbre. La célébrité lui avait longtemps trotté dans l’esprit. Mais vampire, c’était mieux comme plan de carrière. Naïf personnage.

« T’as changé ma belle. Dis-moi, ça fait longtemps que t’attends ton prince charmant new-yorkais ? », demanda-t-il avec un sourire, ses yeux pétillants de malice.





_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La ville de l'amour Ash♥Kei   Sam 1 Fév - 11:17

Keira avait eu ce qu'elle voulait : s'éloigner de la tutelle de son père. Il ne s'agissait pas d'une crise d'adolescent ordinaire ou de quelque chose dans le genre, non. Elle ne voulait plus vivre sous son toit pour la simple et bonne raison que la pression était trop forte. Son père ne s'était jamais remit de la mort de sa mère, ce qui faisait qu'il empêchait indirectement sa fille de continuer sa vie. Cela n'avait pas été facile de lui faire accepter sa demande, mais il avait cédé. Ils étaient riches après tout. Pourquoi ne pouvait-il pas offrir un voyage en France à sa fille ? Qui plus est, elle séjournait chez sa tante, la sœur de sa mère. Elle avait de la famille en France. Elle avait même une autre tante à Londres. Elle adorait ce côté de la famille. Lorsqu'elle était jeune, elle passait toujours ses Noël et le Nouvel An là-bas. Autant dire qu'elle avait largement l'habitude de voyager à l'étranger. Pour une fois, elle était seule. L'occasion s'était présentée grâce à son mentor, qui avait été envoyé à Paris pour assurer une mission diplomatique entre chasseurs. Keira n'en savait pas plus, à son grand regret. Elle désirait vraiment s'impliquer davantage, mais on ne lui donnait pas l'occasion. Tout simplement parce qu'elle n'avait pas atteint la majorité et ne pouvait être nommée comme une chasseuse officielle. En attendant, elle devait continuer ses entraînements, en compagnie de son mentor ou en solo. Il paraît qu'elle aurait même l'occasion de s'entraîner avec des apprentis français. Jusqu'ici, elle n'en n'avait pas eu l'occasion. Pourtant, cela faisait bien plusieurs mois qu'elle avait attérit. Elle avait rejoint l'école en milieu d'année de l'année précédente. Aujourd'hui, elle allait entamer sa seconde année. Dans une semaine, pour être exact. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, elle ne se trouvait pas à la plage, au centre commercial avec ses amis ou même dans une salle d'entraînement. Non, dans un aéroport. Elle se souvenait encore de son atterrissage, au mois de janvier. Larissa l'avait accueillie, avec ses fils. Bien que mal à l'aise au début, elle s'était vite habituée. Maintenant, elle n'occupait plus la place de nouvelle, mais d'accueillante. En effet, elle devait accueillir un ami d'enfance, qu'elle voyait souvent à l'époque.Elle ne l'avait pas vu depuis plusieurs années. Heureusement que ses parents s'entendaient bien avec Larissa et son mari, qu'ils avaient rencontrés lors d'un grand repas il y a plusieurs années de cela. Keira ne s'était pas pris la tête et avait mis la main sur les vêtements qui traînaient par-ci par-là. C'est à dire, un short, une chemise et des converses. Rien de bien exceptionnel. Elle se posait beaucoup de questions, du genre comment il était, comment elle réagirait en le voyant, ou lui. Cela faisait si longtemps... Et il allait vivre avec sa famille. Il y avait de quoi s'interroger. Pour plus de facilité, elle avait grimpé sur un siège. Ne mesurant que 1m70, elle ne pouvait pas voir grand chose. Elle finit par voir une tête blonde et elle se demanda bêtement si c'était lui. Un vigil la sermonna et elle fut obligée de descendre, penaude. Une fois qu'elle eut touchée terre, elle eut à peine le temps de se retourner qu'Ashray Snyder la prit dans ses bras. Réaction qui la prit de court. Elle n'était pas du tout habituée aux contacts physiques ni aux démonstrations d'affection en public. Ca la gênait. Lorsqu'il se recula, elle eut tout le loisir de le contempler. Il avait changé, oui. Il était clairement plus grand qu'elle et plus épais, dans le bon sens du terme. Néanmoins, il avait ce même nez, ces mêmes yeux, ce même visage. Il lui dit qu'il était content de la revoir. Sans blague. Avec le câlin, elle avait du mal à savoir s'il l'était ou non. Elle lui répondit par un sourire timide. Elle avait l'impression que tous les regards convergeaient dans leur direction. « T’as changé ma belle. Dis-moi, ça fait longtemps que t’attends ton prince charmant new-yorkais ? », Ce qui la fit rire et la détendit. Ashray parvenait à la mettre à l'aise et elle lui en fut reconnaissante. D'un air innocent, elle lui ébourriffa les cheveux comme quand ils étaient enfants. A chaque fois, Ashray la poursuivait, même dans le jardin, autour de la balançoire. La balancoire... leur endroit à eux. « Gros malin » lui lança-t-elle, taquine. Elle regretta presque son geste, elle espérait qu'il ne prendrait pas mal sa familiarité. C'était naturel. « Tinquètes, ça ne fait pas longtemps » En réalité, elle avait attendu près d'une demi-heure parce qu'elle angoissait d'être à la bourre mais il n'avait pas besoin de le savoir. De peu, la jeune fille lui proposait de prendre sa valise. Non mais quelle gourde. Elle se mordit la lèvre au dernier moment et désigna la sortie, l'air de rien « Allons-y. Larissa nous attend dehors ». la connaissant, elle allait sûrement lui sauter dessus. Larissa l'avait toujours beaucoup apprécié. Keira se demandait si les garçons se souvenaient d'Ashray. Andreï sûrement, mais il travaillait à sa société à l'heure qu'il était. Normalement il devait passer le soir même, ou le lendemain. Il y avait plus de chance qu'Alexeï s'en souvienne, lui qui avait le même âge qu'Ashray. Les trois s'amusaient comme des fous à l'époque, ainsi qu'avec Kassian, qui avait le même âge que Kei. Famille nombreuse ? Pas du tout. Kassian n'était pas venu avec eux, étant donné qu'il avait passé le week-end avec des amis. Mais Alexeï était à la maison. Du moins, elle l'espérait. Une fois dehors, Larissa ne perdit pas de temps avant de faire un câlin à Ashray et de le regarder en face en posant ses mains sur ses épaules avec un « C'est qu'il est devenu un homme, celui-là ». Keira avait encore du mal à s'habituer à la familiarité des membres de sa famille du côté maternel. Elle était triste de ne pas les voir aussi souvent qu'avant. Heureusement aujourd'hui, elle avait l'occasion de se rattraper. Ils rangèrent la valise d'Ashray dans le coffre et s'engouffrèrent dans la voiture. La discussion démarra au quart de tour, Larissa lui demandait s'il avait passé bon voyage, etc. Le train train habituel. Pendant le trajet, Keira se mit à rêvasser, repensant aux moments qu'ils avaient passé enfants. Elle se souvenait parfaitement de la mère d'Ashray, même de son père. Ashray et Keira s'étaient un peu éloignés, ce jour-là. C'était à ce moment qu'ils avaient échangés leur premier baiser d'enfant. Keira profitait de l'avoir tout à elle. D'habitude, ses cousins étaient toujours avec eux. Pour une fois qu'elle avait Ashray rien qu'à elle, elle en avait profité. Elle avait toujours été amoureuse de lui. Lorsqu'ils étaient retournés auprès des parents, ils s'étaient fait sermonner. Presque autant que lorsqu'ils commettaient des betises avec les autres. Elle se souvenait encore des mots froids et du regard qu'avait lancé le père d'Ashray, et comment elle s'était blottie un peu plus contre sa mère. Sa mère... Par moment, elle remarquait la ressemblance entre Larissa et elle. Malgré elle, elle espérait toujours la revoir à sa place. Malheureusement, cela n'était pas possible.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La ville de l'amour Ash♥Kei   Jeu 6 Fév - 6:13



Ashray et Keira dans :


 
La ville de l'amour
 





Les choses semblaient vraiment aller pour le mieux.  Sa jolie Keira était contente de le voir malgré la foule oppressante. D'un pas lent, ils se dirigèrent vers la sortie de l'aéroport. C'était plutôt bien organisé et bien géré malgré l'impressionnante taille du carrefour aérien. Ashray n'avait rien mangé dans l'avion et, le décalage  lui donnait l'impression d'avoir raté 3 repas. Six heures de plus quand même. Sans doute que sa famille d'accueil avait prévu un bon repas. Et vite s'il-vous-plaît. Après une petite pause pipi, ils se retrouvèrent enfin dehors. Paris n'était pas si extraordinaire. D'accord ce n'était qu'un immense parking mais, voilà. 




La tante de Keira l'accueillit chaleureusement. Elle en avait du courage cette femme. Accueillir deux New-Yorkais plus ses enfants. Sa valise se rangea parfaitement dans le coffre de la voiture et ils mirent un quart d'heure à sortir de l'aéroport. Il était déjà vingt heures heure locale et 4 heures de vols plus six heures de décalage ça fatiguait vite. Une demi-heure plus tard, la voiture se garait dans les beaux quartiers de Paris. Rien avoir avec New-York. Le style était différent et les gens parlaient tous français. Une langue encore inconnue qui laissait perplexe le jeune homme. 




L'appartement de la petite famille était au quatrième étage et, actuellement vide. Ce n'est pas qu'Ashray était asocial, loin de là mais, il était fatigué et n'avait pas envie de rencontrer tout le monde maintenant. Ce fut Keira qui lui servit de guide. Fatigué ou pas, il eut une seconde l'espoir de partager une chambre avec la belle. Manque de pot, il avait sa piaule à lui. Deux garçons pour une fille... Ça sentait les embrouilles à plein nez cette histoire. Sa chambre était pas mal, un peu morne mais au moins. Ça lui laisserait le temps d'arranger la déco. Non, Ashray n'était pas un relooker de l'extrême. Ce qu'il manquait pour qu'il s'y sente comme chez lui, c'était : un caleçon accroché à un endroit bizarre, un poster d'une jolie pin-up américaine, une série de jeux vidéos perdus à travers la pièce et quelques boîtes de pizzas vides. 




Pour attirer l'attention de Keira, il lui pinça les fesses. 




« Quand est-ce qu'on mange ? », demanda-t-il à sa belle avec le sourire du mec un peu limité mais fier de lui. 





_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La ville de l'amour Ash♥Kei   Sam 8 Fév - 1:09

Perdue dans ses souvenirs, elle reprit conscience de la réalité seulement une fois garés. Keira sortit, l'air de rien. Les mois avaient suffi pour l'habituer à la France. Heureusement qu'elle avait quelques connaissances de la langue dès le plus jeune âge. Entre sa famille du côté maternel qui parlait français et russe, celle de son père qui discutait exclusivement en russe, elle était bien lotie. L’appartement se trouvait au quatrième étage. Alexeï ne s'y trouvait pas, il avait dû s'absenter pour x raison. Elle qui s'attendait à le découvrir avachi devant la télé. Au moins, il ne ferait pas mauvaise image. Bien que cela ne saurait tarder. Maintenant qu'Ashray était arrivé, elle se doutait qu'une semaine passée, les mauvaises habitudes reprendraient le dessus. Comme avec elle. Même si, dans sa situation, elle était une fille. Et de la famille. Etant fille unique, elle n'avait tellement pas l'habitude de vivre avec du monde autour d'elle. Bien sûr, leur maison regroupait pas mal de chasseurs. Mais pas toujours. Keira avait toujours été entourée, d'une manière ou d'une autre mais... elle était seule. C'était déroutant, ce genre de raisonnement, mais tout à fait véridique. Au final, elle laissa Larissa ranger les courses et guida Ashray à travers la maison. Elle lui signala deux ou trois détails, lui fit décourir. Sa famille avait déménagée, ce n'était pas la maison de leur enfance. Ashray se retrouvait dans un lieu tout à fait inconnu, dans un pays inconnu, avec des gens... presque qu'inconnus. Keira avait eu de la chance, en comparaison. Un élan de compassion la saisit. Elle se donna la mission de bien s'occuper de lui, de le faire intégrer et de le mettre à l'aise. Pour finir, l'adolescente s'arrêta devant la chambre d'ami où Ashray allait passer le reste de son temps de séjour. En face, il y avait à côté celle de Kassian, et au fond celle d'Alexeï. Keira séjournait dans la chambre d'Alexeï. En attendant, celui-ci devait partager sa chambre avec son frère. Cela faisait jaser. La jeune Jones n'eut pas le temps de faire un pas qu'elle sentit une main sur ses fesses. Elle sursauta et se retourna vivement. Il venait de la pincer ou elle rêvait ? Si elle se fiait à son sourire goguenard, c'était bien vrai. « Quand est-ce qu'on mange ? » lui demanda-t-il. Keira se rendait compte que maintenant qu'il n'était pas vraiment de sa famille. Que c'était un humain... normal. Et un garçon. Âgé de dix-huit ans. Les joues en feu, elle lâcha un « Jesaispasjevaisvoirenbas » avant de filer. De toute manière, elle devait aider Larissa à faire la cuisine. Au moins le jeune américain pouvait en profiter pour se mettre à l'aise. Cela ne pouvait pas lui faire du mal.

Pendant l'heure qui suivit, elle aida sa tante à préparer le dîner. Qui se révélait être en fait, le plat préféré d'Ashray. Larissa en avait eu l'idée étant donné qu'elle se doutait bien du malaise que devait ressentir l'adolescent. Si elle savait … Il n'avait pas l'air si déboussolé que ça, en vérité. Le regard vague, elle discutait distraitement avec Larissa. Elles parlaient de tout et de rien, jusqu'à ce qu'elles abordent le fameux sujet. Elle lui recommandait de prendre Ashray sou son aile, compte tenu du comportement « je-m'en-foutiste » de son deuxième fils, majeur lui aussi. Il était déjà en terminale. Tout comme Kei et Ashray. Keira avait acquiescé distraitement, concentrée dans sa tâche. Un « Et il a bien grandi, hein ? » suffit à lui faire lâcher le couteau, qui fit un gros bruit en tombant au sol. Keira avait écarté rapidement son pied. Il manquerait plus qu'elle se plante un couteau dans le pied par maladresse. Rageuse, elle récupéra le couteau et se releva, le temps nécessaire pour Alexeï de rentrer. Son cousin mesurait bien une tête de plus qu'elle, il était plutôt mince et portait des habits à la monde. Elle se moquait souvent de sa coupe de cheveux et de sa manie à remettre sa mèche en place avec un mouvement de tête. Frimeur. Heureusement pour lui, son humour le sauvait. Armé de son sourire by colgate, il demanda ce qu'elles préparaient. Larissa lui fit un bisou sur la joue avant de lui ordonner de ranger son sac autre part. Alexei s'exécuta. Étrangement, lorsque c'était Keira qui le demandait, il prenait plus son temps. Ou l'ignorait, selon son humeur. Ingérable, ces gosses. « Alors, il est où le Ashray ? » Il regardait fixement Keira, qui le snobait purement et simplement, occupée à la cuisson des patates. A ce moment-là, la voix du concerné retentit. Alexei et lui échangèrent quelques mots. Ils étaient potes, eux aussi, de toute façon. Ils se connaissaient depuis l'enfance aussi. Ils s'étaient toujours bien entendus. Ils embêtaient toujours le frère aîné d'Alexei, beaucoup trop sérieux et rabat-joie à leur goût. Voire Kassian, qui ne rêvait que d'une chose : les suivre dans leurs conneries. Finalement, Larissa répondit en anglais à la question que venait de lui poser Ashray : «Du bœuf avec des pommes de terre » « Et un saint emillion de 1998 ! Putain » lâcha Alexei. Larissa le rembarra en russe. Larissa s'expliqua, toujours en anglais « Keira m'a dit que c'était ton plat préféré ». Celle-ci ferma les yeux oh bordel. Larissa avait beau de ne pas maîtriser parfaitement l'anglais, Ashray avait bien compris.
Elle se retourna avec un sourire gêné  « Oui, je l'ai vu sur ta page facebook ». Le regard d'Alexei lui donna envie de lui balancer le chiffon dans la gueule. Mais elle se retint. Ils passaient à table.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La ville de l'amour Ash♥Kei   Sam 8 Fév - 9:34



Ashray et Keira dans :


 
La ville de l'amour
 





Son geste avait visiblement mis Keira mal à l’aise. Pourquoi tant d’histoires ? Ashray n’avait jamais compris cette pudeur maquillée des filles.

« Jesaispasjevaisvoirenbas. »

Son air fier se fondit en un sourire attendri. Elle était mignonne la petite. Sa fuite précipitée camouflée lui donnait envie de la rattraper mais son bon sens lui disait de patienter un peu. De sa poche, il sortit une paire d’écouteurs et un coûteux smartphone. Béni soit Steeve Jobs. La musique lui donnait la motivation de ranger ses affaires presque en dansant. Une fois que ce fut fait, il attrapa un caleçon propre, un tee-shirt blanc où était écrit « Color the sky » dessus, un jeans normal et de quoi prendre une bonne douche bien chaude.

Dans la salle de bain, Ashray profita d’un moment de tranquillité pour respirer calmement et réfléchir. Le voilà à Paris, loin, très loin de ses parents. Se sentait-il plus libre ? Non, toujours pas. Quelque chose lui manquait, quelque chose de tellement abstrait, de tellement inconscient que son esprit n’arrivait pas à le cerner, même en rêve. D’un geste rapide, il attrapa une serviette bleue et sécha ses cheveux du mieux qu’il pouvait avant de rire de son propre reflet. Mèches blondes dans tous les sens, peau encore rougie par la chaleur de l’eau claire, il était bien loin de ces acteurs qu’on voyait sortir impeccable de sous la douche. Pour ne pas donner à ses hôtes, et ce dès le départ, une impression de négligence, il s’arrangea du mieux qu’il le pouvait sans non plus faire trop d’efforts. Après tout, le cœur d’aucune demoiselle n’était en jeu. Quoique. Keira serait sans doute présente au repas bien qu’elle ne soit pas remontée l’informer de l’heure exacte du diner. L’idée de s’asseoir à côté de celle qui serait désormais sa guide le fit sourire et le poussa à donner un dernier coup de peigne à sa tignasse.

Dans le salon, il vit celui qui était autrefois ami et aujourd’hui rival. Pourquoi un tel revirement ? Tout simplement parce qu’Ashray était un animal moderne qui veillait sur son territoire ou plutôt, dans ce cas-ci, le territoire qu’il venait de s’accaparer. Dans d’autres termes, il voyait en Alexeï un empêcheur de tourner en rond, celui qui saboterait ses chances avec Keira. A peine venait-il d’arriver, qu’il se mettait déjà à se trouver une raison de se disputer. D’un autre côté, en voyant ce que le fameux russe était devenu, il se rassura. Son regard bleu s’amusa de la tenue du concurrent. Pour le jeune New-Yorkais, il n’y avait que deux types d’hommes : ceux dont il était l’égérie, classes et cools et les autres, ceux qui aimaient les hommes. Donc, aucun risque que ce bouffon ne plaise à sa belle. C’était certain non ?

Pour éviter d’avoir à supporter trop longtemps l’énergumène, notre héro demanda à la tante ce qu’ils mangeaient ce soir, ajoutant que la jolie petite serveuse brune n’avait pas été capable de lui donner menu et heure. Bien sûr, c’était sur le ton de la rigolade bien qu’Ashray ne reste un incorrigible sexiste. Pas très difficile en matière de nourriture, il fut bien heureux d’apprendre qu’un pavé de bœuf et des pommes de terre allaient le rassasier.

« Et un Saint-Emillion de 1998 ! Putain. »

Merci Socrate pour cette intervention. C’était très utile. Ashray reconnut la bouteille et, avant qu’il n’ait pu faire un commentaire, la tante expliqua que Keira était la moucharde qui avait tout cafté. Intéressant. La concernée semblait d’ailleurs gênée de la révélation.

« Oui, je l'ai vu sur ta page facebook. »

La bonne excuse. Néanmoins, il s’assit devant son assiette juste à côté de la jolie. Alexeï, qui semblait justement plus con que d’habitude ouvrit la fameuse bouteille en interpellant Keira :

« Vois comment un véritable spécialiste ouvre une bouteille. »

Un regard bleu se fit immédiatement plus froid. Oh non, ça il allait le regretter, l’alcool c’était  SA spécialité. L’étiquette de la bouteille était abimée et on ne savait dire de quelle cave elle était issue. Ashray se servit un demi verre et le mis au niveau du nez de Keira :

« Observes la robe, la lumière. Tu vois ces légers grains ? Tu vois les traces qu’il laisse sur le verre ? C’est un Saint-Emillion Grand Cru du Château Fleur Cardinale près de Bordeaux. Goûte, c’est vraiment bon. »

Et ça, c’était le New-Yorkais qui le déduisait. Ashray : 1- Alexeï : 0.






_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La ville de l'amour Ash♥Kei   Sam 15 Fév - 8:55

Elle vérifia le contenu de la poelle. A coups sûrs, il restait à peine une minute ou deux avant la fin de la cuisson. Les bras croisés, elle attendit, n'accordant aucunement son attention à une tierce personne. Cependant, son cousin en pensa autrement. Il lui donna un petit coup de coude qui la surprit, le temps de lever les yeux, il lâchait avec un sourire aux lèvres « Vois comment un véritable spécialiste ouvre une bouteille. ». Sur ces mots, il s'exécuta. Keira se retint de rire jaune, il ne ratait pas une seule occasion de faire le mariole. Ingérable. Elle secoua la tête et regarda le plat. Un autre attira son attention. Décidément... Elle eut la surprise de croiser un regard bleuté. Et un verre. « Observes la robe, la lumière. Tu vois ces légers grains ? Tu vois les traces qu’il laisse sur le verre ? C’est un Saint-Emillion Grand Cru du Château Fleur Cardinale près de Bordeaux. Goûte, c’est vraiment bon. » Keira n'aurait pas dû être surprise, et pourtant. Ce n'était pas pour rien que c'était ce qu'il préférait. Cela coulait de source qu'il s'y connaisse. Sa proposition la pris de court. Sa politesse la poussait à accepter mais, son sens du raisonnable prit le dessus. «  Je ne préfère pas » elle désigna sa tante, occupée à sortir la vaisselle. Elle n'était pas majeur après tout. Qui plus est, après avoir vu les dégâts que pouvaient causer l'alcool sur un être humain, elle n'était pas très chaude pour expérimenter. La cuisson terminée, elle cessa le feu et prépara le reste. Pendant ce temps, sa tante demandait de l'aide aux garçons pour mettre le service. Visiblement, Kassian ne rentrait pas ce soir. Ou tard dans la nuit, le connaissant. Une fois que tout fut terminé, elle prit place à table comme les autres. Au final, cela se passa plutôt bien. Pour une première. Il y avait un peu de gêne dans l'air, mais rien d'important. Ils faisaient de leur mieux pour le mettre à l'aise, en douceur. D'un autre côté, avec les remarques espiègles d'Alexei, ça n'aidait pas Kei à se détendre. A un moment, exaspérée elle se risqua même à lui donner un coup de pied dans le tibias qui le fit sursauter. Cela eut le mérite de marcher, au moins. En digne fille bien élevée et sage, elle aida à débarrasser et à mettre le tout dans le lave vaisselle. Une fois en haut, elle hésita à aller toquer à la chambre d'Ashray. Elle craignit de le déranger. En prenant son courage à deux mains, elle s'y risqua. Quand la porte s'ouvrit à la dérobée, avec un sourire mécanique, elle lança « C'était juste pour savoir, il te manque quelque chose ? ».

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: La ville de l'amour Ash♥Kei   Ven 21 Mar - 8:17



Ashray et Keira dans :


 
La ville de l'amour
 





Ashray était plutôt content de son petit coup. Hors de question de se laisser voler la belle. Il fut surpris qu’elle ne boive pas. Après tout, elle était grande maintenant, ce n’était plus une petite fille. Lui, il buvait depuis qu’il avait dix-douze ans. Un petit verre de vin à table et une bouteille de vodka en soirée n’avait jamais fait de mal à personne. Si elle ne voulait pas goûter, tant pis, il n’allait pas le prendre personnellement. En fait si. Qu’elle refuse de boire avec lui, c’était comme si elle lui mettait un râteau. Et ça, Ashray n’aimait pas du tout. Oui, il avait un peu tendance à chercher le conflit et la bagarre partout.

La situation ne s’améliora pas au repas. Il n’aimait pas ou plus Alexeï. En quelques années, ce dernier avait gagné toutes les capacités pour être débile. Pfff … Et dire que c’était le cousin de Keira. Le cousin ? Mais oui le cousin ! Pourquoi se prenait-il la tête ? Les deux étaient de la même famille, ils n’allaient pas fricoter ensemble. Comment avait-il pu ne pas y penser plus tôt ? Décalage horaire sans doute. Oui, c’était une excuse recevable.

Quand le repas fut terminé, Ash remonta dans sa chambre histoire de fumer un peu. Appuyé sur le bord de la fenêtre, il respirait de sa fumée salvatrice en regardant les gens en bas. Ce n’était pas vraiment l’image qu’il se faisait de Paris. Mais, ce n’était pas grave, il s’y ferait. En même temps, il jeta à œil à son smartphone et lut quelques mots de français. Lundi, il irait au lycée avec Keira, mieux valait au moins savoir donner son prénom.

Ce fut à ce moment que Keira frappa et entra pour lui demander s’il avait besoin de quelque chose.

« Oh oui, viens », répondit-il en l’invitant à le rejoindre à la fenêtre.

Lorsqu’elle fut près de lui, il posa la question qui lui semblait existentielle :

« Pourquoi est-ce que tout le monde n’a pas un béret et une baguette ? C’est bizarre. Et, cette langue est trop nulle. Je n’arrive même pas à prononcer les mots sur mon smartphone. Je dois avoir un accent épouvantable. »

Ash ne devait pas être le seul étudiant d’échange à débarquer dans un pays en ne connaissant pas un seul mot. Si ? Pour illustrer ses propos, il lui montra sur l’écran les mots en français d’une application bidon qu’il avait téléchargé sur le sol New-Yorkais. Pour être tout à fait honnête, il connaissait quelques mots, juste histoire de pouvoir emballer de la paysanne à bérêt. Dans un français approximatif et avec l’accent chanté des américains, il essaya de formuler :

« Tu … es .. belle. Yes. Tu es belle. »

Avec son accent, ça ressemblait surtout à un Twu é bèl mais, c’était l’intention qui compte n’est-ce pas ?






_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La ville de l'amour Ash♥Kei   Mer 9 Avr - 1:29

« Oh oui, viens » Keira arqua un sourcil, ne s'attendant pas à une proposition semblable. Toutefois elle s'éxécuta. Cela fait, il entama la conversation avec un : « Pourquoi est-ce que tout le monde n’a pas un béret et une baguette ? C’est bizarre. Et, cette langue est trop nulle. Je n’arrive même pas à prononcer les mots sur mon smartphone. Je dois avoir un accent épouvantable. » Elle rit un peu. Cela se voyait à deux kilomètres que c'était un américain de pur souche. Il n'avait encore rien vu. Elle se demandait comment cela allait se passer, au lycée. Évidemment il n'était pas le seul mais les autres se débrouillaient mieux que lui. Ashray daigna lui montrer des mots en français sur une application qu'elle ne connaissait pas. Le pauvre, il était vraiment perdu. En levant le nez, elle put croiser son regard le temps qu'il lâche : « Tu … es .. belle. Yes. Tu es belle. ». Ne sachant pas comment réagir, elle ouvrit la bouche et la ferma comme un poisson rouge. Ensuite, elle rougit. Bravo. Pour sa part, elle trouvait son accent, non pas ridicule, mais... sexy. « Oui, oui c'est ça » Et un sourire timide pour compenser. Non en fait, ça ne servait à rien. Crédibilité : Zéro. « Tu t'en sortiras. Ne t'inquiètes pas, tu prendras l'habitude » Ca demanderait du temps, c'était sûr « Les professeurs savent quoi faire, tu ne seras pas laissé pour compte ». Elle ne se rendait même pas compte qu'elle tripotait ses mains depuis le début. Finalement, elle les lâcha et les passa sur son jean « Et je vais t'aider. J'essayerais de faire office de traductrice, et de t'aider à te repérer »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ville de l'amour Ash♥Kei   

Revenir en haut Aller en bas
 

La ville de l'amour Ash♥Kei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» la faim plus fort que l'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Titre :: Staff :: Le passé-