AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Sam 4 Jan - 10:11

La suède était magnifique. Ses paysages d'hiver méritaient franchement le détour. La neige épaisse près des lacs recouverts d'une fine couche de glace brillait comme un demi millier d'éclats. Le vent soufflait entre les maisonnées de ce petit village, emportant dans sa promenade une nuée de petits flocons et quelques feuilles mortes. Certaines vinrent se poser sur le rebord enneigé d'une fenêtre sans rideaux. A l'intérieur, une chambre douillette où un feu crépitait dans l'âtre d'une cheminée. Le grand lit était doté d'épaisses couvertures rouges. Une femme nue y dormait, confortablement emmitouflée. Son compagnon était assis sur les couvertures, adossé sur le dos du lit. Torse-nu, il avait le visage fermé, l'air sombre. Ses problèmes étaient de tailles et, ces quelques heures passées à réfléchir, retourner la chose dans tous les sens l'avait énervé. Cette impression d'être impuissant ne lui convenait pas du tout. 

Pour se relaxer, il se leva, fouilla dans ses poches et sorti un briquet et un paquet de cigarettes. Depuis quelques mois maintenant, il fumait beaucoup, cinq paquets par jour environ. Par contre, l'alcool se faisait moins présent dans ses soirées. Il n'avait plus le temps de boire. Il lui fallait chercher et retrouver celle qui était la sienne pour toujours. Celle allongée dans le lit n'avait aucune importance à ses yeux d'ailleurs, elle ne le reverra plus, jamais. Pendant un petit temps, il avait cru avoir retrouvé sa princesse. Après avoir pénétré au plus profond de son esprit et avoir retourné son passé dans tous les sens, il n'avait pas trouvé ce qu'il cherchait.

Oh le jeune homme n'était pas un hypnotiseur ou quelque chose du genre, il était simplement un démon, une créature surnaturelle, immortelle et incroyablement dangereuse. Capable et même obligé de prendre forme humaine, il se mêlait aux mortels, se nourrissant de leurs émotions négatives. La peur, l'angoisse, la haine, la colère ou encore la tristesse étaient ses plats favoris. L'objet de sa recherche était Keira Jones, son trésors.

Elle lui manquait encore et toujours. Tout en elle lui manquait. La couleur de ses yeux, l'éclat de son sourire, la douceur de sa peau, la chaleur de son corps, la volupté de ses caresses, la froideur de ses colères, la légèreté de son rire. Tout, il aimait tout chez elle, ne laissait rien de côté. En fait, ils n'avaient même pas eu le droit de se dire au revoir, d'échanger leurs derniers mots. On leur avait même volé ce moment. S'il cherchait dans les esprits de toutes les jeunes femmes du village, c'était parce que Keira n'était plus vraiment Keira. 

Tout ce village était sous le contrôle d'une vampire centenaire, Rika Igelström. Sa beauté n'avait d'égalité que sa cruauté. En fait, le démon avait même était contraint d'avouer qu'elle était plus belle que sa princesse mais si c'était un peu mesquin de comparer une vampire et une humaine. En bref, tout ce village n'était que la représentation physique d' un roman qu'elle écrivait. Chaque fois qu'elle créait un nouveau personnage, elle enlevait un humain à sa famille, l'hypnotisait de manière à ce qu'il devienne son personnage et, avec l'aide d'un sorcier, changeait chaque détail de son anatomie. La seule chose chose dont il était sûr, c'était que Keira était une de ses personnes. 

La prochaine sur sa liste, c'était Rebecka Horn, une jeune femme de moins de 20 ans très apprécié dans le village pour son talent de ... Présence. Quelque chose lui disait qu'il allait vite avoir la confirmation que ce n'était pas elle. Rebecka était particulièrement ... Insolente et ... Provocante pour ne pas utiliser d'autres termes. Quant à sa Keira, c'était tout le contraire. Le jeune couple avait été séparé de manière assez abrupte.

Pour s'approcher de la jeune fille, il avait gardé son apparence originale au cas où il lui rappellerait quelque chose. Par contre, il s'était servit de ses pouvoirs de métamorphes pour s'arranger un peu plus. Cette fois, il mesurait un mètre-quatre-vingt-onze et avait pris du muscle de manière à se sculpter comme les mannequins photoshopés mais au "naturel". C'était dans un bar que ce soir la beauté rousse traînait. Elle était entourée de ses amis, quatre garçon et six filles. La moitié d'eux la bouffait du regard. Ça n'allait pas être facile de discuter. Par contre, ses yeux plongèrent et se perdirent dans son décolleté. Pour la raison évidente et aussi pour une chaîne très légère en or dont le pendentif était dissimulé sous son vêtement. On pouvait distinguer la forme légère d'une croix chrétienne. Le démon reconnu dans la chaîne un léger détail. Un anneau avait été remplacé et était légèrement plus grands que les autres. C'était sa chaîne, la sienne, celle qu'il avait légué à Keira avant de mourir. Il avait retrouvé sa belle, le modèle original avec beaucoup d'add-ons. La carrosserie avait été refaite et repeinte, les airs-bags regonflés et sans doute le pot d'échappement refait. 

Maintenant, il fallait réussir à l'approcher. Vu sa garde rapproché ça n'allait pas être facile. Bon, elle voulait se la jouer sexy, il allait rentrer dans son jeu. Il ouvrit sa chemise entièrement, s'assit à une table et demanda à un serveur d'apporter à la jolie demoiselle une coupe de leur meilleur champagne. Grâce à ce stratagème, il attira son attention. Avec un beau sourire à la colgate, il l'invita d'un signe de la tête à le rejoindre. Qu'elle accepte ou pas, il n'était pas prêt de la lâcher. C'était elle, il en était certain. Enfin, il l'avait retrouvée. La soirée allait être magique. 

_________________


Avatar from SWEET DISASTER


Dernière édition par Ashray L. Snyder le Dim 5 Jan - 5:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Sam 4 Jan - 11:23


Who are you?
Ashray & Rebekah
Keira Jones avait disparue. Morte, disait-on. Elle se serait suicidée dans une chambre d'hôtel, non loin de San Francisco. Elle se serait laissé aller au chagrin et n'aurait pas supporté l'idée de continuer à vivre. C'était ce qu'on racontait. C'était ce que tout le monde croyait.

La vérité était toute autre.

Keira était morte, certes. Mais pas disparue. La jeune femme n'avait pas baissé les bras, contrairement à ce qu'on prétendait. Oh non. Pendant des semaines, voire des mois, elle avait tout fait pour mené sa quête à bien, à savoir, ramener son bien aimé d'entre les morts. Obsédée par cette idée, elle ne pensait à rien d'autre. Totalement aveuglée par sa colère et son deuil.  Pour ce faire, elle avait reçu de l'aide. Et pas n'importe laquelle. Non pas de la part de Camilla et des autres -bien qu'elle leur ait rendu visite pour les informer de la nouvelle, mais aussi pour vider les effets personnels d'Ashray. Elle les avait récupéré et gardé, ne sachant pas quoi en faire. Elle ne s'était pas résolut à s'en débarrasser. Cette tâche se révélait être au-dessus de ses forces. La vampire qu'elle avait rencontré, lors de la dernière fête à laquelle ils avaient assisté, l'avait retrouvé. Rika, elle s'appelait. Une vampire ancienne, très ancienne. Et surtout très puissante. Elles avaient conclu un marché. Ce qui regroupait sa mort. Peu importe. Cela arrangeait les deux parties. Keira pouvait continuer sa quête sans que personne ne se doute de quoique ce soit. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était que son plan se retourne contre elle. En effet, Rika avait totalement fait disparaître Keira. A la place, Rebekah Horn était née. Une beauté à la chevelure flamboyante, au caractère de feu et … à l'attitude bien marquée. Âgée d'un peu plus de dix-huit ans, on ne la connaissait pas seulement à cause de sa famille très appréciée, mais bien par son caractère singulier. On pouvait presque dire qu'elle était le vilain canard de la famille. Rebekah ne ressemblait guère aux autres membres de sa famille, surtout pas à sa sœur aînée. Très tôt, elle avait manifesté un caractère bien trempé, insolent, vulgaire, égoïste. Tout le contraire des espérances de ses parents. Évidemment, elle le cachait soigneusement. Rebekah disposait de nombreux talents. En plus d'être fêtarde, exubérante et dévergondée, elle était aussi une remarquable menteuse. Cela lui avait bien servi au cours de sa vie, même encore aujourd'hui, à travers la profession qu'elle exerçait. Enfin, sa fausse vie. Rebekah ne disposait d'aucun souvenir de son ancienne vie. Entièrement effacée. Tout comme son physique, son caractère, tout ce qui faisait d'elle Keira. Ce qui était bien le but de Rika. Ce que celle-ci n'avait pas prévu, c'était qu'on chercherait après son jouet. Par ailleurs, Rebekah elle-même l'ignorait. Ce qui risquait de lui porter préjudice. Rien qu'à cette fameuse soirée, où elle ne pensait encore une fois qu'à s'amuser et profiter, elle n'aurait jamais pensé que ses yeux se poseraient sur l'être qui risquait de lui briser toutes ses espérances. Elle ne savait pas pourquoi elle s'était décidée à s'approcher de lui. Peut-être à cause de son attitude si intrigante, sa chemise déboutonnée ou le verre coûteux qu'il lui avait dédié. Rebekah était facile à avoir. En tant que streap-teaseuse, ce n'était pas étonnant. L'argent, le sexe et l'action restaient les seuls ingrédients qui la faisait vibrer. Le reste ne reflétait qu'une pâle importance. C'est pourquoi, lorsque l'inconnu lui décrocha un sourire séducteur, elle ne réfléchit pas deux fois. Néanmoins, cela ne l'empêchait pas de jouer un peu. Elle le dévora du regard avant de se tourner vers ses amis, avec qui elle trinqua une nouvelle fois et rit aux éclats. Quelques secondes, ou quelques minutes à peine s'étaient écoulées avant qu'elle ne s'arrête au niveau du concerné, armée d'un sourire narquois. Elle leva son verre « Merci, j'apprécie l'attention ». Sans prendre la peine de se faire inviter, elle se laissa choir sur la chaise libre, croisa les jambes et se pencha vers lui. Rebekah ne demandait pas. Tout ce qu'elle voulait, elle l'avait. Cela se lisait dans son comportement. Elle appartenait à cette catégorie de femme. « Tu es un étranger. » lâcha-t-elle de bout en blanc « Je t'aurais déjà repéré, sinon.  Un gars comme toi ne passe pas inaperçu. ». Franche et directe. Oui, deux autres traits de sa personnalité qu'en général, on appréciait. Serait-ce le cas de ce type?

❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖
--------------------------

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Sam 4 Jan - 23:48

L'égo d'Ashray fut relativement satisfait lorsqu'il détailla le regard émeraude de la belle. Il avait réussit à attirer son attention, c'était le moins que l'on puisse dire. De plus, elle ne tarda pas à le rejoindre. Une fois debout, il put la détailler d'avantage. S'il devait reconnaître un talent à Rika c'était son goût pour l'anatomie. Rebecka était, aux yeux d'Ashray, absolument parfaite. Des pieds jusqu'au bout des doigts, chaque détail de son être menaçait de faire flancher toute sa volonté. Après tout, Aphrodite elle-même n'était-elle pas rousse ? Et bien, voilà de quoi changer les rumeurs qui circulaient sur les rouquins. Le démon, les yeux brillants, se dit alors qu'elle avançait vers lui, que c'était le genre de muse qui inspirait les plus grands poètes. Mais, hors de question qu'un allumé qui parle aux oiseaux ne lui la vole. C'était la sienne.

Ses yeux verts étaient animés d'un éclat comme on en voyait rarement. En fait, ses yeux n'étaient que le reflet de son âme - si elle en avait une, il doutait de son implication dans le sauvetage des chatons - et l'étincelle, l'euphémique symbole d'un caractère sans aucun doute bien trempé. Encore dans ses yeux, il remarquait quelques petites nuances plus claires ou plus foncées qui donnait à son regard l'intensité de celui d'une lionne à la chasse. Beaucoup de grands philosophes et mathématiciens avaient cherchés un nombre d'or dans les différentes oeuvres de la nature. Que ces illuminés arrêtent de compter les pétales des tournesols et viennent étudier les traits du visage de la jolie. Elle lui faisait un peu penser aux femmes représentées à travers l'histoire par des peintres qui s'étaient jurés de mettre leur talent au service de la beauté. La joconde faisait pâle figure à côté. Pour le démon, c'était difficilement descriptible. Un visage fin, aux pommettes hautes mais qui ne creusaient pas les joues. Un petit nez dont le bout arrondi donnait un air presque enfantin aux traits. Air adorable renforcé par les petites tâches de rousseur discrètes qui se cachaient un peu sous ses yeux. Ces deux seuls détails donnaient un côté plus humain à la créature, rassurant Ashray, lui prouvant que tout ceci était bien réel et qu'il n'était pas face à une succube. Non pas que ces 2 détails la rendaient moins désirable. Bien au contraire, ils étaient la cerise sur le gâteau. Ses cheveux étaient roux et bouclés. Par contre, il y avait une belle marge avec le style Weasley. Cette rouquine-ci donnait plus dans le genre Nicole Kidman ou Scarlett Johansson. Il en connaissait une qui devait en passer des heures entières chez le coiffeur. Pour le reste de son corps, elle avait été gâtée à la "naissance". Grande et élancée, pas assez maigre pour faire la pute à la télé ou dans des clips musicaux mais, assez ondulée pour faire chavirer le coeur des hommes. Le nombre d'or pouvait se trouver dans ses formes qui évoquait au plus idiot de tous, les collines vallonnées des paysages d'Asie, la danse des vagues d'une mer turquoise et chaude, les dunes de sable des déserts brûlants façonnées par le vent et les mystères des danseuses d'orients. Sa peau blanche légèrement rosée au niveau des pommettes était parfaite dans le sens où elle donnait presque une impression d'irréel, comme s'il fallait inventer une nouvelle nuance colorée.

Ah la la, Ashray pourrait en parler pendant des heures de cette beauté et regrettait sincèrement de ne pas l'avoir approchée plutôt. Face à elle, il sentait que sa dignité et sa volonté n'allaient pas faire long feu. Mais qu'importe. Quant à Keira, bah elle attendra bien un peu. Et puis, s'il ne s'était pas trompée et que Rebecka était Keira, il était le démon le plus chanceux de l'univers tout entier. C'était presque s'il n'avait pas envie de remercier Rika. Ramené à la réalité par son invité qui levait son verre, il sourit. De toute façon, vu que son cerveau fondait à vue d'oeil, il ne pouvait rien faire d'autre. La jeune femme s'assit et se pencha face à lui, son parfum sucré empli les poumons du mâle pas si dominant, le plongeant presque dans une extase exponentielle.

« Tu es un étranger. » lâcha-t-elle de bout en blanc « Je t'aurais déjà repéré, sinon. Un gars comme toi ne passe pas inaperçu. ».

Hum ? Qui lui parlait pendant qu'il rêvassait ? Oh c'était Rebecka. Ça y est, Ashray était reparti dans ses fantasmes. Sa voix, mais quelle voix mesdames, messieurs. Le démon est touché en plein coeur, incapable de se relever, la succube a gagné par KO sans même le toucher. Sa voix était à la fois légère, emplie de centaines de notes de musique et à la fois grave comme une promesse de volupté et d'intensité. Le démon était perdu là. Elle lui demanderait de se mettre à genoux et de l'appeler maîtresse qu'il le ferait. Mais bon, s'il voulait avoir sa chance avec la belle, il fallait qu'il assure et ne se comporte pas comme une espèce de limace des mers difformes.

Le dos droit, un sourire malin aux coins des lèvres, le regard appuyé il répondit en essayant de ne pas se perdre à nouveau dans la contemplation de sa déesse :

« Effectivement, je voyage à travers le globe. Je suis photographe et je cherche la plus belle femme du monde pour rendre sa beauté immortelle et l'inscrire au panthéon des dieux. »

Photographe ? Mais qu'est-ce qui lui avait pris d'inventer ça ? Le seul appareil photo qu'Ashray avait était incorporé dans son IPhone. Oh la gaffe. Mais, pour sa défense, le pauvre homme n'était pas en possession de tous ses moyens.

« Et je pense avoir trouvé celle qui ferait de l'ombre à Aphrodite. »

Génial, il s'enfonçait. Et comment il allait faire si elle lui demandait de lui montrer des photos ou des trucs du genre ? Oh il inventerais bien. Le meilleur moyen de camoufler un mensonge c'était quand même avec un mensonge encore plus énorme. Ashray mourrait d'envie de l'embrasser, de la prendre contre lui et de la faire vibrer jusqu'à la nuit des temps. L'effet qu'elle lui faisait était assez énorme et, pour un mec qui démarre au quart de tour, ça pouvait laisser des séquelles. Dans sa tête c'était armagedon, il n'y avait plus rien de logique, de censé ou de réaliste. Tout était centré sur elle. Tous ses sens ne lui donnaient que des informations pour lui dire qu'il avait en face de lui son fantasme. Il ne manquait plus que le toucher mais, ça allait venir. Une autre partie de son corps était plutôt réactive. Mieux valait qu'il ne se lève pas et reste bien assis derrière la table.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Dim 5 Jan - 4:02


Who are you?
Ashray & Rebekah
Rebekah passa sa langue sur ses lèvres tout en se penchant davantage. Elle n'était pas saoule, c'était loin du compte.. Elle avait seulement descendu une ou deux bières, il en fallait plus pour l’émoustiller. Son regard parcourait avec attention ce que le type lui laissait voir. Il était grand, avec des cheveux blonds légèrement bouclés, avec un visage d'ange. Vraiment sympathique. Pour ne rien gâcher, d'après ce qu'elle voyait, il était bien musclé comme il fallait. Son sourire séducteur n'ajoutait que plus d'intérêt à ce tableau. Peut-être avait-elle tiré le gros lot ce soir. Ce qui était certain, c'était qu'elle ne repartirait pas de ce bar seule. Comme toujours. En effet, Rebekah n'aimait pas être seule. Elle supportait mal la solitude. Qu'on soit clair : Elle avait un petit-ami. Troy, il s'appelait. Capitaine de football du lycée, le mec dont tout le monde rêvait. Et c'était Rebekah qui l'avait eu. Fort heureusement pour lui, il ignorait bien les petites débauches de sa petite amie. Ce n'était pas contre lui, elle l'aimait bien mais, elle n'était pas faite pour être enchaînée. Elle rêvait de liberté. Ce qui la rendait allergique à toute forme d'engagement. Paix à leur âme, tout le monde ignorait ses petits vices.Enfin, à part quelques amis... et pas mal d'inconnus. Ce qui facilitait les choses, c'était que Rebekah n'était plus au lycée. Ce qui lui donnait pas mal d'occasions de s'éclipser.
Tout ça pour dire, que ce n'était ni la première, ni la dernière fois que Rebekah s'avançait sur ce terrain. Si elle savait qui lui faisait face... Ce dernier d'ailleurs semblait perdu dans ses pensées, bien qu'il continuait à la dévorer du regard. Rebekah adorait cette sensation. Elle savait qu'elle était canon et adorait qu'on le lui dise. « Effectivement, je voyage à travers le globe. Je suis photographe et je cherche la plus belle femme du monde pour rendre sa beauté immortelle et l'inscrire au panthéon des dieux. » lui déclara-t-il. Rebekah arqua un sourcil, ne s'attendant pas du tout à ce genre de réponse. Celui-là sortait carrément du lot. C'était la première fois qu'elle entendait ce genre de réponse. Des types comme lui n'étaient pas réputés pour leur sens du romantisme et leurs flatteries poétiques. « Et je pense avoir trouvé celle qui ferait de l'ombre à Aphrodite. » continua-t-il. Sans le savoir, il trouva le meilleur moyen pour la mettre dans sa poche. Rebekah adorait entendre qu'elle était belle. Mais être comparée à Aphrodite, c'était original. Il s'en sortait bien, drôlement bien même. Elle lâcha un léger rire « T'es mignon, en plus d'être drôle. » et elle vida son verre. Elle ne demanda même pas s'il attendait quelqu'un, elle s'en fichait. Après tout, s'il lui avait payé un verre,c 'était qu'il la voulait, non ? Ca marchait comme ça, ici. La jeune femme savait qu'il lui mentait. Mais cela n'avait aucune importance. Ce qui l'intéressait, c'était ô combien il était bien fichu. A ce propos, elle se montrait de plus en plus curieuse. Elle fixa son verre vide « Photographe ou pas, ça n'a aucune importance. » et désigna la table de billard juste à côté d'eux « Tu joues ? ».

❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖
--------------------------

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Dim 5 Jan - 4:59

Ashray se rendait bien compte que c’était Rebekah qui menait la danse. Lui n’était là que pour faire ce qu’il disait. Le pauvre, il n’avait plus aucun contrôle de la situation. Avec un rire léger, elle lui dit qu’il était mignon en plus d’être drôle. Comment ça drôle ? Le démon n’avait rien dit qui pourrait la faire rire aux éclats. Prenait-elle ses compliments pour de l’humour ? Elle fixa son verre vide avant de dire :

« Photographe ou pas, ça n'a aucune importance. »

Il avait compris le signal. Son rôle était de s’assurer que sa coupe ne soit jamais vide. En fait, c’était lui sa conquête mais, il ne s’en formalisa pas, trop chamboulé pour réellement penser. Sa belle lui désigna le billard d’un mouvement de la tête et lui demanda s’il jouait. Le démon savait se débrouiller effectivement. Alors qu’il allait se lever, il se rappela qu’il ferait mieux de rester assis. Son pantalon risquait de dévoiler à tout le monde qu’il avait très envie de jouer avec sa queue, et pas celle du billard %)

Conclusion, il se rassit et demanda au serveur de leur apporter un whisky et une nouvelle coupe pour la jeune demoiselle. Comme excuse, il annonça :

« En fait non, je ne sais pas vraiment jouer aux jeux de bars. »

Pour détourner la conversation et éviter qu’elle ne se rende compte de la situation embarrassante dans laquelle elle le mettait, il réfléchit. Que savait-il sur elle à part qu’elle était magnifique ? On lui avait dit qu’elle ne sortait qu’avec des hommes riches. Intéressant. Avec Ashray, elle serait servie. Et oui, depuis son statut de démon, il avait réussi à se reconstituer une belle petite fortune pendant les missions qu’il accomplissait et dans les casinos. Peut-être que mettre cette partie de sa vie en avant lui ferait reprendre la situation en main.

« En fait, je préfère jouer au poker ou au black jack dans les grands casinos. D’ailleurs celui de Stockholm est magnifique, vous devriez vous y rendre un jour. On y voit toujours les plus belles créatures de Suède, sans doute que vous seriez le jackpot d’une ou plusieurs soirées. »

Leurs alcools furent servis à ce moment précis. Ashray prit son J. B. et le leva :

« A la plus belles de toutes. »

Il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre l’astuce, un compliment par phrase et ça allait. Histoire de gagner du temps pour laisser son corps se calmer, une idée germa dans son esprit et il demanda sur le ton du jeu :

« Dîtes, je suis joueur de nature et je parie cent dollars qu’en un quart d’heure, vous n’arriverez pas à séduire suffisamment le barman pour que de lui-même, il vous offre sa meilleure bouteille de rosé. »

C’était une idée comme un autre et aussi, un gros risque. L’envoyer draguer un autre mec de façon si abrupte risquait de lui faire perdre des points. Ah que la vie est compliquée.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Jeu 16 Jan - 5:01


Who are you?
Ashray & Rebekah
Pendant une seconde, Rebekah crut que l’homme sur qui elle venait de jeter son dévolu allait se lever, mais il ne le fit pas. Au lieu de ça, il commanda un whisky et une nouvelle coupe pour elle.  « En fait non, je ne sais pas vraiment jouer aux jeux de bars. » lâcha-t-il. Oh. Tant pis. Elle avait d’autres jeux à lui proposer :face:Son sourire se fâna,, mais elle resta là. Son perçant sondait celui qui se dressait face à elle. La jeune femme jeta un coup d’œil à ses amis, plus loin, et se demanda de quoi ils riaient. Peut-être cela aurait-il mieux valu qu’elle reste avec eux. Comme s’il était télépathe, le blond happa son attention  « En fait, je préfère jouer au poker ou au black jack dans les grands casinos. D’ailleurs celui de Stockholm est magnifique, vous devriez vous y rendre un jour. On y voit toujours les plus belles créatures de Suède, sans doute que vous seriez le jackpot d’une ou plusieurs soirées. ». Oh, là il l’intéressait. Et un compliment déguisé suffit à lui décrocher l’ombre d’un sourire espiègle. Il en fallait peu pour la satisfaire. Par contre, l’idée qu’il trouve ces filles plus belle qu’elle l’agaça. Elle fit mine de repousser une mèche de ses cheveux roux. A cet instant, le serveur leur apporta leur boisson. Elle lui adressa un sourire, elle le connaissait. Rebekah connaissait tout le monde. Elle disposait de beaucoup de relations, ici. Logique, étant donné qu’elle avait passé toute sa vie ici. Bizarrement, elle n’avait jamais voulu partir. Cela lui plaisait. Tout le monde la connaissait, elle s’était forgé la réputation qu’elle souhaitait, tout allait bien. Pourquoi quitter son nid douillet ? C’était stupide.  « A la plus belles de toutes. » déclara l’homme de la soirée. Son sourire s’accentua et lui adressa un regard lourd de sous-entendus, avant de porter la boisson à ses lèvres. Elle adorait boire. Autant dire qu’elle faisait pratiquement que ça de ses soirées, hormis ses parties de jambe en l’air.  « Dîtes, je suis joueur de nature et je parie cent dollars qu’en un quart d’heure, vous n’arriverez pas à séduire suffisamment le barman pour que de lui-même, il vous offre sa meilleure bouteille de rosé. ». Comme réaction, Rebekah arqua un sourcil. Etonnant comme personnage. « Certains diraient que c’est le plan drague le plus pourri de la Terre » Un sourire espiègle contra l’impression qu’elle venait de lui faire, avec sa remarque. « Ca a le mérite d’être original. ». Elle se leva d’un bond, but une longue gorgée et lui jeta « Cent dollars, donc ». Et elle l’abandonna là, n’oubliant pas de rouler des hanches au passage. L’air snob, elle ignora tous les regards qui convergèrent dans sa direction. Elle interpella le barman et lui sortit son petit numéro. Par chance, elle le connaissait. Ce type ne pensait qu’à ce qu’il avait dans le pantalon. Heureusement, personne ne faisait appel à lui, ce qui lui permettait d’accaparer toute son attention.

Quelques minutes plus tard, elle s’éloigna. Son gloss était un peu parti, et elle tenait dans ses mains la fameuse bouteille. Arrivée à la table qu’elle occupait quelques instants plus tôt, elle se posta juste sous le nez du blond. Elle posa la bouteille sur la table sans le regarder, avant de daigner croiser son regard. « Alors, satisfait ? J’ai droit à un supplément ? » avec un petit sourire accompagné d’un de ces fameux regards appuyés.


❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖
--------------------------

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Dim 19 Jan - 0:17

Rebekah accepta le pari sans broncher, une chance pour le beau démon qui se voyait mal trouver une autre arnaque. Ces minutes de solitude l'aidèrent a se recentrer. D'accord, il était attiré, même très attiré par la belle. Mais, il doutait fort d'être le seul. C'était comme une maladie contagieuse. Qu'importe. Le plus important c'était Keira, c'était de la ramener près de lui. Ce n'était pas facile vu qu'il n'avait pas non plus la certitude que sa princesse était dans le corps de la rouquine. En plus, s'il se précipitait et que la vampire découvrait qu'il traînait dans le coin, les choses allaient mal tourner. Hors de question de faire tout capoter par trop de précipitation. La première étape était de se mettre Rebekah dans la poche. Ainsi les choses seraient beaucoup plus faciles.

Comment être le centre d'attention de ce genre de fille ? Ce n'était pas bien compliqué et il échafauda mentalement son petit plan. En fait, il avait l'impression de se voir dans un miroir. Rebekah semblait beaucoup lui ressembler sur le point de vue psychologique. Si le plan était posé, restait une grosse difficulté : ne pas perdre tous ses moyens face à celle qui devrait normalement être sa proie.

Celle-ci revint plus vite que prévu avec la fameuse bouteille. Hum, s'il l'avait su si efficace, il lui aurait demandé de ramener du whisky. Ashray n'aimait pas vraiment le rosé, c'était un vin pour femmes. Et encore, juste les femmes faibles et fragiles. Conclusion, cette bouteille allait sans doute rester là. Bon joueur, il sourit et sortit son portefeuille pour y enlever un billet de cent dollars. N'importe qui d'assez proche pouvait presque compter le nombre de billets et de carte bancaires. Etre un démon chasseur de prime ça rapportait quand même pas mal. Une chose était certaine, ses amis verts allaient l'aider à conquérir la belle.

Il tendit le fameux billet à la rouquine avant d'annoncer:

« Ce ne peut être le plan drague le plus pourri de la Terre puisque ce n'en est pas un mademoiselle. Quant au supplément, nous verrons bien ce que le reste de la nuit nous réserves. Mais dites-moi, j'ai l'impression que vous attirez beaucoup les regards masculins pourtant, vous venez voir un étranger. Ne seriez-vous pas à la recherche d'exotisme et de passion pour oublier ne serait-ce qu'une nuit un fiancé ou petit ami impuissant ? »

Il espérait de tout coeur que non. La savoir dans les bras d'un autre homme l'énervait un peu comme si elle était déjà la sienne. En fait, voir tous ces gars qui la mataient dans ce bar l'énervait. Mieux valait sortir.

« M'accompagneriez-vous dans un endroit plus calme ? Je ne suis pas vraiment partisan de ce genre de lieu. Au moins, j'ai découvert une perle rare. »

Une perle rousse qui accepta de le suivre. Sa façon de parler, les moyens dont il disposait, tout laissait croire qu'il venait de la noblesse. D'une certaine façon, c'était le cas, il côtoyait les grands de wall Street, ceux qui décidaient de l'avenir du reste du monde. Dehors, il eut la désagréable surprise de voir deux rigolos d'amuser à poser devant sa voiture pour faire croire qu'elle était à eux.

« Hey les rigolos ! Virez vos sales pattes de ma voiture. »

Non mais. Pour qui ils se prenaient ces débiles ? Ils n'avaient jamais vu une Lamborghini Aventador ou quoi ? Mais, les deux idiots furent tout à coup plus attirés par Rebekah que par la voiture. C'était incroyable. Ashray en arrivait presque à espérer croiser un homo. Enfin quelqu'un qui ne fera pas attention à SA chérie. Non mais.

Une fois les deux autres partis, il ouvrit la porte à sa belle avant de s'installer au volant. Vu son regard, elle n'avait jamais posé ses fesses dans un tel luxe. Pourtant, ce n'était pas encore grand chose comparé à ce qu'Ashray avait grâce à son père du temps où il était encore humain.

" Alors, où aimeriez-vous aller ? »

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Sam 1 Fév - 10:40


Who are you?
Ashray & Rebekah
PRebekah adorait gagner. C'était un fait indéniable et prouvé maintes fois. Elle ne supportait pas l'échec. Tout le monde savait qu'elle pouvait être très, très rancunière. C'est pourquoi on évitait d'attirer ses foudres. Le problème, c'était qu'on ne savait pas toujours bien la cerner. Un brin lunatique, elle se montrait souvent imprévisible. Certains la détestaient pour ça, d'autres non. Les avis divergeaient. Dans tous les cas, elle n'en n'avait que faire. Elle s'épanouissait très bien de cette manière. Néanmoins, elle attachait une certaine importance à l'opinion publique. De ce fait, très peu de personnes étaient au courant de son métier ou de ses occupations. Son copain actuel n'en savait rien. Et grand bien lui fasse, ce n'était qu'un abruti. Mais il avait le mérite d'avoir les poches remplies, des contacts et une réputation.

La vue du contenu du portefeuille de son compagnon du soir aurait presque pu lui donner le vertige. Elle avait touché le gros poisson. Lorsqu'il lui tendit un billet vert, elle lui sourit d'un air entendu en le prenant, toute innocence feinte. « Ce ne peut être le plan drague le plus pourri de la Terre puisque ce n'en est pas un mademoiselle. Quant au supplément, nous verrons bien ce que le reste de la nuit nous réserves. Mais dites-moi, j'ai l'impression que vous attirez beaucoup les regards masculins pourtant, vous venez voir un étranger. Ne seriez-vous pas à la recherche d'exotisme et de passion pour oublier ne serait-ce qu'une nuit un fiancé ou petit ami impuissant ? ». Sa tirade lui décrocha un sourire. Il parlait bizarrement, mais ce n'était pas désagréable. Il avait visé juste. Elle voulait oublier ce crétin qu'elle devait rejoindre à ce stupide cocktail le lendemain. La façon dont il s'était adressé à elle ne lui avait pas plu du tout. D'où sa présence dans son bar favori. Rebekah avait tendance à le faire cocu dès que l'occasion se présentait, ou quand il la contrariait, comme ce soir. Heureusement, elle n'était pas tombée sur un décérébré, mais un séduisant célibataire plein aux as. « M'accompagneriez-vous dans un endroit plus calme ? Je ne suis pas vraiment partisan de ce genre de lieu. Au moins, j'ai découvert une perle rare. » Peu importe qu'il lui mente ou non. Ce qu'elle avait en tête était le coffre-fort qui se trouvait dans sa poche. Attirée comme un drogué avec sa dose, elle le suivit sans faire d'histoire, après avoir adressé un signe de tête à ses amis qui la regardaient partir. Une fois à l'extérieur, elle eut l'agréable surprise de découvrir l'engin qu'il conduisait. Oh mon dieu. Une Lamborghini Aventador. Rebekah s'y connaissait en voiture, elle était sortie avec un mécano pendant un certain temps qui ne cessait de baragouiner sur ce sujet. Et puis, elle adorait ce genre de bolides. Certains disaient qu'on connaissait un homme grâce à la voiture qu'il conduisait. Si ce dicton s'avérait réel, elle n'était pas déçue de la marchandise du soir. " Alors, où aimeriez-vous aller ? » Rebekah ne lui prêta pas attention tout de suite. Ses yeux embrassaient l'intérieur du regard. Ca l'excitait, ce genre de truc. Pour finir, elle tourna la tête vers lui et lui adressa un sourire sexy bien à elle « Où vous voulez ». Il semblait comprendre le message. Rebekah se foutait de passer du temps avec lui et de taper la discute. Ce qu'elle voulait, c'était le sauter. C'était clair, non ? Pendant le trajet, elle se mit à observer le paysage qui défilait derrière la vitre et à rêvasser. Si jamais un jour elle avait l'occasion de conduire ça... Le rêve ! Son copain ne voulait même pas qu'elle conduise sa voiture. Ce n'était pas un truc de femme. Pff. Quel abruti. Cette pensée la motiva davantage à passer le maximum de temps au lit avec ce type. Elle ne le connaissait pas mais s'en fichait. Du moment qu'il était opérationnel, ils allaient bien s'entendre.

Arrivés dans le hall de l'hôtel, elle admira chaque détail avec des yeux brillants. C'était vraiment le genre d'endroit qui la faisait vibrer. Tout ce luxe... Le pied. Il lui arrivait de passer la nuit dans ce genre d'endroits, quelques fois, mais pas toujours. Lorsque l'occasion se produisait, elle n'en menait pas large. Elle était tentée de chauffer le beau blond dans l'ascenceur mais il n'avait pas l'air très chaud. Peut-être que l'idée de se faire coincer le pantalon sur les genoux avec une femme suspecte lui coupait ses envies. Soit. Message reçu. Elle se montra patiente jusqu'à ce qu'ils arrivent à destination. La jeune femme détailla la chambre pendant quelques secondes, avant de se tourner lentement vers le blond, d'attirer brusquement sa nuque pour poser ses lèvres sur les siennes. Elle se colla contre lui et se mit à le caresser. Sans trop savoir comment ni pourquoi, il lui attrapa brusquement les poignets et la repoussa. Il lui ordonna de partir. Abasourdie, elle ne put que lâcher un « Quoi ? ». Il lui demanda de partir avec plus de force. Sauf qu'elle ne bougea pas. Il répéta son instruction.  Rebekah, plus que furieuse le regarda de haut et le retourna. Pour qui il se prenait ? C'était un puceau ou quoi ? Pathétique. Minable. Elle marmonna un « bâtard » avant de sortir en claquant la porte. Quelle humiliation. Il se prenait pour qui ? Cette scène la mit de très, très mauvaise humeur. Ca ne s'arrangeait pas. Sa soirée, elle allait la passer dans sa chambre avec du nutella. Elle le sentait bien venir.
❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖
--------------------------

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Mar 11 Fév - 7:25



feat. Keira Jones


Hey sexy Lady

♥ My Heart Will Go On ♥


When my time comes Forget the wrong that I've done
Help me leave behind some Reasons to be missed
And don't resent me And when you're feeling empty
Keep me in your memory

Linkin Park - Leave All Out The Rest








Il y avait cet oiseau dans le ciel qui bravait le vent glacé pour rentrer vite à son nid. Il y avait ce renard qui chassait silencieusement malgré la neige qui abimait ses pattes. Il y avait chaque arbre fier et droit qui luttait pacifiquement contre l’hiver dévastateur. Et, il y avait celui qui se cachait les yeux pour une nuit brûlante. Celui qui ignorait l’ombre dévorante qui s’étendait sur ce village. Celui qui voyait le feu brûler les rêves étoilés, prétendant juste vouloir qu’on se souvienne …

Le ciel s’écroula sur lui dans cette chambre d’hôtel. Le regard divin brûla son cœur hypocrite. Lui qui avait promis cent fois de la protéger et de la sauver ne faisait que la trahir. Lui qui avait été tout pour elle ne méritait même plus d’espérer une issue heureuse. Comment pouvait-il laisser de vulgaires instincts de primates prendre le pas sur ses sentiments et ce qu’il était ? Il n’avait pas le droit de prendre cette fille dans ses bras, de l’embrasser et la caresser. Keira l’attendait, Keira l’espérait. Comment pouvait-il à ce point lui tourner le dos ? Pas une seule fois depuis le début, il n’avait réfléchit de manière rationnelle.

 

Tout ça, ce n’était pas lui, ce n’était pas l’Ashray qui embrassait Keira sur les anciens souvenirs qui se consumaient lentement dans son cœur. Non, il ne pouvait pas l’oublier si facilement. Pourtant, c’était bien lui qui avait choisi d’emprunter cette pente glissante. C’était lui qui avait vendu son âme aux créatures des Enfers. L’avait-il fait de manière totalement altruiste ? Le doute lui prenait les entrailles. Ce pacte avec le diable révélait la pire partie de sa personnalité, faisant de lui un simple larbin, créature dépourvue de raisonnement, animal qui vivait pour ses instincts, marionnette inerte.

Les caresses de la succube à la chevelure enflammée calcinaient sa peau à chaque toucher. Ses baisers sauvages et langoureux empoisonnaient son cœur, le noircissant, le dénaturant. La vulgarité des paroles de l’impie résonnait dans ses oreilles comme une insulte. Non, il ne pouvait continuer ainsi et se laisser un peu plus éloigner de son but premier. D’un mouvement violent, il lui attrapa les poignets, l’empêchant de le toucher de nouveau. Son regard bleu trahissait la haine dévorante qui se régalait de son esprit. Ses paroles furent aussi impitoyables que la morsure du temps sur les fleurs fardées. Bien sûr, elle ne comprit pas ce retournement de situation aussi insolite qu’insultant. Pour se débarrasser de la peste rousse, il dut presque la jeter dehors. Aucun doute, aucun regret ne vint s’insinuer comme un serpent. Il savait ce qu’il devait faire et, n’avait plus la moindre idée de dériver, plus maintenant. Il en avait déjà trop fait.

Assis sur son lit, les épaules basses, le regard un peu trop brillant, le cœur lourd de remords, le démon laissait ses pensées se perdre dans les méandres du doute et de la peur. Que devait-il faire maintenant ? Chercher derrière quel facies tordu se cachait sa princesse était la partie facile du conte pas si féérique. Maintenant qu’il pensait l’avoir enfin trouvée, il fallait qu’il la ramène à la lumière du jour, qu’il la fasse évader des profondeurs obscures où Rika l’avait plongée. Rika … Cette femme produisait en lui un mélange de dégoût et d’admiration. Sans doute le deuxième sentiment aurait-il été majoritaire si elle n’avait pas choisi sa Keira pour créer la perle de son histoire vivante. Elle était puissante, tellement que même un démon comme lui n’arrivait à entrer dans l’esprit de ses jouets. Comment libérer sa princesse ? Peut-être trouverait-il de l’aide parmi des démons plus expérimentés. Pourquoi pas. Après tout, il n’avait rien à perdre.

Toute la nuit, il la passa à marchander, quémander, supplier. Bien sûr, il ne s’attendait pas à de la compassion ou de l’aide gratuite mais fut quand même déçu de voir tant de refus et de moqueries. Voilà que les pions allaient demander de l’aide aux rois, le monde à l’envers. Pourtant, il passa un accord avec une créature qui avait connu ‘enfer pendant plus de mille ans. Enfin libre, il voulait plus que tout installer son petit royaume d’esclaves, l’enfer sur Terre. S’il aidait Ashray à briser l’hypnose de Rika, celui-ci devra lui donner le village maudit et cinquante âmes égarées en supplément. Qu’importe sa part du marché, le jeune amoureux ne souhaitait qu’une seule chose, pouvoir retrouver l’élu de son cœur. La façon de payer, il y pensera plus tard.

Il piégea Rebekah, la ramenant dans la même chambre du même hôtel mais, sous une autre apparence. Cette mission ne demanda pas tellement de tact ou de délicatesse vu le caractère de la demoiselle en question, quelques billets suffirent. Une fois la porte de la chambre verrouillée, il s’écarta et reprit son apparence originale, arrachant un cri de stupeur à sa victime. Plus à l’écart l’attendait son « sauveur ». Le fameux démon avait prix l’apparence d’un homme d’une trentaine d’années, au physique banal, inintéressant. C’était le genre « d’homme » à donner du crédit aux choses moins superficielles. Il fit quelque pas vers la proie humaine et demanda au blond s’il était certain. Un hochement de tête suffit.

Rien de formidable, ni éclair de magie, ni jeu de son et de lumière. Juste comme si le temps avait lâché son emprise sur Rebekah, la figeant quelques secondes. Le démon disparut très simplement, comme pour prouver que son travail avait été effectué. Le cœur serré, la peur qui lui serrait les entrailles, Ashray vint se placer devant la rouquine et appela tout doucement :


« Keira ? »


La jeune fille leva les yeux vers lui.


«  Keira c’est toi ? »


© Code de Anéa pour N-U


_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Jeu 13 Fév - 22:24

Rebekah ne supportait pas beaucoup de choses. Parmi elles, se trouvaient : l’échec, l’humiliation, le déni. En plus de cela, elle détestait les refus. Elle détestait ça. Elevée dans une famille aisée, elle était habituée à avoir tout ce qu’elle voulait. Dans la vie active, cette vérité s’appliquait encore. Rebekah avait toujours ce qu’elle voulait, que ce soit de l’argent, de l’attention, ou des hommes et femmes dans son lit. En effet, elle ne voyait pas beaucoup de différence, du moment qu’elle avait sa part du marché. Elle ne le faisait pas par amour. Non, elle ne savait même pas la signification de ce mot. Elle le faisait juste pour assouvir un besoin, montrer qu’elle est la reine du jeu, qu’elle est admirée, désirée. Comme quelque chose d’infiniment précieux. Ce sentiment la grisait. C’était ce que la jeune femme recherchait. Toujours. Elle ne s’attachait pas aux gens, elle les utilisait. Si jamais elle devait choisir entre elle et sa meilleure amie, elle n’aurait eu aucun remord. Tout le monde tombait dans le panneau. Elle réussissait à berner n’importe qui. Alors pourquoi ce type l’avait virée comme une malpropre, après lui avoir fait très bien comprendre ce qu’il voulait ? Incompréhensible. Dans tous les cas, elle se promit de se venger, un moment ou à un autre. Au final, cet incident lui sauta par-dessus la tête, après s’être trouvée une nouvelle occupation. Elle se disait simplement qu’il ne savait pas qu’il ratait. Et qu’elle était tombée sur un homosexuel inavoué. Le lendemain soir, elle recommença le même manège, acceptant plusieurs billets cette fois-ci. Une fois arrivée dans la chambre d’hôtel, elle ne se fit pas la réflexion que cette chambre était identique à celle de la veille. Elle accordait peu d’importance à ce genre de détail. Lorsqu’elle découvrit le vrai visage de celui qui l’avait guidée jusqu’ici, elle lâcha un cri de stupeur, les yeux écarquillés. C’était celui de la veille. Il venait de changer d’apparence. Non, ce n’était pas possible. C’était forcément un tour de magie. C’était quoi ce bordel ? Une autre personne apparut dans la pièce. Elle recula prudemment. C’était qui ces types au juste ? Elle eut la désagréable impression qu’elle risquait de finir au fond d’un coffre de voiture, au fin fond d’une forêt. Puis d’un coup, elle s’immobilisa, et… disparut. A sa place, se trouvait une toute autre personne. On aurait dit qu’elle sortait d’un grand rêve éveillé. Elle plissa les yeux, totalement perdue. Où se trouvait-elle ? Que s’était-il passé ? « Keira? » Une voix. Elle sonnait comme étrangement familière, et douce, à ses oreilles. La concernée leva la tête et découvrit un visage, également familier. Keira ? Oui, elle s’appelait Keira. Keira Jones, fille d’Alyssa Evans et Eric Jones, chasseurs. Elle s’était écorché le genoux à 7 ans, et était tombée de son vélo à 9. Elle avait embrassé pour la première fois un garçon en maternelle. Elle avait un ami gay, au collège. Un jour en gym, elle avait envoyé un ballon de basket dans la tête d’une de ses coéquipières. Une autre fois, elle avait cassé le nez d’un garçon qui l’avait surpris. Elle avait fait tomber ses cahiers à la rentrée des classes en seconde. Elle avait tâché son chemiser préféré en première, avec un milkshake à la banane. Ses souvenirs lui revenaient. Non, ils étaient incorporés en elle. Elle était Keira. Et ce type, c’était… c’était … Une vague de nouveaux souvenirs apparut. Un garçon qui la plaque contre le mur et lui roule une pelle de force, pour la première fois. Un garçon qui lui donne la réplique dans une scène de Roméo et Juliette. Un garçon qui lui chante une chanson pour son anniversaire. Un garçon qui grimpe à sa fenêtre pour s’excuser. Un garçon qui l’embrasse tendrement, comme s’il était amoureux. Un garçon qui lui glisse une lettre dans son journal. Un garçon qui lui fait l’amour. Un garçon qui l’aime. Tout ça, ça avait un nom, le plus beau des noms, d’après elle. Ashray. C’était trop. Elle manqua de tomber, ses jambes venaient de la lâcher, mais il la retint, avec une vitesse surprenante. C’était un vampire. Son vampire de petit ami. Celui qui la faisait vibrer de tout son être. Les yeux baissés, elle essayait encore de se reprendre « Oh mon dieu…  ». Quelques secondes passèrent avant qu’elle ne daigne relever la tête « A… Ashray? ». Comme toute réponse, il hocha la tête. Un frisson la parcourut. C’était lui. Un nouveau souvenir déferla, aussi douloureux qu’un poison. Celui qu’elle aimait, attaché à une poutre, en train de brûler vivant. Juste après lui avoir dit qu’il l’aimait. Et elle, à genoux, qui hurlait. Un souvenir affreusement fort qui la bouleversait au plus profond de son être. Les larmes aux yeux, elle se jeta à son cou et le serra fort « Ashray » elle répéta son prénom plusieurs fois, totalement perdue. Tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle devait être avec lui. Qu’il était le seul. Elle était terrifiée et totalement paniquée. Les larmes glissèrent le long de ses joues légèrement rosées « J’ai cru que tu étais mort. Je t’ai vu mourir ». Elle en tremblait d’émotion. C’était fort, trop fort. Quand il réussit à la calmer, elle se dégagea, lentement et le regarda. Aussitôt, leurs lèvres se rencontrèrent, avec une passion qui n’était plus à refaire. Keira se serrait contre lui, une main sur sa nuque, une autre glissée dans son dos pour se maintenir en position. Pas de doute, il la faisait vibrer. Ce baiser dura longtemps. Avant qu’elle ne se recule, doucement, et ne se mette à lui caresser les joues, comme s’il était un objet précieux qu’elle tenait plus que tout. Elle posa son front contre le sien, les yeux fermés « Je croyais t’avoir perdu ». A l'heure actuelle, elle ne se souvenait en rien de sa vie avec Rika. Et c'était préférable, compte tenu de la différence de réaction qu'elle aurait eu.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Ven 21 Mar - 6:54

Ashray avait peur. Peur de s’être trompé, peur qu’elle ne le reconnaisse pas, peur qu’elle ne se souvienne pas. C’était peu commun de voir un démon s’inquiéter autant pour les sentiments d’une mortelle. Peut-être qu’au fond, Ash avait conservé une partie de son humanité. Il l’aimait et ne pouvait le nier même si ces derniers temps, il l’avait un peu oublié. A peine leva-t-elle les yeux vers lui qu’il sut ça avait marché. Bien que la fille dont il était amoureux était coincé dans le corps d’une créature horrible, c’était bien elle.

« A… Ashray? »

Ne sachant pas que répondre, il hocha simplement la tête. Les yeux plein de larmes elle lui sauta dans les bras en répétant son prénom. Il l’accueillit et la serra fort, se laissant submerger par son bonheur renaissant. Les larmes ne furent pas contenues très longtemps.

« J’ai cru que tu étais mort. Je t’ai vu mourir ».

Il l’était. D’ailleurs, ce souvenir lui laissait toujours une trace amère. Bien que son bourreau ait payé de sa vie, la mort n’avait pas d’égale. Rien ne pourrait jamais effacer ces instants terribles. Keira aussi les avait vécu avec la même intensité. Voilà pourquoi il lui laissa toutes les minutes qu’il fallait pour se remettre de ses émotions. La tristesse se fit évincée par la passion dès que leurs corps s’enlacèrent et que leurs bouches s’embrassèrent. Ce fut une étreinte salvatrice pour l’un comme pour l’autre tant la distance les avait marqués.

« Je croyais t’avoir perdu ».

Ashray rouvrit les yeux, observant sa belle. Il l’aimait bien que son apparence avait changé. Lui aussi avait changé. La magie était à l’origine de leurs deux métamorphoses. Bien sûr, celle de Keira était beaucoup plus impressionnante. Lui ne s’était contenté que de rattraper une année perdue dans la rue. Et aussi d’avoir ces trois centimètres maudits qui le séparait du mètre 90. Quant à elle, c’était tellement différent que ça le perturbait encore un peu. Néanmoins, il mit son appréhension de côté pour l’embrasser avant de lui dire :

« Je suis là. C’est une longue histoire mais je suis là. Je t’aime et je ne laisserais plus jamais personne te faire de mal, je te le promets. »

Sur ces mots, il la serra un peu plus contre lui comme pour sceller sa promesse. Amoureux, il la berça encore un moment pour s’habituer à tenir une fille au physique de Rebekah dans ses bras. Keira était belle au naturel mais Rebekah, c’était l’attraction absolue. Il devait bien l’avouer.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Sam 22 Mar - 11:32


>Save me
Ashray & Keira

Le bonheur était infini. C'était.. tout simplement... indescriptible. Elle avait cru mourir en même temps que lui, en le voyant brûler vif. Les journées s'étaient écoulées sans que la douleur ne puisse s'estomper. Le deuil, ça elle connaissait. Mais de la main de son propre géniteur... Cela n'était que plus horrible. Et Ashray... Etait unique. Il tenait une place particulière, il avait été son pilier. Quand elle l'a vu disparaître sous ses yeux, elle ne l'avait pas supporté. C'était comme si on lui enlevait une partie d'elle, comme si on lui arrachait le cœur grossièrement. Les hurlements et les pleurs n'avaient pas eu raison de son immense tristesse. Elle avait peur de se rendre compte que ce n'était qu'un rêve. Qu'elle l'imaginait, qu'elle imaginait ces baisers, ces caresses, ces sensations. Non, elle ne pouvait pas. Elle serra son tee-shirt encore plus. « Je suis là. C’est une longue histoire mais je suis là. » Un sanglot lui noua la gorge «  Je t’aime et je ne laisserais plus jamais personne te faire de mal, je te le promets. » Il n'en fallait pas plus. En attendant, la jeune femme était bien incapable de prononcer un mot. Quand il l'attira contre elle, elle ne fit que se blottir un peu plus contre lui. Son odeur... Qu'est-ce que cela lui avait manqué. A force de prendre ses tee-shirts comme des doudous, son odeur s'était vite estompée, à son grand désespoir. Il était là. Il était bien là. En chair et en os. Elle renifla en essayant de reprendre contenance. Ce n'était pas un rêve. Il était revenu. Il était vivant. Elle ferma les yeux pendant que le soulagement l'envahissait. Elle avait tant de choses à lui dire... Tellement...

Sauf que ce n'était pas le moment. Une fois suffisamment calmée, Keira eut la surprise de redécouvrir une émotion qu'elle n'avait jamais cru pouvoir ressentir à nouveau. Elle finit par lever les yeux doucement vers lui. Ses yeux.... Elle adorait sentir son regard peser sur elle. Sans vergogne, elle fondit sur ses lèvres qu'elle écrasa d'abord avec tendresse, puis avec empressement, tout en le maintenant en posant une main derrière sa nuque. Elle voulait l'avoir contre elle. Elle voulait le sentir. Elle voulait l'avoir pour elle, rien que pour elle. Elle le voulait. Maintenant. Tout de suite. Ce besoin incompréhensible ne l'inquiétait pas plus que ça. Elle avait juste besoin de lui, de le sentir près d'elle, de le toucher, de l'embrasser, de caresser sa peau. Elle glissa ses mains le long de son torse avant de les faufiler sous son tee-shirt, à la limite de sa ceinture « J'ai envie de toi... ». Elle l'embrassa de nouveau, essayant de calmer cette envie si... déroutante. Elle lui enleva rapidement son tee-shirt mais ne s'attarda pas sur son torse, préférant ne pas le quitter des yeux « Fais-moi l'amour, Ashray » lui souffla-t-elle, ses lèvres effleurant les siennes. Elle n'avait jamais été aussi audacieuse de sa vie avec lui. Mais l'avoir perdu lui donnait un tout nouveau courage, si on puis dire. Pour se finir, elle se colla un peu plus contre lui, le caressa et l'embrassa dès qu'il lui était possible de le faire. Ce n'était pas tendre, c'était juste... passionnel. Ce qui correspondait tellement à leur relation. Une fois qu'il l'eut allongé sur le lit, elle le laissa faire, les yeux fermés, la respiration hachée. A un moment donné, alors qu'il l'embrassait dans le cou et lui caressait de sa main droite sa cuisse, maintenue contre sa hanche, elle décida de changer la donne. Keira ne tarda pas à le renverser. Ils ne l'avaient jamais fait, celle-là. Aussitôt, elle se mit à embrasser ses lèvres et le reste de son corps. Quelques secondes, minutes après, ses envies furent comblées. En s'écroulant sur lui, la peau légèrement perlée de sueur, les cheveux en bataille, elle se dit bien que c'était la meilleure fois qu'ils n'avaient jamais eu. Elle ne voulait pas se dégager. Si bien qu'elle ne fit que tourner légèrement la tête, de manière à avoir ses lèvres contre son oreille « je t'aime, mon amour » lui murmura-t-elle. Ses doigts effleurèrent la totalité de son torse avant de poser dans son cou. « dis-moi que tu restes. je ne me sens pas capable de te voir disparaître à nouveau"
❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖
--------------------------

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Dim 27 Avr - 2:33


Hey sexy lady
ft Keira


Croyez-vous au Diable ?





Le temps passa. En réalité, il ne fallut que quelques minutes à Keira pour se calmer. Ce n’était pas assez, pas assez pour toutes les réflexions qui se heurtaient dans l’esprit tortueux du démon. Une fois ses instincts de primates mis de côtés, il put se reconcentrer sur les choses sérieuses. Après tout, il n’avait pas retrouvé son amoureuse d’un claquement de doigts. Bien au contraire. N’étant pas capable de la libérer seul, il avait laissé un autre le faire à sa place. C’était encore une autre preuve de son empressement. Jamais il ne pourrait payer sa dette. C’était trop énorme comme demande. Bien trop pour lui. Et, comme pour rajouter de l’urgence à la situation, le temps était compté.

La question qui lui hantait l’esprit était presque un dilemme. Une fois que le temps se sera écoulé, qui est-ce l’autre démon allait faire payer, lui ou Keira ?

Cette dernière le sortit de ses pensées par une succession de baisers et de caresses. Bien évidemment, il répondit à chacun avec toute la passion dont il était capable. Jamais il n’avait vu Keira aussi entreprenante. Au moins, elle réussit à le faire penser à autre chose ou plutôt, à ne plus le faire penser à rien.

Une fois leurs désirs comblés, il recommença à penser. Ce qui venait de se passer était des plus étranges. Pourquoi tout à coup Keira se comportait-elle de cette façon ? Après tout, la dernière fois qu’ils l’avaient fait, c’était resté très tendre et presque pudique. Là c’était tout le contraire. Pourquoi ?

Keira avait-elle gardé quelques-unes des pulsions animales de Rebekah ? Ça, c’était très mauvais. Il ne voulait pas d’une pute à domicile, il voulait sa chérie, celle pour qui il avait fait tout ça. Rien qu’à l’idée que d’autres l’aient touchée, il se renfrogna. Bien que peu jaloux au naturel, ce qui venait de se passer changeait la donne. Si ça avait été l’inverse, Keira l’aurait assassinée à coups de poignard dans le cœur avant de s’ouvrir les veines sur son cadavre …

Lorsqu’il entendit les mots d’amours chuchotés par une voix suave, il frissonna. En plus de ça, elle baladait ses doigts sur son torse. Ce n’était pas très désagréable, il y avait pire dans la vie mais, il était en train de penser. Pourtant, dès qu’elle le touchait, elle lui faisait perdre tout sens commun. Pour preuve, se concentrer sur ce qu’elle dit ensuite relevait presque d’un des douze travaux d’Hercules.

Disparaître ? Pourquoi diable parlait-elle de disparaître ? Jamais il ne s’était servi de ses pouvoirs devant elle, impossible qu’elle sache. A moins qu’elle ne parle de sa mort. C’était plus probable. De toute façon, il n’avait pas l’intention de mourir de nouveau dans les jours qui suivent. Par contre, quand le temps se sera écoulé, là, oui, il allait disparaître. Rien qu’à cette idée, il déglutit, sentant tout à fait que les choses allaient s’aggraver.

Aux Enfers, il avait vu des choses horribles. Peu à peu son regard s’assombrit. Les choses allaient très mal se passer et, il ne pouvait décemment pas laisser faire sans rien dire. Il devait bien exister un moyen de récupérer ce village. Pour les cinquante âmes supplémentaires, il se débrouillerait bien. Mais, il ne pouvait pas briser une hypnose si forte sur plusieurs centaines de personnes. Rika avait bien organisé son petit jeu. Passer par elle serait la pire des idées. Après tout, finir esclave dans ce théâtre de marionnettes géant n’allait pas arranger ses affaires.

Le démon n’avait pas la moindre idée de la façon dont il allait s’y prendre. Las, il soupira en fermant les yeux quelques secondes. Doucement, il caressa le corps de Keira ou plutôt celui de Rebekah. D’ailleurs, il ne lui avait toujours pas répondu. D’un autre côté, que pouvait-il ajouter ? Pas grand-chose. A part qu’il avait mille et une question dont il redoutait les réponses.

« Je ne disparaîtrai pas Keira. Ou du moins, pas tout de suite. Par contre, on est dans une situation délicate. J’ai une dette envers Satan et Belzébuth m’attend au tournant. »


Jolie métaphore n’est-ce pas ?

« Et, si Rika se rend compte que tu n’es plus sa petite poupée Barbie rousse, elle n’hésitera à mettre double dose. Pour couronner le tout, ton père et Nicholas te cherchent. Mais eux, je m’en chargerai personnellement dès que j’aurai quelques minutes. »

Oh, ça c’était certain. Les chasseurs devenaient ses proies.

« Je ne veux plus que tu t’éloignes de moi. Je n’aime pas du tout cet endroit et j’ai l’impression qu’il y a quelque chose de plus fort à l’œuvre dans l’ombre. Je pense qu’il serait plus sage de partir, de retourner à New-York. »

Sur ces mots, il fixa ses yeux verts quelques secondes avant de prendre de glisser ses doigts dans ceux de Keira.

« Méfies-toi ma chérie, ne pas croire au Diable ne te protège pas de lui. »


Le pire dans toute cette histoire, c’était qu’Ashray avait toujours été croyant. Ironie que ta plume est assassine.

Il n’avait pas vraiment le droit de lui dire qu’il était un démon. Si elle le devinait toute seule, ça serait bien plus simple.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   Ven 16 Mai - 2:01


>Save me
Ashray & Keira


Ashray mit plus de temps que prévu pour lui répondre. Ce qui l'inquiéta. Qu'est-ce qui se passait ? « Je ne disparaîtrai pas Keira. Ou du moins, pas tout de suite. Par contre, on est dans une situation délicate. J’ai une dette envers Satan et Belzébuth m’attend au tournant. ». Elle arqua un sourcil, ne sachant pas trop où il voulait en venir. « Et, si Rika se rend compte que tu n’es plus sa petite poupée Barbie rousse, elle n’hésitera à mettre double dose. Pour couronner le tout, ton père et Nicholas te cherchent. Mais eux, je m’en chargerai personnellement dès que j’aurai quelques minutes. » Son père ; Nicholas, les chasseurs… Ils leur avaient fait vivre un enfer. Après les avoir surpris dans le même lit, Eric Jones s'était emparé d'Ashray et l'avait embarqué loin de Keira, pour qu'elle le retrouve, pendant les dernières secondes de sa vie, au cours desquelles il brûlait … vivant. Ce souvenir la fit frissonner. Même encore aujourd'hui, elle en gardait les séquelles. Cela avait été tout simplement désastreux. Jamais elle ne voudrait revivre ça. Mais, quelque part, elle se sentit drôle en entendant ces menaces à peine voilées. Après tout, elle avait vécu toute sa vie à leurs côtés. La vengeance désirée d'Ashray s'avérait légitime. Pourtant, Keira préférait ne pas y penser. « Je ne veux plus que tu t’éloignes de moi. Je n’aime pas du tout cet endroit et j’ai l’impression qu’il y a quelque chose de plus fort à l’œuvre dans l’ombre. Je pense qu’il serait plus sage de partir, de retourner à New-York. » New-York… Reprendre son ancienne vie lui paraissait presque impossible. Comment allaient-ils faire ? « Méfies-toi ma chérie, ne pas croire au Diable ne te protège pas de lui. » Elle ferma les yeux et préféra se blottir un peu plus contre Ashray, l'une de ses mains sagement posée sur le ventre de celui-ci. Elle savait qu'il était croyant. Mais pas elle. La jeune femme haussa les épaules. « Je crois à ce que je vois » Keira était plus le genre à se tenir aux faits qu'à formater des hypothèses idéalisées. Elle préféra garder le silence quelque secondes encore, humant ce parfum qui lui avait tant manqué, qu'elle aurait pensé ne jamais retrouver. Elle devait encore se faire à l'idée qu'il se trouvait désormais à ses côtés. Finalement, elle embrassa lentement son épaule, multuplia ses baisers sur son torse avant de remonter à ses lèvres. Sans chercher à le chauffer pour autant. Une fois perchée sur son torse, son visage à quelques centimètres du sien elle lui demanda : « Comment ? Comment tu es revenu vers moi ? »

❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖
--------------------------

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey sexy lady |Ash & Rebekah Horn|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Single Lady - Timberlake Parody
» The Lady
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Lady canichette Toy 12 ans (14) verson
» presentation lady voldemort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Titre :: Staff :: Le passé-