AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Dim 10 Fév - 12:04

ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi


J'aurais mieux fait de ne pas m'arrêter en chemin. Aden décida pour la première fois depuis longtemps d’aller faire un tour dehors sans raison particulière. Il avait juste envie de sentir le soleil sur sa peau et le vent frais dans ses cheveux. Mais, il ne comptait pas aller bien loin. Dans son armoire, il avait une canne blanche qui l’aidait à savoir où étaient les choses mais, il ne voulait pas l’utiliser, c’était comme crier au monde sa différence et il ne voulait pas. Il voulait simplement aller faire un tour comme tout le monde. Il prit Zeus avec lui, attachant correctement son collier à la laisse. Le chien était ravi de pouvoir aller faire un tour. En plus, il lui servait un peu de canne. Ce n’était pas un chien d’aveugle, mais il l’adorait.

Aden fit un petit tour tranquille dans le parc et s’assit sur un banc pour profiter du soleil et de l’air frais. C’était vraiment agréable, le parc était son endroit préféré et il se demandait pourquoi il ne venait pas plus souvent. Zeus était couché près du banc tranquillement, profitant lui aussi du moment. En fait, le jeune aveugle était tellement bien qu’il s’endormit. Il se réveilla plus tard sans savoir combien de temps s’était écoulé. Aden espérait qu’il n’était pas trop tard, il y avait une émission radio qu’il n’aimerait pas manquer. Les cloches d’une église proche résonnèrent cinq fois. Oh, seulement dix-sept heures, ça allait, il avait encore un peu de temps. Il fit encore un petit tour dans le parc qu’il connaissait par cœur avant de décider de rentrer chez lui. Aden sentit une odeur de crêpes. Il savait qu’il y avait un crêpier à trente pas de la sortie, il n’était donc pas loin. C’était une technique que lui avait apprise Amélie du temps où elle se baladait avec son frère. Il devait avancer dans la direction de l’odeur puis se décaler un peu pour ne pas heurter les chaises et les tables. Résultat, il sortit du parc sans problèmes, comme d’habitude.

Bon, maintenant, à droite puis à gauche puis à droite et il était chez lui, pas difficile. Il devrait vraiment sortir plus souvent. Enfin, sortir avec Zeus puisqu’il lui évitait vraiment les collisions. Aden ne comprenait pas comment les autres gens faisaient pour ne pas se heurter. Sa sœur lui avait dit que les autres voyaient les autres. Il se doutait que voir était un sens comme le toucher, le goût, l’ouïe et l’odorat mais il n’arrivait quand même pas à comprendre la notion. Son chien le sortit de ses pensées en tirant sur sa laisse. Vu les aboiements, Zeus avait rencontré un autre compère. Zeus n’était pas du genre à s’embrouiller avec tous les chiens qu’il croisait, loin de là. Aden supposa donc que c’était une rencontre amicale et laissa un peu de mou sur la laisse, attendant un peu. Il n’était pas très à l’aise en étant là au milieu de la rue. Après environ trente seconde, il tira un peu sur la laisse et repris son chemin un peu trop vite. Encore une fois, il heurta quelqu’un. Cette fois, il entendit le bruit de quelque chose de renversé. Ce n’était pas de l’eau qui tombait à terre, ni quelque chose de solide qui éclaterait mais quoi alors ? Quoi qu’il en soit, il marmonna quelques excuses avant de reprendre son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Lun 11 Fév - 1:19

Voilà une bonne après-midi qui se terminait. Sherry avait accompagné un de ces meilleurs cients à un dînner d'affaire. Le restaurant était magnifique, et les plats délicieux. La discussion être les deux hommes ne tournait qu'autour de leurs business, alors elle a parlé chiffons avec l'autre femme. Elle trouvait interressant de constater que la majorité des gens pouvaient assister à ce genre de rendez-vous ou passer leurs nuits dans les bras d'autres personnes gratuitement, sans que ça ne les dérangent. Le repas s'est cloturé par l'accord des deux entreprises à collaborer ensemble. Le client était content, alors elle a passé sa journée dans les boutiques avec lui, sa fortune et aucune limitte d'argent à ne pas dépasser.
Bref, une bonne journée.
Lorsqu'elle commenca à en avoir marre des boutiques, il prit ses paquets et les enmena chez lui, dans son immense chambre d'hôtel. Elle aurait pu rentrer directement, mais l'heure du goûter approchait et elle ne voulait plus rester dans un endroit fermé. Alors elle se promena dans un parc, en marchant à l'abris des arbres étant donné que le soleil frappait assez fort. Elle décida d'acheter une glaçe à marchant ambulant avant de se diriger vers l'hôtel, oû elle allait bientôt rejoindre ses vêtements tout neufs. Cela aurait pu être une bonne journée, si un inconnu ne l'avait pas bouscouluée, en lui faisant renverser sa glace sur son T-shirt.

Elle arrêta le jeune homme qui lui marmonnait quelques excuses. Elle n'allait pas le laisser partir si facilement! Elle commenca à crier sur le jeune homme en lui disant que son haut était bon à jetter, qu'elle allait devoir rentrer dans ces vêtements salis, et qu'elle passerait pour une pauvre même pas capable de se trouver des habits propres...

L'homme devait manigancer quelque chose de louche, il ne la regarda même pas dans les yeux. En fait, il ne s'était même pas tourné vers elle, il regardait à côté. Peut-être comptait-il lui voler son sac, ou l'entraîner dans une ruelle. Ca n'allait pas se passer comme ça, ce voyou allait lui payer le nettoyage, et ça, elle se le promit!

L'homme ne la regardait toujours pas. Sherry sentit une réelle colère monter en elle, il lui manquait de respect alors que c'était lui qui était en tord! Elle le prit par l'épaule, et le força à croiser son regard:
"Mais tu vas me regarder, oui!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Lun 11 Fév - 2:11

ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi


J'aurais mieux fait de ne pas m'arrêter en chemin. Aden paniqua quand il entendit qu’on lui hurlait dessus. C’était visiblement la personne qu’il avait heurtée. C’était une femme vu sa voix. Elle lui dit que son haut était ruiné et qu’elle allait passer pour une fille pauvre. Aden s’en voulait et se rappela à ce moment pourquoi il valait mieux qu’il reste chez lui, il était une catastrophe ambulante. Elle le prit par l’épaule et le força à se tourner. En voilà encore une qui préférait qu’on tourne la tête vers elle.


"Mais tu vas me regarder, oui!"


C’était un peu difficile pour lui pour tout dire. Il paniquait atrocement et les gens autour de lui devaient s’en rendre compte puisqu’il entendit des murmures.


« Euh .. En fait je suis aveugle. Je n’ai pas fait exprès, je suis désolé. »


Il était obligé de lui dire. S’il ne le faisait pas elle allait continuer à lui hurler dessus et à le maltraiter. Au sol, il entendit Zeus grogner sans doute en direction de la fille. Autour de lui, les murmures se firent plus nombreux et certains étaient distincts. « Oh le pauvre », « Mais elle n’a pas honte d’harceler un pauvre aveugle ? », « Il n’a pas fait exprès, il n’y voit rien ». Aden était de plus en plus mal à l’aise dans cette foule, il voulait rentrer chez lui, s’enfuir le plus vite possible et ne plus sortir pour rien. Voilà pourquoi il ne sortait pas en fait, le monde extérieur était un véritable enfer. A chaque fois il bousculait des gens et s’attirait des ennuis. Apparemment il était le seul à heurter des gens sans arrêt. Mais comment faisaient les autres ? Ça devait être en rapport avec ce sens qui lui manquait, la vue, même s’il ne comprenait pas cette notion.

Avec toutes ces voix, il ne se souvenait plus de l’endroit où était la fille qu’il avait bousculée et il ne pouvait plus tourner la tête vers elle. En plus, elle l’avait lâché, il n’avait plus aucun point de repère. Résultat, il décida de garder la tête droite pour éviter d’être encore à côté de la plaque. Il bégaya de nouveau quelques excuses avant de sortir son portefeuille de sa veste, prendre un billet de vingt livres sterling et lui tendre.


« Je suis désolé, voilà pour votre tee-shirt. »


De nouveau les murmures le mirent encore plus mal à l’aise. Ca ressemblait à des « Mais elle n’a pas honte cette fille ». Oh, mais il aurait mieux fait de ne pas sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Lun 11 Fév - 3:15

Sherry resta bouche bée pendant de longues secondes. L'homme venait de lui avouer être aveugle. Il pourrait mentir pour sauver les apparences, après tout, les aveugles ont les yeux pâles, ils portent des lunettes noires et sont aidés par une canne blanche ou un Labrador! Alors que lui avait un petit cavalier king charles, mais il est vrai qu'il ne savait pas oû regarder pendant qu'elle l'engeulait... Sherry entendit les murmures des passants. Les gens étaient surpris par cette altercation, une jeune femme engeulait un handicapé qui avait fait un bêtes petit pas de travers. Eux ne semblaient avoir aucun doute sur son infirmité. Elle commença à regretter ses mots. C'est vrai qu'elle avait été assez agressive avec cet inconnu, lui qui n'avait sans doute pas voulu en arriver là.

Le cercle de passants devenait de plus en plus compact, et bientôt quelqu'un appellerai la police. Elle serait enmenée et si jamais on découvre son espèce...
L'aveugle sorti un billet de son porte-feuille. Elle commencait à avoir pitié pour lui. Cette collision ne devait certainement pas être sa première,... combien de fois en avait-il sur une journée? Combien d'insulte a-t'il reçu dans la cours de récréation? Comment faisait-il... pour vivre ?

Elle sentait la honte l'envahir et avait envie de fondre en larme pour lui bégayer ses excuses. Mais sa dignité ne le lui permettait pas. Elle se ferait pardonner, mais pas comme ça, ce serait trop facile.

Pour montrer aux passants qu'elle n'était pas la femme dépourvue de coeur qu'elle montrait être, elle baissait la tête et articula qu'elle ne voulait plus de son argent, et qu'elle était désolée. La foule était contente d'elle, elle avait fait ce qu'il fallait et le mal était réglé alors elle petit à petit, elle se dissipa. Sherry resta la tête baissée. Lorsqu'il ne resta persque plus personne, elle s'agenouilla près du chien et lui présenta sa main. Sherry se dit que lorsqu'elle aura amadoué le chien, le maître se laisserai plus facilement faire et elle réussirait facilement à se faire pardonner.

Elle voulait vraiment se faire pardonner, et rien ne l'arrêterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Lun 11 Fév - 6:58

ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi


J'aurais mieux fait de ne pas m'arrêter en chemin. La femme expliqua qu’elle ne voulait pas de son argent et ajouta même qu’elle était désolée. Des fois, parce qu’il était différent, il se sortait plus facilement des ennuis qu’il avait. D’un autre côté, c’était à cause de ça qu’il avait des ennuis. Au final ça s’équilibrait un peu. Aden se détendit lorsqu’il entendit les gens retourner à leurs occupations. Bon voilà, maintenant il pouvait rentrer chez lui. Zeus grogna d’une façon spéciale, celle lorsqu’un étranger l’approchait. Le chien était comme son maître, il n’aimait pas beaucoup les inconnus. Mais bon, Aden avait ses raisons. C’était peut-être la fille qu’il avait bousculée qui essayait d’amadouer son chien. Pourquoi elle faisait ça ? Il se sentit de nouveau mal à l’aise. Les choses seraient bien plus faciles si elle partait dans son coin et le laissait rentrer chez lui. En fait, il n’était même sûr que c’était elle, c’était peut-être quelqu’un d’autre. Quoi qu’il en soit, c’était l’heure pour lui de rentrer.

Aden tira sur la laisse pour que Zeus le suive et se mit en route. Quand Aden marchait dans la rue, on pouvait se douter qu’il était aveugle. Il marchait bien droit, la tête haute, le regard fixe devant. Jamais il ne tournait la tête, jamais ses yeux ne se posaient quelque part, il vivait dans un autre monde. A quoi ressemble le monde d’Aden ? A un univers remplit de sons, de parfums, de goûts et de textures. Il aimait son monde comme il l’était mais il n’aimait pas que son monde soit différent de celui des autres. Aden préférait que tout le monde soit comme lui plutôt qu’être comme tout le monde. Cette chose qui lui manquait lui faisait presque peur en fait.

Une voix le sortit de ses pensées. C’était la même voix que toute à l’heure et donc la fille qu’il avait bousculée. Oh non, si ça se trouvait elle allait de nouveau l’engueuler ou un truc du style. Il aurait vraiment mieux fait de rester chez lui. Aden s’arrêta et lui dit simplement sans bouger la tête :

« Je suis vraiment désolé pour votre haut, je ne voulais pas. Je veux juste rentrer chez moi. »


Il était sincère. Aden ne voulait de mal à personne, il voulait juste rentrer chez lui, prêt à jurer qu’il ne sortira plus pour rien à l’avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Lun 11 Fév - 7:44



Le chien ne l'aimait pas vraiment. Mais au fond, elle n'avait jamais eu la "fibre animale". L'inconnu tira sur sa laisse et le chien suivit son maître. Le cabot était tout content de reprendre sa ballade. Il reniflait dans tous les sens et se collait aux jambes de l'homme qui s'éloignait. Ce dernier marchait droit, la tête haute, comme un funambule sur son fils. Mais au lieu d'avancer les bras écarté, c'est son chien qui lui servait de soutient.

Elle était émue, le décors était touchant. L'animal regardait en tous sens et semblait raconter à son maître ce qu'il voyait. Il fallut quelques secondes à Sherry avant de comprendre que l'homme s'éloignait vraiment, et qu'elle l'aurait bientôt perdu de vue.
Il a dû se sentir visé, parce qu'il s'arrêta lorsqu'elle le héla. Il lui expliqua qu'il était désolé, et qu'il voulait vraiment rentrer chez lui.

Mais cela était inconcevable pour Sherry. Lorsqu'elle décide quelque chose, elle ne peut que l'obtenir. Et chose rare, ce jour-là elle voulait se faire pardonner d'un accident. Alors elle lui expliqua, d'une voix un peu trop forte :

"Ecoutez, je n'aurai pas du crier et si je vous ai fait peur, j'en suis vraiment désolée. Alors laissez-moi me faire pardonner. Je veux vraiment faire quelque chose, quoi que ce soit. Et je suis prête à faire n'importe quoi pour vous aider. Demandez-moi ce que vous voulez, et j'insiste. Je ne vous laisserai pas partir tant que vous ne m'aurez pas dit quoi faire. De toute façon, je vous suivrai, alors ça ne sert à rien de partir en courant!

Elle poussa un soupir, parce qu'elle venait de débiter ces paroles d'une seule traite... Bon, il n'avait peut-être pas couru pour s'enfuir, mais au moins, il aura compris le message. Elle fixa le dos de son interlocuteur et attendit qu'il lui réponde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Mer 20 Fév - 6:04


"Ecoutez, je n'aurai pas du crier et si je vous ai fait peur, j'en suis vraiment désolée. Alors laissez-moi me faire pardonner. Je veux vraiment faire quelque chose, quoi que ce soit. Et je suis prête à faire n'importe quoi pour vous aider. Demandez-moi ce que vous voulez, et j'insiste. Je ne vous laisserai pas partir tant que vous ne m'aurez pas dit quoi faire. De toute façon, je vous suivrai, alors ça ne sert à rien de partir en courant! »


Là, ça faisait carrément peur. En fait, Aden avait souvent peur. Mais, entendre ça, avec en plus l’intonation ne mettait pas du tout en confiance. Le problème était que s’il ne demandait rien, il n’aurait pas la paix. Oh, mais dans quels ennuis s’était-il encore fourré ? Bon, il n’avait qu’à lui demander un petit service. Pourquoi ne pas aller faire quelques courses ? Il ne comprenait pas comment tous les autres aveugles faisaient pour se débrouiller dans la vie de tous les jours. Lui, on l’avait toujours materné et tenu à l’écart, c’était peut-être ça qui faisait de lui ce qu’il était aujourd’hui.

Quoi qu’il en soit, il proposa :


« Si vous insistez, je dois aller faire quelques courses, vous pouvez m’accompagner, je n’ai pas ma canne blanche. »


En fait, elle était chez lui dans son placard et n’en n’était jamais sortie. En fait, il avait peur de l’utiliser de se signaler autant comme différent. Mais, peut-être que s’il voulait arrêter d’avoir des ennuis, il devrait la prendre, ça lui facilitera sans doute la vie. S'il l'avait eu, il serait sans doute déjà chez lui. Ou, il aurait tapé la fille avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Mer 20 Fév - 7:08

Hallelujah! Il n'avait pas fuit en courrant! Quoi que le pauvre se serait fait bien mal... et puis les talons hauts que lui a offert son chéri du jour étaient assez hauts, et avec une cheville tordue, elle n'aurait pas pu le rattrapper. Il prit un temps, il devait réfléchir. Au fond, combien de personnes lui ont déjà proposé de l'aider? S'il se promène sans chien et sans canne, comment les gens pourraient deviner son handicap, comment pourraient-ils lui proposer de l'aide? Et s'il ne reçoit pas d'aide, comment fait-il pour sortir de chez lui?

Il ne doit pas recevoir d'aide très souvent, vu la bousculade et l'attroupement qu'il vient de provoquer. Mais au fond, de tous ses gens qui sont venus les encercler, combien sont rester l'aider? Une. Elle. Alors il est de son devoir de d'aider ce pauvre jeune-homme, elle l'aiderait, quelle que soit sa réponse.

"Si vous insistez, je dois aller faire quelques courses, vous pouvez m’accompagner, je n’ai pas ma canne blanche."



Hourra, il avouait enfin son besoin d'aide. Sherry était aux anges, elle se sentait comme le richissime Richard Gere qui tombe par hasard sur Julia Robert qui va lui montrer son monde et lui donner son heure de gloire. Ils en sortiraient heureux, et le karma de Sherry sera remonté à bloc.
Elle remercia l'homme pour la confiance qu'il lui accordait, car au fond, il confiait son corps à une inconnue qu'il venait de bousculer. Elle avanca d'un pas afin atteindre son niveau et lui demanda son prénom.


Aden... ce nom lui fit penser au jardin d'Eden, un endroit paradisiaque oû Adam et Eve avaient pour seule mission de se reproduire. Sherry s'imaginait déjà dans un parc immense, oû il ferait toujours beau, oû la flore et la faune vivraient ensemble en collaboration, et oû son âme-soeur et elle pourraient vaquer à leurs occupations de couples sur une herbe verte et moelleuse.
Cette pensée l'appaisa, elle n'était plus triste ou gênée, mais tout simplement zen et prête à faire profiter "Aden"
de ce nouvel état d'esprit. Avec toute l'énergie nouvelle qu'elle venait d'acquérir, elle le prit par le bras, ce tourna vers lui. D'un grand sourire découvrant toutes ses dents, elle lui répondit : "Moi c'est Sherry! Je vous emmène!"


Elle tira légèrement sur le bras du jeune homme pour lui indiquer la direction et il se mit en route. Sans avoir de destination précise, elle avanca à travers le parc et lui décrit chaque élément paysage qui se présentait à ses yeux. Que ce soit un enfant qui se balladait avec un ballon gonflé à l'Helium, une vieille dame assise sur un banc et nourrissant des pigeons,... les paroles s'échappaient, et Sherry était devenu un vrai moulin à parole.


Elle ne savait pas si ça lui plaisait, ou s'il conprenait tout ce qu'elle lui racontait. Mais Aden ne se plaignait
pas, alors elle continuait son monologue.



Une vingtaine de minutes plus tard, Sherry se rendit compte qu'ils se dirigaient vers le centre commercial oû elle avait passé l'après-midi. C'était l'endroit parfait pour faire des courses. Il y avait des boutiques de tous genres, que ce soit dans l'alimentation, la restauration, ou le vestimentaire.

Elle l'emêna dans cette direction, bien qu'elle eu plus de mal étant donné que les gens y étaient plus nombreux. Elle eu vraiment peur de provoquer une bousculade à son tour et de perdre cette nouvelle confiance.

Une fois arrivés devant le bâtiment, elle s'arrêta et lui tint la porte.
A peine arrivée à l'intérieur, ses narines frémirent en contact de l'odeur propre au centres commerciaux. L'endroit embaumait d'un mélange pâtisserie sortant du four, de bonbons ultra-sucrés , et du cuir des chaussures neuves. L'atmosphère semblait moelleuse, et les banc disposés dans les allées renforçaient cette idée de confort. Sherry ne pouvait pas résister au charme de l'endroit et se disait qu'Aden pourrait ressentir cette même impression.

"Bienvenue dans un autre univers! Bon, il y a de tout ici, alors, ...qu'est-ce qui vous tente?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Dim 22 Sep - 5:39

Aden était assez mal à l’aise. Il aurait préféré rentrer chez lui le plus vite possible mais, ce n’était pas dans les projets de la jeune femme. Celle-ci semblait toute contente de pouvoir l’accompagner. Les gens avaient souvent l’air satisfait d’aider Aden. Il le sentait dans leur voix et leur façon de parler. Il répondit quand elle lui demanda son prénom et eut en échanger celui de la jeune femme. Quel drôle de prénom. Sherry, cerise. C’était mignon. Un peu comme Amélie le faisait avant, sa nouvelle compagne prit son bras et l’emmena il ne savait pas trop où. Aden avait l’habitude de faire ses courses dans la petite épicerie en face de chez lui.

De retour dans le parc, elle lui décrivit tout ce qu’il y avait autour d’eux. Un peu comme Amélie le faisait. Ce n’était peut-être pas une si mauvaise rencontre que ça. Ca n’aidait pas vraiment Aden de savoir qu’il y avait un chaton gris ou un ballon rouge. Il ne savait pas ce que c’était qu’une couleur, il pouvait juste faire des associations. Il savait que l’herbe était verte, comme les arbres, en gros c’était la nature. Le ciel, l’eau, la mer, tout ça c’était bleu. Le feu est rouge, comme le sang, la colère ou l’amour. En bref, tout ce qui était impulsif. Aden jouait avec Amélie avant. Elle lui décrivait quelque chose avec tout un tas d’adjectif et lui, essayait d’en deviner la couleur grâce à ces fameuses associations.

Ils arrivèrent dans le centre commercial. Aden n’y était jamais venu mais le devinait aisément. Des annonces fortes sur des réductions dans des hauts parleurs, des gens pressés qui ne parlaient presque que de leurs courses, des odeurs de petits restaurants et cafétérias. Vu comment le son résonnait, il devait y avoir de nombreux étages. Les centres commerciaux étaient toujours si grands et Aden angoissait déjà à l’idée de se perdre. Il resserra un peu le bras de Sherry. En fait, il faisait partie de ces rares aveugles absolument pas habitués à sortir dehors. La preuve, cet idiot n’avait même pas pris sa canne ô combien pratique. Sherry lui souhaita la bienvenue d’un ton enjoué. Quand elle lui demanda ce qui le tentait, il avoua qu’il ne savait pas trop. Peut-être pourrait-il profiter de sa présence pour acheter quelques vêtements en plus de ses courses pour l’intérieur. D’un autre côté, il ne voulait pas abuser de sa gentillesse.

« J’ai quelques courses à faire pour l’intérieur. Des babioles comme du dentifrice, des pâtes ou du coca. Si vous pouviez me guider jusqu’à un magasin d’alimentation générale je vous en serais reconnaissant. »

Aden était quelqu’un de très poli. Il n’aimait pas déranger ou abuser de la gentillesse des autres. C’était parce qu’elle s’était proposée et, ne lui avait pas vraiment laissé le choix qu’il était ici. Il pensa à son petit chien resté dans le chenil de l’entrée puisque les animaux étaient interdits dans l’enceinte du centre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Lun 23 Sep - 8:11

Sherry était dans tous ses états ; elle se sentait merveilleusement bien. Cette sensation était peut-être lié à sa présence dans une surface commercial, ou peut-être lié à la présence d'Aden. Il dégageait une aura positive. Sherry a toujours été chouchoutée, par ses pères, ses clients, ... elle a reçu son don  de vampirisme sans même l'avoir demandé. Tout lui a toujours été apporté sur un plateau d'argent, elle n'a jamais manqué de rien. Mais aujourd'hui elle rencontrait ce qui était peut-être son opposé.

Sherry fut sortie de ses pensées lorsqu'Aden lui répondit. « J’ai quelques courses à faire pour l’intérieur. Des babioles comme du dentifrice, des pâtes ou du coca. Si vous pouviez me guider jusqu’à un magasin d’alimentation générale je vous en serais reconnaissant. » La jeune femme fut impressionnée par la tournure de la phrase. On aurait dit un gentlemen caché dans un corps d'invalide... un peu comme un prince charmant caché dans un crapeau. Elle en avait déjà rencontré un, de prince charmant... mais ne voulait plus y penser. Plus du tout. Elle préférait la compagnie d'Aden.

"Alimentation générale"... un Carrefour n'était pas bien loin dans le bâtiment. De toute façon, qu'il soit dans un magasin de telle ou telle marque ne devait pas le déranger plus que ça... il ne s'en rendrait pas compte, de toute façon. Sherry se demandait comment les courses d'un aveugle se déroulaient. Une fois arrivés à l'intérieur, elle sera le bras d'Aden. Pour une fois, elle était vraiment bien contente de tenir un homme contre elle, sans histoire d'argent, sans complexe... ça lui faisait vraiment du bien de se sentir dans cette situation.
Elle lui demanda, d'un air toujours aussi enjoué: " Alors ? De quoi avons-nous besoin mon bon monsieur?"

Effectivement, Aden avait besoin de choses quotidiennes, comme quelques fruits et légumes, de quoi faire sa toilette. Ils se baladaient entre les rayons et lui expliquait ce qu'il s'y trouvait, au cas où il oubliait quelques achats. Sherry s'émerveillait, pour un rien. Elle souriait, riait lorsqu'elle apercevait un aliment avant qu'il ne soit à portée de main, et courrait le chercher pour ne pas laisser son protégé seul trop longtemps. Elle se sentait vivre, ou plutôt, elle sentait que sa vie lui servait à quelque chose. Elle avait tout reçu, et lui pas grand chose. Il lui semblait naturel d'aider son prochain, mais maintenant, elle ne voulait s'occuper que d'Aden...

Au fond, elle l'aimait bien ce petit gars.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Mar 24 Sep - 5:44

Aden était plutôt satisfait d'avoir Sherry à ses côtés. C'était une agréable compagnie et une aide précieuse. Il n'était pas incapable et savait relativement se débrouiller mais, il était dans un magasin qu'il ne connaissait pas du tout et n'avait pas sa canne blanche. La jeune femme semblait plutôt heureuse de l'aider. Il l'entendait courrir de tous les côtés pour lui proposer tout et n'importe quoi. Il avait un peu l'impression d'être en compagnie d'une petite fille mais, ce n'était pas désagréable. Il paya lui-même ses courses. Dans son portefeuille, il avait différents billets triés d´une façon bien précise. Chaque genre était plié d'une certaine façon de manière à savoir lui-même compter les billets. Quant aux pièces, il les reconaissait à leur forme, leur poids, leur texture. Pour lui c'était normal mais, il savait qu'il lui manquait quelque chose. En fait, ce n'était pas tellement qu'il le savait c'était surtout qu'on lui avait répété tellement de fois que s'en était devenu une doctrine.

Une fois les courses terminées, elle accepta de l'accompagner acheter des vêtements. Il pouvait aussi le faire tout seul mais c'était quand même mieux quand il y avait quelqu'un avec lui. Surtout pour lui dire les couleurs, les motifs. Pour le reste il savait bien s'arranger. Aden avait "bon goûts". Il savait quelles couleurs allaient ensemble et qu'est-ce qu'on pouvait considérer comme une abberation vestimentaire. Il n'acheta qu'une chemise et un pantalon.

Alors qu'ils sortaient du centre commercial, Aden prit son courage à deux mains et lui demanda :

"Est-ce que vous souhaitez m'accompagner ? Je risque d'avoir un peu de mal à retrouver mon chemin dans ce dédal. J'aimerais vous remercier de votre gentillesse. Accepteriez-vous de manger avec moi ce soir ?"

Maintenant, il ne restait plus qu'à éspérer qu'elle dise oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Sam 28 Sep - 6:26



Sherry aimait bien courir dans les rayons, alors les courses ont duré plus longtemps que prévu. Mais elle s'en moquait bien. Elle s'amusait et Aden avait l'air de ne pas trouver cela désagréable. Une fois le caddie remplit, elle voulu payer les courses. Ayant rempli l'entièreté du caddie elle-même, il lui semblait évident de payer. C'est pourquoi elle fut surprise de voir la vitesse avec laquelle il sorti le bon montant de son portefeuille. Elle ne comprenait plus rien. Aden est aveugle, elle en est sûre, et pourtant, parfois, il se montrait plutôt valide.

Son aveugle la sortit de ses pensées en lui proposant d'acheter quelques vêtements. Là encore, le bon goût étonna Sherry, elle voulu lui faire essayer un t-shirt rose mais détecta tout de suite son projet... Préciser que tout l'ensemble était rose, c'était peut-être vendre la mèche, mais bon...

Aden était joli garçon. Il était musclé, avait bon goût et avait un joli visage. Les yeux du jeune homme l'impressionnaient. Elle les aurait imaginé blanc, et pourtant ils lui plaisaient. Sherry se sentait bien en sa compagnie. En voulant essayer un tee-shirt en plein magasin, elle se sentie prise d'une pulsion amoureuse. Qu'elle calma tout de suite. Elle expliqua cela en se disant que les gens qui se déshabillent devant elle attendent quelque chose de précis. Mais Aden ne demande pas cela. Il se lie entre eux une autre sorte de relation, un sentiment, doux et agréable.

Il commençait à se faire tard, les seules lumières éclairant le bâtiments provenaient des néons des magasin. Sherry se sentait assez fatiguée, elle avait presque passé une heure dehors. Elle ne s'était pas encore sentie mal, mais savait que les choses auraient pu vite tourner mal. Mais maintenant que le soleil n'était plus là, elle se sentait capable de reprendre la route. Elle allait proposer de raccompagner le mâle lorsqu'il l'invita à dîner ! Les mots résonnèrent quelques fois dans sa tête..

"Est-ce que vous souhaitez m'accompagner ? Je risque d'avoir un peu de mal à retrouver mon chemin dans ce dédale. J'aimerais vous remercier de votre gentillesse. Accepteriez-vous de manger avec moi ce soir ?"

Accompagner ...Remercier ..Gentillesse... Ce soir... Des mots qu'elle avait bien souvent entendu. Mais ce soir, ils étaient rempli de sincérité, d'innoncense, de douceur. Cela toucha Sherry. Elle accepta, avec grand plaisir. Sherry attrappa tous les sacs avant qu'Aden ne le fasse. Il avait bien trop donné pour aujourd'hui. Elle prit son protégé par le bras et lui demanda la destination. Ca n'était pas bien loin. Ils y seraient bientôt. Ils rigolèrent sur le chemin, le moment était vraiment chouette. Il n'y avait plus grand monde sur la route, alors ils ne s'inquiètaient plus autant de la tendance d'Aden à rentrer dans les gens. Le handicap se sentait moins, on l'aurait presque oublié.

L'appartement d'Aden était dans les normes, il n'était pas trop petit, bien rangé, aménagé avec bon goût. Il ne ressemblait pas à l'image qu'elle s'était imaginée du lieu. Une fois à l'intérieur, Aden se comportait beaucoup plus librement. Il partait à gauche, à droite... en faisait attention à ce que Sherry ne touche à rien. Cela la perturba un peu. Sherry est une femme, mais aussi une jeune fille remplie d'énergie qui chipote toujours à tout. Mais ici, elle n'est qu'une invitée, alors elle doit se comporter selon les règles de la maison. Elle finirait bien par s'y habituer... même si elle doit se faire taper sur les doigts quelques fois. Cette idée ne la dérangeait pas tellement, au fond.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Mer 2 Oct - 5:04

Sherry accompagna le jeune aveugle jusque chez lui. C’était assez plaisant d’avoir de la compagnie et surtout rare. Une fois chez lui, il n’eut pas le réflexe d’allumer la lampe et resta dans le noir qu’il ne percevait pas jusqu’à ce que sa compagne allume l’électricité. Tout chez lui était à sa place et bien rangé sinon, c’était impossible pour lui de s’en sortir. Avec l’aide de sherry, il rangea les différents produits achetés et étiqueta les conserves comme il le fallait. Aden n’avait pas la télévision mais avait une belle chaîne hi-fi ainsi qu’une platine. Il lui proposa donc de mettre la musique qu’elle voulait le temps qu’il prépare à manger. Aden était devenu assez autonome, ayant ses petits trucs pour ne pas mourir de faim. L’astuce principale était de toujours bien remettre les choses à leurs places. Sa démarche était donc fluide et le plat qu’il prépara réussit. Il avait l’habitude de cuisiner pour deux mais, c’était généralement pour laisser l’autre part au frais pour le prochain repas. Il s’assit en face de Sherry et lui souhaita un bon appétit. Dans les assiettes, les aliments étaient également bien à leurs places. Heureusement pour lui, elle n’avait trop bousculé son petit chez-lui, ce qui lui évita pas mal d’ennuis. La première fois qu’Amélie était venue avec son copain, il avait tout déplacé par curiosité, laissé les portes ouvertes, n’avait pas rangé les disques de musique à leur place. Rien de bien mesquin ou méchant mais, pour Aden, sa maison lui avait semblé totalement étrangère. Il était donc franchement soulagé que sa compagne n’ait touché à rien.

A table, ils discutèrent de tout et surtout de rien. De petites choses sans véritable importance, des petits détails de la vie de tous les jours. Aden n’était pas gêné de raconter comment il vivait au jour le jour et comment il se débrouillait. Après tout, il ne savait pas ce qu’il ratait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Lun 4 Nov - 0:35

Aden Knight a écrit:
ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi



Aden cuisinait magnifiquement bien et avec une facilité déconcertante. Humaine, elle se serait certainement inquiétée de se savoir dans la même pièce qu'un aveugle maniant le couteau, mais aujourd'hui les choses étaient différentes, et la compagnie d'Aden était une chose apaisante. Sherry n'a jamais cuisiné le moindre plat. Elle n'en a jamais eu besoin. Et si même cela était le cas, elle aurait toujours eu la possibilité de faire des avances à un homme riche qui lui aurait ouvert son porte-feuille.


Une fois le repas prêt, ils se mirent à table et partirent dans de folles discussions aussi importantes que la pluie et le beau temps. Et pourtant, la jeune vampire ne s'était rarement aussi amusée. Elle se sentait passionnée par les mots de l'aveugle. Avait-elle déjà ressenti cela auparavant ? Oui, Sherry était une fille facile, et même extrêmement facile. Elle était bien tombée amoureuse de ce stupide Ashray. Mais c'est histoire est finie depuis bien longtemps. Ashray était un homme infecte, il lui a fait croire qu'il l'aimait mais cela n'était que balivernes. Aujourd'hui, elle avait passé une belle journée en la compagnie d'un homme charmant. Et cet homme ... que pouvait-il bien ressentir pour elle ? Sherry lui posa quelques questions plus personnelles. Au départ, elle aurait aimé tourner la conversation vers ses sentiments, mais elle se laissa envoûter. La vie d'Aden est réellement passionnante. Sans sa vision, Aden a développé une sensibilité étonnante contrairement à Sherry qui est aussi sensible qu'un mollusque. Mais avec Aden, elle se sent meilleure... est-ce cela l'amitié ? L'amour ?

Sherry n'avait jamais autant appris qu'avec Aden. Elle comprit la chance qu'elle avait d'avoir ses cinq sens en bon état, et de plus d'être une redoutable vampire. L'espace d'un instant, elle oublia sa nature. Sa première pensée fut la peur de la réaction d'Aden en l’apprenant. Elle ne voulait pas lui faire de mal. En observant le jeune-homme, ses pulsations cardiaques et les trois bâillements qu'il eut en vingt minutes, elle comprit qu'il était temps de rentrer. Son client ne l'attendait pas vraiment, mais il détenait ses trouvailles de la journée, et des vêtements aussi beaux et coûteux ne méritaient pas d'être oubliés. Ses clients... là encore elle eut peur de la réaction d'Aden. Ce pauvre petit ange ne méritait pas ça. Certes, ils n'étaient pas mariés, mais Sherry éprouvait une forte compassion pour lui. Il lui fallait partir. Mais cela signifiait qu'elle le laissait seul, et elle ne voulait pas cela non-plus.

- Il se fait tard... je ne veux pas encombrer plus longtemps. Je vais m'en aller. Merci. Sherry bégayait Merci beaucoup pour cette merveilleuse soirée.

Sherry était perdue, depuis qu'elle a croisé Aden, sa vie n'est plus vraiment la même... mais que ce passait-il donc dans sa tête...


Dernière édition par Sherry De Lioncourt le Jeu 7 Nov - 7:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Jeu 7 Nov - 6:24

Aden se plaisait bien avec Sherry. C’était la première fois depuis longtemps qu’il avait eu aussi charmante compagnie. Pourtant, il ne savait pas qu’avec quelques dizaines de livres de plus, il pouvait avoir encore plus de « services à la personne ». D’un autre côté, ce n’était pas non plus le genre d’Aden. Quand elle annonça qu’elle devait partir, il afficha un air peiné. Déjà ? Pourtant il n’était que dix-neuf heures. Ne pouvait-elle pas rester encore un peu ? Peut-être qu’elle avait d’autres arrangements. Voulant quand même tenter sa chance, il lui proposa :

« J’imagine que vous avez d’autres arrangements. Mais si vous le souhaitez, nous pouvons prendre un dessert et regarder un film ou écouter de la musique. »

C’était certain que le deuxième choix lui convenait plus. Dire qu’Aden n’avait jamais « regardé » de sa vie un film était faux. L’audio description était bien pratique mais malheureusement, elle n’était pas disponible partout. Qu’importe du moment qu’il avait quelqu’un avec lui. C’était dans ce genre de situation qu’on voyait qu’Aden était vraiment naïf. Après tout, il ne savait absolument rien d’elle.

Heureusement pour lui, elle accepta mais expliqua simplement qu’elle devait aller chercher quelques affaires. Le jeune aveugle n’y voyait aucun inconvénient. Ça lui laisserait le temps de préparer la suite de la soirée. Il la raccompagna jusqu’à la porte et attendit qu’elle soit loin dans la rue pour prendre à son tour son portefeuille et descendre à l’épicerie du coin. Le commerçant qui connaissait bien Aden lui demanda ce qui lui faisait plaisir.

« Des fleurs ! Des roses même ! Et puis du chocolat et aussi un bon film s’il-vous-plaît. »

Etonné, le vieil homme le guida quand même vers le rayon où il y avait quelques bouquets. Aden choisit le bouquet où les roses avaient le parfum le plus fin. Plusieurs DVDs lui furent proposés et il fit son choix en espérant qu’il plairait à son invitée. Pour les chocolats, il choisit une boîte avec tout un assortiment pour être sûr de plaire. Il paya et s’en alla avec son sac en papier. Avant qu’il ne pousse la porte, le commerçant annonça :

« Un film, des roses, du chocolat, de la précipitation. Il y a une femme là-dessous. »

Aden répondit par un rire avant de rentrer chez lui. Sherry arriva une dizaine de minutes plus tard avec ses affaires. Il l’aida à tout poser dans le salon et lui présenta les fleurs et les chocolats.

« C’est pour vous. J’espère qu’ils sauront toucher votre cœur. »

Aden était quelqu’un de très gentil, très gentil et visiblement, avec une belle fibre romantique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Jeu 7 Nov - 8:41

ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi


Sherry était perdue, depuis qu'elle a croisé Aden, sa vie n'est plus vraiment la même... mais que ce passait-il donc dans sa tête... Elle voulait partir, tout de suite, afin qu'il n'apprenne jamais la réelle existence de cette pauvre fille, à peine majeure, travailleuse du sexe la majorité du temps afin de gagner quelques sous, et vampire buveuse de sang à plein temps... Sherry ne possédait rien, tout ses biens étaient réunis dans une valise, et dans quelques sachets de marques qu'elle a visitées dans l'après-midi. D'ailleurs, c'est certainement là qu'elle allait passer la nuit, entre les bras d'un inconnu au portefeuille rempli. Bon Dieu, comment une telle traînée pouvait-elle espérer obtenir de l'amour d'un homme si beau, si charmant, si parfait.

Aden avait l'air soucieux, presque triste à l'idée que Sherry s'en aille . Mais cette déduction était certainement faussée par la naïveté de la jeune femme.

« J’imagine que vous avez d’autres arrangements. Mais si vous le souhaitez, nous pouvons prendre un dessert et regarder un film ou écouter de la musique. »

Son coeur s'emballait, elle avait envie de crier, de lui dire que oui, elle voulait rester avec lui, qu'elle voulait passer son temps avec lui, parce qu'elle se sent bien avec lui et qu'elle ne ressent ça qu'avec lui. Elle entendait son coeur battre à la chamade, et celui d'Aden qui battaient ensemble à l'unisson.

Oui, elle avait des arrangements, malheureusement. Récupérer ses affaires à l'hôtel... mais comment lui dire. Jamais elle ne voudrait faire quelconque mal à Aden, son petit aveugle d'Aden. Alors elle lui dit, en bafouillant, qu'elle serait extrêmement heureuse de passer encore un peu de temps en sa compagnie, qu'elle partait prendre quelques affaires, sans citer d'endroit, et qu'elle reviendrait au plus vite.

Elle quitta l'appartement d'Aden à regret, en regardant le sol, honteuse. Elle allait rejoindre son client. Comme une pute attirée par l'argent alors que son prince charmant, un vrai cette fois-ci, l'attendait derrière elle. Elle se retourna afin de s'assurer qu'il n'arrivait rien à son protégé, et qu'il rentrait bien, sans se cogner la tête ou quoi que ce soit.


Elle se dirigea vers l'hôtel, en sondant pensées et sentiments. De toute évidence, Aden lui faisait de l'effet, beaucoup d'effet même. Jamais elle n'avait ressenti de telles choses. Dans sa vie, elle n'a connu que des pervers bourrés aux as. Jamais elle n'avait eut d'amis, ou même la moindre personne avec qui parler réellement. Ses sentiments devaient venir de ce manque. Par contre, Aden doit certainement avoir des amis, et qui sait, des petites amies avec qui entretenir des discussions folles. L'idée qu'un sentiment tel que l'amour soit réciproque entre eux d'eux est digne d'une utopie.

A peine elle finit de faire le tour de ses pensées qu'elle était devant la porte de la chambre d'hôtel. Elle n'avait absolument pas senti le trajet dans ses pieds, peut-être avait-elle courru, elle n'en sait rien, elle ne s'en ai pas souciée. Elle prit la clef électronique permettant d'ouvrir la chambre, prit sa valise et ses nouveaux sacs dans une main, posa sa carte sur une table basse et quitta la porte en prennant soin de bien claquer la porte. Maintenant, elle était libre de rejoindre Aden.

Elle couru. Cette fois-ci, elle en était sûre. Elle voulait rejoindre Aden, bien qu'elle fut certaine que ses sentiments ne passaient que dans un sens. Elle voulait juste le rejoindre, le revoir enfin.
Elle parvint à sa porte. Humaine, elle aurait été transpirante, haletante et complètement décoiffée, mais ses pouvoirs de vampire la rendaient superbe. Elle sonna à la porte. Son cœur battait à une vitesse folle. Chaque pulsation rendait son excitation encore plus grande. Aden tardait. Peut-être ne viendrait-il pas? Sherry sentaient des larmes pointer aux coins de ses yeux. Elle entendit du bruit. Un cœur battre. Une serrure tourner...

Aden était là, devant elle. Tout allait magnifiquement bien. Aden la fit entrer dans son magnifique appartement où ils allaient passer une magnifique soirée. Une douce odeur vint se frotter à ses narines. Du beurre, de la pâte de cacao, de l'extrait de cacao, de la liqueur, du sucre, un parfum fleuri... Aden avait un sourire gêné, la vampire sentait quelques capillaires sanguins dans les joues de l'aveugle éclater. Il l’emmena dans son salon et ce qu'elle vit vint confirmer les odeurs et les impressions qu'elle avait senties. Un bouquet de rose et un assortiment de chocolats l'attendaient sur  une table basse.

« C’est pour vous. J’espère qu’ils sauront toucher votre cœur. »


Oh oui, cela touchait son cœur, ça la touchait entièrement. Sherry sentait son corps bouillonner, exploser et imploser sous une telle vague d'amour. Oui, c'était de l'amour. Et c'est cet amour qui la poussa à sauter dans les bras de celui pour qui son cœur battait. Aden étant un humain et elle une vampire prise d'une pulsion folle, elle sauta dans ses bras de toutes ses forces et renversa son prince charmant sur le sol. Sherry était allongée sur Aden, les joues écarlates, le cœur battant à la chamade, son corps complètement en contact avec son aveugle préféré. Elle se pencha sur le visage d'Aden, si près d'elle à présent. Elle sentait les flux de sang successifs traversant le haut de son corps, elle pouvait entendre chaque cellule réagir à cette quantité de sang inhabituelle, chaque souffle pénétrer et ressortir de la bouche d'Aden.
Elle approcha encore plus son visage, et embrassa longuement la joue douce et rose d'Aden.

Sherry se sentait si bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Mar 12 Nov - 8:29

Aden ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Peut-être que c’était déplacé, peut-être qu’en fait elle allait repartir. Il espérait quand même qu’elle le prenne bien. Après tout, c’était des roses de qualité et du bon chocolat. Ce à quoi il ne s’attendait pas du tout, c’était à être plaqué au sol. Pourquoi ? Comment ? C’était quoi ça ? Le pauvre aveugle paniqua et bégaya. Mais qu’est-ce qui lui prenait ? D’accord, c’était peut-être déplacé comme cadeau, peut-être qu’elle avait un fiancé jaloux mais, Aden ne pensait absolument pas à mal.

Il ne savait plus du tout quoi penser quand elle l’embrassa sur la joue. C’était ça sa manière de montrer son affection ? Eh bah. C’était quand même violent. Son copain devait souffrir, beaucoup. Peut-être l’aurait-elle consciencieusement découpé à la hache s’il l’avait demandée en mariage. Effrayant. Bégayant, intimidé, franchement effrayé, il réussit à la convaincre de se relever. Elle avait sans doute sentit plus de chose dans son malaise que dans ses paroles.

Pour ne pas vexer son invitée, il fit comme si rien ne s’était passé et se servit de son ordinateur pour lancer le film qu’il avait acheté. Installé confortablement sur son canapé, il écoutait tranquillement ce qui était raconté et décrit en audio-description, la tête tourné vers le reste du salon. En fait, il pensait plus à la réaction de Sherry. C’était franchement surprenant. Au final, il oubliait complètement ce qui se passait à l’écran. Il choisit donc de tourner la tête vers elle histoire d’avoir l’air normal et demander timidement :

« Le film vous plaît ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Ven 15 Nov - 6:54

ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi



Sherry sentit un malaise s'installer. Aden ne réagit pas à ses avances.. alors qu'elle voulait simplement réagir aux siennes ! Mais non, Aden la repoussa. Une boule d'émotion coinçait sa gorge, ses yeux étaient douloureux et tentaient de regarder cet homme sous lui, mais elle ne trouva pas son regard. Il ne l'aimait pas. Il ne l'a jamais aimé, tout comme jamais Ashray n'avait ressenti la moindre émotion pour elle. Personne n'aime Sherry alors que Sherry aime tout le monde. C'est comme ça, depuis toujours et jamais ça ne changera. Mais quelle idiote...

Aden avait peur d'elle maintenant.

Il se leva et lança le film sur son ordinateur. Il essayait de faire comme si rien ne s'était passé, mais malheureusement, cela s'est passé et plus jamais les choses ne seraient pareilles. Elle avait tout cassé, brisé en deux, écrasé, déchiqueté, jeté au feu... il n'en restait plus rien de cette belle relation qui était en train de se créer. Les dialogues et audiodescription n'arrivèrent pas à détourner Sherry de ses pensées. De bien sombres pensées. Elle était tétanisée. Sa vie était réduite au néant.

Il tourna la tête, timidement, et essaya de la fixer. Il était effrayé, cela se sentait. Il dit : « Le film vous plaît ? »
Sherry reconnaissait ses efforts, ce qui la touchait encore plus.

Un vampire ne peut pas pleurer comme les humains. Un vampire ne pleure que trois ou quatre fois dans sa « vie ». Sherry était dans cet état où les larmes ne viennent pas soulager les sanglots. Alors elle les retenait du plus fort qu'elle pu.

Elle expliqua à Aden, bien que cela n'avait aucun rapport avec le film ; « Je suis désolée » Elle pris son temps pour trouver chaque mot, afin d'éviter les quiproquos comme cela venait d'être le cas. Sa voix était tremblante.

« Je n'ai jamais reçu de fleurs. Je n'ai jamais reçu de chocolats et personne n'a jamais été aussi bon avec moi que vous ne l'avez été. Je suis majeure, et en ces 18ans je n'ai jamais connu l'amitié ou l'amour. Je me sentais si bien aujourd'hui, j'ai réussi à oublier tous mes malheurs. Je me suis laissée emporter par des sentiments que je n'ai jamais connu. Merci pour cette merveilleuse journée. M-m-merci. Je ne veux pas vous embêter plus longtemps. Si vous le désirez, je m'en vais sur le champs. »

Elle fixait ses genoux, n'osant regarder son interlocuteur, serrant ses poings pour que ses mains ne tremblent pas. Il ne restait plus qu'à attendre à le verdict.




Dernière édition par Sherry De Lioncourt le Sam 16 Nov - 7:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Sam 16 Nov - 6:14

ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi



Son invitée semblait désemparée. Il le comprit quand elle lui dit qu’elle était désolée. Il l’entendait dans sa voix, le chevrotement d’une voix légère et encore enfantine.

« Je n'ai jamais reçu de fleurs. Je n'ai jamais reçu de chocolats et personne n'a jamais été aussi bon avec moi que vous ne l'avez été. Je suis majeure, et en ces 18ans je n'ai jamais connu l'amitié ou l'amour. Je me sentais si bien aujourd'hui, j'ai réussi à oublier tous mes malheurs. Je me suis laissée emporter par des sentiments que je n'ai jamais connu. Merci pour cette merveilleuse journée. M-m-merci. Je ne veux pas vous embêter plus longtemps. Si vous le désirez, je m'en vais sur le champ. »

Le mélodramatique arrivait à un niveau assez élevé. Aden ne s’attendait pas du tout à ce genre de révélation et ne savait pas trop quoi dire. Il ne voulait pas prendre le risque de la blesser à nouveau. Une chose était certaine, elle était seule et en manque d’affection. La pauvre, il aimerait tant faire quelque chose pour elle. Peut-être qu’il pouvait. Une idée lui vint en tête. Doucement, il approcha sa main de son visage, sentit la peau froide de sa joue rebondie et la caressa. Son autre main, il la laissa dans son cou, son pouce au bord de la commissure de ses lèvres. Sans chercher plus loin, il arrêta de penser et l’embrassa doucement. C’était une sensation nouvelle pour lui mais pas du tout désagréable. Aden aimait ça, c’était vraiment bon. Il laissa ses sens le guider et glissa ses mains sur Sherry, découvrant ainsi la physionomie de la jeune fille. Éprit d’un désir soudain, il descendit avec ses baisers dans son cou jusqu’à se rapprocher encore plus d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Sam 16 Nov - 7:50

ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi


.
Sherry n'avait plus le contrôle de ses mouvements, ses mains tremblaient et ses sanglots ne se calmaient pas. Aden était maintenant maître de la situation, il pouvait faire n'importe quoi d'elle, la vampire entremettrai aucune protestation. Les yeux fermés, la tête penchée sur ses genoux, elle entendit les vêtements d'Aden se froisser légèrement, il s’avançait.
La vampire sentit une chaleur, douce, paisible, rassurante même, se poser sur sa joue et la caresser, tendrement. Sherry ne pouvait retenir ses sanglots, humaine, elle aurait pleuré de joie, mais cela lui était impossible maintenant. La deuxième mains de l'aveugle alla se poser sur son cou. La vampire était prête pour n'importe quelle réaction de son aveugle préféré, mais elle ne s'était pas imaginée qu'il l'embrasserait.

Une chaleur envahit la vampire. Depuis sa transformation, jamais elle n'avait réussi à ressentir à réchauffer son corps cadavérique. Cette sensation nouvelle lui procurait une chaleur, mais aussi une sorte de sur-puissance. Sherry se sentait superbe, et les mains de l'homme ayant élu domicile dans son cœur, ses mains chaudes qui se promenaient sur son corps, ses mains lui donnaient des frissons. Si elle avait pu parler de cette sensation avec un autre vampire, elle saurait que ce pouvoir est dû à sa nature.

Sherry était une vampire, mais avant tout une femme, avec ses envies et ses besoins. Et Aden lui donnait de plus en plus d'envies. Pour ne pas brusquer une nouvelle fois son compagnon, elle posa sa mains sur le dos de son homme et, lentement, passa le bout de ses doigts le long de sa colonne vertébrale.
Puis, elle se demanda si elle n'en faisait pas de trop. Elle ne voulait absolument pas forcer son aveugle, et encore moins le violer.

Elle arrêta de l'embrasser pour lui susurrer à l'oreille : « Est-ce déplacé ? »

Sherry aurait voulu attendre la réponse à sa question, mais sa bouche frôla le lobe de son oreille et elle ne pu s'empêcher de le mordiller, lentement, comme elle l'avait fait à de si nombreux hommes qui jamais ne se sont plaint. Sherry savait y faire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Sam 23 Nov - 7:54

Aden était plutôt emballé. Jamais il n'avait embrassé de fille, jamais il n'avait été si loin dans l'exploration de l'anatomie féminine. Mais, il en voulait plus. Encore plus. Toujours plus. Sur le coup, il ne fit plus attention à ce que Sherry pouvait penser de lui. Tout ce qu'il voulait c'était faire ce dont il avait envie.

Et, ses envies du moment n'étaient pas difficiles à deviner. Il ne pensait même pas aux conséquences de ses actes, il agissait comme n'importe quel homme qui voudrait combler un manque. Ni timide, ni bourrin, il l'allongea sur son canapé et passa sur elle. Lorsqu'il cessait d'embrasser ses lèvres c'était pour l'embrasser autre part. Est-ce qu'Aden aimait Sherry ? Non. C'était franchement trop tôt pour qu'il ait le moindre sentiment sincère. Ce moment était donc un véritable plan cul.

A un moment, il l'entendit appuyer sur l'interrupteur proche. Cet interrupteur qu'il ne touchait jamais c'était celui de la lumière dans le salon. Il était certain qu'elle l'avait allumée en venant manger. Ca voulait dire qu'ils étaient dans l'obscurité ? Amélie avait dit à Aden qu'il lui suffisait d'éteindre la lampe pour être comme lui. C'était ce que Sherry voulait ? Vivre les choses comme lui ? C'était franchement adorable et touchant. Mais Aden ne s'attarda pas trop là-dessus, toutes ses pensées étaient concentrées sur une seule chose.

Cette première fois ravis le jeune aveugle au plus au point. Et, lorsque le calme revint s'installer dans la pièce, il se demanda si les autres hommes ressentaient aussi ce sentiment de fierté et de plaisir. Au final, il n'était peut-être pas si différent que certaines avaient essayé de lui faire croire. Content comme un enfant le matin de Noël, il avait proposé à Sherry de dormir avec lui cette nuit. Il avait donc l'occasion de la serrer dans les bras comme une peluche dans son lit qui, pour une fois, accueillait deux personnes. Doucement, il l'embrassa sur la joue et lui confia :

« C'était parfait, j'ai adoré. »

Et, une chose était certaine, il n'était pas prêt d'oublier cette expérience ou de ne pas profiter des occasions qui se présenteraient pour renouveler la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Lun 25 Nov - 8:41

ADEN & SHERRY

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi





Sherry n'avait jamais autant apprécié le sexe. Elle se sentait épanouie et comblée. Les sentiments qu'elle éprouvait pour ce magnifique jeune-homme ont transformé ce service rémunéré en un vrai bonheur de tous les sens. Son corps n'avait jamais demandé celui d'un homme avant celui d'Aden, et il fut entièrement rassasié. Mais pourquoi un changement aussi important ? Elle avait déjà couché avec un homme, déjà fait cela sur un canapé, et même dans le noir, mais n'a jamais ressenti de telles choses. Cela ne peut venir que de ses sentiments éprouvés pour Aden. Oui, elle aime Aden, comme jamais elle n'a aimé. Et avec lui, tout est divin. Le sexe devient même de l'amour.

Sherry voulait prendre soin d'Aden, il lui était si précieux. Dans la tête de la vampire, l'aveugle représentait un enfant doux et innocent mais aussi un sage courtois et respectable. Elle ne savait comment s'y prendre avec lui. Elle aurait voulu le serrer fort dans ses bras, mais aussi l'entendre débattre sur son ressenti et leur futur possible. Mais dans tous les cas, elle ne voulait pas le perdre. Elle s'en prendrait à tout être qui aurait de mauvaises intentions envers Aden. Son Aden. En cette soirée, elle se fit la promesse de veiller auprès de cet humain.

Son humain lui demanda si elle voulait passer la nuit avec lui. Il était tard, elle le sentait. Aden devait être lessivé à cette heure-ci. Oui, elle le voulait, et aurait été déconcertée s'il ne l'avait pas fait car elle désirait ardemment rester auprès de lui. Il lui prit la main et la sortit du canapé pour l’emmener dans une autre pièce. L'appartement était sombre, ni l'aveugle ni le vampire ne ressentait le besoin d'allumer une quelconque lampe. Sherry comprit qu'il l'emmenait dans une chambre, la sienne certainement. Il s'installa dans le lit et l'invita à la rejoindre, ce qu'elle fit aussitôt. Une vampire ne ressent pas la fatigue, mais cette période de la journée lui permet habituellement de chasser ou de réfléchir lorsqu'elle est bloquée chez un client.

Pour une nuit, en tous cas, elle verrait son amour plonger dans un doux sommeil. Elle aurait aimé rester bien plus longtemps, sans s'imposer , passer quelques nuits à l’extérieur pour ne pas perdre ses clients et ne pas le brusquer. Mais s’éloigner signifie le laisser sans surveillance et cette idée l'inquiétait. Aden était maintenant son protégé. Quoi qu'il en soit, Sherry gardera toujours un œil attentif sur lui, qu'il soit consentant ou non.

La vampire fut sortie de ses pensées par un doux baiser sur sa joue et les paroles de son amoureux.
« C'était parfait, j'ai adoré. »
Aden était encore étendu à ses côtés et dégageait une douce chaleur due à son statut d'humain et à leur dernière activité. Sherry emplit ses poumons de l'odeur de son petit protégé et la trouva envoûtante. L'odeur de cet homme lui était agréable, une telle chose ne pouvait être qu'un signe d'une réelle attirance.
Sherry prit délicatement le visage de son aveugle entre ses mains en le caressant lentement. Elle approcha ses lèvres et posa un baiser sur le front d'Aden, comme une mère l'aurait fait à son enfant.
Elle murmura ; « Il faut dormir mon ange »

La lumière de la lune se reflétait dans les yeux de l'aveugle, leur donnant une lueur de vie. Aden était un si bel homme, et aujourd'hui, il était le sien. Ce corps, sous ses yeux était divin. Il était étonnant qu'il n'ai jamais essayé le mannequina, il aurait eu toutes ses chances. Seuls ses yeux auraient pu tromper cette beauté. Sherry passa doucement ses mains sur le corps de son Apollon. Que se passerait-il si ces caresses réveillaient leurs envies ? Espérons que cela ne gène pas son homme, mais son corps était si parfait, si tentant... A ces simples pensées, elle sentait son corps parcouru de frissons. Sherry n'est jamais fatiguée, et une nuit entière à faire l'amour ne la gênerait pas. Sherry passa ses mains sur les hanches de son homme, si cela le gênait, elle pourrait arrêter, mais si cela lui plaît, elle pourra amplement en profiter une fois de plus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Sam 4 Jan - 2:20

ADEN & SHERRY

Lorsqu’Aden sentit les mains de Sherry sur son visage, il sourit. Elle l’embrassa doucement et lui dit qu’il fallait dormir. Lui aussi était un peu fatiguée et aimerait bien dormir avec quelqu’un pour une fois. Lorsqu’elle recommença à la caressa, il en profita mais pas dans un sens pervers ou malsain. Il n’avait plus envie de coucher avec elle mais bien de juste rester comme ça. Doucement, il sombra dans le sommeil dans les bras de la plus charmante compagnie.

Le lendemain, il se réveilla le premier. Est-ce que la soirée précédente n’avait été qu’un rêve ? Non, elle était encore contre lui. Quel délicieux réveil. Pour parfaire ce moment, il choisit de se lever délicatement et se rendit à la cuisine. Aden ne prenait jamais son déjeuner au lit mais, cette fois il avait une bonne raison. Du moment qu’il ne renversait pas tout. Sur son plateau, il y mit du thé, des viennoiseries, une orange et quelques mandarines.

Avec beaucoup de prudence, il posa le plateau sur un coin du lit. Une respiration lente et sifflante lui indiquait que sa belle dormait toujours. Peut-être était-il plus sage d’attendre qu’elle se réveille d’elle-même. On lui avait souvent dit que les femmes étaient ronchonnes au réveil. Mieux valait éviter de provoquer un quelconque conflit. Pour s’occuper, il choisit ses vêtements avec un grand soin avant de prendre une bonne douche bien chaude. Pour plaire, c’était plus facile de ne pas sentir le rat d’égout crevé. Dans sa salle de bain, comme dans sa cuisine, tout était trié comme il le fallait. Chaque objet avec sa place comme autant de notes dans une symphonie. Souvent les objets portaient un élastique et un petit bout de carton percé. C’était une autre façon de les distinguer.

Toute cette maison propre, ordonnée comme dans un rêve donnait une bonne idée de la personnalité d’Aden qui aimait faire les choses de manière soignée et précises. Ce qui contrastait avec la soirée précédente ou il n’avait pas beaucoup réfléchit, c’était vrai. Pourtant, il ne le regrettait pas le moins du monde. Sous l’eau chaude, il repensa à ce fameux moment avec un sourire.

Une fois séché et habillé d’un jeans, d’un tee-shirt gris et d’une chemise rouge aux manches relevées, il retourna dans la chambre. Le bruissement des draps lui appris que sa belle était levée. Souriant, il s’assit sur le bord du lit en prenant bien garde à ne pas s’asseoir sur elle et demanda :

« Tu as bien dormi ? Si tu as faim, je t’ai apporté de quoi te régaler ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sherry De Lioncourt

avatar

Age : 18

Race : Vampire

En couple avec : Aden Relations : Ashray - Un prince charmant maléfique
Aden - un ange à protéger
Blabla : 32
Argent : 3848
Nous a rejoins le : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Mer 8 Jan - 9:16

ADEN & SHERRY


La nuit fut relativement calme, plongée dans un silence que seuls les ronflements de l'humain perturbaient de temps à autres. A l'image d'Aden, ses ronflements étaient réguliers. Ils étaient si calmes que l'on aurait pu les confondre avec une respiration.
Durant la nuit, Sherry avait l'habitude d'aller chasser ou de réfléchir. Elle passa de longues heures à observer l'élu de son cœur, l'éclat de sa peau, la forme de son corps musclé, ses paupières protégeant ses yeux magnifiques. Lorsque le rythme de ses inspirations et expirations commença à changer, Sherry ferma les yeux et fit semblant de dormir. Elle ne voulait pas froisser son compagnon, et ne voulait pas qu'il pense qu'elle n'ai pas dormit.

A son réveil, Aden dégageait de la bonne humeur et de la joie de vivre. Sherry ouvrit les yeux à son tours mais le jeune-homme ne cligna pas d'un cil. Elle se rappela la cécité de son amoureux et se sentit bien bête d'avoir oublié une telle chose. Elle voulu parler, mais il se leva. Elle le suivit des yeux lorsqu'il revint plus tard à son chevet avec un plateau de viennoiseries. Sherry fondait de l’intérieur et eut un mal fou à ne pas sauter de joie et à retenir une respiration calme. Aden s'arrêta quelques instants au coin de lit. Sherry voulu attendre pour voir si son protéger allait concocter une autre petite merveille. Il alla prendre sa douche puis s'habilla. Dans ses vêtements, Aden ressemblait encore plus à un mannequin. Elle se retourna dans ses draps, ne pouvant plus retenir son excitation face à un si bel homme.

Bien sur, l'aveugle avait remarqué le « réveil » de la vampire. Il s'assit sur le bord du lit : 
« Tu as bien dormi ? Si tu as faim, je t’ai apporté de quoi te régaler ».
Sherry s'étira en laissant sortir un léger sons de sa bouche afin qu'il comprenne son geste. Elle se releva et passa ses deux mains derrière la nuque de son homme. Elle lui dit : 
« Tu es un amour »
avant de déposer un baiser sur ses lèvres. En tapotant le matelas, elle l'invita à s'installer à ses côtés et à partager son repas. Elle se souvient de l'histoire de la viennoiserie la plus célèbre, le croissant, et la raconta à son aveugle, elle posa des questions sur l’Angleterre, Londres, la vision qu'il avait des ces concitoyens, la vie de tous les jours, ses habitudes,... elle l'interrompit un bref moment pour lui dire qu'elle comptait se débarbouiller et passer des vêtements propres mais lui assura qu'elle continuait à l'écouter. Sherry adorait parler avec lui, et aimait encore plus l'entendre parler. Elle revint s'installer près de lui une fois vêtue d'une robe noire lui allant jusqu'aux genoux ;  n'aimant pas paraître vulgaire en sachant qu'elle portait déjà l'étiquette de la jolie fille que l'on obtient grâce aux gros billets. Elle sortit de ses valises une ceinture rouge et des boucles d'oreille de la même couleur afin d'être assortie à la chemise de son homme. Lui ne s'en rendrait jamais compte, mais c'est une petite attention et une manie de la beauté esthétique qui plaisait à la jeune femme.

Sherry était en train de s'habiller dans la chambre quand le téléphone sonna. Aden quitta la pièce pour aller répondre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aden Knight

avatar

Age : 24

Race : Humain

En couple avec : Sherry de Lioncourt Blabla : 26
Argent : 3596
Nous a rejoins le : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   Sam 11 Jan - 4:19

ADEN & SHERRY


Aden ne s’attendait pas à ce qu’elle l’embrasse dès le réveil. Il n’était pas habitué et ça le mit mal à l’aise. Néanmoins, il ne fit pas de remarque, ce n’était pas le moment. Ou au contraire, peut-être qu’il fallait commencer à réfléchir à ce que la nuit allait avoir leurs conséquences. C’était spontané et impulsif, le jeune aveugle n’avait pas de sentiments pour Sherry. Après tout, il ne la connaissait même pas. Et s’il avait fait une grosse bêtise en l’invitant chez elle ? Il ne savait pas trop.

Lorsqu’elle lui posa des questions, il répondit. Heureusement pour lui, elle ne pris pas comme sujet la nuit précédentes ou les éventuelles nuits à venir. Rien que de penser à ça, Aden se sentait bizarre. Il avait peur d’une relation qu’il n’avait jamais expérimentée et craignait que les choses tournent mal pour eux deux.

A un moment, elle alla dans la salle de bain et lui demanda de continuer à parler. Aden s’exécuta, la situation ne le dérangeait pas. Par contre, il n’était pas sûr qu’elle trouve tout ce qu’il fallait. Il n’y avait que des produits pour hommes dans la salle de bain. S’il avait su qu’il recevrait une femme, il aurait fait en sorte que tout soit à sa disposition mais là, il avait un peu été pris de cours.

Le téléphone sonna dans le salon et Aden se leva pour aller répondre, s’excusant d’abord près de Sherry. De l’autre côté du combiné, c’était Amélie, sa sœur. Bien sûr, le jeune homme fut très heureux de pouvoir lui parler. Il lui demanda comment elle allait, si ses enfants étaient sages et toutes sortes de banalités pourtant importantes pour le cadet de la fratrie. Par contre, la situation se retourna quand sa frangine lui demanda s’il allait bien, s’il avait des amis et une petite amie. Ne voulant pas passer pour un enfant incapable de se débrouiller seul, Aden s’entendit inventer des amis et une fiancée. Ce n’était qu’un petit mensonge, rien de bien méchant.

Il ne fallait jamais penser ça. Mais Aden ne pouvait pas le savoir. Amélie s’emballa et déclara qu’elle passait cette après-midi rencontrer la fameuse amante avant de raccrocher parce que son petit garçon criait. Le voilà ainsi bien dans les ennuis. Comme une personne normale, il paniqua. Hors de question d’avouer à Amélie qu’il avait mentit. Sans compter qu’elle allait le prendre comme un enfant. Il y avait peut-être une solution. De retour dans la pièce, il expliqua la situation très gêné. Il le fut encore plus quand il demanda à Sherry si elle accepterait de jouer sa fiancée devant sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi [Aden&Sherry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Il y a des jours où il vaut mieux rester couché... [Jet Hyle, Roy Shinku Hibana]
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» ❝ parfois, il vaut mieux tourner la page que d'être seule à vouloir arranger les choses ❞ › jordan
» Un petit arrangement vaut mieux qu'un grand conflit [Livre I - Terminé]
» Envol du Corbeau, un chat qu'il ne vaut mieux pas fréquenter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Le Jeu :: L'Angleterre :: Londres-