AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Dim 24 Fév - 7:43

Keira portait un short en jeans et un débardeur blanc. Qu’est-ce qu’elle était sexy sa belle petite chasseuse de vampire. Elle l’embrassa et lui glissa un compliment. Ensuite, ils sortirent de l’hôtel main dans la main. Pendant le chemin, ils discutèrent un peu et Ashray profita du soleil. La plage était magnifique, le soleil chaud, le sable fin et l’eau bleu. Alors qu’il observait le paysage, Keira eut fini de se changer. La mâchoire lui en tomba. Elle portait un superbe bikini rouge qui lui allait super bien. Ah oui, là, il était heureux. Il laissa son tee-shirt et ses lunettes de soleil sur la serviette de Keira avant de la rejoindre dans l’eau ; gardant sur lui téléphone et portefeuille dans une poche spéciale de son maillot. Dans l’eau, ils jouèrent un peu et elle essaya de lui faire boire la tasse sans succès.


« Mais tu m’énerves »


C’était un peu le but oui. Soudain, elle l’embrassa, passant ses mains sur son visage puis les descendants, enroulant ses jambes autour de lui. Pour la maintenir dans l’eau il dû poser ses mains sur ses cuisses quant à sa copine elle les plaça dans sa nuque.


« Alors, content ? ».


Oui, il était content, même très content. Pour lui prouver, il l’embrassa à son tour. Qu’est-ce qu’ils étaient bien là tous les deux. Ashray lâcha ses cuisses et passa ses mains autour d’elle pour la coller encore plus contre elle. Il profita de ce moment pour la faire couler en rigolant. Lorsqu’elle sortit sa tête de l’eau il lui sourit :


« Qui sème le vent récole la tempête. »


Puis, il l’embrassa de nouveau sans vouloir la noyer. Sauf que ce fut à ce moment qu’il sentit une violente douleur dans son bras. Son bandage n’était pas correctement fixé et commençait à se défaire, laissant l’eau de mer ultra salée soulever la compresse prétendue étanche. Ashray dû serrer les dents pour ne pas crier. Immédiatement, il sortit son bras de l’eau et le ramena près de lui. Le regard gris inquiet de Keira le mit directement mal à l’aise.


« Vaut mieux que je sorte de l’eau », lui dit-il.


Une fois sur le sable, il défit directement les restes de bandages et de compresses imbibés d’eau salée. Les ouvertures avaient vraiment une sale gueule et avaient recommencées à saigner un peu trop. Il croisa le regard de Keira et lui dit simplement :


« Ne t’inquiètes pas trop, ce n’est pas aussi grave que ça en a l’air. »


En fait si. Ça n’allait pas tarder à s’infecter si ce n’était déjà pas le cas. En fait, quelqu’un de censé aurait directement été à l’hôpital pour faire recoudre et désinfecter correctement. Sauf, qu’Ashray n’était absolument pas quelqu’un de censé et n’importe quel médecin verrait que les cicatrices qui entouraient les ouvertures récentes étaient volontaires. Du coup, ça allait recommencer avec les antidépresseurs, les psys et compagnie. Surtout devant Keira, c’était gênant. Ashray ramassa son tee-shirt et le déchira pour le passer autour de son bras pour arrêter l’hémorragie.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Dim 24 Fév - 10:14

Pour toute réponse Ashray l’embrassa. Keira ne pouvait pas rêver mieux comme journée. Les mains d’Ashray montèrent dans son dos afin de l’attirer encore plus contre lui. Le jeune homme profita de son inattention pour la faire couler. Evidemment, elle but la tasse. Une fois la tête sortie de l’eau elle cracha de l’eau, plissant les yeux. Il avait osé !

« Qui sème le vent récole la tempête. »

Le fourbe. Pour se rattraper et, sûrement pour l’empêcher d’omettre autre chose, le blond posa de nouveau ses lèvres sur les siennes. Il grimaça et se recula, comme s’il souffrait. C’est là qu’elle remarqua son geste de ramener son bras vers lui, l’enlevant de l’eau. Son bandage. Sa blessure. Mince, elle avait carrément oublié. Elle survola ce dernier avant de planter ses yeux dans ceux de son camarade qui paraissait mal à l’aise.

« Vaut mieux que je sorte de l’eau », lui dit-il.

Effectivement, cela serait mieux. Keira le suivit lorsqu’il sortit de l’eau. Elle le regarda enlever son bandage et ses compresses. La blessure n’était pas belle. Toutefois, ce n’était pas si qui la fit froncer les sourcils. Non, c’était la forme de la blessure. La profondeur des plaies n’était pas à négligé. Cela risquait de s’infecter. Kei en avait vu de nombreuses blessures et, ça, ça ne ressemblait pas à une banale blessure accidentelle causée par des coupures de verre. Quelque chose clochait.

« Ne t’inquiètes pas trop, ce n’est pas aussi grave que ça en a l’air. »

Les yeux de la chasseuse croisèrent un instant ceux du concerné avant de revenir sur la blessure qui saillait son avant-bras. Son raisonnement était fondé. Elle en était persuadée. Seulement, si Ashray avait avancé cette version, c’était bien pour masquer la vérité. Une vérité qu’apparemment il n’était pas prêt à lui révéler. De ce fait, elle se contenterait de rester discrète sur le sujet. Elle respectait son choix, bien que cela ne l’enchante pas. Si leur situation était inversée, elle n’aurait pas voulu non plus qu’il connaisse la vérité. Surtout si elle l’avait clairement fait comprendre. Afin d’éviter une énième dispute, elle garda le silence. La seule fois où elle osa ouvrir la bouche, ce fut une fois qu’il eut déchira son tee-shirt afin de rouler le bout autour de son bras, pour exercer une pression qui stopperait l’hémorragie. Evidemment lui dire d’aller voir un spécialiste le braquerait. C’était clair. De plus ce n’était pas à elle de le sermonner. Il devait très bien connaître les conséquences de ses actes. Inutile de les lui rappeler.

« On devrait rentrer, pour que tu arranges ça » lâcha-t-elle, d’une voix neutre.

Sur ces mots elle se sécha rapidement avec sa serviette et renfila son short, se fichant bien du fait qu’elle risquait fort de le tremper. Ce n’était que de l’eau. Par contre elle ne remit pas son tee-shirt, elle attendrait que le haut de son bikini soit à peu près sec. Elle le mit sur son épaule, ainsi que sa serviette. Avant de partir elle coulissa le chouchou qui serrait son poignet –elle avait l’habitude d’en prendre souvent- et d’attacher ses cheveux avec ça. Ce n’était pas si pratique les cheveux mouillés, mais elle s’était bien débrouillée. La jeune fille aurait bien aimé profiter un peu plus de la journée et de la plage, mais bon, on n’avait pas tout ce qu’on voulait dans la vie. Elle n’aimait pas sentir le sable coller sur sa peau, mais ils étaient à la plage, alors… Elle fit quelques pas pour quitter la plage mais, remarquant que Ashray ne la suivait pas, elle tourna la tête dans sa direction et le héla « Tu viens ? ». Sans attendre de réponse elle continua son chemin.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Dim 24 Fév - 11:34



« On devrait rentrer, pour que tu arranges ça »


Ce n’était pas difficile de deviner qu’elle avait compris l’origine de ces blessures. Il avait honte, vraiment honte. C’était la première fois qu’il ressentait ça à ce point. Elle devait le prendre pour un de ces sales gosses qui se mutilaient pour attirer l’attention d’un parent qui n’avait pas voulu lui acheter la dernière console à la mode. Peut-être que, dans le fond, c’était ce qu’il était. Le ton de Keira avait été atrocement neutre, comme si elle se refusait à porter un jugement. Il n’attendait pas de compassion de sa part mais, une émotion qui aurait fleurit dans sa voix lui aurait paru moins cruel. Elle remit son short mais pas son tee-shirt. Pourquoi ? Elle avait vraiment envie de se balader comme ça dans la ville ? D’un autre côté, ils seront assortis mais, ce n’était pas la même chose. Lui, son bout de tissus l’empêchait de se vider de son sang.


« Tu viens ? »


Oh, il n’avait même pas remarqué qu’elle avait déjà commencé à avancer. Sans attendre de réponse de la part de son petit copain, elle se retourna et s’en alla. Ashray la suivit, les mains dans son short mouillé, la tête basse. Il ne prit même pas la peine de ramener ses lunettes de soleil. L’attitude de Keira lui serrait le cœur. La voir si distante ne lui plaisait pas. Mais, encore une fois c’était de sa faute. S’il arrêtait de faire le con rien qu’une seconde peut-être qu’enfin il pourrait passer un bon moment.

Dans la ville, il demanda deux secondes à Keira et alla acheter un sweat-shirt dans une boutique souvenir. Ashray n’avait pas envie de se balader dans cette grande ville à moitié nu avec le bras ensanglanté. En plus, le vent léger commençait à se faire plus froid. Pendant le reste du chemin, il ne fit même pas attention à la beauté de l’endroit. Les gens étaient souriantes, les couples nombreux même si les jeunes filles rassemblées par meutes chassaient l’adolescent de seize ans pour les vacances. De retour à l’hôtel, il suivit Keira dans le hall. Alors qu’ils allaient entrer dans l’ascenseur, son oncle surgit de nulle part et les rejoignit. Les portes se refermèrent et Ashray se sentit encore plus mal à l’aise. Le voilà coincé avec les deux seules personnes au monde dont il redoutait le jugement. Josh Snyder le mit à nu d’un seul regard bleu pâle. Son œil était strict et son expression sévère. Il connaissait bien son neveu, il savait très bien qu’il était de nouveau en train de se foutre en l’air.


« Je t’emmène à l’infirmerie pour ton bras », annonça-t-il avant de lui mettre une boîte de médicaments dans la main, « Et, tu vas les prendre. Sinon, tu finis le reste de ces vacances chez tes parents avec ton petit frère à Paris. »


Ashray ne répondit même pas, le regard fixé sur le sol, les épaules basses, honteux. Josh Snyder demanda à ce que Keira descende au quatrième étage pour retourner dans sa chambre tandis qu’il accompagna son neveu à l’étage supérieur à l’infirmerie. Là-bas, assis sur une table d’auscultation, les pieds qui se balançaient dans le vide, il expliqua simplement à l’infirmière qu’il s’était blessé sur des rochers à la plage. Lorsque la grosse femme aux cheveux bruns lui dit que ça devait être de sacrés rochers, il expliqua que suite à un pari avec des amis, il devait sauter mais avait glissé. Ca tenait la route. Ashray décida donc de choisir cette excuse pour les gens que ça intéresserait. Elle désinfecta la plaie doucement mais en lui faisant quand même mal. Le fil spécial passa dans sa peau pour refermer les ouvertures. Des compresses et autres bandages furent appliqués et le tout était nickel. Elle lui conseilla de revenir régulièrement pour voir l’évolution des ouvertures et également d’arrêter de sauter sur les rochers. Son oncle prit au distributeur un verre d’eau et le tendit à Ashray le regard sévère. Il prit son comprimé et l’avala avec plusieurs gorgées avant d’être obligé de tirer la langue pour prouver qu’il avait bien pris tout ce qu’il fallait. Son oncle décida d’instaurer quelques règles, le repas seraient pris tous ensemble et à chaque fois, il sera obligé de prendre son comprimé devant lui. Pour éviter que la boîte ne disparaisse mystérieusement, l’adulte décida de la garder sur lui avant de rendre sa liberté à son neveu.

Ashray ne lui en voulait pas, ce n’était pas encore énorme comme répercussion pour ses actes. Il alla se changer dans sa chambre et choisit une chemise blanche et un pantalon noir. Les bandages ne se voyaient presque pas à travers le tissu fin. Il prit une grande inspiration et décida d’aller voir Keira. Quand elle ouvrit la porte, il lui expliqua :


« Mon oncle veut que nous prenions les repas tous ensemble, donc matin, midi et soir. Mais d’ici là, on est libres. Ça te tente d’aller à la salle de jeu avec moi ? Il y a plein de trucs sympas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Dim 24 Fév - 12:09

Durant le trajet qui les ramena jusqu’à l’hôtel Keira se montra tout à fait silencieuse. Elle entendait son compagnon marcher à sa suite. Un coup d’œil la renseigna sur le fait qu’il n’avait pas l’air satisfait, bien au contraire, ainsi que sur ses mains fourrées dans ses poches. A un moment il lui demanda de l’attendre deux secondes, le temps d’acheter un sweat. L’idée de se balader torse nu ne lui plaisait guère. Lorsqu’elle se rendit compte que son haut n’était plus aussi trempé que tantôt, elle enfila son débardeur par-dessus. Une bonne chose de faite. En plus le vent commençait à devenir un peu froid. Elle n’était pas frileuse pas, se balader dans les rues, en short, avec un maillot encore trempé, ne l’aidait pas vraiment à avoir chaud. Elle fit à peine attention aux gens qui traînaient autour d’eux. Il y avait des couples, parfois accompagnés de minots, et certaines bandes d’adolescents. Aucune de ces paroles daignèrent lui soutirer la peine de s’attarder dessus. Une fois arrivés à destination ils marchèrent jusqu’au hall. En plus de cela, l’oncle du jeune homme venait juste de descendre. Josh Snyder dévisagea son neveu avec une sévérité certaine. Il devait sûrement avoir l’habitude, cela se lisait dans son regard.

« Je t’emmène à l’infirmerie pour ton bras » Ordonna-t-il « Et, tu vas les prendre. Sinon, tu finis le reste de ces vacances chez tes parents avec ton petit frère à Paris. »

Le concerné ne répondit pas, les yeux et les épaules baissés, avec un air honteux. Cela soulagea quelque part sa nouvelle petite amie, il ne se braquait pas contre eux. C’était déjà une bonne chose. De plus, il semblait sincèrement déçu de son comportement, vis-à-vis de la réaction de ses « proches » -si on pouvait qualifier Keira tel quel.
L’oncle proposa à cette dernière de remonter dans sa chambre, le temps qu’Ashray règle son problème. Elle ne se fit pas prier et prit congés, après un dernier regard inquiet en direction de celui qu’elle aimait. En revenant dans sa chambre, elle décida de prendre une douche bien méritée. Décidément elle n’appréciait pas l’idée que du sable restait collé sur sa peau. C’était une impression désagréable. En plus savoir ses cheveux sales ne l’aidait pas à se sentir mieux. Après un bon nettoyage, elle se sentit de suite en meilleure forme. L’adolescente ne se prit pas la tête quant à la question existentielle pour de nombreuses filles : « Comment s’habiller ? ». Elle récupéra sa robe blanche qui traînait et s’en vêtit. Elle était simple, portant des motifs noirs, et épousait son corps. Elle n’aimait pas les vêtements amples. Pour éviter d’avoir froid, elle enfila une veste noire qui s’arrêtait au milieu de son abdomen. Elle la laissa ouverte. Le collier que le blond lui avait acheté était autour de son cou, comme son autre pendentif. Porter les deux ne les dévalorisait pas. En vérité, elle s’en fichait bien. Elle les aimait tous les deux et, ces derniers portaient tous des souvenirs avec une personne qui lui était chère alors, la question de l’esthétique n’était pas un problème. Alors qu’elle s’apprêtait à allumer la télé, on toqua à sa porte. Pas besoin d’être medium pour savoir de qui il s’agissait. Se retrouvant nez à nez avec le principal acteur de ses pensées, ce dernier lui lança :

« Mon oncle veut que nous prenions les repas tous ensemble, donc matin, midi et soir. Mais d’ici là, on est libres. Ça te tente d’aller à la salle de jeu avec moi ? Il y a plein de trucs sympas. »

D’accord. Ne parlons pas de ce qui s’est passé toute à l’heure. Aucun problème. Néanmoins elle espérait secrètement qu’il trouve le courage de le lui en parler de lui-même. Bien qu’elle en doutait un peu. Un sourire en coin éclaira son visage, cassant l’étincelle d’inquiétude qui brillait au fond de son regard.

« Je veux bien, ça va nous occuper »

En direction de la salle de jeu, elle noua ses doigts aux siens. En croisant son regard surpris elle lui répondit simplement avec un sourire. Le tout accompagné d’un baiser tendre et, malgré tout, rapide sur ses lèvres. Il faut dire que ce n’était pas pratique d’échanger de longs baisers amoureux en étant en train de marcher. Et vu qu’elle ne voulait pas se casser la gueule devant tous ces gens, elle se montrait sage. Du moins, pour le moment. Arrivant sur les lieux elle fit en sorte que les dernières tensions entre eux se dissipent. La brune l’embrassa à l’occasion, lui caressant les épaules, les bras, les mains, pour lui montrer qu’elle était là. Sans se montrer insistante ou collante. Elle détestait ça alors, elle faisait en sorte d’agir du pareil au même. Le tout agrémenté de quelques remarques, accompagnant une discussion portée sur tout et n’importe quoi. Ils jouèrent un peu ensemble, le temps de patienter jusqu’au repas. Ce dernier se montra bien plus tôt que prévu. Main dans les mains encore une fois, ils arrivèrent au restaurent. Keira se montra la plus polie possible au court du repas. Elle répondait parfois aux questions de Josh et de sa copine. Le début du repas l’avait intrigué. Elle avait vu Ashray prendre ses médicaments, sous l’œil attentif de son oncle. Bien qu’elle avait plissé les yeux pour voir la boîte, elle n’avait pas vu grand-chose. Sa curiosité était piquée. Elle savait que c’était mal mais, elle ne pouvait pas s’en empêcher. Lorsqu’elle le sentit un peu trop droit sur sa chaise, après une remarque de la dame rousse, elle lui prit la main sous la table. Ils échangèrent un regard, ce à quoi Kei répondit par un sourire rassurant. Ce n’était pas son genre les contacts normalement mais, elle avait l’impression que les efforts qu’elle produisait dans leur relation n’étaient pas nécessairement forcés. Elle aimait le faire. Peut-être cela venait du fait qu’elle aimait la personne. Oui, sans doute. Enfin le dîner se termina et les deux couples prirent congés. Le long du chemin qui les mena jusqu’à leur chambre elle se défendit contre la curiosité qui la tiraillait mais, c’était trop dur pour elle. Alors, quand ils parvinrent à l’étage propice, juste devant leurs portes, la chasseuse se tourna vers son copain.

« Ashray… Dis-moi, c’étaient quoi ces cachets ? »

Pour rattraper le coup, elle atténua en ajoutant : « Si tu ne veux pas me répondre, c’est pas grave. »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Lun 25 Fév - 5:17



Keira accepta de l’accompagner avec un petit sourire. Par contre, il voyait encore l’inquiétude dans son regard gris. Que pouvait-il lui dire ? Rien. Il n’y avait rien à dire. A la salle de jeu, ils passèrent leur temps comme ils pouvaient. Ashray faisait son frimeur dès qu’il en avait l’occasion et se contentait du banal « C’est qu’un jeu », lorsqu’il ratait son coup. A son étonnement, Keira se fit très câline. Ce n’était pas pour lui déplaire, loin de là. Mais, il n’était pas habitué. Une après-midi normale en somme. Vint le moment tant redouté du repas. En plus de devoir prendre ses médicaments devant Keira, il devra tolérer la présence de la morue rousse.

A table, dès que le serveur eut pris leur commande, il dut avaler son comprimé devant son oncle et fut même forcé à tirer la langue pour bien prouver qu’il ne l’avait pas caché quelque part. C’était humiliant, franchement humiliant. Surtout que ce n’était pas n’importe quel médicament. Un cachet pour l’estomac ne l’aurait pas gêné mais rien que le mot antidépresseur voulait tout dire. Pendant la majorité du temps, il ne pipa pas un mot, préférant contempler le vide, comme à son habitude. Le seul problème était sa futur belle-tata qui ne l’aimait pas du tout. Heureusement, c’était tout à fait réciproque. Des fois, comme si ça servait quelque chose, elle lui parlait, voulant faire sa belle auprès de son portefeuille à deux pattes. Dans ces cas-là, Ashray ne répondait même pas mais se raidissait des fois lors de sous-entendus abjectes. A un moment, sa nouvelle petite amie le remarqua car elle prit sa main sous la table. Lorsqu’il posa un regard interrogatif sur elle, il eut droit à un sourire. Elle était vraiment gentille quand elle le voulait bien.

Le plus tôt possible, il prit congé avec Keira. Pendant tout le chemin, elle pria pour qu’elle ne lui pose pas la question de ses médicaments. Dieu devait être en congé ce soir-là :


« Ashray… Dis-moi, c’étaient quoi ces cachets ? »


Il n’avait pas envie de lui expliquer, il n’avait pas envie d’en parler, il n’avait pas envie qu’elle soit au courant. Le problème était le côté borné et fouineur de cette petite.


« Si tu ne veux pas me répondre, c’est pas grave. »


Elle avait compris qu’il ne s’agissait pas de vulgaires comprimés pour des problèmes d’estomac comme il avait bien envie de lui faire croire. Pour être sincère, il détestait cette attitude de prendre des gants avec lui. Tous les psys et autres médecins agissaient de cette façon comme pour l’énerver. C’était déjà suffisamment contraignant de devoir ingurgiter ces comprimés infects, inutile de le traiter comme quelqu’un de différent, comme un enfant handicapé qu’on aide juste parce qu’on a la larme à l’œil.

Le regard qu’il posa sur elle était différent de celui qu’il avait arboré récemment. Il avait repris cet air hautain et méprisant qui lui allait si bien. Celui qu’il avait affiché en début d’année la première fois qu’il avait posé les yeux sur elle.


« Des antidépresseurs », répondit-il d’une voix neutre avec ce même air dédaigneux. « Et effectivement, je n’ai pas envie d’en parler. »


Sans attendre de réaction, il ouvrit la porte de sa chambre et s’y réfugia. Ashray n’avait pas envie de parler et il ne voulait pas non plus s’énerver. Voilà pourquoi il alla directement dormir. La chanson de Peter gabriel, My body is a cage le conduisit directement dans les méandres flous du domaine onirique.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Lun 25 Fév - 12:38

Keira savait bien que les médicaments et la blessure à son avant-bras avait un lien logique. Cela avait été conclu avec la réaction de l’oncle. Maintenant, il fallait découvrir justement le lien. Les médicaments ne pouvaient pas avoir un effet spécialement pour les blessures de ce genre, car d’après les mots utilisés de Josh Snyder, on pouvait en conclure que c’était une habitude. Une habitude qu’Ashray ne respectait visiblement pas. Avec son côté têtu et fier, ce n’était pas inimaginable non plus. Maintenant, il fallait déduire ce que tous ces indices rapportaient. La jeune fille avait un doute mais, n’était pas prête à le formuler concrètement. Ashray s’en chargea pour elle.

« Des antidépresseurs » avoua-t-il.

Ce fut à ce moment-là qu’elle remarqua l’air qui se lisait sur son visage. Même son regard le prouvait. Ce qu’elle y vit la hérissa. Elle reconnaissait cet air. C’était le même qu’il affichait continuellement les mois précédents avec elle, lorsque leur relation était horriblement … tendue disons. Le voir dans cet état lui fit un serrement au cœur. A force de le côtoyer quotidiennement, elle en oubliait sa personnalité avant qu’ils sympathisent…

« Et effectivement, je n’ai pas envie d’en parler. »

Quelque chose lui soufflait notamment qu’il n’avait pas envie d’en parler à elle, précisément. Bien que l’air impassible qu’elle abordait empêchait toute analyse concrète, son regard la trompait. Sans autre forme de cérémonie, le jeune homme tourna les talons et s’enferma dans sa chambre. Keira ne rejoignit pas la sienne tout de suite. Elle ferma les yeux un moment et inspira doucement. Elle avait mal agis en posant cette question. Mais il fallait bien que cette question survienne un jour ou l’autre. Il ne pensait tout de même pas qu’elle allait négliger ceci ? Cela prouverait clairement qu’elle ne s’inquiétait pas pour lui. Or c’était le contraire. Mais cela le braquait apparemment. D’accord, alors devait-elle faire comme si elle se fichait de lui, de sa santé ? Aucune idée. Un soupir s’échappa de ses lèvres : Elle ne comprendrait jamais la gante masculine.

Le lendemain, à son réveil, après son étirement matinal, elle se fit la réflexion tout d’abord qu’elle devrait attendre Ashray pour le petit déjeuner. Mais les événements de la veille lui revinrent en mémoire. C’était une bien meilleure solution de ne pas le croiser au petit déjeuner. Elle ne voulait pas lui donner l’impression qu’elle le collait. Non, il faisait ce qu’il voulait. S’il voulait lui parler ou la voir, il viendrait. Ce n’était pas plus compliqué que ça. La chasseuse s’habilla rapidement et simplement : débardeur gris, slim blanc, les mêmes bottes noires, et une petite veste de la même couleur. Le vent frais du matin ne l’intéressait pas nécessairement. C’est là qu’elle se rappela l’obligation de Josh Snyder quant aux repas. Impossible d’y échapper. Bon, ce n’était pas grave.

Elle verrouilla la porte de sa chambre et descendit les escaliers jusqu’à l’endroit où les repas se déroulaient. A sa surprise, personne n’était présent. D’un côté il était encore tôt, environ neuf heures et demie. Bien, elle serait tranquille. N’ayant pas les moyens de se payer autre chose qu’un café, elle se contenta de ce dernier. Heureusement que ses poches contenaient souvent de la monnaie. Elle choisit un coin à l’écart, loin des bruits des conversations environnant. D’une main distraite elle touillait son café, son esprit tourné vers tout et n’importe quoi. Toutefois ses pensées avaient le chic pour revenir sur la veille, malgré tous ses efforts. Elle espérait sincèrement ne plus revoir ce même air sur son visage ou dans son regard. Sinon, le fait qu’elle ait accepté de sortir avec lui –donc sa faiblesse d’avoir accepté- lui revenait à la figure. Elle craignait durement le retour de la médaille. Elle avait déjà testé ceux des sentiments, elle ne tolérerait pas celui du jeune Snyder.

Avec un geste un peu trop brusque, des gouttes de la boisson se retrouvèrent sur la table. Maugréant un juron elle attrapa une serviette et épongea. Les sentiments nuisibles tels que la colère n’étaient pas bien maîtrisés chez elle. C’était pourquoi elle évitait les provocations et les marques de défi sinon, elle s’emportait facilement. Pour finir elle décida de mettre fin à ce petit déjeuner et à remonter dans sa chambre. Le seul moyen pour elle d’évacuer tout cela était : activités physiques. N’importe lesquelles, du moment qu’on avait besoin de se dépenser. Sur le chemin menant à sa chambre elle avait croisé Josh Snyder et sa compagne. Après les politesses, elle l’avait prévenu qu’elle avait déjà déjeuné. Après cela elle remonta dans ses appartements. A partir de là elle troqua ses vêtements contre un pantacourt faisant office de jogging, qu’elle utilisait souvent pour courir. Elle garda son débardeur mais laissa sa veste. Il valait mieux pour elle de mettre des baskets plutôt que des bottes. Fini la piscine. Place au jogging aujourd’hui.

L’adolescente, une fois en bas, fut alertée par des bruits sourds d’une autre pièce. Elle s’avança et découvrit une salle de sport. Elle avait sauté cette partie de l’hôtel. Le matériel paraissait complet et surtout, très coûteux. Quelques personnes étaient déjà sur place. Notamment un mec pas plus âgé qu’elle qui s’amusait à taper sur des sacs de boxe, encouragé par un ami à lui un peu plus âgé, dans les seize ou dix sept ans. Un adulte s’entraînait aux altères un peu plus loin. Alors qu’elle se disait qu’il n’y avait que des mecs, elle remarqua la présence d’une autre fille, cependant nettement plus âgée qu'elle, qui faisait du yoga. Keira s’avança dans la pièce, elle n’avait jamais aimé ce genre de discipline. Elle trouvait que c’était inutile et que cela n’entraînait rien du tout. Et la plupart des conneries qu’on en disait à la télé ou même directement dans les cours donnaient encore moins l’envie d’en faire. Enfin, c’était son point de vue. La brune admira un peu le décor, c’était vraiment du bon matériel. Pas étonnant, ils étaient entourés de luxe ici. Les bruits sur le ring l’alerta, elle vrilla les yeux vers eux et analysa les mouvements de celui qui s’entraînait. La remarque qui sortit de la bouche de son compagnon la poussa à le contredire. Elle croisa leurs regards interloqués avant qu’elle explique sa démarche. Ils réfléchirent à son conseil pratique et considérèrent cette option. Ses pas la menèrent un peu plus proche d’eux, tandis qu’elle recevait la réplique de l’autre qui faisait office d’entraîneur et était, d’après ce qu’elle écoutait, par très renseigné. D’accord, il avait besoin qu’on lui rappelle sa situation. La jeune fille grimpa et présenta son conseil sous forme pratique. A cet instant il ne trouva rien à redire, ce qui la satisfit. Lui rabattre son clapet la fit sourire. Ce qui n’était pas de son goût. Evidemment, la suite ne plut pas du tout à son interlocutrice. Il avança une remarque machiste, comme quoi elle n’y connaissait rien, que c’était une fille et qu’elle devrait arrêter de se faire des films. Elle ne résista pas à la tentation et le mit au défi de la frapper.

« Tu n’es pas sérieuse ? » Fit-il, en échangeant un regard avec son copain.

« Bien sûr que si, aller, frappe-moi »

Il hésita encore plusieurs secondes avant qu’il daigne tenter un coup. Digne d’un enfant de huit ans, si elle pouvait se le permettre. Elle le bloqua sans peine et lui tordit le poignet. Il grimaça et elle le lâcha. Le sourire qu’elle lui lança soulignait bien sa fierté. Apparemment, son pote était emballé et lui demanda de lui montrer deux trois trucs. N’étant pas habituée à ce qu’on reconnaisse ses capacités en la matière, Keira s’en trouva flattée. Elle n’aborda que les bases des bases. Le tout dura au moins un quart d’heure, voir une demi-heure. A un moment il tenta de lui donner un coup de pied, et avec sa main elle attrapa son mollet. Il ne comprit pas ce qui lui arrivait avant qu’il sente le coup de pied de Keira au niveau de ses côtes et qu’il tombe. Satisfaite, elle lui décrocha un sourire et un regard débordant de fierté. On aurait pu comparer cela à un air hautain. Mais ce n’était pas vraiment ça.

« Alors, on fait moins le malin ? » Lança-t-elle, hilare, un sourire taquin collé sur ses lèvres.


A San Francisco on lui reprochait souvent le fait qu’elle réfléchissait trop avant d’agir. Elle se concentrait sur les méthodes et les techniques, sans se laisser avec ses sens, son instinct. C’était son plus gros défaut vis-à-vis du combat au corps à corps. Elle n’avait pas ce problème avec les armes, c’était ça qu’ils ne comprenaient pas. Donc la technique elle maîtrisait. De ce fait l’enseigner à des amateurs n’était pas bien difficle.
Lorsqu’elle tourna la tête elle remarqua la présence d’Ashray. Elle les salua, enjamba les fils qui encadraient le ring et sauta. En quelques enjambées elle se retrouvait face au jeune Snyder. Sa copine souriait, oubliant ce qui s’était passé entre eux la veille.

« Salut ! T’as vu un peu ça ? » Demanda-t-elle en désignant le ring. « Evidemment, ce ne sont que des bases, mais c’est déjà un début » elle reprit son souffle, le temps d’ajouter « Ça te dit de venir ? Tu pourrais leur filer deux trois trucs, et puis, peut-être que j’aurais droit à une séance privée » avec un clin d’œil.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Mar 26 Fév - 11:35



La soirée, Ashray râla tout seul dans sa chambre. La nuit il dormit mais vu l’expression crispée de son visage, il était facile de deviner qu’il était soucieux. Le lendemain, après une douche rafraichissante, il alla prendre le premier repas de la journée ainsi que ses médicaments en compagnie de son oncle et de sa nouvelle future femme rousse. Par contre, sa petite amie à lui n’était pas là. L’avait-il vexée ? Peut-être. Au pire, elle s’en remettra. Que faire aujourd’hui ? Il décida tout simplement de s’affaler sur son lit, une manette entre les mains, le regard fixé sur un écran. Après un moment, il décida de bouger un peu. Au début des vacances, il s’était promis de reprendre un rythme rapide de ses entraînements mais, comme à son habitude, sa promesse était tombée à l’eau.

Résultat, il comptait bien rattraper tout ça aujourd’hui. Short, tee-shirt, basquets, bouteille d’eau et serviette. Pas besoin de plus. Ah si, l’IPod. Dans la salle de sport, pas de chance le ring était occupé par Keira et deux autres mecs. Ah d’accord, elle préférait aller jouer à SON sport préféré A LUI avec des inconnus que de passer du temps avec celui qui était devenu son petit copain. Logique. En plus, ces gars ne connaissaient rien à la boxe, c’était affligeant. Keira faisait sa maligne à leur montrer des trucs. Si lui faisait la même chose, il éjecterait les amateurs du ring à une vitesse folle sans même se fatiguer, n’importe quoi. A un moment, elle le repéra et vint vers lui.


« Salut ! T’as vu un peu ça ? » Demanda-t-elle en désignant le ring. « Evidemment, ce ne sont que des bases, mais c’est déjà un début » elle reprit son souffle, le temps d’ajouter « Ça te dit de venir ? Tu pourrais leur filer deux trois trucs, et puis, peut-être que j’aurais droit à une séance privée » avec un clin d’œil.


Lui ? Avec des gens ? S’il avait choisi ce sport c’était justement pour éviter les gens et encore plus les coéquipiers nuls en tout genre. Résultat, ça serait non.


« Non. Je ne les connais pas. Je ne les aime pas. Je n’ai pas envie de les connaître. »


Ce fut sans un autre mot qu’il monta sur un tapis de course, le légendaire thème de Rocky dans les écouteurs. C’était motivant comme musique. Et, se couper du monde était vraiment idéal.


Les heures qui suivirent, il les passa avec sa princesse. Son bras allait mieux et il pouvait même aller nager avec sa belle même s’il préférait de loin dorer au soleil sur les transats. Ashray prit ses médicaments comme son oncle le voulait mais il savait très bien que ces comprimés stupides n’avaient aucun effet sur lui. Si les problèmes se réglaient par des cachets, ça se saurait. Avec Keira, il fut très tendre, très amoureux, très câlin et, visiblement, ça lui plut. Ils s’aimaient tous les deux. Alors, que demander de plus.

Vint alors le jour j. Le jour où Nigel Snyder en personne accompagné de sa femme et de son deuxième enfant mit les pieds dans le hall de l’hôtel. Le hasard faisait peut-être bien les choses mais, il avait un sens de l’humour cruel. Résultat, Nigel Snyder, Josh Snyder et Ashray Snyder se disputèrent dans une chambre. Le père prétendait qu’Ashray était censé être à New-York et n’avait pas à voyager à travers le monde, que quand il le mettait dans une école, c’était pour qu’il y reste. A ça, Josh Snyder répondait qu’il avait tout à fait le droit d’emmener son neveu en vacances lorsque des chambres étaient offertes par le directeur de l’hôtel. Nigel Snyder répondait alors qu’Ashray était son fils et pas le sien, le concerné répliquait qu’il préférait Josh à son frère. Par contre, ce qui était vraiment frappant, c’était la ressemblance entre Ashray et son père, de véritables photocopies tant au niveau physique qu’au niveau de la gestuelle, les deux ayant l’habitude de passer une main dans leurs cheveux. Au final, Ashray quitta la pièce et partit rejoindre Keira dans sa chambre à elle. Pour se calmer, il s’allongea sur son lit et fixa son plafond avant de lui dire sans détourner les yeux :


« Tu as la pire belle-famille du monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Mer 27 Fév - 0:17

« Non. Je ne les connais pas. Je ne les aime pas. Je n’ai pas envie de les connaître. »

Keira leva les yeux au ciel. Qu’est-ce qu’il pouvait être buté quand il voulait. Sans ajouter un seul mot de plus, il monta sur un tapis de course. Elle revint avec les autres et, à un moment, elle croisa le regard d’Ashray qui avait fini son activité. Pour finir elle dit au revoir aux deux autres et descendit au niveau de son copain. Les heures passèrent et ils s’occupèrent bien tous les deux. A sa grande surprise il se montra super tendre et surtout, très amoureux. Bien que peu habituée à ça, cela ne lui déplut pas en outre mesure. Elle apprécia à sa juste valeur. Une bonne matinée, entre autre.

Ce qu’elle ne s’attendait pas, c’était se retrouver face aux parents de son compagnon, accompagné de son petit frère, dans le grand hall de l’hôtel, avec l’oncle également. Le ton avait monté presque aussitôt, Josh en vint à proposer à Keira de les laisser. Ce qu’elle fit sans hésiter. Cela ne la regardait pas après tout. Seulement, elle espérait qu’Ashray n’allait pas avoir d’ennui. Visiblement ses parents n’étaient pas au courant de ses vacances et digéraient mal le fait que Josh ait emmené leur fils ici. Ce dernier avait été indigné par leurs accusations. Bien que la chasseuse ne connaisse pas tous les détails sur leurs ententes, elle devinait que les relations parentales avec leur aîné n’étaient pas des plus posées. Kei s’occupa pendant ce temps, bien que ses pensées revenaient à chaque fois sur l’événement perturbateur. A un moment, on toqua à la porte. Elle ne fut pas surprise de tomber nez à nez avec le jeune Snyder qui, visiblement, n’était pas d’humeur. Ce dernier entra dans la pièce sans un mot et partit s’allonger sur le lit. Kei le regarda, sans rien ajouter, pendant qu’il trouvait une certaine fascination que représentait le plafond.

« Tu as la pire belle-famille du monde. » Commenta-t-il.

Keira n’en doutait pas. Elle referma doucement la porte et lâcha : « J’ai pu me faire une idée » sur un ton neutre. Elle s’approcha, les mains dans les poches de son jogging/pantacourt. Elle ne savait pas trop comment réagir. Elle craignait de l’approcher, qu’il soit vexé par sa tentative et parte. La jeune fille craignait d’être loin, qu’il soit déçu qu’elle n’essaye pas de le réconforter. Devait-elle dire seulement quelque chose ? Peut-être n’avait-il pas envie de parler. Mais cela voudrait dire rester silencieuse ? Ca craignait quand même. Elle retint un soupir. On pouvait voir à quel point ce type avait le don pour la faire hésiter, ce qu’elle faisait ô combien rarement. Ironique n’est-ce pas ? Un peu il fallait le reconnaître.
Bon, elle arrêta de se poser des questions et décida de faire le tout pour le tout. L’adolescente prit place sur le lit et se blottit contre lui, appréhendait cependant encore un peu sa réaction. S’il la repoussait, elle ne saurait pas comment réagir après. Son bras entoura sa taille et ses doigts cherchèrent les siens. Au moins, avec sa présence, elle espérait lui faire comprendre qu’elle était là pour lui, qu’elle essayait de le réconforter. Bien qu’il n’avait pas besoin de réconfort. Juste … Il était énervé par l’arrivée de sa famille et de leurs mots. Elle n’osait pas lui demander si ça allait, il risquait de mal le prendre encore. Et aussi parce que c’était évident. Non, tout n’allait pas bien. Alors elle s’arrêtait là, attendant de voir comment il réagissait.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Mer 27 Fév - 6:46

« J’ai pu me faire une idée »


Ensuite, elle vint se blottir contre lui, un bras autour de sa taille ses doigts près des siens. Ashray était énervé mais avoir celle qu’il aimait contre lui ne pouvait que l’aider. Après tout, ce n’était pas de sa faute à elle si les choses allaient de mal en pire. Il passa une main dans ses cheveux bruns et la caressa tendrement sans bouger. Beau tableau, lui allongé sur le dos, elle contre lui qui venait lui prouver qu’elle était là. Doucement, il lui souleva le menton et l’embrassa avant de lui souffler qu’il l’aimait. Il aurait pu apprécier le moment à sa juste valeur si seulement son père n’était pas dans les parages. Le pauvre Ashray sentait les emmerdes venir à très grande vitesse. Heureusement, il avait son oncle Josh de son côté. En plus, dans quelques mois Ashray aurait dix-huit ans et son père ne pourra alors plus rien faire contre lui. Par contre, il n’hésitera pas une seconde à lui couper les vivres. Et là, les choses sérieuses commenceront. Mais quelle vie de merde.

Il finit par se persuader de se concentrer sur le moment présent et se mit sur le côté pour être en face de sa belle. Très tendrement, il caressa son visage avant de glisser sa main dans ses cheveux. Amoureusement, il lui sourit avant de l’embrasser et de la coller contre lui. C’était vraiment mieux quand elle lui rendait et ne le mordait pas en se débattant dans tous les sens. Ils passèrent un petit moment entre amoureux et il finit par s’appuyer contre le mur, le prenant sur ses jambes, ses bras autour de sa taille fine. Doucement, il l’embrassa dans le cou puis lui dit d’un air taquin quand elle se tourna vers lui :


« Avoue que t’avais craqué sur moi dès le premier jour. Je suis le gars de tes rêves. »


Sans attendre de réponse parce qu’il était certain de déjà connaître la réponse, il balada ses lèvres sur son visage avant de revenir sur sa bouche. Ne pensant de nouveau plus qu’à elle, il lui souffla un je t’aime sincère. Puis, il recula son visage pour éviter à Keira un torticolis à cause de la position. C’est là qu’on frappa à leur porte. Dingue, même s’il se planquait chez Keira les gens venaient l’emmerder. Il soupira et laissa sa belle sur le lit pour aller ouvrir. Oh, son oncle, mais quelle surprise. Celui-ci expliqua que son frère était furax et qu’il ne tarderait pas à choisir une sanction exemplaire même s’il n’aurait plus aucun pouvoir sur lui dans quelques mois. Oui, autant s’amuser une dernière fois n’est-ce pas ? En attendant, Ashray avait interdiction de sortir de sa chambre et si son père apprenait qu’il avait transgressé cette règle, il sera à Paris le plus tôt possible. A cette annonce, Ashray fit la grimace. En temps normal, il se serait baladé dans tout l’hôtel et toute la ville rien que pour emmerder son père mais là, il risquait d’être séparé de Keira pour les vacances voir plus.

Il choisit donc de demander à Keira de venir dans sa chambre, elle accepta et une fois qu’ils furent entrés, il claqua la porte de nouveau furax.


« Mon père me déteste et c’est réciproque », expliqua-t-il sans donner plus de détail.


Elle devait le prendre pour un sale gosse dépressif, inutile de lui raconter en plus une histoire à faire pleurer les chaumières.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Mer 27 Fév - 11:11

Keira se détendit en sentant la main de son copain qu’il passait dans ses longs cheveux bruns. L’autre main étant occupée à caresser le reste de son corps qui lui était accessible. Cela la rassura. Son approche n’était pas mal interprétée, parfait. Elle en eut la double confirmation une fois qu’il l’eut soulevé le menton et embrassé ses lèvres. Et encore une fois lorsqu’il lui dit dans un souffle qu’il l’aimait. Cela la fit instantanément sourire. A un moment, après avoir paru perdu dans ses pensées, il se positionna sur le côté, de manière à être en face de sa belle. Il était d’humeur tendre vu qu’il caressa son visage avant de passer dans ses cheveux. Le petit sourire de Kei prouvait bien que cela lui plaisait. Elle préférait largement ces moments-là plutôt ceux où ils étaient plus distants. Un sourire naquit sur les lèvres du concerné avant qu’il ne l’embrasse et la colle contre lui. Elle en profita largement.
Ce fut un très bon moment pour le petit couple. Au bout d’un moment, le jeune homme s’adossa contre la tête du lit et prit sa compagne sur ses genoux, avant de l’entourer de ses bras. Elle se cala confortablement contre lui, rassurée par les battements réguliers de son cœur. C’est à ce moment qu’elle se dit qu’il ferait mieux de prendre une douche. Il interrompit ses pensées en l’embrassant dans le cou. Dieu qu’elle adorait ça. Elle avait les yeux mi-clos, avant qu’il ne lui souffle à l’oreille :


« Avoue que t’avais craqué sur moi dès le premier jour. Je suis le gars de tes rêves. »

Keira allait éclater de rire s’il ne l’aurait pas coupé en baladant ses lèvres sur son visage. Cela eut le mérite de bloquer son rire dans sa gorge. Il la détendit une nouvelle fois par l’intermédiaire d’un baiser. En fait, il avait des effets aphrodisiaques sur elle. En se reculant, il lui souffla de nouveau un « Je t’aime » auquel elle répondit « Moi aussi ». Ce fut ce moment que choisit Josh Snyder pour frapper à la porte. Assise sur le lit, Kei pouvait entendre ce qu’annonçait ce dernier à son neveu. Visiblement celui-ci avait l’interdiction de sortir de sa chambre, au risque de finir à Paris. Il ne fallait pas être extralucide pour comprendre que son père était furax, bien que les deux adolescents l’aient remarqué. Revenant à son niveau, Ash lui proposa d’aller dans sa direction. Elle accepta la proposition et le suivit donc. Une fois à l’intérieur, elle ne fut pas surprise de l’entendre claquer la porte. En se tournant vers lui elle découvrit son air furieux.

« Mon père me déteste et c’est réciproque », expliqua-t-il sans donner plus de détail.

Elle soupira et lâcha « La famille, c’est compliqué ». Elle n’en savait que trop bien. Certaines étaient plus compliquées que d’autres. Il suffisait de regarder la sienne, franchement. Pour finir elle encadra la taille de son copain avec ses mains et le regarda dans les yeux.

« Ton père ne vaut pas la peine que tu t’énerves » fit-elle remarqué.


Sur ces mots, elle se hissa sur la pointe des pieds afin d’atteindre sa bouche. Voulant qu’il se détende un peu plus elle entoura sa nuque avec ses bras et approfondit le contact, tout en se collant contre lui. Au moins, ce genre de gestuel avait le mérite de faire penser à autre chose. Une fois qu’elle le sentit se détendre, elle se recula, avec un petit sourire en coin. A partir de là, la jeune fille lui demanda ce qu’il voulait faire pour passer le temps. Il leur restait toute l’après-midi. Mais il fallait peut-être penser à manger.

« Je suppose que t’as pas envie de descendre mais, le service d’étage est à disposition » sourit-elle avant de l’embrasser de nouveau.

Prolongeant cette fois-ci le baiser, quand fut le moment de se reculer, ce fut carrément à regret. Avec un sourire elle se délogea de son étreinte et s’approcha du téléphone. En se saisissant du téléphone, elle tourna la tête vers le blond.

« Tu devrais peut-être aller prendre une douche. Ce n’est pas que tu n’es pas sexy en sueur, mais, ça te ferait peut-être du bien »

Ensuite elle se concentra sur le service d’étage et commanda ce qu’ils voulaient –heureusement qu’elle avait demandé à Ash ce qu’il voulait avant. Cette après-midi promettait.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Ven 1 Mar - 9:15



Keira lui dit que la famille c’était compliqué. Jamais Ashray ne remettrait en cause cette affirmation mais, ça commençait à bien faire. La jeune fille passa ses bras autour de lui et remarqua calmement :


« Ton père ne vaut pas la peine que tu t’énerves »


Peut-être mais il se débrouillait bien. Keira se hissa sur la pointe des pieds et l’embrassant, remontant ses bras autour de sa nuque. Bien vite, son esprit se concentra uniquement sur elle et il s’appliqua à lui rendre son baiser. Trop tôt à son goût elle se recula avec un petit sourire. Ashray aimait cette façon qu’elle avait de sourire. En fait, il aimait tout chez elle, c’était incroyable. Un doute passa quand même dans son esprit. Et si, c’était juste l’excitation du moment et que tout finisse par s’écrouler trop tôt ? Non, ce ne serait pas juste. Et puis, pourquoi penser à l’avenir, il était bien maintenant avec elle.


« Je suppose que t’as pas envie de descendre mais, le service d’étage est à disposition »


De nouveau, elle l’embrassa mais, cette fois, le contact amoureux fut plus long. Il n’avait pas faim, il voulait juste l’avoir pour lui tout seul. Néanmoins, il lui cita un plat lorsqu’elle le questionna. La main sur le téléphone, elle lui signala :


« Tu devrais peut-être aller prendre une douche. Ce n’est pas que tu n’es pas sexy en sueur, mais, ça te ferait peut-être du bien »


Ah oui. Bah, pourquoi pas. Keira eut raison, la douche fut bénéfique pour lui. Au moins, elle eut le mérite de lui permettre de réfléchir. Il ne savait pas quoi faire et la peur qu’il avait des décisions de son père lui serrait le ventre. Nigel Snyder pourrait très facilement l’obliger à retourner finir son année à Paris et, comme il ne sera pas majeur avant le mois de mai, revoir Keira sera difficile, très difficile. En fait, c’était tout ce qui l’inquiétait, être séparé de celle qu’il aimait. C’était peut-être stupide mais, à part ça, il ne risquait rien. Avec un peu de chance, son père ne connaissait pas l’existence de sa petite amie et pourrait, de cette façon, ne pas lui nuire. Mais bon, c’était peut-être trop utopique pour être réaliste.

Lorsqu’il sortit de la salle de bain, il était vêtu d’un tee-shirt blanc et d’un short. Keira était assise sur le lit et lui sourit lorsqu’elle le vit. Sans hésiter, il vint la rejoindre et l’embrassa. Oui, il passait son temps à ça mais, on ne pouvait pas lui en vouloir. Lorsque le repas arriva, il se força à manger pour ne pas qu’elle s’inquiète mais laissa la moitié de son repas dans son assiette. Pour éviter qu’elle ne s’inquiète, il choisit de lui mentir en prétextant avoir engloutit une dizaine de pancakes dans une piscine de sirop d’érable ce matin. Le reste de l’après-midi passa plutôt calmement. Il s’appuya contre le mur, allongé sur le lit, des oreillers callant confortablement son dos. Sur ses jambes, Keira était assise et il avait ses bras autour de sa taille. Sauf que cette fois, il tenait dans ses mains une manette et faisait découvrir à sa petite amie son jeu vidéo préféré. Ashray lui apprit à jouer en commençant par les niveaux les plus faciles. Quand elle réussissait son coup, il la récompensait d’un baiser et si elle perdait, il la consolait de la même façon. Oui, c’était le même truc que « Les jours paires je prends le lit et les jours impaires tu prends le canapé » ou « Pile je gagne, Face tu perds », de quoi être gagnant à tous les coups. Le soir ne tarda pas à pointer le bout de son nez et il mit pause sur le jeu pour lui proposer :


« On achève ce niveau, on commande un repas, on se regarde un film et tu dors avec moi mon amour ? »


C’était la première fois qu’il l’appelait comme ça. Ce n’était pas pour rien. De cette façon, elle accepterait. Ca faisait vraiment « Je t’aime, je suis pas bien, j’ai des problèmes, fais-moi plaisir » mais, ça avait beaucoup de chances de fonctionner.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Sam 2 Mar - 10:42

Ashray n’était pas contre son idée et fila à la douche. De son côté, Keira termina sa commande et s’assit sur le lit en tailleur. Une image fort non catholique du blond sous la douche s’infiltrait dans son esprit, qu’elle essayait vainement de chasser. Heureusement lorsqu’il sortit de la fameuse douche, elle était parvenue à dissoudre le rouge qui avait parsemé ses joues tantôt. En plus de cela il était habillé. Alors, forcément, cela cassait l’image. Elle cessa d’y penser une fois qu’il l’embrassa en la rejoignant. Le repas arriva rapidement. Elle mangea à sa faim, contrairement à Ashray. Celui-ci prétendit s’être déjà engouffré le matin. Le doute persistait mais elle décida de passer outre. L’après-midi se passa tranquillement. Ils étaient bien contents tous les deux, c’était le principal. A un moment il s’appuya contre le mur, confortablement allongé, à l’aide de plusieurs oreillers qui callaient son dos. Quant à sa compagne, cette dernière était allongée sur lui, avec ses bras autour de sa taille. Il l’aidait à manipuler la manette qu’elle tenait entre ses mains. A chaque victoire, il la récompensait d’un baiser, et à chaque défaite, il faisait de même. Pourquoi ? Peu importe. C’était bien, inutile de s’attarder sur les raisons du pourquoi du comment. Kei essaya de se montrer aussi bonne élève que possible, ce qui ne déplaisait pas à son partenaire.
Le soir ne tarda pas à arriver. L’heure des séparations arrivait, et Keira n’avait aucune mais alors aucune envie de partir. Ils avaient passés une super journée, en dehors des affaires des Snyder, pourquoi arrêter en si bon chemin ? Ashray finit par mettre le jeu en pause.

« On achève ce niveau, on commande un repas, on se regarde un film et tu dors avec moi mon amour ? »

Ce petit surnom aurait très bien réussir à la faire rougir si elle ne s’était pas contrôlé à temps. Un sourire se dessina sur ses lèvres. C’était une excellente proposition. Pourquoi refuser ?

« Ca me va » répondit-elle avant de l’embrasser tendrement.

La partie reprit son cours. Fort heureusement, elle la réussit, un sourire fier éclairait son visage. Les deux adolescents polémiquèrent sur cela le temps de commander le repas. L’attente fut terrible. La chasseuse avait terriblement faim, cela s’entendait clairement. Son compagnon la taquina à ce sujet et ils rirent. Lorsqu’on sonna à la porte, Kei sauta littéralement du lit et courut jusqu’à la porte, ce qui fit rire son camarade. Elle s’empressa de remercier celui qui apportait les plats et s’empara de ces derniers, comme si c’étaient de précieux trésors. Elle somma Ashray d’arrêter de rire, mais cela ne fit qu’accentuer son hilarité. Les yeux au ciel, elle s’assit en tailleur et se mit à manger. Un râle de plaisir s’échappa de ses lèvres, c’était trop bon ! Les yeux pétillants, elle lui fit connaître son avis. Au bout de vingt minutes ils terminèrent leur repas. Son ventre était plein. La jeune fille tomba net sur le lit et resta allongée. Seulement, il fallait bien qu’ils mettent les restes de côté, s’ils voulaient s’installer le temps de regarder le film. Une fois cela fait ils retournèrent sur le lit et s’ensuivit une discussion animée pour savoir quel serait le film qu’ils regarderaient. A un moment, ils se mirent d’accord pour un film d’action. Avant qu’il commence, elle demanda un délai de dix minutes au propriétaire des lieux. Celui-ci accepta et elle le remercia avec un baiser bien mérité.
De retour dans sa chambre elle troqua ses habits contre un shorty bleu marine et un débardeur gris, suite à une bonne douche. Elle se démaquilla et se brossa les dents. Ensuite, elle verrouilla sa chambre et revint dans celle de son copain. Bizarrement, elle n’était pas angoissée à l’idée de passer la nuit avec lui. Ce n’était pas comme si ils allaient dormir dénudés non plus. Il n’y avait aucune ambigüité … Non ? La brune referma la porte derrière elle et revint sur le lit. Ils se faufilèrent sous les couvertures et mirent le film en route. Deux heures passèrent, où ils se firent très attentif. L’histoire était plutôt intéressante. Ses doigts se baladaient sur le torse de son partenaire, s’égarant parfois sous le tee-shirt. Elle était allongée sur lui, confortablement installé. Quoi de mieux ? A un moment, elle l’embrassa dans le cou. En levant les yeux, elle croisa son regard et, poussée par une envie soudaine, elle l’embrassa d’abord tendrement, puis amoureusement. Quand cela vira au passionnel, elle passa directement sur lui, les mains baladeuses furent d’actualité. Il n’en menait pas large non plus. Les bruits du film leur paraissaient bien loin, comparés à ce qui se passait entre eux. Aucun d’eux ne semblait vraiment conscient de ce qu’ils faisaient, ils suivaient leur intuition. Au bout d’un moment, il la renversa, sans cesser le contact. Cependant, lorsqu’une main survola la soie noire qui recouvrait sa poitrine, son cœur rata un battement. Là, un gros bruit en provenance de la télé réussit à capter son intention. Sûrement une bombe ou quelque chose dans le genre. La respiration sifflante, Keira lâcha « On ferait mieux de faire redescendre la température ».

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Lun 4 Mar - 6:44



Keira accepta sa proposition, avec un baiser. Cette réaction surprit un peu Ashray qui réfléchissait à divers arguments. La partie se termina assez vite et vint l’heure de manger. Sa petite amie semblait affamée et se jetait avec une voracité d’animal sauvage sur la nourriture. He bien, elle avait pourtant mangé ce matin. Un peu avant le film, elle lui demanda dix minutes et retourna dans sa chambre. Soucieux de lui plaire, il retourna dans la salle de bain, remit un peu d’ordre dans les mèches dorées mais se rendit vite compte que ça n’avait aucun effet. Il prit sa brosse à dents et frotta à fond avant de passer de l’eau sur son visage. Pour la tenue, il prit un tee-shirt blanc et un short noir. Keira fut rapidement de retour dans un petit shorty bleu seyant, presque provoquant et un débardeur gris plus conventionnel. Une fois glissés sous l’épaisse couette blanche, ils discutèrent plusieurs minutes sur le choix du film. Ils finirent se mettre d’accord sur un film d’action à l’américaine dont tout le budget passait dans les acteurs connus et les explosions impressionnantes. La jeune fille était à moitié allongée sur lui et le caressait machinalement, les yeux fixés sur l’écran.

Pour Ashray, le film n’avait duré qu’une quinzaine de minutes. Lorsqu’une jeune femme entra en prison à cause de l’héroïne, son regard bleu se voila et se perdit dans le vide. Lili lui manquait toujours même si ça faisait quatre ans qu’il ne l’avait revu. Le pauvre n’avait aucune nouvelle et le temps qui passait n’arrangeait pas les choses. Surtout en cette période, son cœur se serrait en pensant à elle. Au moins, cette année il était loin des responsables de son isolement. Souvent, Ashray se demandait à quoi ressemblerait sa vie si ses parents avaient daignés s’occuper de l’enfant insolent qui avait eu le toupet de naître. Mille scénarios passaient à chaque fois par son esprit, tous différents.

Un contact le ramena à la réalité. Ce n’était pas n’importe quel contact, c’étaient les lèvres roses de Keira dans son cou. Il baissa les yeux vers elle, et avant qu’il n’ait pu dire un mot, elle l’embrassa. Heureux d’avoir une distraction aux reflets d’échappatoire, il lui rendit sans tarder. Le soir où il lui avait appris à se mettre dans la peau de Juliette, ils avaient échangés un beau baiser, long et passionnel. Ce soir, ils firent hommage à ce moment et la passion les enveloppa bien vite. A sa surprise, elle s’allongea complètement sur lui et ses doigts fins exploraient son corps l’emplissant d’une chaleur bienfaitrice. Ashray s’appliqua à la couvrir de caresses sans rompre leur baiser. Il finit par la renverser pour avoir le dessus, égo du mâle fier sans doute. Le film lui parut encore plus lointain, Lili aussi s’effaça lentement de ses pensées comme des cendres jetés au vent. Presque inconsciemment, il passa une main sur la poitrine de sa copine qui se soulevait rapidement. Obligé de rouvrir les yeux quand les lèvres sucrées lui échappèrent, il revint à la réalité.


« On ferait mieux de faire redescendre la température ».


Si elle le souhaitait. A regrets, il s’écarta d’elle et reprit sa place sous les couvertures. C’était elle qui commençait, et c’était elle qui finissait. Heureusement que c’était lui qui avait posé les bases de leur relation, il n’avait guère envie de recevoir un sms qui lui briserait le cœur. C’était risqué d’aimer. Quoi qu’il en soit, c’était impossible qu’il lui reproche son geste, au moins elle l’avait tirée de ses noires pensées. Il se pencha pour ramasser la télécommande noire et éteignit l’écran, annonçant qu’il était l’heure de dormir. Keira se logea dans ses bras et posa sa tête au creux de son épaule une fois qu’il eut éteint les lumières. Le noir total les engloutit et Morphée ne se fit pas prier pour faire son travail.

Le lendemain, du bruit le sortit de son sommeil. C’était plutôt violent comme réveil. Alors qu’il pensait être seul dans la chambre avec Keira qui avait allumé la télévision, il se retrouva entouré de plusieurs personnes. Premièrement, il avait Keira allongée près de lui, endormie comme une princesse innocente et fragile. Autour du lit, il y avait son oncle. Son visage était fermé et il paraissait vieux, abîmé par les soucis qui lui avaient pesés comme une dizaine d’année. Près de lui, son frère, resplendissant comme à son habitude, affichant un sourire mauvais. Lui au contraire avait rajeunit. Les yeux d’Ashray s’écarquillèrent sous la surprise, presque persuadé d’avoir un miroir en face de lui. Un miroir où avait habilement, les traits d’adolescents s’étaient mués en des traits adultes. Proche de lui, sa mère. Belle, grande, bien habillée comme à son habitude, ses longs cheveux châtains qui tombaient dans son dos. Le maquillage qui recouvrait son visage lui donnait des airs de statues. Muette, inexistante, simplement au service de son mari, comme un objet doré que l’on arborait pour prouver sa supériorité. Elle tenait la main d’un petit garçon de huit-neuf ans aux cheveux châtains clairs, aux petits yeux bleu pâles, au visage très rond. Il avait cet air d’enfant innocent qui ne comprenait pas très bien ce qui se passait et que la peur commençait à empoisonner. C’était cruel de la part d’Ashray de mépriser ce pauvre petit garçon par le seul fait de son existence. En fait, c’était la jalousie qui torturait son frère aîné. Mais ça, c’était encore une autre histoire.

Ces quatre personnes le fixaient ce qui le mettait très mal à l’aise même s’il avait adopté cette attitude agressive en protection. Les mots jaillirent et coulèrent à flot. Ashray avait l’impression de ne même pas comprendre ce qui se passait tellement tout le monde parlait en même temps. Tout le monde sauf sa mère. Oui, les objets ne parlent pas. Au final, ce fut son père qui fut l’unique voix. Il expliqua calmement, non sans jouir de ses paroles, qu’Ashray allait bien sagement retourner à Paris et qu’il ne bougerait plus de là. De plus, il précisa que grâce à une carte sortie de sa manche, qu’Ashray n’atteindrait pas sa majorité avant ses vingt-et-un ans et resterait prisonnier. Avec un sourire mauvais, il annonça que cette captivité pouvait même durer toute l’éternité. Sans attendre les trois adultes l’empoignèrent pour le tirer en dehors de la pièce. Ashray avait beau se débattre et crier, rien n’y fit.

Il finit par ouvrir les yeux. Un cauchemar, juste un cauchemar. Ashray était assis dans son lit, essoufflé, couvert de sueur et son visage portait encore les traits de la peur. A côté, Keira le regardait avec inquiétude. Visiblement, c’était elle qui l’avait réveillé. Lorsqu’elle lui demanda si ça allait, il hocha la tête et se dirigea vers la salle de bain. Appuyé sur le bord du lavabo, il fixait son reflet dans le miroir. La présence de son père dans l’hôtel ne le tranquillisait pas, surtout après la dispute qui avait éclatée. Il sentait les ennuis venir et avait cette impression d’impuissance totale qui le tenait au ventre. Il se rinça plusieurs fois le visage comme pour faire disparaître les résidus du cauchemar qui s’accrochaient à lui. Au bout de plusieurs minutes, il revint dans le lit et tourna le dos à Keira avant de fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Lun 11 Mar - 5:22

Ashray ne paraissait pas très content de l’arrêt de Keira. Elle se mordit la lèvre, s’en voulant un peu d’avoir réagir ainsi. Kei n’aurait pas dû chercher à l’embrasser et le toucher de cette façon. Mais la tentation était là, et elle n’avait pas résisté. Elle n’aurait pas dû faire ça. Sans un mot, il éteignit l’écran après s’être saisi de la télécommande. Le jeune homme annonça clairement qu’il était l’heure de dormir. Elle hésita avant de se faufiler dans ses bras. Il la reçu à son grand soulagement et elle posa la tête au creux de son épaule. Bientôt, le sommeil la submergea. Elle était bien, près de lui. Mais elle craignait que pour lui, cela ne lui suffise pas. Après tout elle ne savait rien de ses précédentes relations amoureuses. Le souvenir d’Eva lui était encore désagréable. Ashray la tira de son sommeil. Elle plissa les yeux et le découvrit, tremblant. Elle se redressa sur les coudes et détailla son visage, on aurait presque dit une terreur nocturne. Sauf que c’en n’était pas une, pas comme celles qu’avaient Kei. Il s’agissait d’un cauchemar. Le voir couvert de sueur, gesticulant, l’inquiéta. Elle souffla son prénom plusieurs fois et le bougea. Il lui fallut un peu de temps avant qu’il ne se réveille. Ce dernier se redressa brusquement, les yeux écarquillés, après avoir lâché un cri. Il avait la respiration saccadée. Elle lui demanda si ça allait, il hocha la tête et alla dans la salle de bain. Kei le regarda et tourna la tête devant elle, assise sur le lit, en tailleur. Elle entendit l’eau couler avant qu’il ne daigne revenir dans le lit. Alors qu’elle ouvrait la bouche, il montra bien que l’heure n’était pas à la discussion en se remettant sous les couvertures, le dos tourné. La jeune fille ne put rien faire à part s’allonger et essayer de dormir. Sauf qu’elle n’y arrivait pas. Elle tournait virait, en vain. Le sentir si proche et ne pas pouvoir le toucher lui faisait un drôle d’effet. Elle n’avait jamais ressenti ça. Le besoin de le toucher, ne serait-ce qu’un seul instant. C’était comme un sentiment d’impuissance. C’était idiot. Elle n’avait jamais été dépendante de personne, ses sentiments compliquaient la donne maintenant. Aimer apportait bon nombre de complications. Au moins, quand elle instaurait une distance avec les gens et ne laissait pas ses sentiments l’envahir, elle ne craignait rien. Là, il y avait de quoi. Qu’il la quitte. Qu’il en préfère une autre. Qu’elle ne soit pas à la hauteur. Qu’il lui en veuille. Qu’il lui lance des paroles dures à la figure. Il y avait pas mal de risques. Et les courrait. Pourquoi ? Parce qu’elle l’aimait. C’était ironique, après tout ce qui s’était passé entre eux. Malgré tout, elle avait été charmée par le garçon qu’elle avait découvert ces derniers temps. Elle espérait ne pas le regretter.

Elle eut l’impression qu’il lui fallut une heure ou plus avant de pouvoir s’endormir. Le lendemain, elle resta obstinément couchée. Sur le côté, les yeux fermés, les cheveux épars de ses épaules, elle ne voulait pas immerger. Mais elle était bien obligée. La brune se mit sur le dos et s’étira, les yeux plissés. Quelques secondes plus tard, elle parvint à ouvrir les paupières. Il devait être dans les alentours de dix heures. En tournant la tête vers Ashray, elle croisa son regard. Un infime sourire se dessina sur ses lèvres et elle lui dit bonjour. Enfin, la chasseuse se redressa et passa l’une de ses mains sur son visage, pour finir dans ses cheveux. Elle devinait qu’il n’avait pas envie de parler de son cauchemar, bien que cela la frustrait un peu. Si bien qu’elle se contenta de lâcher :

« Excuse-moi pour hier soir »

Il devait s’estimer heureux, en temps normal, elle ne s’excusait jamais. Keira tourna légèrement la tête vers lui. Elle parlait évidemment de ce qui s’était passé pendant le film. Elle se retenait de lui poser la question qui lui trottait dans la tête déjà.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Sam 16 Mar - 10:09

Dans la luxueuse chambre d'hôtel, Ashray finit par ouvrir les yeux doucement pour s'habituer à la lumière. Il grogna, mécontent de devoir se lever. Il n'en n'avait aucune envie, franchement aucune. Heureusement, le volet électrique le protégeait toujours de l'aveuglante clarté et la source de lumière était une simple lampe sans doute allumée par sa belle. A côté de lui, celle-ci se retourna et lui sourit. Ce simple geste réussit à diminuer son habituelle mauvaise humeur matinale. Elle se redressa dans le lit et s’excusa pour hier soir. Hier soir ? Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Peut-être qu'elle parlait de leur échange peut-être un peu trop enflammé à son goût. Il marmonna que ce n'était pas grave et referma les yeux, il avait le réveil difficile, très difficile. Mais peut-être devrait-il faire un effort pour sa copine. Après tout, elle avait accepté de dormir avec lui alors que ce n'était pas forcément dans ses plans. Bon, va pour une fois. Il se redressa et s'assit à côté d'elle. Encore dans les vapes, il s'approcha pour l'embrasser et, mal réveillé, embrassa son nez plutôt que ses lèvres. Il se recula et passa ses mains sur son visage avant de lui expliquer :



Je ne suis bon à rien le matin, viens, on se recouche. »


Sur ce, il l'attrapa et l'allongea dans le lit et la prit contre lui. Comment faisait-elle pour être en forme dès le matin ? Un mystère. Les yeux fermés, le visage dans le cou de Keira, il lui marmonna qu'elle pouvait allumer la télé mais qu'elle devait rester dans le lit après. Résultat, Keira lui échappa quelques secondes, l'écran fut allumé et elle revint. Quant à lui, il ne prêta pas attention au bruit et se rendormi rapidement, bien installé dans les bras de sa belle.

Il se réveilla au même endroit et elle n'avait pas bougée. Déjà plus motivé, il embrassa ses lèvres avant de la couvrir de baiser et de caresses qu'elle lui rendit bien. Un oeil au réveille lui apprit qu'il avait dormit deux heures de plus. Conclusion, il était midi, conclusion numéro 2 :


« C’est l’heure de la bouffe. »


Oui, un vocabulaire très raffiné et recherché n'est-il pas. Ils restèrent un moment au lit à discuter avant de se lever définitivement, de s'habiller et de se coiffer. Il enfila un jeans, un tee-shirt blanc, une paire de baskets et des lunettes de soleil noires. Voilà, la classe. Enfin, c’était surtout pour emmerder son père car oui, il comptait bien sortir de sa chambre, aller manger et, Keira à son bras. Il la complimenta sur sa tenue, prit sa main de sa belle et la conduisit dehors jusqu’au restaurant. Le repas se passa sans soucis et ça crevait les yeux qu'ils étaient amoureux. Leurs doigts étaient généralement enlacés sur la table, les sourires sincères et ils se couvaient mutuellement de ce regard niais caractéristique des amoureux. A la table d'à côté, une femme mit une petite tape à son mari en lui disant : "Tu ne m'a jamais regardé comme ça toi.". Il fallut beaucoup de self contrôle à Ashray pour ne pas éclater de rire et visiblement, c'était pareil pour Keira. La femme faillit pleurer lorsque les deux amoureux se dirent "Je t'aime" au même moment. Ashray décida d'exagérer vite rejoint par Keira qui trouvait visiblement ça aussi drôle que lui. Du coup, pendant vingt minutes ils restèrent là à se dévorer du regard, à se promettre de s'aimer toujours. Comme cette fois ils étaient assis l'un à côté de l'autre, il en profitèrent pour s'embrasser et se caresser tendrement. Une fois dehors et à l'abris des regards, ils cédèrent et éclatèrent de rire.


« C'était génial, déclara-t-il. On s'aime mais on est pas si niais. »


Après, ils décidèrent tout deux d'aller s'installer au soleil sur la terrasse. Ashray prit Keira sur ses genoux et tous deux passèrent un agréable moment. Il était très fier que cette jolie jeune fille soit enfin sa copine mais craignait très fortement que son père ne vienne briser leur romance. Pour ne pas inquiéter celle qu'il aimait, il se força à ne pas trop y penser et à se concentrer sur l'essentiel, elle. Il prit quelques photos d'eux deux dont une vint directement se placer sur son fond d'écran. Ils avaient l'air du parfait petit couple bien assortis et heureux d'être l'un avec l'autre. Au programme pour le reste de cette journée, balade en ville, réservations de billets pour un parc d'attraction avant d'aller tester le jet ski. Au soir, repas avec oncle Josh et sa nouvelle compagne et enfin, une toile. Après que Keira ait approuvé le programme, il l'embrassa dans le cou et remarqua qu'elle portait le collier qu'il lui avait offert, en argent avec les lettres de "Je t'aime". En les voyant ainsi, qui aurait pu croire qu'ils s'étaient détestés et méprisés de longs mois avant de comprendre qu'ils étaient faits l'un pour l'autre.

Une ombre vint leur cacher le soleil. C'était l'oncle d'Ashray, assez soucieux. Le grand roi avait donc décidé de la sanction qui allait être infligée à Ashray ? Sans doute.


« J'ai réussit à convaincre ton père de te laisser finir les vacances ici. Ensuite, tu retourne avec ta mère et ton frère à Paris et tu y finis l'année scolaire. »


Ashray n'était même pas surpris. Il s'y attendait à cette sanction injuste. Après tout, il n'avait rien fait de mal, juste partir en vacances avec son oncle. Mais Nigel Snyder avait renvoyé son fils dans sa ville natale pour qu'il y étudie, pas qu'il parte sans avertir personne. En temps normal il se serrait dressé contre l'instigateur de cette décision rien que pour l'embêter mais là, il ne pouvait pas taper un scandale devant Keira. Elle était déjà au courant des anti-dépresseurs qu'il est censé prendre. Si en plus il lui prouvait qu'il pouvait piquer une crise de nerfs à n'importe quel moment, elle n'apprécierait sans doute pas. Résultat, il resta silencieux alors que son oncle était déjà parti. Il posa ses mains sur les cuisses de sa copine toujours installée sur ses genoux et resta muet une minute encore avant de déclarer d'un ton neutre, comme résigné:


« Mon père ne changera pas d'avis. Et si je vais me disputer avec lui, ça sera sans doute encore pire. Mieux vaut que pour une fois, je fasse profil bas et le laisse décider. »


Sa copine semblait être d'accord, doucement, il embrassa ses lèvres avant de lui dire avec un petit sourire :


« Six mois, ça passera vite. Et je t'écrirais et te téléphonerai tous les jours. Et puis on a internet. Si je réussit à ne pas encore plus énerver mon père, il ne me privera pas de ça. Je ne veux pas qu'on rompe à cause de ça, on a eu tant de mal à être ensemble. »


La dernière phrase exprimait ses doutes et ses peurs. Il ne voulait pas casser avec elle maintenant sous prétexte qu'ils ne se verront plus avant plusieurs mois. En tout cas, si son père voulait lui plomber le moral, c'était réussit. Une deuxième peur lui vint à l'esprit. Et si pendant ces six mois, tout changeait, s'ils redevenaient ceux qu'ils étaient en début d'année. Pire encore, si elle trouvait quelqu'un d'autre. Ashray savait bien qu'il était son premier peut ami mais peut-être qu'il lui avait juste donné goût et qu'elle allait trouver mieux s'il n'était pas là. C'était sa Keira. C'était lui qui l'avait sortie de sa carapace et avait gagné son affection et dieu seul sait à quel point cette tâche fut difficile. Il ne supporterait pas qu'un autre prenne sa place. C'était gagné, il se voyait déjà rongé par l'inquiétude et la jalousie pendant six mois à se faire des films sur ce qui pouvait se passer à New-York. Ce laps de temps allait être catastrophique. Résultat, il repositionna ses bras autour de la taille de Keira et la serra encore plus fort contre lui. Doucement, il l'embrassera dans le cou avant de lui demander:


« Dis-moi que même pendant ces six mois, il n'y aura que moi. »


Après tout, c'était une fille bien qui tenait ses promesses. Si elle lui donnait sa parole, il sera déjà plus rassuré. Après, il sera l'heure de parler de l'organisation de ce temps où ils seraient séparés par l'océan atlantique et voir s'il y avait moyen qu'un des deux le traverse une fois pendant un week end ou lors des prochaines vacances.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Sam 13 Avr - 5:26

Ashray marmonna simplement un « Pas grave » en faisant encore style de dormir. Keira ne broncha pas, elle comprenait que certains aient le réveil difficile. Même si elle avait déjà dormi avec quelqu’un, il n’avait jamais été question d’un garçon et, pire, en des termes peu amicaux. Cela ne lui faisait pas drôle, au contraire, ca lui semblait tellement naturel… Tellement que ça en devenait presque bizarre. Certes, Ashray était son premier petit copain, mais… Ce n’était pas embarrassant. Au contraire : Elle était fière de s’afficher avec lui, à son bras, de dire que c’était son copain. Enfin, elle ne l’avait pas vraiment fait encore mais ça ne saurait tarder. Elle imaginait les expressions pleines de surprises qui les accueilleraient à la rentrée. Qui aurait cru que ces deux-là finiraient ensembles ? Personne. Keira avait encore du mal à y croire : ce type qu’elle avait longuement détesté, méprisé même, arrivait à la faire fondre avec son regard. Toutes ces nouvelles émotions la déstabilisaient. C’était tout nouveau. Cela lui arrivait à de nombreuses reprises d’hésiter avant de lui prendre la main ou de prendre l’initiative de l’embrasser. Elle avait peur de mal se comporter, de ne pas être à la hauteur,… Tant de doutes qui ne lui ressemblaient pas. Peut-être bien qu’elle changeait plus que ce qu’elle pensait. Ces doutes la ramenaient au sujet qui l’inquiétait : Avait-il eu d’autres filles ? Probablement, vu son âge… Penser à ça la rendait inévitablement triste. Pire, jalouse. Jalouse de ces filles qu’il avait embrassé, et dieu-ne-sais-je… Keira craignait malgré tout de s’être faite avoir. C’était pas sa faute, c’était son subconscient. Elle ne voulait pas prendre le rôle de l’une de ses adolescentes énamourées tellement dépendantes de leurs mecs que ça en devient pathétique… Et qui se font avoir, par la même occasion.
Ses pensées furent coupées par le redressement de son premier petit ami qui l’embrassa sur le nez. Involontairement, visiblement, mais peu importe. Il passa ses mains sur le visage de la chasseuse qui, hypnotisée, le regarda dans les yeux quand il dit :



« Je ne suis bon à rien le matin, viens, on se recouche. »


Elle n’avait rien d’autre à faire à part acquiescé. Tandis qu’elle comptait se remettre sur le côté, il l’emporta avec lui sur le lit. Son visage dans le cou de sa compagne, les yeux fermés, il lui proposa d’allumer la télé. Elle s’éclipsa le temps de le faire avant de retrouver sa position initiale. Il ne tarda pas à s’endormir et Keira se distrailla à sa guise, zappant de temps à autre. De sa main, elle caressait machinalement les cheveux du blondinet. A son réveil, il ne perdit pas de temps avant de se mettre à embrasser sa copine et à la couvrir de caresses. Keira lui répondit, grisée par ces gestes et les sensations qui les accompagnaient. Elle ne se rendit même pas compte du coup d’œil qu’il jetait à l’heure.


« C’est l’heure de la bouffe. »


Keira sourit à cette remarque avant qu’ils n’en viennent à partager une discussion normale, comme n’importe quels adolescents. Cela lui permit de se vider un peu la tête de ses doutes et de se dire, que finalement, elle avait découvert un mec génial. La jeune fille fila pour s’habiller avec d’autres vêtements, un short en jean et un débardeur blanc, des converses, simple. Quand elle détailla la tenue d’Ashray, un sourire se dessina sur ses lèvres. Il était beau et, très sexy avec ses lunettes. Son sourire s’élargit lorsqu’elle reçut un compliment de sa part. Ensuite il lui prit la main et l’emmena au restaurent. Elle prenait de plus en plus d’assurance, au fil du temps passé en sa compagnie. Le repas se déroula tranquillement. Bien que Kei n’ait pas l’habitude de ses marques d’affection, comme les mains entrelacées, les sourires, les regards amoureux,… Elle était un peu gênée mais s’efforçait de se laisser aller. La soirée prit une autre tournure lorsque le jeune couple focalisa son attention sur un couple plus âgé, où la femme disait à son compagnon : "Tu ne m'a jamais regardé comme ça toi.". Un sourire amusé naquit sur les lèvres de l’adolescente. On aurait dit qu’elle allait pleurer au moment où elle et Ashray se dirent « Je t’aime » en même temps. Les deux se prirent au jeu et mirent la dose. En plus ils étaient assis à côté, de ce fait les caresses et les baisers s’échangèrent tranquillement. A l’extérieur, ils cessèrent et éclatèrent de rire de concert.


« C'était génial » Lâcha le jeune homme « On s'aime mais on est pas si niais. »


Après, ils décidèrent tout deux d'aller s'installer au soleil sur la terrasse. Arrivés sur place le jeune homme prit sa copine sur ses genoux et ils passèrent un bon moment. Entre temps ils eurent le temps de récolter bon nombre de photos. Cette activité anodine lui fit du bien. C’était comme si rien de leur haine passée n’était restée. Kei avait le pressentiment que la décision qu’elle avait prise, de faire confiance à ce garçon, était l’une des meilleures qu’elle avait prise jusqu’à maintenant. Lorsqu’il lui dicta le programme de la journée, elle acquiesça et ils s’embrassèrent. Une ombre passa devant eux et les coupa du contact avec les rayons solaires. Keira regarda dans la direction indiquée et se rendit compte qu’il s’agissait de l’oncle d’Ashray.


« J'ai réussi à convaincre ton père de te laisser finir les vacances ici. Ensuite, tu retournes avec ta mère et ton frère à Paris et tu y finis l'année scolaire. »


Keira écarquilla les yeux pendant que l’oncle tourne les talons. Ashray ne dit rien. Kei baissa les yeux, voilà, c’était terminé. Elle maudissait les responsables de cette situation. Ash n’avait rien fait de mal à proprement parler et ils le punissaient. Elle n’aurait jamais plus l’occasion de le revoir. Encore si ça aurait été un autre établissement, d’accord, mais dans ce cas précis on parlait d’un autre pays… Aucun mot ne parvint à franchir la barrière de ses lèvres avant qu’il n’en vienne à poser ses mains sur les cuisses de la chasseuse. Elle ne sentirait plus ses mains sur lui, n’entendrait plus le son de sa voix ni croiserait son regard qu’elle adorait. Elle passa sa langue sur ses lèvres, résignée.


« Mon père ne changera pas d'avis. Et si je vais me disputer avec lui, ça sera sans doute encore pire. Mieux vaut que pour une fois, je fasse profil bas et le laisse décider. »


« Sans doute… » Lâcha-t-elle.

Après tout, c’était bien tout ce qu’elle pouvait faire dans une telle situation. Il la prit au dépourvu en l’embrassant tendrement.


« Six mois, ça passera vite. Et je t'écrirais et te téléphonerai tous les jours. Et puis on a internet. Si je réussi à ne pas encore plus énerver mon père, il ne me privera pas de ça. Je ne veux pas qu'on rompe à cause de ça, on a eu tant de mal à être ensemble. »


Elle fronça les sourcils et lui jeta un coup d’œil qui reflétait sa surprise. Elle ne comprenait pas : Il voulait continuer son histoire avec elle mais… Pourquoi ? Ils ne se verraient plus avant longtemps, il pourrait avoir n’importe quelle autre fille… Alors pourquoi s’accrocherait-il à elle ? Encore stupéfaite, elle ne broncha pas quand il passa ses bras autour de sa taille et qu’il la serra contre lui. S’ensuivit d’un baiser dans le cou avant qu’il ne reprenne :


« Dis-moi que même pendant ces six mois, il n'y aura que moi. »


Dans un premier temps, elle ne répondit pas, les yeux baissés. Pour elle, c’était clair. Si elle avait ouvert son cœur à ce jeune homme après des mois de tension, ce n’était pas pour se jeter dans les bras d’un nouveau venu. Ce n’était absolument pas son genre. De plus l’envie ne suivait pas. Quel intérêt ? Elle était très bien toute seule. Même si Ashray avait bousculé bon nombre de choses en elle, ce fait restait indéniable. C’était le premier garçon qui était parvenu à casser sa carapace et, pour le moment, elle ne voyait pas l’intérêt d’aller voir ailleurs.


« Je ne vois pas quel intérêt j’en tirerais d’aller voir quelqu’un d’autre » dit-elle avec une sincérité et une franchise certaines.


C’était vrai dans son cas. Mais lui… C’était différent. Il avait déjà eu d’autres filles, d’autres…expériences… Qui sait ce qu’il avait fait avec elles ? Elles étaient toutes françaises, du moins c’était ce qu’elle en concluait alors, il les reverrait une fois là-bas. Et si elles le dragueraient ? S’il retombait dans leurs bras ? S’il l’oublierait ? S’il ne lui porterait pas les mêmes sentiments, une fois séparés par des milliers de kilomètres ? La tête pleine de questions, la brune ne savait pas trop quoi en penser.


« Et toi ? » Demanda-t-elle au bout d’un moment.


En plus de sa curiosité, sa jalousie pointait le bout de son nez. Ils avaient à faire à une situation des plus bancales : Lui qui était un garçon ô combien expérimenté, et elle… A part lui, personne n’avait mis la main sur elle, l’avait pris dans ses bras comme ça, avait embrassé ses lèvres, caresser ses cheveux. Qu’était-elle pour lui au juste ? Une autre. Une autre fille qui s’ajoutait à la liste. Rien de plus, rien de moins. Chacun ne ressentait pas le même intérêt. Lui, c’était le premier. Elle… C’était peut-être la dixième, voire pire. Ne pas savoir la tiraillait. Il fallait qu’elle sache.


« Une relation à distance n’est pas ce qui a de plus intéressant pour toi, je suppose» fit-elle remarquer avec le même ton neutre et distant qu’avant « Il y en aura d’autres à Paris, des tas » Qui pourront t’apporter ce que je n’ai pas fait « Pourquoi tu t’embêterais à garder contact avec une américaine qui habite à l’autre bout du monde? »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Lun 15 Avr - 5:05

Keira avait l’air de beaucoup douter. Logique, elle ne voulait pas perdre comme ça son premier petit ami surtout avec tout ce qu’ils avaient dû supporter pour être ensemble. Quant à lui, il l’aimait trop pour l’oublier comme ça ou se détacher d’elle. Ce n’était pas facile à expliquer mais il avait l’impression qu’il pouvait passer le reste de sa vie avec elle. Après tous, ils étaient mieux tous les deux que séparés. Dommage qu’il doive retourner à Paris. Une chose était sûre, s’il voulait sauver sa relation encore toute neuve avec Keira, il devra la rassurer. Et, c’était ce qu’il comptait faire. Doucement et tendrement, il caressa son beau visage et se perdit quelques instants dans ses grands yeux gris. Qu’est-ce qu’il aimait la couleur de ses yeux et toutes les étincelles qui y brillaient, c’était envoûtant. Il rapprocha son visage et l’embrassa tendrement avant de se reculer. D’un geste lent, il lui souleva le menton pour qu’elle le regarde dans les yeux. Ashray avait à ce mot un air attendri sur le visage, avec le petit sourire qui allait avec.


« Ne t’inquiètes pas Keira. Il n’y a que toi qui compte. Et je ne m’embête pas à garder le contact avec une américaine à l’autre bout du monde, je fais tout pour garder un maximum de proximité avec la fille que j’aime. Tant que tu m’aimeras, je serai toujours là près de toi. Qu’est-ce qui m’intéresserait chez une autre ? Elle n’a ni tes yeux, ni ton sourire, absolument rien. Quand j’ai commencé à m’intéresser à toi, j’ai trouvé un but. En apprenant à te connaître, en étant gentil, j’étais récompensé par tes sourires. Jamais le bonheur de quelqu’un ne m’avait autant importé. Là maintenant que tu es dans mes bras j’ai l’impression d’être ailleurs, sur un petit nuage loin des autres avec juste avec toi et moi. Même les gens me l’ont dit, depuis que je ne vois que toi je donne le meilleur de moi dans ce que je fais. T’es ma moitié, sans toi je ne serai jamais heureux. Je ne t’abandonnerai pas Keira, je t’aime trop pour ça. J’ai l’impression de ne pas pouvoir décrire avec des mots tout ce que j’aimerais te dire. »


Sur ces mots, il l’embrassa de nouveau, amoureusement, pour essayer de lui transmettre ce qu’il ressentait. Il s’en foutait de l’avenir, il s’en foutait d’après. Il voulait être avec Keira et le reste, il s’en moquait. L’avis des gens ne comptait pas, leurs jugements, leurs regards, leurs commentaires n’avaient aucun intérêt pour lui.



« Je ne sais pas si tu es croyante, ou si tu crois au destin mais, j’ai l’impression que t’es faite pour moi. Je vais être sincère, j’ai toujours préféré les blondes. Je sais pas pourquoi, un kiff. Mais maintenant je n’en n’ai absolument rien à faire. Tout ce qui m’intéresse c’est toi avec tes beaux cheveux bruns. Je m’en fous de toutes les autres. »


Il espérait sincèrement pouvoir la rassurer, lui faire comprendre qu'il était à elle et que, même à Paris, il sera à elle.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Sam 27 Avr - 5:58

Après tout ce qu’ils avaient traversés, Keira ne souhaitait pas que leur histoire se termine ainsi, tout ça à cause d’une foutue distance… ! Elle se calma lorsqu’il caressa sa joue et planta ses yeux dans les siens. Ses beaux yeux bleus dans lesquels elle adorait se perdre. Elle se demandait quelle serait la réaction des élèves en les voyant tous les deux, en couple. Ceux qui ne pouvaient pas s’encadrer depuis le début de l’année s’étaient perdus dans le doux sentiment qu’était l’ « amour ». Elle riait d’avance de la réaction de ses amis. Lorsqu’il l’embrassa tendrement, elle lui rendit pleinement. Elle adorait ses lèvres, bien avant ses vacances, même si elle ne l’avait jamais admis. Elle fut troublée une fois qu’il eut cueillit son menton entre ses doigts, qu’il lui accorda un sourire tendre avec une expression qui la déboussolait. Elle ne l’avait jamais aperçu ainsi.


« Ne t’inquiètes pas Keira. Il n’y a que toi qui compte. Et je ne m’embête pas à garder le contact avec une américaine à l’autre bout du monde, je fais tout pour garder un maximum de proximité avec la fille que j’aime. Tant que tu m’aimeras, je serai toujours là près de toi. Qu’est-ce qui m’intéresserait chez une autre ? Elle n’a ni tes yeux, ni ton sourire, absolument rien. Quand j’ai commencé à m’intéresser à toi, j’ai trouvé un but. En apprenant à te connaître, en étant gentil, j’étais récompensé par tes sourires. Jamais le bonheur de quelqu’un ne m’avait autant importé. Là maintenant que tu es dans mes bras j’ai l’impression d’être ailleurs, sur un petit nuage loin des autres avec juste avec toi et moi. Même les gens me l’ont dit, depuis que je ne vois que toi je donne le meilleur de moi dans ce que je fais. T’es ma moitié, sans toi je ne serai jamais heureux. Je ne t’abandonnerai pas Keira, je t’aime trop pour ça. J’ai l’impression de ne pas pouvoir décrire avec des mots tout ce que j’aimerais te dire. »


Bouleversée par ses mots, elle ne s’obligea pas à lui rendre le baiser qu’il lui donna par la suite. Quand il se recula, il lui dit :



« Je ne sais pas si tu es croyante, ou si tu crois au destin mais, j’ai l’impression que t’es faite pour moi. Je vais être sincère, j’ai toujours préféré les blondes. Je sais pas pourquoi, un kiff. Mais maintenant je n’en n’ai absolument rien à faire. Tout ce qui m’intéresse c’est toi avec tes beaux cheveux bruns. Je m’en fous de toutes les autres. »


Un petit sourire satisfait aux lèvres, elle lui répondit par un baiser « J’y compte bien ». Ensuite, elle se positionna de façon à être posée à califourchon sur lui. Penchée dans sa direction, leurs lèvres jointes, elle fit en sorte de l’allonger sur le transat dans lequel ils étaient installés. Tout d’abord, elle le caressa au niveau de la nuque, en descendant au fur et à mesure. Il n’y avait plus de place au doute. Elle l’aimait, cet homme, elle l’aimait. Il avait su gagner son cœur en plusieurs mois, en plusieurs phases, en plusieurs manières. Lorsqu’elle se recula à un moment, elle lui souffla qu’elle l’aimait et recommença son manège. Au final, elle resta penchée sur son torse et elle lui dit :

« Tu sais, ça ne va pas être si évident que ça … la distance, c’est vachement dur. Toi qui disais ne pas me supporter, tu n’auras bientôt plus de raison de le faire … »


Elle essaya de rire mais n’avait pas le cœur à ça. Il allait lui manquer. Ses bras lui manqueraient, ses yeux, ses cheveux, son visage, son sourire, son corps, tout chez lui lui manquerait. Ce fut à ce moment-là qu’elle remarqua qu’il disposait d’une belle vue à sa guise. Le sourire aux lèvres, elle se recula « Hey mais ne te gêne pas ».

L’air de rien, elle passa ses bras autour de sa nuque lorsqu’il se redressa et passa les siens autour de sa taille. A ce moment, elle lui demanda :


« Il nous reste plus qu’à profiter, le temps que ça dure… Qu’est-ce que tu veux faire ? »

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Lun 13 Mai - 5:21

Keira l’embrassa et il la laissa le caresser à sa guise. Qu’elle en profite, ils ne se verraient plus avant six mois. Quant à lui, il avait une vue plongeante plutôt agréable. Elle fit une remarque et ils se redressèrent. Sa belle lui demanda ce qu’il voulait faire. Une question assez difficile mais, il voulait surtout passer le plus de temps possible avec elle avant le grand départ. Ashray se rallongea sur le transat, la pris sur lui et afficha un sourire en proposant de rester au soleil encore une heure avant d’aller faire un tour en ville. Là, ils achetèrent des billets pour un parc d’attraction local. Devant une vitrine, Ashray nota l’éclat d’un collier en argent en forme de A avec un petit saphir sur une branche de la lettre. Voilà qui ferait un beau cadeau pour sa chérie. C’était égocentrique de lui offrir la lettre A pour Ashray plutôt que le K de son prénom mais, il aimait bien cette idée. Après la balade en ville, ils s’essayèrent au jet ski. Ce moment plu particulièrement aux deux amoureux et qui en garderaient le souvenir pour longtemps. Le repas passa plutôt bien et ils accompagnèrent Josh Snyder et sa compagne jusqu’au cinéma. Il paraissait que le film était bien mais Ashray et Keira étaient trop intéressé l’un par l’autre pour y faire vraiment attention. Par la suite, ils se baladèrent encore un peu avant de retourner à l’hôtel. Ils dormirent de nouveau ensemble. Il n’arrêtait pas de se dire qu’elle allait lui manquer et, sa haine envers son père grandissait encore plus. Pour une fois qu’il était tranquille et heureux, qu’aucun problème ne se profilait à l’horizon, il se sentait obligé de venir lui pourrir la vie.

Le lendemain, pendant le petit-déjeuner, il ne mangea pas, n’ayant peu d’appétit mais le regard de sa belle le força à prendre ses cachets avec un grand verre d’eau. Pour ce début de journée dans sa chambre, Ashray joua plusieurs chansons pour Keira. C’était aussi pratique pour s’occuper les mains. Il avait été obligé d’arrêter de fumer en entrant dans l’école de Keira et voir les clients de l’hôtel avec une cigarette dans le bec le poussait à racheter un paquet. Mais, sa copine ne fumait pas et, il n’allait pas l’empoisonner alors qu’il n’en n’avait plus tellement besoin. Donc, mieux valait qu’il résiste à la tentation. Pour y parvenir, il se confia à Keira sur ce problème même s’il y avait pire et plus grave dans la vie. Lui parler comme ça, savoir qu’elle ne le jugerait pas et qu’elle le soutiendrait lui fit du bien et le poussa à raconter le reste de sa vie. Ses parents qui ne voulaient pas de lui, sa nourrice, ce qu’il entendit à huit ans comme quoi ses parents le voyaient comme un enfant en trop, un fardeau et que le prochain « ils ne le attraient pas » et puis tout ce qui s’était encore passé après. Sa belle le réconforta et il se sentit mieux que jamais, comme plus libre. Cette impression de liberté découlait du fait qu’il savait qu’il lui appartenait.

Le jeune couple passa le reste de l’après-midi à jouer, discuter s’amuser et, ce fut la même chose que le reste des vacances. Il ne croisa pas son père et appris par son oncle que celui-ci dans sa colère avait pris un autre hôtel de l’autre côté de l’île mais que, comme il ne fallait pas gaspiller, sa femme et son deuxième fils resteraient dans celui-ci. Mais qu’importe, Ashray se sentait tellement bien avec Keira qu’il alla même discuter un peu avec sa mère. Entre eux, c’était rare les conversations calmes et normales. Généralement Emily restait muette en présence de son mari, en femme soumise qu’elle était. Leur échange se passa même plutôt bien et il put même jouer avec son petit frère sans avoir envie de le frapper. C’était vraiment la première fois qu’il ne voyait pas le petit comme la source de ses problèmes. C’était un peu comme si Ashray séparait son père de sa mère et comprenait que sa mère n’était pas si méchante. Bien sûr, Keira l’encouragea dans ce raisonnement et savoir qu’elle le soutenait lui fit un bien fou. Il passa la grande majorité de son temps avec sa petite amie mais trouva quand même quelques heures pour sa mère, son frère et son oncle. Les vacances se déroulèrent sans accros même s’il était toujours triste de devoir quitter Keira à la fin et ne la revoir que dans six longs mois. Un soir, il accepta de manger au restaurant avec sa mère et Logan et en profita pour leur présenter sa chérie. Si Logan s’en foutait comme de sa première console de jeu, Emily était visiblement heureuse de rencontrer celle qui transformait son fils en un gars bien. Ashray comprit à ce moment-là que s’il avait le pire père du monde, sa mère avait le pire mari possible.

Le jour du départ, Ashray garda longtemps Keira dans ses bras, lui promettant qu’il l’aimait, qu’il resterait à elle, qu’ils se reverraient vite. Il n’avait pas envie de partir, pas du tout. Il voulait rester avec elle mais, son père avait pris cette décision et, il en sera ainsi, il n’avait pas le choix. Avant de s’en aller, il sortir de la poche de sa veste le collier qu’il avait vu une semaine plus tôt dans une bijouterie. Il le déposa autour du cou de sa belle, la serra de nouveau contre lui, répétant une énième fois qu’il l’aimait et, après un dernier baiser, il fut l’heure de se dire au revoir. Dans la voiture, il fut toujours aussi triste mais les messages fusèrent.

De retour à Paris, même si sa relation avec sa famille s’était visiblement améliorée, il était toujours aussi triste d’être si loin de celle qu’il aimait. Etre de retour parmi ses amis français ne le consola pas mais avait au moins le mérite de lui faire penser à autre chose de temps en temps. Les sms Paris-New-York étaient peut-être excessivement chers mais, il s’en moquait. Hors de question qu’il laisse Keira l’oublier. Sa mère voyait très bien son état et craignait qu’il déprime à nouveau. Vu comment il était partit, c’était très fort possible. Elle décida donc de faire un geste pour son fils. Après une semaine passée à Paris, il eut le droit de retourner à New-York mais, sa mère y mettait des conditions. Il fallait qu’il promette de ne pas sécher les cours, de ne plus avoir d’ennuis, d’avoir une bonne moyenne, de l’appeler régulièrement, de revenir pour les vacances de Pâques et surtout de faire en sorte que son père ne soit au courant de rien. Lorsqu’Ashray l’apprit, il fit une chose qu’il n’avait jamais faite de sa vie, il sauta au cou de sa mère.

Le lundi suivant, il était de nouveau à New-York. Tout ce qu’il fallait maintenant, c’était éviter que son père l’apprenne. Sa mère acceptait de le couvrir si le grand méchant loup posait la question mais, c’était très risqué et ils risquaient tous les deux gros. Ashray appréciait à sa valeur la prise de risque de sa mère et se promit de la remercier comme il fallait un jour. Pour une première fois, Ashray portait l’uniforme de l’école, il l’avait promis à sa mère. Dans les couloirs, il se fit discret et se posta dans un couloir proche de la première salle où il avait cours. Bien sûr, il n’avait rien dit à Keira et voulait lui faire la surprise. Par contre, si elle avait réussit à partir en France, ils auraient tous les deux l’air très cons. Le décalage horaire le perturbait un peu mais ça allait encore. A Paris, il avait pris son courage à deux mains et avait été faire couper ses cheveux. Sa nouvelle coupe était pas mal et donnait un air été même s’il avait presque sortit la doudoune à cause de la neige dehors. Bien posté, il regarda les élèves rentrer dans la classe un à un et Keira était en retard pour changer, tant mieux, ça l’arrangeait. Quand il la vit arriver, il resta dans son couloir et l’attrapa par surprise. Il lui refit le même coup qu’en début d’année en la callant contre le mur pour l’embrasser. Une seule semaine et pourtant elle lui avait manquée comme si elle avait disparue pendant un an. Bien vite, elle lui rendit. A un moment, il se recula et lui caressa la joue en fixant ses beaux yeux gris.



« Alors, on dit plus bonjour ? », lui demanda-t-il sur un air taquin.


Il laissa ses yeux glisser et remarqua qu’elle portait le collier qu’il lui avait offert. Ca lui fit plaisir et il l’embrassa de nouveau, trop heureux d’être de nouveau là, près d’elle. Il lui murmura à l’oreille qu’il l’aimait avant de la laisser respirer un peu. Par contre, il passa un bras autour de sa taille pour la maintenir contre lui et caressait son visage de sa main libre.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Mer 15 Mai - 3:33

Ashray se rallongea sur le transat, la pris sur lui et afficha un sourire en proposant de rester au soleil encore une heure avant d’aller faire un tour en ville. Keira était très confortablement installée dans ses bras. C’était vraiment bon et il allait lui manquer. Non, il ne fallait pas qu’elle pense à ça. Le plus important, c’était de profiter de l’instant présent. Après, ils se baladèrent en ville et elle était fière de tenir sa main, de s’afficher comme sa copine. Elle n’était pas vraiment très habituée à ce genre de démonstration publique d’affection mais ça lui faisait du bien et elle se moquait du regard des autres. Il la surprit en annonçant que maintenant, c’était Jetski. Elle n’en n’avait jamais fait mais était suffisamment à l’aise dans l’eau pour ne pas avoir peur. Keira s’éclata franchement sur cet appareil et ce fut visiblement le cas de son copain. Ils dinèrent ensuite va l’oncle et la belle-tante d’Ash. Elle craignait qu’il y ait altercation entre les deux mais la soirée se passa sans problèmes. Le film par contre n’était pas très intéressant. C’était une banale histoire d’amour. Elle n’avait jamais été attirée par ce genre d’œuvre. Mais, elle avait trouvé son prince charmant. Il était un peu déjanté mais elle l’aimait sincèrement. D’ailleurs, elle passa la projection avec lui à échanger de longs baisers et de douces caresses. Après une autre balade en amoureux ils dormir de nouveau ensemble. Une fois installé au chaud sous les couvertures dans ses bras, elle fut un peu triste à l’idée de devoir le quitter aussi longtemps et craignait qu’après six mois, ses sentiments aient changés. Elle n’était pas accro à lui, mais elle avait peur de le perdre mais, c’était normal.

Le lendemain matin, Keira mangea quelques viennoiseries alors que son chéri jouait de la guitare pour elle. L’apprentie chasseuse devait bien avouer qu’elle était chanceuse, il était très attentionné et affectueux, contrastant vraiment avec celui qu’elle avait connu au début de cette année. De la haine à l’amour, comme Roméo et Juliette. Maintenant elle comprenait l’héroïne du roman puisqu’elle avait son Roméo mais, leur relation était quand même moins à la guimauve que ce livre. Ashray lui confia qu’il fumait avant qu’ils ne se connaissent et que tous les fumeurs de l’hôtel lui donnaient envie. C’était peut-être stupide mais Keira était contente qu’il se confie, ça signifiait qu’il avait confiance. En fait, il lui raconta toute son histoire et elle comprit pourquoi il était devenu ce sale gosse qu’elle avait connu. D’une certaine façon, lui aussi avait perdu sa mère et il n’avait personne pour s’occuper de lui alors qu’elle, elle avait quand même son père qui l’aimait. Keira réconforta son copain du mieux qu’elle put même si ce n’était pas vraiment son fort et ne put s’empêcher d’être triste en repensant à sa mère qui lui manquait tant. Elle comprenait Ashray mieux que personne et se sentait encore plus proche de lui en sachant ce qui lui était arrivé.

Les jours qui suivirent se déroulèrent tranquillement et, lorsque Keira remarqua qu’Ashray parlait à sa mère, elle l’incita à continuer. Elle voulait qu’il soit heureux et renouer avec sa mère et son frère aiderait sans doute. L’apprentie chasseuse ne se montra pas trop envahissante et profita des moments où son copain était avec sa famille pour téléphoner à son père ou bien écrire un peu dans son journal. Elle y inscrivit les récents évènements pour être sûre de ne jamais oublier. Keira fut un peu surprise lorsqu’Ashray lui parla de rencontrer sa mère et son frère mais, elle accepta pour lui faire plaisir. Elle voulait faire bonne impression pour ne surtout pas compliquer encore plus la situation de son copain et, ce fut réussit. Sa mère semblait bien l’apprécier quant à Logan, il devait être encore trop jeune pour comprendre les sentiments qui l’unissaient à son grand frère.

Le jour tant redouté arriva trop vite. Ashray garda longtemps Keira dans ses bras, lui promettant qu’il l’aimait, qu’il resterait à elle, qu’ils se reverraient vite. Qu’est-ce qu’elle ne donnerait pas pour qu’il reste encore un peu. A sa surprise, il lui offrit un collier. Un beau pendentif en forme de A avec un saphir dans un coin. A comme Ashray. Elle eut un petit sourire triste et lui promit qu’elle le garderait juste à côté de celui de sa mère. De cette façon, les deux personnes qu’elle aimait le plus resteraient près de son cœur. Il la serra dans ses bras, lui dit qu’il l’aimait et elle répondit qu’elle aussi en le regardant partir. Keira avait cette impression que c’était la fin de leur histoire, qu’ils n’allaient pas supporter la distance. Elle resta sur le parking même après que la voiture eut disparu. De toute façon, l’apprentie chasseuse n’avait rien d’autre à faire sans lui. De toute façon, dans une heure, l’oncle la ramènera à New-York et demain, elle sera en cours. Et dire qu’elle avait espéré faire sa rentré avec lui.

La semaine sans Ashray passa très lentement. Bien sûr il y avait les messages, la webcam mais, ça ne le remplaçait pas. En cours, elle ne dit à personne qu’elle sortait avec lui. Mais, elle se surprit à écrire son nom sur son cahier dans un moment de nostalgie. Eva avait remarqué qu’elle n’allait pas bien même si l’apprentie chasseuse ne disait rien. Elle essaya de savoir mais ce fut sans succès. Elle fit le lien avec l’absence du blondinet et voulut en parler avec son amie mais eut juste droit à une porte claquée au nez. Le lundi qui suivit, Keira n’avait même pas envie d’aller en cours mais elle s’y força. Elle devait se reprendre en main mais ça ne l’empêcha pas de trainer les pieds. Si bien, qu’elle fut en retard. Alors qu’elle allait entrer dans la classe, quelqu’un l’attira dans un coin et la plaqua contre le mur pour l’embrasser. Immédiatement, elle reconnut son Ashray et lui rendit sans réfléchir, trop heureuse qu’il soit là pour de vrai. Elle passa ses mains dans ses cheveux, dans sa nuque, dans son dos et se colla à lui comme pour se prouver qu’il était réel. Trop tôt à son goût, il se recula et elle eut l’occasion de fixer ses beaux yeux bleus qu’elle aimait tant.


« Alors, on dit plus bonjour ? », lui demanda-t-il sur un air taquin.


Elle sourit et le détailla. Il n’avait pas changé. Enfin si, sur deux points. Depuis la première fois de l’année, il portait l’uniforme de l’école et, il s’était coupé les cheveux. Cette nouvelle coupe lui allait vraiment bien mais le plus important n’était pas là. Le plus important était qu’il était revenu. Pour elle. Après un autre baiser, il la fit frissonner en lui murmurant à l’oreille qu’il l’aimait avant de se reculer à nouveau en gardant un bras autour d’elle. Keira en profita pour également caresser son visage avec un sourire qui ne pouvait quitter ses lèvres.


« Je suis heureuse de te revoir. Ton père a accepté que tu reviennes à New-York ? » demanda-t-elle.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   Mer 15 Mai - 6:52

« Je suis heureuse de te revoir. Ton père a accepté que tu reviennes à New-York ? »


Ashray lui sourit et lui expliqua que c’était grâce à sa mère qu’il était là près d’elle. Mais, qu’en contrepartie, il lui avait promis de faire des efforts sur son comportement et sa moyenne. Après un dernier baiser, il prit sa main et l’emmena jusqu’à la salle de cours. Là, leur prof leur signala qu’ils étaient en retard. Contrairement à ce qu’il avait imaginé, Ashray n’eut pas droit à une remarque sur son absence d’une semaine. Visiblement, il était plus invisible qu’il le pensait. Sans un mot, il conduisit sa belle jusqu’à une table dans le fond. Un petit sourire étira ses lèvres lorsqu’il vit les grands yeux verts écarquillés d’Eva. Les autres élèves se moquait qu’il tienne ainsi la main de Keira. Après tout, presque personne ne le connaissait. Quant à sa copine, elle était juste celle qui avait sauté une classe. Pendant le cours, il fit son possible pour rester attentif et concentré et prendre les notes qu’il fallait. Après tout, il l’avait promis à sa mère. Restait juste à savoir combien de temps il ne tiendrait avant que sa nature autodestructrice reprenne le dessus. Etre attentif ne l’empêchait pas de glisser de temps en temps une main dans les cheveux de Keira ou dans son dos. Quand la cloche marqua la fin de cette première heure, tous sortirent, avançant sagement jusqu’au cours suivant sans faire de vagues. Le couple était noyé dans cette foule et ne s’en démarquait pas vraiment. Pendant la première pause de dix heures, ils restèrent ensemble dans la salle commune dans leur coin, ignorant tout ce qui pouvait se passer. Le reste de la journée se passa sans problèmes. Les autres jours, Ashray insista pour qu’elle passe quand même un peu de temps avec ses amies. Il ne voulait pas être celui qui la couperait du monde. Quant à lui, il joua quelques airs sur le piano dans la salle de musique pendant ce temps. Des fois, il discutait aussi avec Judie qui était visiblement très contente qu’il soit enfin avec celle qu’il aimait. Par contre, en passant dans un couloir, il entendit déjà des ragots. Ashray avait parlé à une autre fille. Oh malheur. Mais qu’est-ce que les gens pouvaient être cons. Il n’aimait qu’elle et n’allait certainement pas mettre toute leur histoire en danger sur un coup de tête. D’ailleurs, il tint à lui en parler une après-midi, histoire de la rassurer avant que la jalousie ne pointe son vilain nez. Une fois qu’il fut certain que Keira n’avait aucun soupçon, il resta avec elle dans sa chambre. Tous les deux regardèrent un film assis sur le lit, Keira sur ses genoux. Sauf, qu’Ashray n’était pas concentré sur le film mais bien sur sa princesse assise sur ses genoux et qui avait un beau petit décolleté aujourd’hui. D’où il était, il avait une vue plongeante qu’elle ignorait totalement. Ashray commença à l’embrasser dans le cou et à la caresser et fut assez satisfait quand elle lui rendit. Par contre, qu’elle ne veuille pas aller plus loin le frustra mais, il n’en laissa rien paraître et se contenta de lui dire qu’il attendra quand elle sera prête. Pour éviter d’être de nouveau tenté, il alla faire un tour et ne revit sa belle que le lendemain matin. Le temps passa tranquillement entre les deux lycéens amoureux.

FIN

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: | Retour dans le passé | [Pv: Ashray]   

Revenir en haut Aller en bas
 

| Retour dans le passé | [Pv: Ashray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» [Quête]Un bond dans le passé
» Retour dans le passé
» La 2DS, le retour dans le passé de Nintendo.
» Virée entre amis (retour dans le passé) ft. Zoe
» Retour dans le passé... [Connor & Lucy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Titre :: Staff :: Le passé-