AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 Nouveau pays, nouvelle vie, nouvelles rencontres |P.v. Valentino|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Nouveau pays, nouvelle vie, nouvelles rencontres |P.v. Valentino|   Lun 22 Oct - 8:58

J'avais décidé de repartir, pour une nouvelle vie. Après tout, qu'est-ce qui me retenait à Big Apple ? Rien. Ashray était parti pour Londres, et ce fut tout naturellement que je décidai de le suivre. Je me renseignai pour louer un petit appartement bien tranquille sur la toile, parce que, venant de loin, je n'avais pas tout à fait le temps de visiter. Je ne viendrais pas à Londres pour de simples vacances, mais pour me recréer une nouvelle vie. Je pensai brièvement à Matthews, et à l'alliance que j'avais passée avec lui. Je l'avais bien sûr averti que je partais pour la capitale anglaise, et je ne savais pas encore s'il viendrait lui aussi ou s'il resterait sur New-York. Bien que j'éprouvai une certaine attirance pour lui, elle ne semblait pas réciproque, raison pour laquelle je pensais que prendre des distances ne me ferait pas de mal.

Je retournais toutes ces pensées dans ma tête durant le voyage en avion. Le concierge devait me donner les clefs de l'appartement quand j'arriverais. Je fus soudainement prise d'un gros coup de stress. Et si je m'étais mal renseignée ? Et si on m'avait envoyé les clefs à mon adresse à la grosse Pomme ? *Calme-toi, Lili, n'y pense pas, tu es plus maligne que cela, tu sais lire, donc a priori, les clefs sont chez le concierge.* J'essayai de me calmer, et je faillis demander un verre de vin à la serveuse, avant de me souvenir. *Tu n'es plus une humaine, Lili, met-toi ça dans la tête. Tu n'as pas pris le vol de nuit pour rien. L'alcool n'a plus d'effets sur toi maintenant, alors n'essaie pas de te saouler.* C'était tout de même dur de ne plus pouvoir profiter de l'emprise de cette boisson aux mille démons, ni à l'emprise de la drogue salvatrice. je poussai un énorme soupir. Impossible de dormir. Le film qui passait au petit écran était d'une banalité. Encore un film hollywoodien où les actes des héros sauvaient la population. j' étais américaine, mais d'origine française et avais été élevée dans la plus grande tradition européenne, ce qui faisait que je méprisais totalement les films d'actions américains, préférant de loin une bonne comédie romantique française.

Enfin, l'avion atterrit. Je n'en pouvais plus, et le soleil allait bientôt se lever. Vite, se dépêcher d'aller là où le taxi que j' avais réservé l'attendait. Je me pressai, sur mes talons aiguilles, courant pourtant habilement, sous le regard étonné des passants, qui s'attendaient plutôt à la voir se planter en beauté. *Et baaaaah nooooooooooooon !* me dis-je en souriant en son for intérieur. J' atteins enfin mon taxi et fonçai dedans, alors qu'il démarrait déjà en trombe. Le chauffeur avait déjà été chercher ses affaires, pour qu'ils aillent plus vite. Tout avait été prévu pour que j' arrive le plus tôt possible à l'immeuble. J' arrivai et réveillai le concierge qui avait l'air d'assez mauvaise humeur - en même temps, il était maintenant près de trois heures du matin... Je le comprenais donc fort bien. Il m' indiqua l'étage et le numéro, et je m'y rendis, avec toutes mes valises et mon sac à main. J' essayai la clef dans le numéro indiqué, au bon étage, mais ça n'avait pas l'air de rentrer. Je forçai donc, et me mis à marteler la porte. Peut-être qu'un petit rigolo avait changé la serrure, qui sait ? Ou peut-être m'étais-je trompée, mais je refusais de le croire. Je ne fus donc qu'à moitié surprise quand un jeune homme qui semblait d'origine italienne m'ouvrit.

-hum.... Je ne vous dérange pas, j'espère ? demandai-je d'un air gêné. Je crois que vous êtes chez moi... expliquai-je, ne sachant pas vraiment quoi dire.

On aurait dit qu'il venait de se lever, ce qui n'était pas vraiment étonnant à une heure pareille, mais ce n'était pas ça qui me choquait le plus. C'était son odeur. Elle n'était pas tout à fait humaine, mais n'avait rien à voir avec celle d'un lycan non plus. Et il n'avais pas d'ailes, ce n'était donc pas un ange. Je ne savais pas trop dire ce qu'il était, mais n'osais pas trop lui demander non plus... Après tout je venais tout de même de le réveiller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

InvitéInvité

avatar


MessageSujet: Re: Nouveau pays, nouvelle vie, nouvelles rencontres |P.v. Valentino|   Mar 23 Oct - 8:44

Valentino venait de quitter sa Rome natale. Quel déchirement. Lui qui n’était presque jamais sortie de cette merveilleuse ville, il se retrouvait du jour au lendemain en Angleterre. Seul, sans personne. Mais ça il avait l’habitude, ce n’était pas le plus dérangeant. Pourquoi avait-il quitté l’Italie aussi brusquement ? Son père. Il cherchait après lui. Valentino lui avait collé une trop mauvaise réputation. Enfin, il avait juste dit la vérité. Son père devait juger qu’il avait suffisamment abusé de sa « générosité ». Tous ses amis s’étaient cotisés pour lui payer un billet vers Londres et ce geste ne l’avait qu’à moitié touché. Ses amis s’inquiétaient-ils pour lui ou voulaient-t-ils seulement se débarrasser de lui ? Valentino loua un appartement dans un immeuble. Le plus petit possible, il n’avait pas vraiment les moyens.

Ca faisait maintenant une semaine qu’il était à Londres. Il parlait anglais, ça allait. Mais il n’arrivait pas à se faire à cette ville. Le temps, les gens, les traditions et les mentalités lui semblaient si étrangers. Rien que le climat lui perturbait. Le chaud soleil de Rome avait été remplacé par des nuages gris qui masquaient sans cesse le ciel. Valentino n’avait toujours pas de travail. Arnaquer les gens c’était son métier. Il connaissait la mentalité des touristes qui venaient en Italie. Ici, il n’avait même pas essayé, tout lui semblait bien trop étrange. Un seul désir l’animait, celui de vouloir rentrer chez lui le plus vite possible. Rien ne lui plaisait ici et le peu d’argent qu’il avait pu emporter commençait à diminuer. Il avait pu se faire quelques livres en rendant des services au propriétaire comme repeindre la loge du concierge mais sans plus. Résultat, il devait se serrer la ceinture chaque soir. Comme dirait Cyprien, ce mois-ci, on va manger de l’eau hein ?

En plus, Valentino ne connaissait personne. Il n’arrivait pas à établir un contact avec les gens même lorsqu’il se forçait. En Italie, il pouvait faire faire n’importe quoi à n’importe qui s’il le voulait. Ici, rien que dire « Hello » lui posait problème. C’était donc l’estomac vide, après avoir ressassé ses idées noires qu’il s’allongea sous les draps avec sur sa table de chevet, une photo de sa Rome natale.

Vers trois heures du matin, il entendit du bruit dans le couloir. On essayait quand même pas de voler un pick-pocket ? Vu le bruit que ça faisait, quelqu’un essayait de forcer une serrure. Sa serrure plus précisément. Il se leva, enfila un jeans en vitesse sur son caleçon avant de se diriger vers la porte. Il l’ouvrit directement et fut surpris de voir qui se tenait devant lui. Une jeune fille à peu près de son âge. Elle était blonde, avec de beaux yeux gris. Vraiment jolie et bien habillée. Mais qu’est-ce qu’elle faisait là ?

-hum.... Je ne vous dérange pas, j'espère ? Je crois que vous êtes chez moi...

Il en resta bouche-bé. Elle croyait qu’elle était chez elle. Peut-être qu’elle s’était trompée de porte. Il fallait avouer qu’à trois heures du matin, on pouvait être excusé. Maintenant, il fallait qu’elle excuse sa tenue.

« Hum … c’est mon appartement mademoiselle. Je vis ici à mon plus grand malheur depuis une semaine. Je pense que vous vous êtes trompée. »

Encore une fois, le hello avait disparu.
Revenir en haut Aller en bas

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Nouveau pays, nouvelle vie, nouvelles rencontres |P.v. Valentino|   Jeu 25 Oct - 7:59

Je le détaillai un peu mieux, savourant des yeux son torse musclé, craquant sur ses yeux noisette. Pourtant, malgré son physique plus qu'avantageux, l'image de Matt se fit dans mon esprit. San doute ressentais-je un lien plus fort avec lui, puisque c'était lui qui m'avait vampirisé. Je devais bien avouer que sa réponse qui sous entendait qu'il préférait rester seul au fait que j'éprouvais une attirance plus que physique envers lui m'avait fait du mal, beaucoup de mal. Je m'étais fait des faux espoirs, un grand défaut que j'avais. C'est pourquoi, d'ailleurs, j'avais pris la décision de partir, de m'éloigner de lui, pour ne plus penser à lui et passer à autre chose. C'est pourquoi je décidai de me forcer à craquer pour ce bel inconnu qui disait qu'il était chez lui et que j'avais du me tromper. Je réfléchis à ce que m'avait dit le concierge, ainsi qu'au chemin que j'avais suivi, et non, je ne m'étais pas trompée du tout. C'était lui, à mon avis, ce concierge, pauvre petit humain de... qui avait du se tromper à cause de l'heure excessivement tardive.

-Pourquoi à votre malheur ? Londres est une merveilleuse ville ! Bref, non, j'ai réfléchi à ce que m'a dit le concierge, et c'est lui qui a du se tromper, parce que j'ai suivi toutes les étapes qu'il m'a données. Donc je vais devoir tester toutes les serrures du couloir... Pff, il faut que je me dépêche, je dois encore dormir un peu moi ... Dites ! Vous ne voudriez pas m'aider ? A deux ça irait plus vite, non ? Je ne vais pas redescendre tous ces étages pour m'engueuler avec le concierge tout de même...

Je réfléchissais tout haut plus que je ne parlais à mon interlocuteur. C'était toujours ce qui se passait quand je stressais : je me mettais à parler, relativement vite, de tout et de n'importe quoi, pour me faire déstresser. Cela devait agacer mes interlocuteurs, mais je ne savais pas me retenir. Je regardai l'homme d'un air suppliant, me disant que je ne savais toujours pas son nom.

-Et sinon, vous avez un prénom ? demandai-je, avant de vite rajouter Moi c'est Lili. Lili Densiour. En fait je suis d'origine française, même si je suis née en Amérique, c'est pour ça que mon nom de famille sonne aussi européen, en fait.

De nouveau, je ne savais pas quoi faire, alors je parlais, laissant à peine le temps de répondre à mon interlocuteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

InvitéInvité

avatar


MessageSujet: Re: Nouveau pays, nouvelle vie, nouvelles rencontres |P.v. Valentino|   Lun 5 Nov - 7:30

-Pourquoi à votre malheur ? Londres est une merveilleuse ville ! Bref, non, j'ai réfléchi à ce que m'a dit le concierge, et c'est lui qui a du se tromper, parce que j'ai suivi toutes les étapes qu'il m'a données. Donc je vais devoir tester toutes les serrures du couloir... Pff, il faut que je me dépêche, je dois encore dormir un peu moi ... Dites ! Vous ne voudriez pas m'aider ? A deux ça irait plus vite, non ? Je ne vais pas redescendre tous ces étages pour m'engueuler avec le concierge tout de même…

Hein ? Londres était vraiment une ville bizarre. Sans doute la salle capitale du monde où on venait vous déranger à trois heures du matin pour ouvrir des serrures. Enfin si. A Rome ça aurait aussi pu se passer mais plus dans un sens métaphorique. Valentino avait l’impression qu’elle réfléchissait à haute voix même si une partie de son discours lui était adressé. Car oui, c’était un discours pour lui. A trois heures du matin les phrases devraient se limiter à un sujet, un verbe et éventuellement un COD. En plus elle parlait vite.

-Et sinon, vous avez un prénom ? Moi c'est Lili. Lili Densiour. En fait je suis d'origine française, même si je suis née en Amérique, c'est pour ça que mon nom de famille sonne aussi européen, en fait.

Un prénom ? Euh oui sans doute. C’était quoi déjà ? Ah oui Valentino. Et pourquoi est-ce qu’elle lui parlait de ses origines. Genre à trois heures du matin il allait écrire la biographie de la première inconnue venue à sa porte pour ouvrir des serrures.

« Deux minutes », demanda-t-il.

Sur ce il rentra chez lui, pris un tee-shirt et sauta dans une paire de basquettes. Le choix ne fut pas trop difficile à faire vu que le nombre astronomique de paires de chaussures qu’il avait s’élevait à une. Il sortit en baillant et lui dit :

« Je m’appelle Valentino Roccini. Je veux bien vous aider. Ce n’est pas comme si je faisais quelque chose de ma vie. Je connais les appartements inoccupés de l’immeuble on va les essayer. Euh, vous pensez que vous êtes dans le bon étage où le concierge était totalement à côté de ses pompes ? »

Bon bah il lui semblait un peu inutile de dire qu’il était italien ; Avec un nom pareil, on est pas saoudien. Il passa une main sur son visage pour se réveiller et réprima un bâillement.

Revenir en haut Aller en bas

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Nouveau pays, nouvelle vie, nouvelles rencontres |P.v. Valentino|   Mer 12 Déc - 8:01

Je me souvins que j'avais fait un affreux cauchemars l'autre nuit, où Matt me quittait.. Mais bien sûr ! Tout cela n'avait été qu'un rêve, il avait juste du venir à Londres avant moi, et je devais le rejoindre. Par contre, il avait oublié de me donner le numéro de la chambre et l'étage, donnant toutes les infos nécessaires au concierge.
Le (bel) inconnu me demanda deux minutes, c'est à dire le temps d'aller enfiler une paire de chaussures, un jeans et un t-shirt.. Bon, d'accord, sans doute pas dans cet ordre-là. Ensuite il se présenta. Valentino Roccini.. Il devait sans doute être italien, quoi d'autre ?
Alors qu'il réprimait un baîllement, je le pris par le bras : on n'avait pas le temps de traîner, et je voulais voir mon copain avant l'aube.

-En fait, l'appartement n'est pas inoccupé, il y a mon copain dedans, et il doit sûrement m'attendre. Je me croyais célibataire à cause d'un mauvais cauchemars que j'avais fait dans l'avion, je viens de me souvenu que non. Vous avez connaissance d'un appart' où vit un jeune homme d'environ 25 ans, très musclé, aux cheveux d'un noir de corbeau avec une mèche blonde et des yeux bleus ? Il est noctambule, donc il sort souvent à la tombée de la nuit... Ca vous dit quelque chose ? lui-demandai-je à une vitesse encore et toujours phénoménale.

A priori, le jeune homme avait du croiser Matt, et s'il l'avait oublié c'était vraiment qu'il était bête ... Ou absolument pas physiologique, mais un type tel que mon amoureux ne s'oubliait pas vraiment, loin de là.
Je cherchais une ombre de lueur d'intelligence dans les yeux de l'italien, mais apparemment, il n'en avait pas une once, à cette heure-ci, à mon plus grand malheur, d'ailleurs. Je vis toutefois une lueur s'allumer dans ses yeux lorsque je lui fis la description physique de Matt. Sans doute devait-il trouver étrange qu'un fille comme moi (en apparence élégante, posée, souriante et un peu stressée) sorte avec un mec comme lui (metalleux, donc pas fréquentable)...

En attendant, je marchais à grande vitesse dans le couloir, cherchant après l'odeur de Matt. Je tirais Valentino par le bras pour qu'il se bouge un peu, mais le pauvre s'endormait sur place. Je ne pouvais me résigner à défoncer à moitié chaque porte en appelant après Matt et mon portable était perdu quelque part dans les bagages, je ne pouvais donc même pas l'appeler... Vraiment pas pratique. C'était d'ailleurs une des raisons pour lesquelles je haïssais les voyages en avion : toutes mes affaires se retrouvaient dans mes valises, et dans mon sac à main, je n'avais que mes papiers d'identité, passeport et permis de conduire, ce qui ne servait absolument à rien. Et, nouvellement se trouvaient mes clefs dans ce sac. Uniquement depuis que je les avais, donc depuis une petite demie heure, quoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau pays, nouvelle vie, nouvelles rencontres |P.v. Valentino|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau pays, nouvelle vie, nouvelles rencontres |P.v. Valentino|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelles idées, énergie pour demain
» Nouvelle chevalière,nouvelles surprises (Lisbeth & Tsubasa)
» Nouvelle journée, nouveau patron, nouvelle vie [Pv Heiji]
» Nouveau Pokemon, nouvelle légende.
» Un nouveau monde, nouvelle vie (Ouvert à tous)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Le Jeu :: L'Angleterre-