AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 Nouvel appart, ancienne voisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Nouvel appart, ancienne voisine   Jeu 18 Oct - 9:55

Nouvel appart, ancienne voisine

Vegas&Keira



Londres, quelle belle ville. Grande capitale, récente ville des jeux olympiques et demeure de grandes stars. Ashray n’était pas une star mais il était plus riche que certaines. C’est donc pour cette raison qu’on ne l’imagine pas du tout devant un immeuble normal avec des gens normaux. Et oui, il comptait emménager dans cet immeuble. « L’immeuble de la 13ème rue ». Il n’y avait plus qu’à espérer que le 13 lui porterait chance. Car oui, il était là pour une bonne raison. Cette raison se résumait en un seul mot : Keira. Elle lui manquait énormément. Ca faisait plusieurs mois qu’il ne l’avait pas vu. La raison pour laquelle il l’avait quitté n’était plus. Ashray avait totalement maîtrisé son côté lycan. Il se transformait quand il voulait, sauf à la pleine lune, avait appris à se contrôler au niveau des nerfs. C’était même encore mieux qu’avant qu’il se fasse mordre.

C’était donc déterminé à reconquérir la femme qu’il aimait qu’il entra dans l’immeuble à la belle façade. L’intérieur était assez agréable. Bien décoré, accueillant, moins bling bling et tape à l’œil que ce dont il avait l’habitude. Ashray avait abandonné le costard pour un jeans noir et un tee-shirt blanc. Il avait à la main un sac de voyage avec quelques affaires. Il s’était dit que le reste, il l’achètera sur place. Le concierge le reconnu et vint le saluer. Ashray avait précisé l’appartement qu’il voulait. Ils prirent l’ascenseur et le concierge lui parla de l’immeuble, lui cita des noms d’habitants. Ashray écouta avec attention ce qu’il raconta. Il allait passer un bon moment ici, autant savoir qui sont ses voisins. Oui, il paraissait que donner un minimum d’importance aux gens aidait dans les relations humaines.

L’ascenseur s’ouvrit au cinquième étage et ils en sortirent.


« Venez Monsieur Snyder, c’est par ici. »


Ashray suivit le concierge jusqu’à une porte avec un numéro doré qui affichait 16. C’était cette chambre en particulier qu’il voulait et ce, pour une bonne raison. A côté, une porte qui indiquait 15 s’ouvrit et une jeune femme en sortit.


« Ah bonjour mademoiselle Jones » la salua le concierge.


Ashray esquissa un sourire en coin lorsqu’il croisa son regard. Elle était toujours aussi belle, toujours aussi séduisante et attirante. En fait, elle le semblait même plus belle et attirante. Il s’approcha d’elle et l’embrassa doucement sur la joue avant de lui murmurer à l’oreille :


« Je passes te voir ce soir. »


D’un geste simple, il effleura son cou de ses lèvres. Elle lui avait tellement manqué pendant tout ce temps qui lui avait paru une éternité. Mais il comptait vite pouvoir rattraper tout ce temps. Ashray avait repris ce côté égocentrique et narcissique. Il était certain de pouvoir la reconquérir à nouveau. Quelques soit le temps que ça prendrait, il y arrivera.

Il se recula et après un sourire, entra dans son nouvel appartement. Le concierge lui indiqua deux ou trois formalités avant de le laisser seul. Ashray jeta un œil à l’appartement. Un lit pour deux personnes, ce qui lui sera bientôt utile, une petite salle de bain, une cuisine dans une salle à manger et un salon. Ça n’avait pas l’air trop mal. Bon, il achètera bien vite de nouveaux meubles et un peu tout ce qu’il faudrait pour qu’il se sente chez lui. Il repensa à Keira. Toute cette histoire allait être bien plus qu’intéressante. Mais il avait cette impression que la reconquérir serait un défi de taille.


_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Jeu 18 Oct - 10:48

Keira était en retard. Voilà une bonne dizaine de minutes qu’elle devrait être partie à son rendez-vous. Ce dernier étant assez important. Elle devait rencontrer ses cousins londoniens, pour parler d’un sujet sérieux. En effet, il était rare qu’elle se déplace ainsi pour rencontrer les membres de sa famille. Cela ne se produisait quasiment jamais, après les évènements qui ont suivis sa transformation. Presque toute sa famille lui avait tourné le dos. Presque, il y en avait malgré tout quelques-uns qui ne l’avaient pas fait. C’était le cas de sa cousine Kendra, et de sa tante Meredith. Elles avaient été l’une des personnes qui restaient en bons termes avec la vampire. Elle se souvenait encore de ce qu’avait fait sa tante, au décès de sa mère. Elle l’avait réconfortée, aidée, soutenue, et était quasiment devenue une deuxième mère pour elle. A cette époque, plongée dans son adolescence, Kei n’avait pas su profiter de ce geste à sa juste valeur. Elle s’était renfermée sur elle-même, et avait repoussé tout le monde. Y compris Meredith. Avec le temps, les choses s’étaient arrangées. Et elles parlaient souvent, de chose et d’autre, comme autrefois. Les deux femmes ne s’étaient jamais perdues de vue. De plus, la brune s’entendait parfaitement bien avec la fille de Meredith, répondant au nom de Kendra. C’était avec beaucoup de tristesse qu’elle avait appris récemment le décès de la mère de celle-ci. Kendra l’avait appelé, alors qu’elle était à peine revenue à San Francisco. Oui, elle y était revenue après le départ d’Ashray. En parlant de lui, cela faisait plusieurs mois qu’ils ne s’étaient plus vus. Il avait fallu beaucoup de temps pour qu’elle réussisse à passer une journée sans penser à lui, le cœur endolori. Avec le temps, cela s’était calmé. Elle y pensait toujours avec tristesse, mais beaucoup moins qu’au début.
Bref. Inutile d’y penser, ce n’était pas comme si elle allait le revoir un jour par hasard. Les chances étaient minimes, voire inexistantes.

Keira fourra ses dernières affaires dans son sac, et sortit en trombe de son appartement, qu’elle habitait au cinquième étage d’un immeuble. Elle vivait ici grâce à ses nombreux contacts. En effet, elle avait réussi à posséder les documents et les clefs de ce lieu avec discrétion. Ce dernier appartenant à la famille Swan, la famille de sa mère, il n’y avait aucun risque. Elle se demandait bien comment cette dernière avait pu posséder un appartement en Angleterre alors qu’elle venait d’Italie. Un point qu’elle éclaircirait plus tard.

Les cheveux coiffés en un chignon, où quelques mèches rebelles s’échappaient, le corps moulé dans un tailleur noir, les pieds chaussés d’escarpins, l’air pressé, Keira ne se rendit tout d’abord pas compte des deux personnes présentes dans le couloir. Elle verrouilla la porte avant de se retrouver nez à nez à ces derniers.

-Ah bonjour mademoiselle Jones, s’exclama une voix familière dont elle reconnut la provenance comme celle du concierge de l’établissement.

Un sourire aimable aux lèvres, elle se tourna, inconsciente du choc qui allait l’assaillir. Lorsqu’elle se retrouva en face de celui-ci, elle écarquilla les yeux, la bouche légèrement entrouverte. Ce n’était pas possible. Rêvait-elle ou était-elle en face … de lui ?
Elle dû bien se rendre à l’évidence lorsqu’il s’approcha d’elle, et déposa un baiser chaste sur sa joue. D’une voix normale, mais qui paraissait pourtant presque sensuelle aux oreilles de la vampire, il lui glissa à l’oreille :

-Je passe te voir ce soir.

Elle tressaillit vivement lorsqu’elle sentit ses lèvres si proches de son cou. Il avait fait exprès. En croisant son regard railleur et son sourire espiègle, elle en eut vite la réponse. Elle fulminait complétement une fois la porte refermée sur lui et le concierge. Non mais quel … quel … quel ! Arg ! Il n’y avait pas de mot pour le décrire en cet instant. Comment osait-il revenir comme ça, dans sa vie, l’air de rien, tout sourire ? Non mais quel toupet ! Quel culot ! Elle n’y croyait pas ! Franchement, pour qui se prenait-il ? Dieu peut-être ? Oui sans doute. En tout cas, elle comptait bien le faire redescendre sur Terre. Pff.
En regardant l’heure qu’affichait son portable, elle redescendit elle aussi sur Terre. Et fila aussi vite qu’une ombre vers la sortie de l’immeuble, l’esprit tourné vers un certain blond qui venait de resurgir dans sa vie …

**
*

De retour chez elle, elle put enfin soupirer et se détendre. Elle avait passé tout le reste de la journée chez ses cousins et sa cousine Kendra, en train de parler des dernières formalités qu’imosaient les funérailles de sa tante. Ils avaient parlés du bon vieux temps, en famille, dans une atmosphère conviviale. Normalement, Kei aurait dû profiter de cet instant rarissime qui ne lui était pas souvent accordé. Toutefois, son esprit était uniquement tourné vers Ashray. Il la hantait continuellement dorénavant. Tous ses efforts pour l’oublier étaient réduits à néant. Elle comptait bien lui faire regretter. D’autant plus que des milliers de questions se dressaient maintenant. Pourquoi était-il ici ? Comment savait-il qu’elle logeait ici, en Angleterre ? Avait-il appris à contrôler son côté lycan ? Ce genre de chose.

Après un quart d’heure de mal de tête causé par ses innombrables questions sans réponses, la vampire abandonna et sortit dans le couloir. Toujours habillé comme le matin, la même coiffure, elle toqua. Elle n’allait pas lui faire le plaisir de s’habiller spécialement pour lui. Non mais cela aurait été le comble ! Les bras croisés, fulminant intérieurement, elle attendit qu’il daigne lui ouvrir la porte. Lorsqu’il le fit, elle passa outre son expression. Elle le dévisagea sérieusement, avec un regard noir.

-Je peux savoir ce que tu fous ici ? Et ne me dit pas que c’est un hasard. Je veux savoir comment tu m’as retrouvé et surtout pourquoi.

Bon, les choses étaient claires. Elle ne comptait pas lui faciliter les choses, c’était sûr. En s’imposant de cette manière, et en lui posant ces questions-là, elle lui faisait comprendre qu’elle ne comptait nullement se plier à ses exigences. Que c’était elle qui décidait, et pas le contraire.
Elle plaça ses mains sur ses hanches, impatiente.

-Je dois demander une invitation spéciale du maître des lieux, ou ce dernier va enfin se décider à me laisser entrer ? Lui fit-elle remarquer sur un ton sarcastique.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Ven 19 Oct - 9:51

Décalage horaire. Mais quel horrible mot. Cinq heures de différence avec Londres. Bon, l’horloge affichait 17h40. Il était donc 12h40 aux Etats-Unis. C’est l’heure de la bouffe. Commander des pizzas lui rappela le bon vieux temps où il vivait en France et n’avait plus un rond. L’appartement était encore assez vide. Il y avait le nécessaire mais pour Ashray c’était encore bien vide. Assis à table, un morceau de pizza en main, l’IPhone dans l’autre, il faisait la liste de tout ce qu’il devait acheter. Il pensait à Keira et à ce qu’il allait faire quand il allait passer chez elle ce soir. Il comptait acheter des fleurs et peut-être des chocolats. Il réfléchissait à ce qu’il allait lui dire lorsqu’il entendit quelqu’un frapper à la porte.

Il se leva et ouvrit. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il découvrit Keira devant sa porte. Il afficha un large sourire mais elle semblait plutôt furieuse. Il s’appuya contre l’intérieur de la porte et la fixa.


-Je peux savoir ce que tu fous ici ? Et ne me dit pas que c’est un hasard. Je veux savoir comment tu m’as retrouvé et surtout pourquoi.


Elle marqua une pause un instant et il détailla sa tenue. Hum, il la préférait vraiment lorsqu’ils étaient aux Etats-Unis. Là elle ressemblait à une prof. Et même à 23 ans, Ashray n’aimait pas les profs.


-Je dois demander une invitation spéciale du maître des lieux, ou ce dernier va enfin se décider à me laisser entrer ?


Il lui sourit avant de lui répondre doucement :


« Oh, je suis venu lancer un élevage de lamas et vendre leur laine pour faire des pulls. C’est tellement évident. »


Il afficha un grand sourire avant de lui dire :


« Bah à question débile réponse débile. »


Il se rapprocha d’elle et l’enlaça tendrement avant de l’attirer contre lui. Sentant qu’elle bougeait, il se servit de sa force de lycan et resserra son étreinte autour d’elle. Le jeune lycan fit ensuite ce qui lui avait tant manqué pendant ces trois mois, il embrassa sa belle vampire. Il l’embrassa sauvagement, passionnément comme si c’était la dernière fois de sa vie. Ca lui avait tant manqué de ne pas pouvoir la toucher et l’embrasser. Il se recula au bout d’un moment et la lâcha. S’écartant de la porte, il l’invita à entrer d’un geste de la main :


« Et bien vas-y, entre, ma porte t’es grande ouverte. »


Il aurait préféré que ce soit elle qui dise ça. D’un autre côté, il aurait directement vu une allusion perverse ( :face : ) mais vu son regard, elle ne semblait pas avoir apprécié son retour et encore moins son geste. Mais bon, il se rattrapera au pire si elle ne souhaitait pas d’un homme trop entreprenant dans les pattes, il se retiendra. D’un autre côté, Keira ne s’était jamais plaint de son côté fonceur. Mais ça, c’était avant.

Il l’observa. Il avait bien envie de le retirer son chignon. Ses beaux cheveux bruns ne devraient pas être emprisonnés de la sorte. Et puis, quelle idée de coincer une vampire sexy dans un tailleur de grand-mère. Ashray n’avait jamais réellement suivit la mode des femmes mais là, il était persuadé que ce n’était pas trop trop conseillé. Ce moment aurait quand même rendu vachement mieux sans cet affreux tailleur. Les petites robes rouges lui allaient un millier de fois mieux. Bon bah, il ne lui restait plus qu’à se débarrasser de ces tailleurs immondes.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Ven 19 Oct - 10:32

Elle avait presque oublié à quel point il était beau. Keira aurait voulu se gifler rien que pour avoir osé penser tel quel. Elle était censée l’oublier, et non idolâtrer son corps, ni admirer son visage, ni rien d’autre d’ailleurs. Non, elle devait rester objective. Calme, posée, zen. Ce dont elle réussit à faire, à 80% environ. L’impassibilité se peignait sur ses traits, et le calme plat d’une couche de glace recouvrait son regard. Ainsi donc, rien ne la trahissait. Jusqu’à ce que le blond lui offrit un sourire, qui la déstabilisa rien qu’en l’apercevant, et lui sorte :

-Oh, je suis venu lancer un élevage de lamas et vendre leur laine pour faire des pulls. C’est tellement évident.

Elle se retenait à grande peine pour pas soupirer et de prendre sa tête entre ses mains d’un air accablé. Décidément, il ne changerait jamais. Quand il lui donnait pas envie de lui sauter dessus, elle avait envie de l’étrangler. Normal. Sauf que ces temps-ci, il valait mieux qu’elle ait des envies de meurtre à son égard que d’autre chose. Ce qui risquait de s’avérer plus ardu à maîtriser.
Son sourire s’élargit alors qu’il enchaînait :

-Bah à question débile réponse débile.

Parle pour toi, pensa-t-elle automatiquement. Alors qu’elle allait soupirer d’agacement, en croisant les bras, il l’en empêcha en lui opposant une étreinte soudaine. D’abord surprise par ce geste, elle reprit rapidement conscience de la situation et tenta de le repousser. Non non non ce n’était pas bon du tout ça. Cela ne faisait pas partie du plan. Mais malgré ses efforts, le jeune Snyder la maintenait fermement. Et elle distinguait sans peine sa nouvelle force à l’œuvre. Du moment qu’il lui tordrait rien, ça allait. Quoi que, leur position la mettait extrêmement mal à l’aise. Mais ce qui s’ensuivit fit pire que tout. Il l’embrassa. Et avec ferveur qui plus est. C’était comme être emportée par un ouragan, elle n’avait ni la force ni l’envie de l’arrêter. Néanmoins, encore prise au dépourvu par ce geste, la vampire ne répondit pas à son baiser, se contentant d’être emportée dans cette vague déferlante de passion brûlante. Ses lèvres lui avaient tant manqué, sa façon d’embrasser lui avait paru si loin … Et maintenant, c’était comme si elle ne les avait jamais quittées. Au bout d’un moment, Ashray la lâcha, s’écartant afin de libérer un passage, il lui désigna ce dernier d’un mouvement explicite.

-Et bien vas-y, entre, ma porte t’es grande ouverte.

Alors qu’il la détaillait avec attention, Keira entra dans l’appartement d’un pas impatient. Mais sa démarche lente, ses poings serrés, son visage fermé, tout indiquait qu’elle contrôlait des émotions. Et vu le concept de la scène de leur rencontre, il n’était pas étonnant que ces dernières n’étaient autre que colère et indignation. Elle ne prêta guère attention à la déco simpliste de l’appartement, accordant toute son attention sur l’homme qui lui faisait face. Ou plutôt, au lycan qui se dressait devant elle. Son lycan ex petit ami qui plus est. Magnifique. Elle avait une vie tellement passionnante aussi … Elle pouvait désormais discerner sa nature surnaturelle grâce à son odeur. Celle-ci avait changée lors de sa transformation, se muant avec une odeur plus … spéciale. La plupart du temps, Kei s’amusait à la comparé à « une odeur de chien mouillé ». Ce n’était pas fort plaisant à comparer, mais il n’y avait pas grand mot pour qualifier ce genre d’odeur.

-Cela ne répond pas à ma question, lui fit-elle remarquer aussi froidement que son regard.

Ouais, ça commençait trop bien.
Elle croisa les bras en faisant mine d’inspecter son appartement.

-Tu n’as pas appris depuis le temps que ce n’est pas très galant d’embrasser une femme sans demander son avis ? D’autant plus si elle n’est pas d’accord.

Oui, ça, c’était plus pour lancer la conversation. Et qu’elle avait envie de cracher un peu son venin, il fallait avouer.
Sans gêne, elle s’enfonça dans un fauteuil, et le regarda avec attention, aussi sérieuse que possible. Les gens auraient pu penser qu’elle était en train d’analyser une proie, comme une prédatrice, vu la façon dont elle regardait son ex. Mais elle ne faisait que détailler l’ennemi.

-Bref, tu n’es toujours pas enclin à me donner une raison à ta présence ici ?

Elle se sentit obligée d’ajouter :

-J’espère que ce n’est pas trop demander de ta part de me donner une réponse sérieuse, s’il te plaît.

Se rappelant de ses réponses présentes, elle soupira lassement, avant d'enchaîner un :

-Et arrête de répéter que c'est évident, cela ne l'est pas pour moi, vu que depuis le temps, je n'ai jamais compris tes réactions.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Ven 19 Oct - 11:04

Keira entra dans l’appartement, furieuse. Ashray ricana. Il y avait vraiment pire dans la vie. Elle le fixa avant de lui faire remarquer que ça ne répondait pas à sa question. La vampire croisa les bras et jeta un regard autour d’elle. Qu’est-ce qu’elle cherchait à analyser ? Il n’avait encore rien acheté du tout.


-Tu n’as pas appris depuis le temps que ce n’est pas très galant d’embrasser une femme sans demander son avis ? D’autant plus si elle n’est pas d’accord.


Il avait bien envie de lui répliquer que la toute première fois, il ne lui avait pas demandé son autorisation et pourtant, ça avait fonctionné. Elle avait même apprécié.


-Bref, tu n’es toujours pas enclin à me donner une raison à ta présence ici ? J’espère que ce n’est pas trop demander de ta part de me donner une réponse sérieuse, s’il te plaît. Et arrête de répéter que c'est évident, cela ne l'est pas pour moi, vu que depuis le temps, je n'ai jamais compris tes réactions.


Elle n’avait toujours pas compris ? Son chignon devait lui compresser le cerveau, il y avait pas d’autre raison possible. Son ex parcoure la moitié du globe pour la trouver, emménage à côté d’elle, l’embrasse et elle se demande encore ce qu’il voulait. Il la regarda avec un sourire amusé, assise dans un fauteuil. Ah, elle faisait déjà comme chez elle ? Eh bien, ça allait être plus rapide que prévu. Il mourrait d’envie de lui répondre encore ironiquement mais bon, elle voulait une réponse claire alors autant y aller. Ashray s’approcha d’elle, s’accroupit près du fauteuil et lui sourit. Il prit sa main qu’il baisa une fois avant de lui dire :


« He bien mademoiselle Jones, je suis venu présenter mes excuses pour mon comportement et essayer de reconquérir votre cœur par la même occasion. »


Il embrassa à nouveau ses doigts avant de la regarder en face avec un petit sourire. Pourquoi l’avait-il vouvoyer ? Aucune idée. Sans doute puisqu’elle avait fait la remarque sur le fait qu’il n’aurait pas dû l’embrasser, mettant ainsi plus de distance entre eux que ce qu’il ne souhaiterait. Ashray avait déclaré ses intentions directement. Inutile d’y aller par quatre chemins. Keira voulait une réponse et elle ne l’aurait pas lâché. Et puis, elle aurait fini par comprendre.

Ashray ne s’attendait pas à ce qu’elle lui tombe dans les bras. Loin de là. Elle avait l’air assez furieuse et cette tenue stricte rajoutait à ce qui se lisait dans ses yeux. Il en conclut donc que s’il finissait cette discussion sans grosse trace rouge en forme de main sur la joue ou avec plié en deux, souffrant le martyr à cause d’un coup de pied trop bien placé, ça serait un bon début. Ce serait sous-estimer Keira de penser qu’il puisse refaire apparition dans sa vie et la charmer après quelques minutes.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Ven 19 Oct - 11:22

Ashray la dévisageait désormais avec un sourire témoignant de son amusement. Keira finit par se demander ce qu’il pouvait trouver amusant. Mais de suite, ce dernier rompit les derniers mètres qui les séparaient avant de s’accroupir en face d’elle, le sourire aux lèvres. Il lui prit délicatement la main, qu’il baisa une fois avant de prendre la parole.

-He bien mademoiselle Jones, je suis venu présenter mes excuses pour mon comportement et essayer de reconquérir votre cœur par la même occasion, lui annonça-t-il d’une voix qu’il désirait sans doute charmeuse.

L’effet fut réussi. Elle en resta bouche bée par tant d’audace, et de je-m’en-foutisme. Tranquille lui. Il revenait la voir, normal, après plusieurs mois de silence, l’air de rien, comme si rien ne s’était passé, en insinuant son souhait de la reconquérir. Et bah, il avait du boulot. La partie ne risquait pas d’être facile, loin de là. En plus il voulait la faire flancher en jouant avec ses nerfs, conscient pertinemment de l’effet qu’il lui faisait. Quel sadisme, dirons-nous. En tout cas, Keira était bien décidée à lui imposer ses limites, et à rester stoïque à toute forme d’échange, physique ou autre. Elle allait parler lorsque ses paroles se noyèrent subitement, à cause des lèvres douces qui embrassaient ses doigts. Le jeune Snyder releva la tête en la regardant dans les yeux, avec un petit sourire, l’air angélique. Oh mon dieu, c’était une vrai bombe à retardement ce mec-là. Il fallait le tenir à distance, sinon jamais Kei n’aurait pas la force de résister. Elle sous-estimait l’attirance qu’elle éprouvait pour lui, et ses sentiments toujours d’actualité d’ailleurs …
Prenant douloureusement conscience de la situation, elle reprit possession de sa main d’un geste vif.

-Si tu penses qu’il suffit de jouer ton beau parleur pour que je te tombe dans les bras, c’est que tu ne me connais pas.

Voilà, ça c’était fait.
Elle croisa les bras, en s’adossant contre le dossier.

-Il ne faut jamais surestimer ses capacités Ashray, le prévint-elle avec un sourire en coin, qui aurait presque paru sournois. Comme le dit le dicton « A force de jouer avec le feu on finit par se brûler », je ne voudrais pas te cramer. Ce serait dommage un tel gâchis.

Bon, cessons les plaisanteries. Son masque d’espièglerie et de sarcasme tomba, imposant un autre, indéchiffrable habituel. Elle le regarda dans les yeux, d’un regard hypnotisant, comme si elle tentait de déceler les moindres teintes de ses yeux, l’inspectant entièrement.

-Je ne pensais pas que tu reviendrais.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Sam 20 Oct - 1:48

Keira retira sa main furieusement avant de lui dire :


-Si tu penses qu’il suffit de jouer ton beau parleur pour que je te tombe dans les bras, c’est que tu ne me connais pas.


De toute façon, ça n’aurait été pas intéressant si elle serait tombée dans ses bras en trente secondes. Elle croisa les bras et se renfonça dans le siège.


-Il ne faut jamais surestimer ses capacités Ashray. Comme le dit le dicton « A force de jouer avec le feu on finit par se brûler », je ne voudrais pas te cramer. Ce serait dommage un tel gâchis.


Ashray apprécia à sa juste valeur le petit sourire en coin qu’elle afficha. Pour lui le feu ce n’était pas forcément le danger. Pour lui, c’était la passion. De toute façon c’était toujours ce qui les avait le mieux décrit. Oui, Ashray voyait vraiment ce qu’il voulait où il le voulait. L’air de Keira se ferma et elle le fixa.


-Je ne pensais pas que tu reviendrais.


Il l’avait déçu. Ca, il s’en rendait bien compte. Mais il devait absolument se rattraper et c’est ce qu’il comptait faire le plus vite possible et au mieux. Il se releva et la prit par la main pour qu’elle se lève. Il avait quelque chose d’important à lui dire et il n’avait pas envie de lui dire accroupit près du fauteuil. D’un geste tendre, il lui caressa le visage. Tous ces gestes amoureux lui avaient énormément manqué. Il ne s’attendait à pas ce qu’elle le lui rende mais il aurait tellement aimé.


« Je comprends que je t’ai énormément déçu et que tu m’en veux. Mais je t’aime suffisamment fort pour tout recommencer. Que ça me prenne un mois ou un an, je ferais tout pour reconquérir ton cœur. J’ai fait beaucoup d’erreurs mais jamais au grand jamais je ne recommencerais. »


Il referma à nouveau ses bras doucement autour d’elle et fixa ses beaux yeux. Il l’aimait sa belle petite vampire. C’était pour ça qu’il était revenu et il était déterminé. Une erreur ça se répare et là, il était prêt à tout pour y arriver. Il pouvait lui apporter beaucoup de choses, il en était certain. Tout s’était calmé dans son esprit et dans son corps. Il était prêt à tout. A tout pour recommencer avec elle.


« Je t’aime » lui souffla-t-il.


Il rapprocha son visage du sien et l’embrassa aussi tendrement que possible. Elle lui avait tellement manqué. Il était impatient, très impatient. Son but était récupérer son cœur et il y arriverait quoi qu’il arrive. Même s’il devait changer pour elle, il le fera. D’un autre côté, il était déjà parfait, donc ça ne sera pas très long ou très difficile.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Sam 20 Oct - 6:24

Ashray se remit debout en prenant la main de Keira, l’entraînant à sa suite. Il lui caressa tendrement le visage, et elle tressaillit, incapable de le repousser. Son regard attendri la captivant totalement, l’emprisonnant. C’était impossible pour elle de résister lorsqu’il était comme ça, doux, attentionné, c’était trop dur. Mais il le fallait bien. C’est pourquoi elle ne le repoussa pas, mais ne répondit pas à son geste.

-Je comprends que je t’ai énormément déçu et que tu m’en veux. Mais je t’aime suffisamment fort pour tout recommencer. Que ça me prenne un mois ou un an, je ferais tout pour reconquérir ton cœur. J’ai fait beaucoup d’erreurs mais jamais au grand jamais je ne recommencerais.

Ses paroles la touchèrent malgré elle. Il savait vraiment s’y prendre avec elle, même s’il ne le faisait pas exprès. Il réussissait à la toucher malgré ses défenses. Il trouvait toujours une faille, involontairement, et l’exploitait en conséquence. Si bien qu’elle se sentait démunie face à lui, impossible de résister. Impossible de repousser le fruit interdit. Mais il le fallait …

Elle fut prise au dépourvu lorsqu’il l’enferma de ses bras, la collant volontairement contre lui, l’empêchant de bouger. Son corps ne lui répondait plus, tandis que son regard était emprisonné dans le sien. En plus de cela, il la regardait. Elle avait l’impression qu’il lisait carrément en elle. La jeune femme se noyait dans l’océan de ses yeux.

-Je t’aime, lui dit-il, sincère.

Sur ces paroles prononcées d’une voix douce, il l’embrassa tendrement, provoquant des vagues de plaisir dans tout le corps de la vampire. Qu’est-ce que cela lui avait manqué. C’était tellement délicieux aussi, comment résister à ça ? Impossible, tout simplement. Elle se laissa faire, profitant même du baiser savoureux. Néanmoins, sa conscience lui cria de se ressaisir. Et c’est ce qu’elle fit. Elle le repoussa soudainement, les mains sur son torse. Elle murmura un « Non » catégorique et se mit à arpenter la pièce. Non cela n’allait pas du tout. Si elle se laissait ainsi par ses émotions, elle allait craquer. Et il ne fallait pas. Non, elle devait résister, au prix d’énormes efforts. Là, en ce moment, il fallait qu’elle le décourage, le démotive, le convaincre de laisser tomber. Cela irait mieux pour eux deux. C’est pourquoi, la brune s’apprêta à faire quelque chose qui était horriblement difficile à faire.
Profitant d’être dos à lui, elle s’arma d’un courage sans faille, d’un visage impassible, et d’un regard froid. Elle se tourna vers lui, et prit la parole.

-Tu te trompes, pour ma part, je n’ai plus aucun sentiment pour toi, balança-t-elle d’une voix glaciale. Tu devrais abandonner.

Elle se giflait mentalement pour pouvoir ainsi mentir avec tant de perfection, alors que son cœur pesait lourd dans sa poitrine. C’était aussi dur pour elle de l’avouer que de l’entendre pour le jeune Snyder. Elle s’approcha de la porte d’entrée, l’ouvrit, et lui lança avant de sortir :

-J’ai du travail à faire, si tu veux encore parler, passe chez moi à dix-neuf heures, comme tu le voulais au départ. Mais à tes risques et périls.

Sur ces mots, elle sortit de l’appartement en fermant la porte derrière elle.


_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Sam 20 Oct - 7:56

Alors qu’il savourait ce doux baiser, elle se recula. Un « non » ferme plus tard, elle arpentait la pièce. Elle semblait toujours aussi furieuse. Elle devait le détester. Mais, il fallait avouer, qu’après ce qui c’était passé, c’était très compréhensible. Avant de venir ici, Ashray avait imaginé tous les cas de figures, et, celui-ci, était dans sa liste. Croire qu’il allait se la faire le soir même ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Enfin si, une fois. Mais bon, chacun a ses espoirs. Là, ce qui se passait maintenant était encore dans la catégorie « Tranquille - ». Lorsqu’il vit son regard, il se dit qu’il allait vite passer à la catégorie « Embrouilles ».


-Tu te trompes, pour ma part, je n’ai plus aucun sentiment pour toi. Tu devrais abandonner.


La première partie de la phrase était convaincante. La deuxième, un peu moins. Lui conseiller d’abandonner alors qu’il n’avait encore rien tenté de sérieux laissait entrevoir qu’elle voulait simplement ne plus l’avoir dans les pattes. Et le « je n’ai plus aucun sentiments pour toi » était juste l’excuse.
Elle passa à côté de lui et se dirigea vers la porte avant de lui lancer :


-J’ai du travail à faire, si tu veux encore parler, passe chez moi à dix-neuf heures, comme tu le voulais au départ. Mais à tes risques et périls.


Sur ces mots, elle sortit en claquant la porte. A ses risques et périls ? Mais ça voulait dire quoi ça ? Est-ce qu’elle lui préparait un sale coup, était-ce un réel avertissement ou était-ce un sous-entendu qu’il ne saisissait pas. Quoi qu’il en soit, il serait chez elle à dix-neuf heures. Après avoir achevé sa pizza, il prit une bonne douche brûlante et s’habilla correctement. Chemise blanche, cravate en soie noire et pantalon noir. La classe. Il hésitait à se ramener les deux mains dans les poches. Keira n’était pas du genre à exiger un présent s’il venait la voir mais ça faisait toujours bien. D’un autre côté, il lui avait déjà offert un collier à plus de cinquante mille dollars. C’était à peu près cinquante fois plus en une fois que ce qu’offrait un homme normal à sa femme en une vie. Au pire, il se rattrapera la prochaine fois. Là, il était un peu coincé par le temps.

Il sortit de chez lui et frappa à la porte de Keira, attendant qu’elle ouvre. Il ne cessait de se demander ce qu’elle lui avait préparé. Son avertissement résonnait encore dans son esprit. Et de toute façon, à part une armée de vampires prêts à le découper en petits morceaux, il ne craignait pas grand-chose. Pourrait-elle lui en vouloir au point de souhaiter ça mort ? Il déglutit. Oui, c’était possible. Qu’est-ce qui était le plus embêtant ? Une armée de vampires ou Keira qui le déteste au point de vouloir sa mort ? Sans aucun doute Keira. Ca ne ferait que compliquer la tâche si elle commençait à lui balancer des haches à la gueule.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Sam 20 Oct - 9:39

Il restait à peine une heure avant que l’horloge sonne dix-neuf heures. Et vu que Kei était quasi certaine qu’il n’allait pas venir, après ce qu’elle lui avait sortis, elle prit tout son temps. Elle alla prendre une douche chaude, qui la détendit. Rien n’était meilleur pour se détendre qu’une bonne douche. En sortant, elle ne se prit pas la tête et se rendit dans sa chambre. Elle se vêtit d’un jogging gris cabaneli et d’un débardeur blanc qui se croisait dans le dos. Elle enleva le chignon qu’elle s’était fait, préférant adopter une coiffure plus basique : une queue de cheval. Le truc en général pour traîner à la maison, pour ne rien faire. La jeune femme alla dans la cuisine, et commença à préparer à manger. Elle avait tout d’une fille banale, dans un appartement normal, qui aurait pu croire que c’était une vampire riche qui avait vêtu des robes merveilleuses ? Personne, tout simplement. D’ailleurs, un peu de normalité dans sa vie n’était pas dérangeant, au contraire.
Durant les minutes qui suivirent, elle alluma même la musique, et une chanson de métal résonna dans l’appartement. Emballée par le rythme, elle se mit même à danser un peu tout en faisant la cuisine. Normal quoi. Alors que les pâtes cuisaient à feu doux, elle peina à entendre la sonnerie de son appartement. Hum, c’était le concierge ? Roh elle avait baissé le volume cette fois-ci.
La brune trottina jusqu’à la porte d’entrée, et l’ouvrit à la volée.

-Mais j’ai baissé le volume cette fois … Oups, salut.

Effectivement, elle avait une gaffe. Elle se retrouvait pas face au concierge, ni aux voisins en colère. Mais à son ex lycan, Ashray. Oooh. Elle qui aurait cru qu’il ne viendrait pas … Bon, d’un côté, ce n’était pas trop grave. Cela ne changeait pas grand-chose. Hormis qu’elle aurait évité de mettre la musique, qu’elle n’aurait pas légèrement transpirée, et qu’elle aurait mis autre chose que des chaussettes aux pieds. Mais bon, on allait faire avec.

Elle éteignit la musique avec la télécomande, avant de ramener une mèche rebelle derrière son oreille, avant de l’inviter à entrer d’un geste :

-Je ne pensais pas que tu viendrais, mais bon entre.

Elle le laissa entrer, et lui laisser quartier libre pour s’installer à son aise et de fermer la porte. En chemin pour aller à la cuisine, adjacente au salon/salle à manger, elle lui lança par-dessus son épaule :

-Je t’en prie, installe-toi !

Elle vérifia que les pâtes avaient bien cuits, avant de couper le feu, de les mettre dans une passoire et de les foutre dans un plat. Elle le mit au micro-onde, histoire de ne pas les manger froides.

Son appartement n’était pas des plus sohphistiqué, il n’y avait pas de meuble de luxe ou quoi. Mais l’ensemble était assez moderne et chaleureux. Durant son séjour, elle avait fait en sorte de se mettre à l’aise. Elle avait disposé des photos d’elle et de ses amis sur le séjour, installé contre le mur au fond du salon. Il y en avait plusieurs, représentant Lily et elle qui riaient, Donovan Shane et elle dans une accolade, une autre illustrant un câlin collectif, et encore d’autres qui lui rappelaient des moments inoubliables de sa vie. Néanmoins, rien ne traînait par terre. C’était presque impeccable. En revenant dans le salon, elle portait un plateau où était disposé deux verres. Elle le posa sur la table basse, et lui demanda d’une voix neutre :

-Je t’offre à boire ?

Prenant son hochement de tête comme une réponse affirmative, elle fila de nouveau dans la cuisine, en apportant cette fois-ci une bouteille de vin, et … étonnamment, une pochette de sang. Tranquille, la vampire servit Ashray et elle. Pour son verre, elle ajouta le sang. Elle s’assit sur le canapé à côté de lui, et, en croisant le regard de son camarade, elle haussa les épaules.

-Le vin mêlé au sang, c’est un dé-li-ce, je t’assure, lui dit-elle.

Sur ces mots, elle apporta la boisson à ses lèvres et but quelques gorgées. Une fois rassasiée, elle reposa le verre sur la table. Elle s’adossa contre le dossier du fauteuil.

-Bon, de quoi veux-tu parler ?

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Sam 20 Oct - 13:09

-Mais j’ai baissé le volume cette fois … Oups, salut. Je ne pensais pas que tu viendrais, mais bon entre.

Ashray ne s’attendait pas du tout à la voir vêtue … de cette façon. Un jogging, une queue de cheval et un débardeur blanc. En fait, il ne s’attendait pas à ce qu’elle ne s’attende pas à le voir. Les embrouilles commençaient alors qu’il n’avait pas mis un pied dans l’appartement. Il entra tranquillement en jetant un œil autour de lui. Elle l’invita à s’installer avant de se rendre vers la cuisine. Ashray se posa dans un fauteuil et observa le salon. C’était pas mal du tout et il y avait plusieurs photos de personnes qu’il ne connaissait pas. Sans doute des amis vampires à elle. La vampire revint avec un plateau qui contenait deux verres qu’elle posa sur la table basse en proposant :


-Je t’offre à boire ?


Il hocha la tête. Il n’était pas encore arrivé le jour où Ashray refusera un verre d’alcool. C’était du vin. Ce n’était pas une qualité exceptionnelle mais bon, ce n’était pas mauvais non plus. Elle ajouta du sang à son verre et Ashray ne put retenir une grimace.


-Le vin mêlé au sang, c’est un dé-li-ce, je t’assure.


Oh mais il la croyait tout à fait. Il ne ferait juste pas ce mélange pour lui. Néanmoins, Ashray eut un pincement au cœur. La dernière fois qu’il l’avait entendu parler de sang délicieux, elle parlait du sien.


-Bon, de quoi veux-tu parler ?


Ashray ne répondit pas tout de suite et la regarda comme s’il s’agissait d’une étrangère. Où était passée sa belle petite vampire aux yeux gris adorables, au magnifique sourire et au corps parfait ? Il ne s’attendait pas à la trouver dans une robe de soirée, mais, il aurait quand même préférée qu’elle ne soit pas vêtue comme un sac. Et puis, c’était elle qui l’avait invitée à la base. Ce qu’il voulait lui dire lorsqu’il avait dit qu’il passerait la voir, il lui avait dit tout à l’heure chez lui.


« Je t’ai déjà dit ce que je voulais te dire. Mais s’il le faut je le répète. Je t’aime et je suis prêt à tout recommencer. »


Ce n’était pas parce qu’elle ressemblait à une clocharde qu’il ne l’aimait plus ou qu’il l’aimait moins. Il allait juste faire en sorte de virer de son armoire tous les joggings et autres trucs qui ne lui allaient pas du tout.

Soudain, on frappa à la porte et Keira se leva. Ashray fronça les sourcils. Elle attendait quelqu’un ? Mais c’était quoi encore que cette embrouille ? Le lycan avait un mauvais pressentiment, un très mauvais pressentiment. Il posa son verre de vin sur la table, à moitié consommé et jeta un coup d’œil derrière son épaule pour voir qui est-ce qui venait les déranger. Ashray avait un mauvais et même très très mauvais pressentiment.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Sam 20 Oct - 22:42

Ashray ne lui répondit pas, trop occupé à l’observer d’un air éberlué. Bah quoi ? Qu’est-ce qu’il avait ? Ah, cela avait peut-être un rapport avec son comportement. Du moment qu’il ne la cherche pas et ne tente pas de l’embrasser, tout irait bien. Et elle ne s’énerverait pas. Dans le cas contraire, bah, là il sera servi. En voyant que son regard la détaillait entièrement, elle baissa les yeux sur sa tenue. Ah oui c’est vrai. Il ne devait pas avoir l’habitude de la voir fringuer ainsi. Mais bon, elle n’allait pas s’habiller en robe sexy pour traîner chez elle. Il s’attendait peut-être à ce qu’elle se vêtit rien que pour lui ? Il ne fallait pas rêver. Il allait la voir souvent dans ce genre d’accoutrement.

-Je t’ai déjà dit ce que je voulais te dire. Mais s’il le faut je le répète. Je t’aime et je suis prêt à tout recommencer.

Elle soupira : Oui elle s’attendait à ça. Mais bon, était-ce stupide d’avoir espéré une conversation sérieuse avec lui ? Apparemment ouais.

Quelqu’un toqua à la porte. Keira fronça les sourcils, elle n’attendait personne. Elle se leva, prête à accueillir le visiteur en conséquence. Bah oui, comme ça sa allait empêcher son ex de sauter sur elle. Ou bien que la conversation se penche sur un sujet sensible. Avant d’aller lui ouvrir, elle lui lança en chemin :

-Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis douté que tu dirais ça. Je ne te souhaite pas bon courage, car ça ne ferait que te motiver encore plus.

Elle lâcha un soupir, avant d’aller ouvrir. Elle tomba nez à nez avec Shane. Ouiiii son ami vampire, en fuite comme elle et les autres, l’un de ceux qu’elle considérait comme un frère. Il était grand, au moins une tête de plus qu’elle, et baraqué. Il faisait beaucoup de sport quand il était encore humain. Ses cheveux noirs de jais étaient en bataille, ses yeux bleus pétillaient de malice. Sa peau blafarde ne laissait voir aucun défaut. Comme à tous les vampires, bien évidemment. Il avait tenu à l'accompagner en Angleterre, sans tenir compte des protestations des autres. Même si Kei lui avait lancé une remarque sarcastique,elle avait été touchée qu'il veuille l'accompagner.
Il affichait un sourire provocateur, car sans aucun doute, il avait écouté leur conversation. Celui-là il était irrécupérable.

Une pensée la traversa. Cela allait être un merveilleux moyen pour décourager Ashray à la séduire : En ayant un autre mec ! Et vu qu’il ne fallait pas que le dit mec se fasse des idées, Shane était le concurrent idéal. Eternel bourreau des cœurs de ces dames, il n’allait pas louper une occasion. Surtout si c’était pour la taquiner pour siècle. Et qu’en plus elle lui serait redevable.

La vampire sortit son portable et pianota sur l’écran tactile pour inscrire le message : « Fais-toi passer pour mon mec juste ce soir. Pitié », et lui tendit en même temps qu’elle s’exclamait, feignant un air surpris à merveille :

-Shane ! Mais qu’est-ce que tu fais-là ?

Il afficha un sourire victorieux en lisant le message. Elle s’était douté qu’il allait avoir ce genre de réaction. Il écrivit le message pendant qu’il lui répondait :

-Bah quoi, je n’ai pas le droit de rendre visite à ma copine le soir ? Il lui lança un clin d’œil. Tu devrais avoir l’habitude.

Il lui tendit le portable, où le message « Tu vas le regretter :D » était inscrit. Elle lui adressa un sourire crispé, avant de le laisser entrer. A peine entré dans la pièce, Shane passa un bras possessif autour de sa taille tout en s’avançant vers le lycan au milieu de la pièce. Il lui tendit sa main, avec un sourire assuré :

-Salut, je suis Shane, le petit ami de Keira, et toi ?

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Dim 21 Oct - 4:16

-Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis douté que tu dirais ça. Je ne te souhaite pas bon courage, car ça ne ferait que te motiver encore plus.


Ah, elle voulait vraiment se débarrasser de lui ? Elle changera bien vite d’avis. Il suffira de lui rappeler qui il était. Elle se leva et il l’entendit s’exclamer d’un ton joyeux :

-Shane ! Mais qu’est-ce que tu fais-là ?
-Bah quoi, je n’ai pas le droit de rendre visite à ma copine le soir ? Tu devrais avoir l’habitude.


Après avoir entendu ça, Ashray se mit à prier n’importe quel Dieu de le renvoyer dans le passé pour que lorsqu’il entra chez Keira, il se serait fait accueillir par une armée de vampires. C’était moins chiant. Le couple entra dans la pièce et Ashray jeta un œil à son remplaçant. Grand mais Ashray l’était plus, avec des cheveux noirs pas coiffés, la peau blafarde, les yeux bleus et l’odeur de vampire. Ashray avait appris à se servir de son odorat pour détecter les vampires et les lycans. Et là, deux vampires et un lycan. Nan, pire encore, un vampire qui squattait le lit de sa petite vampire. La soirée promettait d’être très mouvementée. Il fit comme s’il n’avait pas vu le bras du vampire autour de la taille de Keira.


-Salut, je suis Shane, le petit ami de Keira, et toi ? demanda-t-il en lui tendant une main.


Un sombre inconnu bouffon ! Mourrait d’envie de répondre Ashray. Néanmoins il se leva, lui serra la main et se présenta :


« Ashray. Un ami à Keira. De passage à Londres je me suis dit que je viendrais dire bonjour »


Sur ces mots, il se rassit. Elle aurait pu tout simplement lui dire qu’elle s’était casée avec un connard de vampire. Et c’était quoi ce hasard de merde qui faisait débarquer l’autre mort-vivant maintenant ? C’était donc ça le coup foireux qu’elle préparait en lui disant « à tes risques et périls ». Pff. Elle aurait dû simplement lui dire. C’était compliqué ? Non. De toute façon, ce n’était pas ça qui allait l’arrêter. Si on comparait les deux, c’était vite fait. L’autre tout pâle comme s’il était en phase terminale d’il ne savait trop quelle maladie. Le seul atout qu’il aurait ce serait ses yeux bleus ou alors ses muscles. Lui, il était quand même le loup-garou grave taillé. THE chocolat Milka. Toujours à moitié wallpé. THE nudist. Et cent fois plus beau gosse. THE … beau-gosse quoi. Ca lui rappelait un peu Twilight cette histoire. Il ne restait plus qu’à faire en sorte que Keira ne fasse pas comme l’autre avec le prénom à la con et choisisse le vampire.


« Vous vous êtes connus comment ? » Demanda Shane comme pour briser le silence.


Oh, il n’allait pas être déçu celui-là.


« Eh bien, on s’est rencontré à une réception à New-York. Le soir même on a baisé. Puis le lendemain matin aussi. La nuit suivante aussi. Et le jour d’après aussi. Et encore plusieurs fois par jour pendant près d’une semaine. En chemin à Las Vegas, elle était chaude comme la braise. Et une fois à Las Vegas, elle a dû battre des records. Moi qui me disait que les rumeurs comme quoi les vampires étaient accros au sexe était infondée, et bah Keira m’a vite prouvé le contraire. Franchement, tu dois t’éclater avec elle. C’est une pire chaudière. »


Vas-y, manges-toi ça bouffon. Bah quoi ? C’était juste la vérité. Il le regarda d’un air sombre comme s’il l’avait insulté lui. D’un autre côté, si on avait balancé ça à Ashray, ça aurait très vite dégénéré. Shane se tourna vers Keira avant de lui demander :


« Keira, tu peux me dire ce que fait un lycan dans ton salon ? Oh quoi que, je préfère pas savoir »


Ashray sauta sur l’occasion et répliqua :


« Elle est très exigeante, tu dois sans doute pas la satisfaire. Perso, je suis jamais tombé sur un mec dans son salon qui parlait comme ça. »


Oui, on appelle ça de la provocation. Et alors ?

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Dim 21 Oct - 7:06

Elle aurait tenté de faire machine arrière, rien qu’en voyant l’expression et le regard d’Ashray. Mais il fallait qu’elle tienne. C’était nécessaire.

-Ashray. Un ami à Keira. De passage à Londres je me suis dit que je viendrais dire bonjour, répondit-il d’une voix neutre, malgré son regard sombre, en acceptant la main que lui tendait Shane.

Elle sentait que les ennuis allaient venir. Elle n’allait pas être déçue. Shane paraissait mal à l’aise, et il n’avait pas l’air au courant de la nature du visiteur de son amie. S’il l’aurait découvert, ça n’allait pas être bon. Elle imaginait déjà les remontrances que lui serviraient Lily et Donovan s’ils étaient au courant. Avec Shane, au moins, elle était sûre de ne pas subir un monologue. Lui, qui ne se pliait jamais à rien, ni à personne, et bravait tous les interdits, n’était pas le mieux placé pour lui faire des reproches effectivement.

-Vous vous êtes connus comment ? Interrogea Shane, l’air de rien.

Il espérait sans doute détendre l’atmosphère de cette façon. Mais ce fut carrément le contraire. Le jeune Snyder prit rapidement conscience de la perche qui lui était tendue. Et il sut la prendre en conséquence.

_Eh bien, on s’est rencontré à une réception à New-York. Le soir même on a baisé. Puis le lendemain matin aussi. La nuit suivante aussi. Et le jour d’après aussi. Et encore plusieurs fois par jour pendant près d’une semaine. En chemin à Las Vegas, elle était chaude comme la braise. Et une fois à Las Vegas, elle a dû battre des records. Moi qui me disait que les rumeurs comme quoi les vampires étaient accros au sexe était infondée, et bah Keira m’a vite prouvé le contraire. Franchement, tu dois t’éclater avec elle. C’est une pire chaudière.

Le teint de porcelaine de Keira aurait radicalement viré au rouge si son organisme était prévu pour. Il avait osé … Il avait osé … Elle allait le tuer. C’était certain. Il avait osé dire ça à Shane ?! Comme ça, naturellement. Et si ça avait été son vrai copain hein ?! Vraiment aucune retenue celui-là ! Ce genre d’information on ne les livrait pas à n’importe qui. D’autant plus que c’était privé ces choses-là. Mais lui, apparemment, ça ne le dérangeait pas plus que ça d’étaler leur vie sexuelle à quiconque voulait l’entendre. Le pire, c’était qu’il l’avait dit à Shane. Shane quoi, il allait la bassiner avec ça pendant plusieurs jours à cause de lui. Et le pire, c’était qu’il la faisait passer pour une vulgaire obsédée, qui ne pensait qu’à ça, sans aucune retenue. Et ça, c’était dur à passer.
Une ombre passa sur le visage de son frère d’arme, qui n’appréciait pas entendre parler ainsi de Keira par le blond. Shane se tourna vers Keira avant de lui demander :

-Keira, tu peux me dire ce que fait un lycan dans ton salon ? Oh quoi que, je ne préfère pas savoir.

Ah bah voilà. Le coup de grâce, il s’en était rendu compte. Alors qu’elle s’apprêtait à s’expliquer, ignorant la deuxième partie de sa réponse, le lycan en question prit l’initiative de répondre à sa place.

-Elle est très exigeante, tu dois sans doute pas la satisfaire. Perso, je ne suis jamais tombé sur un mec dans son salon qui parlait comme ça.

Elle allait l’étrangler, c’était officiel. Elle serra les poings, furieuse. Mais elle avait tout de même un minimum de self-contrôle. La jeune femme se tourna vers son ami, l’embrassa avant de lui dire :

-Tu ferais mieux d’y aller, je te rejoindrais demain à midi.

Shane sembla hésiter, fusilla Ashray du regard, genre « tu la touches t’es mort mec » avant de sortir. Keira ferma la porte derrière lui.
Sa réaction ne se fit pas attendre.
Usant de sa rapidité éclair, elle fonça sur Ashray, le faisant tomber de tout son long sur le canapé. Elle se positionna sur lui, à califourchon plus précisément. Son poignet enserrait son cou dans une étreinte de fer, sans lui faire mal, mais suffisamment pour l’immobiliser. Elle ne lui avait pas laissé le temps de réagir, et avait réagis sans hésitation. Elle n’avait pas en sorte de lui faire mal, profitant de l’effet de surprise.

-Je t’entends encore parler de moi comme une putain obsédée, et je t’étrangle, ok ?

Oui, furieuse était le mot adéquat.
Elle le lâcha et se leva, l’air de rien. Néanmoins, une véritable tristesse s’était installée dans son regard gris orage.

-Tu devrais prendre conscience de ce que tu fais. Et comprendre que tes paroles peuvent blesser ton entourage autant que tes gestes.

Bien sûr, elle ne faisait pas référence à leur dernière rencontre …

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Dim 21 Oct - 8:54

Keira sembla hyper-furieuse. Elle se tourna vers Shane et l’embrassa. Il le détesta encore plus à ce moment-là. C’était peut-être son petit ami mais Ashray n’était vraiment pas prêt d’accepter de le voir l’embrasser.


-Tu ferais mieux d’y aller, je te rejoindrais demain à midi.


Sur ces mots, il se leva et jeta un regard noir à Ashray qui le lui rendit totalement. Keira l’accompagna à la porte avant de se tourner vers Ashray. Il vit dans son regard qu’elle était passée d’hyper-furieuse à hyper-hyper-furieuse. Elle fonça, lui sauta dessus. Avant qu’il ne s’en rende compte, elle était califourchon sur lui, les mains autour de son cou. Ouh, il avait peut-être un peu exagéré. D’un autre côté, pour éviter de s’énerver, il avait appris à voir le bon côté dans chaque situation. Là, il avait sa petite amie vampire trop sexy à califourchon sur lui. Mais il ne voulait pas trop y penser sinon il serait pris d’une certaine envie qui ne serait pas assouvie.


-Je t’entends encore parler de moi comme une putain obsédée, et je t’étrangle, ok ?


Ca le fit redescendre sur Terre ça. Elle sembla se calmer et elle se releva. Son cœur se serra lorsqu’il croisa son regard. Elle était passée d’hyper-hyper-furieuse à vraiment vraiment triste. Et encore une fois c’était de sa faute.


-Tu devrais prendre conscience de ce que tu fais. Et comprendre que tes paroles peuvent blesser ton entourage autant que tes gestes.


Il avait clairement compris la référence à leur violente dispute. Même après plusieurs mois, elle ne lui avait pas pardonné. D’un autre côté, c’était parfaitement compréhensible vu ce qu’il avait fait. Il se releva à son tour et lui dit sans oser la regarder dans les yeux :


« Je … je suis désolé. »


Ce n’était pas bien long. Mais Ashray n’était romantique ou éloquent que lorsqu’il était bourré ou déprimé. Et ce n’était ni l’un ni l’autre. Pour reconquérir Keira, il avait même décidé d’arrêter au maximum l’alcool. Ashray baissa la tête avant de se diriger vers la sortie. En chemin, il s’arrêta, fit demi-tour et s’approcha d’elle. Il déposa un baiser sur les cheveux de la belle vampire avant de lui murmurer à l’oreille :


« Je me rattraperais, je te le promets »


Ensuite, il sortit. Histoire de se changer les idées, il décida d’aller faire un tour en ville. Dans les rues remplies de vitrines, son regard fut attiré par un magasin en particulier. Il vit dans la vitrine l’objet parfait pour Keira. Il l’acheta et revint dans l’immeuble. Doucement, il posa l’ours en peluche blanc géant devant la porte de Keira. L’ours avait dans les bras deux cœurs rouges sur lesquels étaient écrits en lettre blanches « Je suis désolée » et « Je t’aime ». Il toqua à la porte avant de retourner dans son appartement.

Il s’allongea sur son lit et réfléchit à toute cette histoire. Peut-être qu’il n’aurait pas dû débarquer comme ça. Lui envoyer une lettre ou quelque chose d’autre aurait pu prévenir cette catastrophe et l’empêcher. Pourquoi est-ce qu’à chaque fois qu’il voulait faire les choses bien, tout ratait ?

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Dim 21 Oct - 9:56

Ashray se leva également. Elle s’attendait presque à ce qu’il s’énerve, mais non. Il affichait un air accablé, profondément touché par ses mots.

-Je … je suis désolé, lui souffla-t-il, sincère.

Il semblait terriblement sincère, si bien que Keira était tout simplement obligée de le croire. C’était pas possible autrement. Il baissa la tête, en se dirigeant vers la porte d’entrée. Mais finalement il stoppa net, fit demi-tour et revint à sa hauteur. Il se pencha vers elle, et lui donna un baiser au sommet du crâne. Un geste innocent, mais qui la touchait malgré tout. Malgré son air stoïque de femme indifférente, son cœur battait à folle allure.

-Je me rattraperais, je te le promets, lui promit-il au creux de l’oreille.

Elle ferma doucement les yeux, alors qu’il sortait. Il lui manquait déjà. Foutu amour à deux balles qui ne faisait que la faire souffrir.
Soudainement lasse, elle se laissa tomber sur le canapé. Comment devait-elle réagir ? Elle se plongea dans une profonde réflexion, alors que la fatigue commençait à l’emporter.

**
*

Deux heures passèrent, sans que la jeune femme ne réussisse à trouver le sommeil. Elle était partagée entre le sommeil et la conscience, entre les deux quoi. Elle réfléchissait à la situation. Il s’était excusée maintes fois auprès d’elle, se montrant tout à fait sincère dans ses propos. Et ce qu’il lui disait la retournait complétement. Rien qu’à voir comment elle peinait à le repousser, c’était indéniable. Elle était toujours amoureuse de lui. Et lui aussi, et il ne faisait que lui prouver. Alors pourquoi hésitait-elle ? C’était simple : Sa plus grande peur était d’être blessée par son entourage. C’est pour ça qu’elle se protégeait de toutes les façons possibles. A cause de cette crainte qui ne la lâchait pas, chaque jour. Elle avait horriblement souffert de leur dernière dispute, elle était toujours encrée dans sa mémoire. Même si au fil des mois, la douleur s’était atténuée. Néanmoins, elle avait peur que ça recommence encore. La vampire ne souhaitait pas revivre ce genre de vie.

On toqua à la porte. Encore un peu ensommeillé, elle prit son temps avant d’aller ouvrir. Qu’elle ne fut pas sa surprise en découvrant un gros ours en peluche blanc, portant deux cœurs rouges contre lui, où il y avait marqué : « Je suis désolé » « Je t’aime ». Oui, il ne faisait que lui prouver qu’il tenait à elle. Alors pourquoi était-elle aussi butée ? C’était incompréhensible, n’importe quelle fille tuerait pour être à sa place. Mais elle non, elle s’enquiquinait. Elle soupira, en prenant l’ours avec elle, avant de refermer la porte. Malgré tout, ce cadeau l’avait touché. Il était simple, mais super attendrissant. Il n’avait pas fait en sorte de lui taper dans l’œil. C’était simple et touchant. Exactement ce qu’il fallait.

Epuisée, elle tangua un peu jusqu’au canapé, où elle se laissa tomber. Elle prit le nounours contre elle, laissa échapper quelques larmes avant de s’endormir profondément …

**
*

Voilà, le lendemain, vers onze heures. Elle était là, devant sa porte. Fraichement lavée, vêtue simplement d’un jean et d’un top bustier bleu marine, chaussée d’une paire de converses. Ouais, ses tenues étaient totalement différentes de celles qu’elle avait portées autrefois. Elle toqua. Il lui ouvrit quelques secondes après. Elle tripota ses mains, un peu gênée, sans le regarder en face.

-J’ai vu ton cadeau, je te remercie, c’est gentil, lui dit-elle avant d’oser lever les yeux vers lui. Je sais que tu es sincère, et que tu regrettes vraiment ce qui s’est passé. Mais … pour le moment, je n’arrive pas à faire abstraction de ça. Je n’arrive pas à me l’ôter de la tête.

Il réfléchit à ses paroles, avant de déclarer d’un bout en blanc :

- Dis-moi que tu ne me pardonneras jamais et je m'en vais immédiatement.

Elle écarquilla les yeux.

-Non ! S’exclama-t-elle. Enfin, tu pars si tu veux … Mais, je voulais te dire, c’est que j’ai besoin de temps. Pour oublier, passer outre cette histoire. J'ai besoin de trouver un moyen d'oublier ça. Pour pouvoir reprendre notre couple là où nous l’avons laissé. Tu comprends ?

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Dim 21 Oct - 10:29

Allongé dans son lit, Ashray réfléchissait encore et toujours à la situation. Il aimait Keira et la désirait plus que tout. Mais elle ne semblait pas lui avoir pardonné. Arriverait-il à la convaincre de lui donner une deuxième chance ? Les choses pourraient-elles être comme avant à nouveau ? Peut-être. Qui savait. Il finit par se déshabiller et s’endormir sous les rayons de la lune en fin de cycle.

Quelqu’un frappa à la porte, réveillant Ashray. Qui-est ce que ça pourrait-être ? Peut-être le concierge qui voulait d’autres renseignements. Peut-être un voisin qui venait lui souhaiter la bienvenue. Peut-être était-ce Shane qui venait lui chercher des crosses. Peut-être était-ce qui voulait lui parler ou juste l’étrangler. Il jeta un œil au réveil. 11 heure du matin. 6 heure à New-York. Ashray ne se ferait jamais au décalage horaire et pourtant, les voyages ça le connaissait. Il baillait à s’en décrocher la mâchoire mais se leva. Un caleçon, un tee-shirt blanc, voilà ce qui lui servait de pyjama. Mais quelle idée de venir réveiller les gens à cette heure-ci.

Il ouvrit la porte et trouva face à lui Keira. Il lui sourit et la détailla. Elle portait un top bustier bleu marine et un jeans normal. Voilà, c’était comme ça qu’il la connaissait. Belle et séduisante. Bon, elle n’avait pas trop l’air de vouloir l’étrangler. Du moins pour le moment. L’ours lui avait peut-être plu. Si c’était le cas, il lui en apporterait un tous les jours. A ce moment, il tilta que lui n’était même pas encore lavé ou rasé et en plus de ça, en caleçon et en tee-shirt. La classe. Elle parla et il écouta attentivement ce qu’elle lui dit malgré la fatigue.


-J’ai vu ton cadeau, je te remercie, c’est gentil. Je sais que tu es sincère, et que tu regrettes vraiment ce qui s’est passé. Mais … pour le moment, je n’arrive pas à faire abstraction de ça. Je n’arrive pas à me l’ôter de la tête.


Ouais, ça, il s’en était rendu compte. La culpabilité l’avait rongée pendant des mois entiers. Mais bon, il n’avait pas trop envie de sortir un grand discours. Donc il alla au but directement :


« Dis-moi que tu ne me pardonneras jamais et je m'en vais immédiatement. »


Sa réaction le surprit énormément.

-Non ! Enfin, tu pars si tu veux … Mais, je voulais te dire, c’est que j’ai besoin de temps. Pour oublier, passer outre cette histoire. J'ai besoin de trouver un moyen d'oublier ça. Pour pouvoir reprendre notre couple là où nous l’avons laissé. Tu comprends ?


Euh plus ou moins. Fallait préciser qu’il n’avait pas encore prit son café ni rien. Déjà qu’en temps normal c’était pas une flèche, là, il était carrément dans les vapes. Il bailla à s’en décrocher la mâchoire avant de lui dire :


« Cool. Bon, en ce qui me concerne, j’ai besoin de temps pour m’adapter au décalage horaire. Pour oublier New-York. Passer outre métro-boulot-dodo. Je vais reprendre ma romance avec mon oreiller là où je l’ai laissée. Tu comprends ? Aller, bonne nuit. »


Sur ces mots, il l’embrassa tendrement avant de fermer la porte. Il retourna jusqu’à son lit et se rendormit.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Dim 21 Oct - 11:17

Elle prêta un peu attention à sa tenue. Oh my god. Il était en caleçon, un caleçon qui révélait bien des choses … Non non Keira arrête de t’égarer, là. Remonte le regard. Voilà c’est ça. Elle s’attarda alors brutalement sur les muscles saillants sous son tee-shirt. Hmm, délicieux. C’était elle ou bien il était plus musclé qu’avant ? Oh, sûrement un truc de lycan. Si c’était bel et bien ça, Kei n’allait pas s’en plaindre. Au contraire. Là, ses hormones commençaient à entrer sérieusement en ébullition. C’était trop … dur. Elle ne pouvait refouler son envie plus longtemps. Elle l’aimait. Et avait envie de lui, là maintenant. C’était contradictoire vu qu’elle était censée lui en vouloir. Mais la tentation était trop délicieuse pour la refouler.

-Cool. Bon, en ce qui me concerne, j’ai besoin de temps pour m’adapter au décalage horaire. Pour oublier New-York. Passer outre métro-boulot-dodo. Je vais reprendre ma romance avec mon oreiller là où je l’ai laissée. Tu comprends ? Aller, bonne nuit.

Sur ces mots, il l’embrassa tendrement sans aucune gêne, encore l’air ensommeillé, et referma la porte derrière lui. Eberluée, Keira resta con devant la porte close. Il se foutait de sa gueule là ? C’était une blague ? Alors déjà qu’il prenait l’initiative de l’embrasser, la mettant dans un état pire que celui de départ, mais en plus il lui refermait la porte dessus tranquillement. Non mais il n’allait pas s’en sortir comme ça.
Elle exclama un « Hééé » indigné avant de marteler la porte. Ashray revient, encore groggy.

-Qu’est-ce que tu veux encore ? Grogna-t-il, d’un air exaspéré.

Keira ne lui laissa pas le temps de répondre. Elle sauta sur lui, l’embrassant fiévreusement, lui communiquant toute cette tension sexuelle qui s’était rependue entre eux. Elle ne le lâchait pas, et faisait en sorte de le mettre dans le même état qu’elle. Elle couvrait son corps de caresses ardentes, toutes osées les unes que les autres, et de baisers voraces. La jeune femme caressa la bosse que formait son pantalon déjà trop étroit, avant qu’ils tombent tous les deux sur le canapé. Keira à califourchon sur lui, prête à tout.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Lun 22 Oct - 6:40

Ashray se veanit à peine de poser la tête sur son oreiller qu’il entendait la porte d’entrée souffrir de plusieurs coups successifs. C’était forcément Keira, qui d’autre pouvait autant en vouloir à sa porte ? Il se leva à nouveau et lorsqu’il ouvrit la porte, ses doutes se confirmèrent.


« Qu’est-ce que tu veux encore ? »


Il espérait que ce n’était pas encore pour lui parler de ses sentiments. Il l’adorait mais l’écouter lui répéter deux milles fois qu’elle avait besoin de temps ne le tentait pas plus que ça. En fait, elle n’ouvrit même pas la bouche. La vampire lui sauta dessus. Il l’attrapa dans ses bras en reculant de quelques pas sous l’élan, ignorant si elle allait encore essayer de l’étrangler. Ses doutes se dissipèrent bien vite. Elle l’embrassa fiévreusement et il sentit tout la puissance du désir qui l’animait. Sur le coup, il ne comprit pas tout de suite. Trois secondes plus tôt elle expliquait qu’elle avait besoin de temps pour oublier et là, elle était chaude comme la braise. Ce n’était pas pour lui déplaire, loin de là. Ashray referma ses bras autour d’elle et répondit à son baiser avec encore plus de passion. Il adorait sentir ses mains le caresser comme avant, respirer le parfum de ses cheveux, sentir sa peau de satin contre la sienne mais, plus que tout, il adorait ses baisers. Sans s’en rendre compte, il se retrouva allongé sur le canapé, Keira à califourchon sur lui. Ses yeux gris étaient animés de la flamme du désir qui avait également pris place dans le regard d’Ashray. Sauf que, en apprenant à maîtriser son côté lycan, il avait appris à maîtriser quasi toutes ses pulsions. Il n’avait guère apprécié l’accueil qu’elle lui avait réservé et encore moins qu’elle l’ait piégé avec Shane. C’était donc une excellente occasion de se venger. Il l’attira contre lui et l’embrassa sauvagement tandis qu’il glissa une main sous son top et une autre dans son jeans, ne faisant qu’attiser la flamme qui la dévorait. Il descendit de plus en plus bas, dévorant sa peau de baisers et s’arrêta à la limite de son top. Il releva la tête vers elle avant de lui dire :


« Tu demandais du temps non ? »


Sur ces mots, il retira ses mains et l’enserra dans ses bras dans de se lever. Il la prit contre lui genre princesse et prince charmant.


« Prend bien ton temps princesse »


Sur ce, il se dirigea vers la sortie malgré les protestations de Keira. Il la posa près de la porte avant de la détailler fiévreuse, toujours aussi désireuse, toujours aussi belle et sexy.

« Nan, trop dur pour moi. »

Il la plaqua contre le mur et l’embrassa à nouveau. Sans attendre, le jeune homme lui retira son top et couvrit son corps de caresses brûlantes et passionnées sans séparer sa bouche de la sienne. Les jambes de sa belle petite vampire s’enroulèrent autour de lui et il la porta jusqu’au lit dans sa chambre. Un sourire carnassier s’afficha sur son visage et il se jeta sur elle. Ils se débarrassèrent de leurs derniers vêtements avant de partir dans un tourbillon amoureux et passionné.

Lorsqu’ils arrêtèrent à un moment, Keira se mit à dire qu’elle n’aurait pas dû. Immédiatement, elle soula Ashray. Elle ne regrettait quand même pas ces retrouvailles chaleureuses. En fait, il n’était pas vraiment sûr que ce soit de véritables retrouvailles. C’était peut-être un simple manque. En tout cas, si c’était ça, il allait se marrer. Dans ta gueule connard de vampire. Un œil au réveil lui appris que le rendez-vous de Keira allait bientôt avoir lieu. Rien que l’idée de coucher avec elle alors que l’autre con l’attendait quelque part fit repartir son désir.

« On s’en fout », lui dit-il avant de passer sur elle.

Sans attendre, il laissa sa passion et son désir reprendre le contrôle sans que cela ne semble lui déplaire. Il lui murmura dès qu’il en avait l’occasion qu’il l’aimait plus que tout. Mais bon, la plupart du temps, sa bouche était assez occupée. Le temps défila sans qu’ils ne s’en rendent compte. A un moment, on les dérangea. Quelqu’un frappa à la porte et une voix se fit entendre :


« Keira, t’es là ? »


Ashray reconnu la voix de cet emmerdeur de Shane. Il fit comme s’il n’avait rien entendu et se reconcentra sur Keira, décidant de profiter des dernières minutes qui lui restaient. Il assura et Keira fit savoir bruyamment qu’elle était contente d’être avec lui. Ashray imagina la tête de Shane derrière la porte qui avait sans doute entendu et éclata de rire. Il s’éloigna de Keira, tentant en vain de maîtriser son fou rire.

« Je vais lui ouvrir et je lui explique tout ? » lui demanda-t-il entre deux éclats de rire.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Lun 22 Oct - 9:18

Ashray ne mit pas longtemps à répondre à ses attentes. Il la rapprocha de son corps, de façon à ce qu’elle puisse complétement se coller contre lui, en la consumant totalement avec un baiser avide. Pendant cette manœuvre délicieuse, il s’égarait sous son tee-shirt et dans son jean. Keira bouillonnait. Mon dieu, ce n’était pas possible de faire autant d’effet à quelqu’un. Au fur et à mesure, il entraîna une descente en multipliant les baisers sur sa peau laiteuse.

Puis brusquement, il s’arrêta, coupant net Kei dans son élan.

-Tu demandais du temps non ? Lui rappela-t-il.

Naaaan. Il n’allait pas oser ? Non bien sûr que non, c’était impensable, il allait continuer son œuvre jusqu’à la fin …

Il ne semblait pas être télépathe, car il n’écouta pas un traitre mot de ce qu’elle souhaitait. Il retira soudainement ses mains, enlevant avec lui la sensation de chaleur bienfaitrice qui avait envahi son organisme. Le jeune homme la porta dans ses bras. D’accord, c’était romantique et mignon tout plein. Mais là, ce n’était pas son envie première. Elle se plaignit d’ailleurs ouvertement.

-Prend bien ton temps princesse.

Sur ces mots, il se dirigea vers la sortie, sans se préoccuper des outrances que lui lançait sa pseudo petite amie à la figure. Elle était outrée. Il avait osé la mettre sous la bonne voie, en la laissant en pleine frustration. Le sal…

-Nan, trop dur pour moi.

Et il la plaqua brutalement contre le mur en l’embrassant passionnément. Ah, elle préférait ça. Elle l’aurait tué sinon. En effet, elle n’avait pas l’esprit clair, brûlante de désir pour cet homme. Cela la consumait toute entière, l’influençant sur ses actes, la poussant à l’extrême délice du fruit interdit. C’était trop dur à repousser, à nier, cette envie, indéniable, tentatrice. Ca ne pouvait plus continuer. Sur ces bonnes paroles, elle répondit à son baiser avec ivresse. Son partenaire semblait aussi impatient qu’elle, car il ne tarda guère à enlever son haut. Il dévorait son corps entier avec des caresses ardentes, sans cesser de l’embrasser. La vampire enveloppa sa taille de ses jambes, entièrement brûlée sous la flamme de passion qui les consumait tous les deux. Il la porta jusqu’au lit dans la chambre. Elle sentit son sourire triomphant contre ses lèvres, alors qu’il l’allongeait sur le lit, en-dessous de lui. Ils laissèrent ainsi leur passion les brûler totalement, comme ils en rêvaient depuis longtemps.

Plus tard, ils finirent par arrêter leur sport favori. Les pensées cohérentes finirent par affluer, replaçant Keira dans un sérieux absolu. Elle lâcha un faible « On n’aurait pas dû faire ça ». C’était peut-être déplacé, alors que c’était elle qui lui avait carrément sauté dessus. Mais bon, l’envie l’avait submergée, et c’était impossible de résister.
En parlant d’envie, celle-ci avait repris le fameux lycan qui repassa sur elle, avant de lâcher un :

-On s’en fout, d’une voix rauque.

Et c’était reparti, sans que Keira dise ou fasse quelque chose pour tenter de s’échapper à cette délicieuse tentation. C’était indéniable, Ashray lui faisait beaucoup de l’effet malgré et contre tout. D’autant plus qu’ils ne s’étaient pas vus pendant de longs mois. Et qu’elle l’aimait toujours. Peut-être plus même. Pendant leur exercice, il ne cessa de répéter qu’il l’aimait plus que tout à l’occasion, lorsqu’il n’était pas trop occupé, ce qui avait enflammé encore plus sa compagne si cela était possible. C’était horriblement sexy de faire ça. Il le savait. Et le faisait. D’autant plus qu’elle en était sacrément touchée, flattée même.
Quelques instants plus tard, trop courts au goût de la brune, on toqua à la porte. Et une voix se fit entendre :

-Keira, t’es là ?

Shane. Oh merde. Son esprit encore troublé par leur exercice, elle tentait de reprendre doucement conscience, au prix d’un ultime effort. Elle était en retard. Trop en retard. Shane allait la tuer, il y allait avoir des représailles. De nouveaux coups de la part du blond l’empêchèrent de se concentrer sur sa conscience. D’ailleurs, elle s’exprima bien à voix haute pour le faire entendre. Brusquement, Ashray éclata de rire et s’enleva, coupant net le contact qu’ils avaient établis. Keira grogna de frustration, elle détestait ça.

-Je vais lui ouvrir et je lui explique tout ? Proposa-t-il, encore hilare.

Elle rougit en constatant qu’il avait sans doute fait exprès de la faire crier rien que pour emmerder Shane. Elle rougit encore plus en se disant que son ami devait l’avoir entendu, grâce à son ouï de vampire. Et il ne s’était pas gêné pour les déranger. Pfff. Ces deux mecs étaient aussi lourds l’un que l’autre, dans certains sens.
Elle se redressa, totalement elle-même, et non dirigée par une quelconque envie sortie de nulle part. Elle le regarda d’un air exaspéré.

-Tu n’es pas croyable, franchement, tu… Où est mon soutif ?

Elle chercha à droite et à gauche, en vain. La jeune femme se leva et arpenta la pièce de long en large, en quête de ses vêtements à la vitesse éclair. Ashray ne semblait pas lui faciliter la tâche.

-Je préfère ne pas prendre le risque que tu y ailles, et si tu ne veux pas que j’aille le voir en petite culotte, t’as intérêt à m’aider.

Il grogna beaucoup, mécontent de sa réaction. Il n’avait pas apprécié le fait qu’elle empêche une chance de clouer le bec à Shane. Ce qu’il ne savait pas, c’est qu’il risquait de passer pour un mec fier, jaloux, possessif et conquérant. Ah la la, les mecs.
Grâce à l’aide de son lycan chéri, elle s’habilla convenablement. Elle se dirigea vers la porte d’entrée de l’appartement, et l’ouvrit. Shane l’attendait, les mains dans les poches, un sourire vicieux aux lèvres. Hmm.

-Je dérange pas trop ?
Quel abruti.

-Crétin, se contenta-t-elle de lui répondre en lui tapant l’épaule. Je vais chercher mes chaussures.

Ouaip, elle n’allait pas s’excuser de son retard. Impolie ? Nan pas du tout. C’était Keira, tout simplement. Elle fila dans la chambre d’Ashray, inconsciente du risque de laisser Shane et Ashray ensemble.

-Je suis content que vous vous soyez rabibochés, même si le fait qu’elle fréquente un lycan ne me plaît pas particulièrement, dit-il d’un ton neutre en haussant les épaules. Mais bon, elle est assez grande pour savoir ce qu’elle veut.

Il passa une main dans ses cheveux. Le vampire regarda son interlocuteur avec sérieux, ce qui était plutôt rare de sa part.

-Tu sais, ces derniers mois, elle ne faisait que râler, crier sur tout et n’importe quoi, ou se murer dans un silence froid. Et là, je sais pas, j'ai l'impression qu'il y a un truc qui a changé chez elle. J’ignore ce qui s’est passé entre vous, sa vous regarde. Mais je ne suis pas débile : Je sais qu’elle t’aime plus que ce qu’elle le laisse croire. Même si elle a une fichue manie à vouloir se protéger des autres en cachant des informations sur elle, elle est incapable de résister à ses sentiments. Il ne faut pas se fier aux apparences froides et distantes qu'elle peut te laisser croire. Je la connais. En tout cas, si tu l’aimes, fais en sorte qu’elle soit heureuse.

Puis il afficha un petit sourire.

-Même si ça va un peu me manquer qu'elle m'embrasse rien que pour te rendre jaloux, lui glissa-t-il.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Lun 22 Oct - 10:15

Elle se redressa avant de la regarder d'un air exaspéré


-Tu n’es pas croyable, franchement, tu… Où est mon soutif ?


Keira commença à chercher ses vêtements dans la pièce et Ashray, l'air amusé, s'emparra de se soutif qui trônait au fond du lit. Lorsqu'elle vit que c'était lui qui l'avait, elle lui demanda:

-Je préfère ne pas prendre le risque que tu y ailles, et si tu ne veux pas que j’aille le voir en petite culotte, t’as intérêt à m’aider.

Ashray grogna comme un lycan grogne lorsqu'il n'est pas content. Hors de question qu'elle se balade à moitié nue devant l'autre vampire. Elle le connaissait bien, elle savait qu'il était jaloux et possessif. D'un autre côté, quel mec accepterait de voir sa copine défiler en sous-vêtements devant quelqu'un d'autre. Car oui, Ashray considérait Keira comme SA copine et l'autre vampire n'avait pas son mot à dire dans l'histoire.

Il l'aida à se rhabiller et enfila un jeans qui trainait et récupéra son tee-shirt. Tranquillement, elle se dirigea vers la porte et ouvrit. Ashray ne bougea pas et se contenta d'écouter.


-Je dérange pas trop ?


-Crétin. Je vais chercher mes chaussures.

Ah, donc elle comptait le laisser en plan là maintenant pour aller avec l'autre vampire. Alors qu'elle fila chercher ses chaussures. Shane entra dans la pièce comme s'il était chez lui. Ashray le trouva étrangement calme pour quelqu'un qui venait de surprendre sa copine avec un autre homme.

-Je suis content que vous vous soyez rabibochés, même si le fait qu’elle fréquente un lycan ne me plaît pas particulièrement. Mais bon, elle est assez grande pour savoir ce qu’elle veut. Tu sais, ces derniers mois, elle ne faisait que râler, crier sur tout et n’importe quoi, ou se murer dans un silence froid. Et là, je sais pas, j'ai l'impression qu'il y a un truc qui a changé chez elle. J’ignore ce qui s’est passé entre vous, sa vous regarde. Mais je ne suis pas débile : Je sais qu’elle t’aime plus que ce qu’elle le laisse croire. Même si elle a une fichue manie à vouloir se protéger des autres en cachant des informations sur elle, elle est incapable de résister à ses sentiments. Il ne faut pas se fier aux apparences froides et distantes qu'elle peut te laisser croire. Je la connais. En tout cas, si tu l’aimes, fais en sorte qu’elle soit heureuse.

Ah ouais, donc ce n'était pas vraiment son copain. Donc elle avait passé les derniers mois avec lui. C'était l'information principale que retint Ashray du petit monologue vampirique. Le reste, il le savait déjà. Mais qu'il le dise le rassurait quand même et le confortait dans ses idées. Mais d'une certaine façon, il l'encourageait quand même à continuer jusqu'à ce qu'elle craque. Donc pour tout le monde, ces quelques heures ne furent pas des retrouvailles. Juste la solution d'un manque énorme. Le vampire afficha un petit sourire qu'Ashray n'aimait pas vraiment :

-Même si ça va un peu me manquer qu'elle m'embrasse rien que pour te rendre jaloux,

Il fronça les sourcils. Confirmation. Elle n'avait fait tout ça que pour le rendre jaloux. Mais pourquoi ? Il était tout à elle et elle le savait. Alors pourquoi essayer de le rendre jaloux ? C'était totalement stupide. Il avait bien envie d’une réponse mais bon, elle avait rendez-vous avec le vampire. Elle était déjà habillée et prête. Elle voulait partir ? Et bien qu’elle parte. Il lui parlera plus tard. Ashray se tourna vers elle.

« Je ne sais pas pourquoi tu as fait ça mais bon, t’as rendez-vous et t’es déjà pas mal en retard »

Sur ces mots, il sortit de la chambre pour se rendre dans la cuisine. Il se prépara de quoi petit-déjeuner et les entendit sortir et refermer la porte derrière eux. La tasse de café qu’il avait dans la main droite explosa sous la pression. Pourquoi jouait-elle avec ses nerfs ? Si c’était son moyen de se venger de l’erreur commise à Las Vegas, et bien, c’était stupide. Il nettoya en vitesse et partit prendre une douche brûlante comme il les aimait tant. Tenue habituelle, costard propre, il sortit de chez lui pour aller faire un tour en ville histoire de se changer les idées. Il avait acquis un bon self contrôle mais il y avait encore quelques failles.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Mar 23 Oct - 8:07

Keira se rendit dans la chambre, l’esprit embrouillé. Comment était-elle censée réagir ? Elle avouait à Ashray qu’il lui fallait du temps, et voilà qu’elle lui avait sauté dessus sans raison valable. Oui, car le désir n’était pas une raison. Elle l’avait toujours fait, alors pourquoi avait-elle craqué soudainement ? Ce n’était pas logique. Et encore moins pardonnable. Elle avait toujours méprisé le genre de fille qui manipulait les hommes, se servant d’eux, jouant avec eux presque avec sadisme. Ce n’était pas son genre. Et pourtant, elle l’avait fait. La jeune femme avait horriblement envie de retourner dans les bras d’Ashray, de se coller contre lui, de l’embrasser, de lui dire qu’elle lui pardonnait, qu’elle souhaitait revenir avec lui, et qu’elle l’aimait. Mais non, elle hésitait. Encore. Mais ce n’était pas possible. Qu’est-ce qui lui arrivait ? Enfin, elle savait. Malgré tout, elle ne réussissait pas à contourner le problème. Incroyable non ?
Plongée dans ses pensées, elle n’avait pas prêté attention à la discussion qui s’était déroulé entre les deux hommes. Une fois chaussée, elle revint dans la pièce, et fut accueilli un peu froidement par le blond. Que s’étaient-ils dit ?

-Je ne sais pas pourquoi tu as fait ça mais bon, t’as rendez-vous et t’es déjà pas mal en retard.

Il ne la salua pas, mais passa à côté d’elle comme si ne rien n’était pour rejoindre une pièce adjacente. Keira le suivit du regard, peinée. En poussant un soupir, elle suivit son frère d’arme hors de la pièce, fermant la porte de l’appartement de son amoureux derrière eux.

**
*

Keira marchait d’un pas distrait le long d’un trottoir dans une rue principale de Londres. Il devait être quinze heures de l’après-midi, ou peut-être quatre heures, elle avait perdu la notion du temps. La vampire se baladait dans la ville sans but précis, l’esprit embrouillé. Elle revenait d’un rendez-vous avec le salon funèbre, en compagnie de sa cousine Kendra et de Shane, qui avait tenu à l’emmener sur place et la soutenir. Il savait que toute cette affaire comptait pour elle, et il souhaitait être auprès d’elle par-dessus tout. Non seulement motivé par la menace de Lily et de Donovan, qui l’avaient tous les deux sermonnés sur le sujet, mais aussi par envie d’aider et de réconforter la fille qu’il considérait comme une sœur. Après l’entretien, ils étaient partis discuter dans un café. Aucun d’entre eux n’avait vraiment envie de parler, chacun obnubilé dans leurs pensées tortueuses. En chemin, la brune avait eu la réponse à sa question intérieure. Shane avait dit la vérité à Ashray, comme quoi ils n’étaient pas ensembles. Il lui en voulait. C’était certain. Et il ne la comprenait sans doute pas. Kei eut un sourire triste en y pensant. Personne ne la connaissait vraiment. La pensée que tout le monde l’abandonnait se creusait de plus en plus dans son esprit, la mettant dans un état proche de la déprime. Sauf que ce n’était pas son genre de s’apitoyer sur son sort. Non, elle gardait la tête haute, fière. Mais là, les doutes avaient largement obscurcis son moral. Devait-elle se laisser tenter, retrouver Ashray ?

En parlant de lui, elle le croisa à un angle de rue. Elle fut d’abord surprise, mais se reprit vite. Les mains dans les poches de sa veste en cuir, elle alla à sa rencontre, d’un pas hésitant.

-Tu m’en veux ? Lui demanda-t-elle, d’une voix hésitante.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Mar 23 Oct - 9:34

Ashray passa quelques heures en ville. Il se contenta de marcher pour se changer les idées. Ce n’était pas qu’il n’y avait rien à faire mais Ashray n’avait envie de rien faire. Il pensait à Keira, au merveilleux moment passé ensemble et à sa réaction. Directement elle s’était sentie coupable et le regret avait pris place dans ses yeux. C’était elle qui lui sautait dessus quelques secondes après lui avoir dit qu’elle avait besoin de temps et qu’elle voulait oublier. Et après, elle se sentait coupable. Elle avait un sérieux problème. Déjà, il n’y avait qu’une fille pour sortir un truc du genre. « j’ai besoin de temps et nyah nyah nyah ». De toute façon, elle cédera bien à un moment, il se l’était juré. Et c’était presque réussit. Elle le désirait et il était presque certain qu’elle l’aimait. Alors franchement, c’était les deux mains dans les poches presque. Il n’avait plus qu’à se balader en caleçon et à lui offrir des ours en peluche plus régulièrement. A nouveau de bonne humeur, il passa chez un fleuriste et demanda à ce qu’ils livrent leur plus beau bouquet de roses rouges à l’appartement de Keira. Il sortit et alluma une cigarette. Dès qu’il avait des embrouilles avec Keira, étrangement, le besoin de fumer disparaissait de son esprit. Elle était trop importante pour lui. Mais maintenant qu’il était persuadé que ce n’était plus qu’une question de temps, il pouvait reprendre sa consommation habituelle.

Alors qu’il avançait dans la rue, le vent lui apporta une odeur bien connue, celle de Keira. L’odeur fut bientôt suivie de celle à qui elle était attachée. Il la regarda avancer vers lui. Lorsqu’elle fut suffisamment proche, elle lui demanda :

-Tu m’en veux ?

Il la regarda tendrement. Elle était tellement innocente quand elle s’y mettait. D’un geste amoureux, il lui caressa le visage avant de lui dire :

« Bien sûr que non. Si tu pouvais juste m’expliquer pourquoi tu as mêlé Shane à tout ça et pourquoi tu agis comme si ce qu’on avait fait était mal alors que c’était quand même de toi à la base. »

Il lui sourit pour lui montrer qu’il ne lui en voulait pas et qu’elle pouvait lui expliquer. Il ne comprendrait pas forcement mais il acceptera. Oui, c’était les fruits qu’avaient portés ces derniers mois.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Mer 24 Oct - 8:59

Elle n’allait pas l’admettre, mais Keira craignait vraiment qu’il en veule. D’un côté, elle s’en voulait à soi-même. Sur le coup cela lui avait paru comme une excellente idée mais là, c’était le contraire. Il fallait qu’elle le dise à Ashray. Lui explique, il méritait de savoir la vérité, même si c’était dur pour sa quasi petite amie de le lui avouer. Du moins, s’il lui laissait le temps de lui expliquer.
Mais le regard tendre qu’il lui lança réussit de la rassurer. Il passa une main douce sur son visage, ce qui la fit tressaillir. Même la plus petite caresse, le moindre geste venant de sa part, lui faisait une baume au cœur.
-Bien sûr que non. Si tu pouvais juste m’expliquer pourquoi tu as mêlé Shane à tout ça et pourquoi tu agis comme si ce qu’on avait fait était mal alors que c’était quand même de toi à la base.

Il n’était pas en colère, et ne lui en tenait pas rigueur. Seulement, il était pommé. Il ne comprenait pas ses motivations. Fallait dire que Kei avait mis longtemps avant d’accepter la vérité qui lui sautait aux yeux. Pour prouver ses dires, le blond lui sourit. Cela l’encouragea. La jeune femme inspira, baissa les yeux, avant de les relever, l’air à la fois hésitante mais sûre d’elle, plutôt déterminée.

-J’avais peur, lui dit-elle, et ses mots lui raclèrent la gorge, rien que d’admettre cela en foutait un coup à tous ses principes. Quand on s’est disputé, je n’ai pas souffert que physiquement. J’avais mal intérieurement, par ce que c’était toi qui m’a fait ça. C’est là où j’ai compris à quel point j’étais amoureuse de toi.

Elle tripota ses mains, d’un geste nerveux.

-Et quand on s’est revus une semaine après, j’avais peur de ressouffrir, même si pour rien au monde j’aurais admis que je rêvais de revenir en arrière, de revenir dans tes bras et recommencer avec toi. Je ne savais pas si tu ressentais la même chose de ton côté. Mais quand tu me l’as dis, j’étais comme pétrifiée. Ce que tu m’as dit m’a énormément touché –je m’en souviens encore-. Mais je me rendais compte à quel point on était attachés l’un à l’autre. Et ca m’a foutu la frousse. Car lorsqu’on risque sa vie tous les jours, on s’attend à ne pas avoir de faille, afin que son adversaire ne s’en serve pas contre nous. Et mon point faible c’est toi.

Elle eut un petit rire.

-Je ne suis pas douée pour les beaux discours autant que toi je crois. Enfin bref, j’ai remarqué également que si je te perdrais se serait pire que tout. En étant aussi amoureuse –aussi faible, en proie à une souffrance-, je risquais de perdre beaucoup. Mais quand tu t’es levé, et que tu es parti, je me suis dit que je perdrais beaucoup plus si tu n’étais pas là.

Elle enroula une mèche de ses cheveux autour de son doigt, en continuant sur sa lancée.

-J’ai voulu te rattraper, et te le dire. Mais le soleil m’en empêchait. Les mois ont passés, et je me suis faite à l’idée que j’avais raté ma chance avec toi. J’ai essayé de t’oublier, même si c’était dur. Même si j’ai toujours des sentiments pour toi. Et quand tu es revenu, ça a tout chamboulé. J’étais surprise, en colère, et super heureuse de te revoir. Je t’en voulais de m’avoir laissé en plan –d’ailleurs, je n’ai jamais utilisé sa carte, sous aucun prétexte. J’étais surprise que tu ais fait ça pour moi, et j’étais contente parce que tu m’avais manqué. Mais ma peur n’a toujours pas disparue pour autant.

Elle croisa les bras sur sa poitrine, signe que son discours était fini.

-J’espère pour toi que tu as bien écouté ce que je t’ai dit car je le répèterais jamais dans ma vie. Mon égo en prend trop d’un coup. Mais tu mérites de savoir, et il fallait que je te le dise.

Elle ajouta, pour répondre à sa question :

-En bref, en voyant que tu voulais clairement qu'on revienne ensemble, je m'y opposais. Car c'est toi qui est partit. Et que j'ai encore peur de souffrir par rapport aux autres surnaturels, et de ta part. En disant que j'étais en couple, j'espérais que tu allais abandonner. Et ainsi, cela allait être mieux pour moi de te résister. Plus facile. Mais non. Malgré tout, tu réussis toujours à me faire craquer. Ce qui me frustre d'ailleurs.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   Mer 24 Oct - 9:53

Ashray attendait la réponse de Keira qui semblait assez hésitante. Tout ce qu’il espérait, c’était qu’elle ne lui serve pas encore un énorme discours qu’il n’écoutera qu’à moitié. Il ne pouvait s’en empêcher, c’était comme ça.


-J’avais peur. Quand on s’est disputé, je n’ai pas souffert que physiquement. J’avais mal intérieurement, par ce que c’était toi qui m’a fait ça. C’est là où j’ai compris à quel point j’étais amoureuse de toi.


Il se rendait bien compte qu’il l’avait blessé. Ashray savait bien à quel point ça fait mal quand les gens qu’on aime nous font souffrir. Parfois même sans le faire exprès. Et cette fois, c’était lui le persécuteur. Tous ces derniers mois, il n’avait fait que ressasser ce qui s’était passé. Le remords et la culpabilité le rongeaient terriblement. En revoyant Keira, ces sensations s’étaient un peu atténuées mais maintenant qu’elle lui disait directement qu’elle avait souffert fit réapparaître cette boule dans gorge.


-Et quand on s’est revus une semaine après, j’avais peur de ressouffrir, même si pour rien au monde j’aurais admis que je rêvais de revenir en arrière, de revenir dans tes bras et recommencer avec toi. Je ne savais pas si tu ressentais la même chose de ton côté. Mais quand tu me l’as dis, j’étais comme pétrifiée. Ce que tu m’as dit m’a énormément touché –je m’en souviens encore-. Mais je me rendais compte à quel point on était attachés l’un à l’autre. Et ca m’a foutu la frousse. Car lorsqu’on risque sa vie tous les jours, on s’attend à ne pas avoir de faille, afin que son adversaire ne s’en serve pas contre nous. Et mon point faible c’est toi.


Ca, il le comprenait moins. Encore maintenant, il lui reprochait ce côté sauveuse du monde qui risque sa vie tous les jours. Pourquoi courir au devant du danger alors qu’il lui était tout à fait possible de vivre tranquillement. Durant ces derniers mois, il avait rencontré pas mal de lycans et beaucoup ne vivaient pas comme des guerriers mais menaient une existence plus ou moins simple. C’était sans doute la même chose avec les vampires.


-Je ne suis pas douée pour les beaux discours autant que toi je crois. Enfin bref, j’ai remarqué également que si je te perdrais se serait pire que tout. En étant aussi amoureuse –aussi faible, en proie à une souffrance-, je risquais de perdre beaucoup. Mais quand tu t’es levé, et que tu es parti, je me suis dit que je perdrais beaucoup plus si tu n’étais pas là.


A partir de ce moment où Keira tomba dans le discours 100% sentimental, Ashray décrocha. Son esprit resta calé sur le fait qu’il l’avait blessé encore plus que ce qu’il pensait et que c’était ça qui les séparait. Ce n’était pas qu’elle n’avait plus de sentiments pour lui ou qu’elle lui en voulait d’être partit aussi longtemps. C’était qu’elle avait peur. Peur de lui. A l’heure actuelle, il était tout simplement incapable de la toucher. Jamais plus il n’oserait lever la main sur elle. Même s’il était lycan et même si elle s’en prenait directement à lui, il ne commettra plus jamais la même erreur. Il se l’était promis et une promesse non tenue était le premier pas vers la décadence. Elle comptait trop pour lui.


-En bref, en voyant que tu voulais clairement qu'on revienne ensemble, je m'y opposais. Car c'est toi qui est partit. Et que j'ai encore peur de souffrir par rapport aux autres surnaturels, et de ta part. En disant que j'étais en couple, j'espérais que tu allais abandonner. Et ainsi, cela allait être mieux pour moi de te résister. Plus facile. Mais non. Malgré tout, tu réussis toujours à me faire craquer. Ce qui me frustre d'ailleurs.


Il émergea de ses pensées en entendant ce qu’elle venait de dire. Maintenant, le jeune homme comprenait pourquoi elle avait agis de cette façon. Il aurait sans doute fait la même chose à sa place. Il hocha la tête pour lui faire comprendre qu’il comprenait. Son esprit se bloqua ensuite sur les dernières phrases. Ca la frustrait qu’il la fasse craquer. Eh bien, si rien qu’en caleçon et en tee-shirt à moitié endormis il arrivait à la faire craquer, elle risquait d’être frustrée très souvent. Car oui, Ashray ne comptait pas laisser tomber même s’il s’en voulait. Elle l’aimait toujours. Alors pourquoi abandonner en si bon chemin. Tout ce qu’il avait à faire c’était regagner sa confiance et lui faire comprendre qu’il ne recommencerait plus jamais. Un sourire carnassier étira ses lèvres avant qu’il ne lui dise :


« Dans ce cas ma chérie, prépares-toi à être frustrée très régulièrement. »


Il l’attira contre lui et la serra dans ses bras, noyant son visage dans ses beaux cheveux bruns. Pour la Xème fois de la journée, il lui répéta qu’il l’aimait. Il caressa son dos de nombreux gestes tendres avant de lui dire :


« Je regagnerais ta confiance. Je te le promets. »


Encore une promesse à tenir. Et ce n’était pas n’importe quelle promesse. C’était le genre qui pouvait influer sur sa vie entière. Peut-être que Keira était la femme de sa vie. Ashray ne croyait pas à l’Amour avec un grand A. Mais il croyait un peu au destin et au fait qu’il tenait sans doute sa moitié dans ses bras. Peut-être n’était-ce que l’effet du début d’une relation qui le mettait dans cet état. Qui pouvait savoir ?

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvel appart, ancienne voisine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvel appart, ancienne voisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Nouvel organisation du clan
» Voeux de nouvel an
» LES VOEUX ET LES DOUBLES V DE KAKAKOK POUR LE NOUVEL AN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Le Jeu :: L'Angleterre :: Londres-