AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]   Lun 15 Oct - 10:00

Ashray déclina son offre et le serveur s’en alla. Keira commençait à se sentir mal à l’aise, face à ce silence pesant. Mais après tout, que pouvait-elle lui dire ? Elle ne savait pas. Ses cordes vocales ne lui répondaient plus, comme si elles s’étaient asséchées. Et puis il était clair qu’il n’était pas enclin au bavardage ce soir. Hum, la soirée promettait. Vraiment. Le serveur apporta la commande de la jeune femme. Celle-ci porta la boisson à ses lèvres, alors que les mots prononcés avec hésitation de la part du jeune humain résonnaient à ses oreilles :

-Tu veux que je parte ?

Il paraissait tellement abattu et soucieux que ça en était presque attendrissant. Sauf que la vampire avait beau être attendrie, elle n’oubliait pas son comportement de la semaine passée. Tout cela la hantait, jour comme de nuit. Toute cette activité avait fait resurgir des évènements du passé oubliés depuis le temps. C’était instinct, elle craignait ses réactions dorénavant, avait peur de faire quelque chose de mal, de dire un truc de travers, qui le ramènerait à cet état-là. Pourquoi était-elle si démunie face à lui alors qu’avec n’importe qui d’autre, elle l’aurait envoyé balader comme il le convenait ? Voir lui taper dessus en retour. Mais alors pourquoi, avec Ashray spécialement, cela ne marchait pas comme ça ? La réponse lui survint toute seule : Parce qu’elle l’aimait.

Elle posa sa tasse sur la table, et osa le regarder dans les yeux.

-Ashray … Soupira-t-elle, avec une extrême patience. Si j’aurais voulu que tu partes, je te l’aurais fait comprendre depuis longtemps, crois-moi.

Elle replaça une mèche brune derrière son oreille.

-Et vu que je ne suis ni énervée ni froide envers toi, tu peux en conclure que non, je n’ai pas envie que tu partes.

La buveuse de sang sirota encore un peu son café, sentant sa chaleur réconfortante parcourir ses membres, les réchauffant en une sensation de bien-être. Elle avait une petite idée de ce qu’elle pouvait ajouter, mais elle hésitait tellement que ses doigts tremblaient légèrement, sa gorge était sèche. Keira parvint à trouver le courage de lui avouer, le regard porté sur sa tasse maintenue entre ses doigts :

-Ecoutes, je comprendrais que tu … ne veux plus entendre parler de cette histoire, commença-t-elle avec hésitation. Mais malgré tout je voulais que tu saches que mes mots ont dépassés ma pensée. Nos sentiments sont décuplés quand nous sommes des vampires, et ma colère et ma jalousie m’ont complétement aveuglée. Je ne cherche pas à trouver une excuse pour justifier ce que j’ai fait. Je veux simplement m’excuser sur ce que j’ai dit, et te dire que je ne le pensais pas.

Elle finit son café en une dernière gorgée. Elle ferma les yeux, en expirant de l’air. Voilà, c’était dit. Sa faisait du bien de vider son sac. Elle avait fait ce qu’elle devait faire.

-Si tu es encore en colère contre moi, je peux comprendre, sans problème. Je ne te demande rien, lui assura-t-elle en se relevant. Je voulais juste t’avouer ça, c’est tout. Le reste dépend de toi.

Sur ce, elle fit mine de partir.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]   Mer 17 Oct - 6:11

Keira posa sa tasse avant de lui dire :


-Ashray … Si j’aurais voulu que tu partes, je te l’aurais fait comprendre depuis longtemps, crois-moi. Et vu que je ne suis ni énervée ni froide envers toi, tu peux en conclure que non, je n’ai pas envie que tu partes.


Ah. Bah si elle souhaitait qu’il reste, il restera. Il n’ouvrit pas la bouche et la regarda boire quelques gorgées de son café sans oser la fixer dans les yeux.


-Ecoutes, je comprendrais que tu … ne veux plus entendre parler de cette histoire. Mais malgré tout je voulais que tu saches que mes mots ont dépassés ma pensée. Nos sentiments sont décuplés quand nous sommes des vampires, et ma colère et ma jalousie m’ont complétement aveuglée. Je ne cherche pas à trouver une excuse pour justifier ce que j’ai fait. Je veux simplement m’excuser sur ce que j’ai dit, et te dire que je ne le pensais pas.


Quoi ? Elle s’excusait ? Mais, c’était à lui de présenter des excuses. Tout ce qu’elle avait dit était vrai. Et maintenant, Keira s’excusait ? Mais, c’était une sainte cette vampire. Impossible qu’il ne présente pas à son tour des excuses. Alors qu’il allait ouvrir la bouche, elle lui dit avant de se lever :


-Si tu es encore en colère contre moi, je peux comprendre, sans problème. Je ne te demande rien. Je voulais juste t’avouer ça, c’est tout. Le reste dépend de toi.


Elle se dirigea ensuite vers la sortie. Lui ? En colère contre elle ? Mais c’était le monde à l’envers. Pourquoi agissait-elle comme ça avec lui ? Peut-être que c’était comme elle lui avait dit, elle l’aimait encore. Si c’était le cas, il n’avait pas le droit de laisser passer sa deuxième chance. Rapidement, il se leva et rattrapa Keira. Il ne lui attrapa pas le bras. Il n’aurait pas osé. Il se contenta de glisser sa main dans la sienne. Lorsqu’elle se retourna vers lui, il fixa ses magnifiques yeux gris qu’il aimait tellement. Pour sans doute la millionème fois, il se demanda comment il avait pu oser lever la main sur elle.


« Tu n’as pas à t’excuser » commença-t-il « C’est moi qui ait dépassé les bornes. Et pour ce que tu as dit, ce n’est que la vérité. Encore maintenant tu me prouves que t’es vraiment la meilleure chose qui me soit arrivée. Et pour ce qui est de mon comportement je … »


Il hésita à lui dire la vérité. Ashray avait peur. Oui, c’était un peu stupide mais maintenant qu’il avait une chance, avait-il vraiment le droit de la gâcher ? Mais elle le découvrira bien un jour et si à ce moment, elle lui reprochait de ne pas l’avoir dit plutôt, que fera-t-il ? Peut-être qu’en ce moment il y avait une chance qu’elle comprenne. Après tout, à elle non plus on ne lui avait pas demandé son avis. Peut-être une chance.


« En fait … j’ai … »


En fait, il ne trouvait juste pas les mots. « J’ai été mordu par un enfoiré de lycan » ce n’était pas bien difficile à dire. Eh bah, pour ce con d’Ashray c’était difficile. Bon bah on va utiliser une autre technique. Il prit la main de Keira et la passa sous sa chemise jusqu’à l’endroit où il s’était fait mordre.


« Lycan » lui dit-il la tête basse sans oser la regarder dans les yeux.


Au moins il avait été honnête. Restait à voir ce que ça donnera.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]   Mer 17 Oct - 8:44

Alors que Keira s’apprêtait à s’éloigner définitivement, Ashray l’en empêcha en lui prenant délicatement la main. Ce simple geste, doux, lui faisait l’écho d’un geste intime. Comment réussissait-il à faire passer de l’innocence à l’intimité ? Impossible mais vrai. Elle le regarda dans les yeux, se noyant dans ses yeux bleus océan qu’elle avait tant admirés. Ses yeux qui, il n’y a à peine quelques jours, brillaient de colère, d’indignation et de répulsion à son égard. Mais aujourd’hui, ils ne reflétaient seulement que l’espoir et la tendresse. C’était si tentant de s’abandonner à ce petit plaisir, en oubliant le passé. Mais les choses n’étaient pas si simples.

-Tu n’as pas à t’excuser, la contre dit-il. C’est moi qui ai dépassé les bornes. Et pour ce que tu as dit, ce n’est que la vérité. Encore maintenant tu me prouves que t’es vraiment la meilleure chose qui me soit arrivée. Et pour ce qui est de mon comportement je …

A la fin de sa phrase, elle buttait encore sur le « t’es vraiment la meilleure chose qui me soit arrivée ». Avait-elle bien entendu là ? Ainsi donc, il ne lui en voulait pas. Son comportement réticent n’était autre qu’à l’incertitude de sa réaction envers lui. D’un certain côté elle en fut rassurée. Et ce qu’il venait de dire la touchait. Son cœur meurtri depuis plusieurs jours reprenait comme vie soudainement à ses propos. Chose étrange qu’est l’amour, visiblement. Keira ne l’avait jamais vraiment compris, ni même apprécier à sa juste valeur. Elle pensait ne l’avoir jamais connu, et c’est en rencontrent le jeune Snyder qu’elle en était certaine. Jusque-là, les hommes avec qui elle avait été n’avaient jamais été aussi importants que lui. Ses paroles pouvaient autant la blesser que la ravir, ses réactions la terrifier que l’attendrir, lui tout simplement pouvait la faire fondre autant que la détruire. En effet, un sentiment étrange qu’elle n’avait jamais éprouvé jusqu’alors. Néanmoins, elle était consciente que cela était néfaste pour elle. Cela se révélait être une faiblesse, un point faible, une faille dans sa protection. Ce sentiment pouvait la trahir, la salir, la tromper. C’est pourquoi elle s’en méfiait. D’autant plus qu’elle était encore incertaine des réels sentiments du blond à son égard. Elle n’avait jamais entendu ses mots précis de sa bouche. Elle se demandait si le lui avouer avait été une bonne chose. Allait-il s’en servir contre elle ? Non, ce n’était pas son genre. Elle avait encore l’habitude de décrypter chaque réaction, chaque expression, chaque mouvement, d’un regard stratégique, tel un prédateur inspectant sa proie. Réaction qu’elle devrait vite émincer.
La jeune femme tâcha de reprendre conscience du présent. Ashray semblait hésiter, comme un poisson hors de l’eau. Cette image l’aurait presque fait sourire. Mais pas en de pareilles circonstances. Il semblait vouloir lui annoncer quelque chose, avec difficulté.

-En fait … j’ai …

D’accord, c’était si dur que ça à avouer ? Apparemment oui. La brune redoutait le pire. Elle avait raison.
Il entraîna sa main sous sa chemise, et malgré tout elle tressaillit au contact de sa peau qu’elle n’avat plus touché depuis un moment. Lorsqu’il stoppa sa démarche, elle put nettement sentir une sorte de marque. Pas n’importe laquelle. Une marque de morsure. Oh non … Keira écarquilla les yeux de stupeur.

-Lycan, termina-t-il en baissant la tête.

Keira en resta bouche bée, la bouche ouverte, les yeux écarquillés. D’accord, à son tour d’avoir l’air d’une imbécile. Chacun son tour ! Elle demeura là quelques secondes, hébétée. Non, Ashray, devenu … Lycan ? La race la plus mortelle aux vampires ? Celle contre qui les siens luttent sans merci ? Si bien qu’ils s’entretuent à la moindre occasion, sans se poser de questions ? Oké, là, les problèmes commençaient vraiment. Parce que si c’était grave de sortir avec un humain, ce n’était rien comparé au fait d’entretenir une relation avec un lycan adverse. Ce serait qualifié comme une trahison. Et la sentence serait la mort assurée, et pas seulement pour elle, mais lui aussi. Cela risquait de compliquer vraiment les choses.

Mais qu’est-ce qu’elle racontait ? Ils n’étaient plus ensembles aux dernières nouvelles, pourquoi se raccrochait-elle à cette idée ? C’était absurde. Il fallait qu’elle cesse de pencher à cet aspect du problème.
Voilà pourquoi donc s’était-il autant énervé contre elle. Elle s’était bien demander si c’était vraiment normal qu’il se soit emporté de la sorte. Mais jusqu’à aujourd’hui, elle n’aurait jamais envisagé cette solution. C’était impensable. Mais vrai.
Encore un peu sous le choc, elle se rassit sur le champ sur la banquette, juste à côté d’Ashray. Elle s’en foutait de leur proximité à ce stade de leur discussion. Elle le regarda, encore surprise, avec tout le sérieux dont elle disposait.

-Comment … (Elle déglutit avant de reprendre : ) comment cela s’est-il produit ?

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]   Mer 17 Oct - 9:37

Keira sembla très surprise. D’un autre côté c’était logique. Mais contrairement à ce qu’il craignait, elle n’afficha pas ni agressivité, ni colère. Juste beaucoup de surprise. Elle s’assit sur la banquette et il fit de même.


-Comment … comment cela s’est-il produit ?


Ashray était détendu. Tout le stress s’était évacué sur le moment. Mais bon, la situation était loin d’être réglée ou juste claire. Mais elle avait posé une question et il devait répondre.


« Je me suis battu avec un lycan lorsque nous étions à New-York. J’ignorais que c’était la pleine lune et donc je ne pensais pas que je serais transformé. »


Ce n’était pas bien complexe comme réponse. La situation ne l’avait pas été non plus. Mais peut-être serait-il utile de préciser qu’il ne s’était transformé qu’après leur dispute.


« En fait, depuis qu’on est arrivé à Las Vegas, je me sentais très étrange et j’avais mal partout. Je craignais que ce soit ça mais je me suis dit qu’il y avait peu de chance que ça m’arrive. Et je me suis transformé en lycan pour la première fois après que … »


Il ne savait pas quels mots utiliser. Tu sois partie ? Je t’ai mise dehors ? Quelle honte de s’être comporté de cette façon. Mais quoi qu’il en soit il devait finir sa phrase.


« Après qu’on se soit disputé. J’ai essayé encore quelques fois mais ça me fait toujours aussi étrange de me transformer même si ça commence à me paraître presque un besoin. C’est vraiment étonnant l’ouïe et l’odorat qu’on a dans ses cas-là. »


Il allait rajouter que sa force aussi avait augmenté mais c’était peut-être le genre de chose dont il ne vaut mieux pas parler. En fait, il s’était transformé trois fois à l’abris des regards, loin de Las Vegas. Après tout, Las Vegas était en plein milieu du désert. Et un désert, c’était .. bah … désert. Ashray ne voyait pas quoi d’autre ajouter à ce qu’il avait dit. Il n’avait pas vraiment autre chose à ajouter. En temps normal, quand ils sortaient ensemble, il aurait sans doute parlé des risques vampire/lycan, mais là, il n’osait pas vraiment. Ashray n’avait tout simplement rien à dire.


« Peut-être que tout ça ne se serait pas passé sans cette morsure. »


Peut-être ou peut-être pas. Encore une fois, il avait parlé sans oser la regarder dans les yeux. Et ce n’était pas facile puisqu’elle était assise à côté de lui. Il mourrait d’envie de la prendre contre lui, de l’embrasser. De l’aimer en bref. Mais s’il n’osait même pas la regarder dans les yeux, ça n’allait pas vraiment être facile. Ca ne serait sans doute jamais comme avant entre eux. Aucune chance.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]   Mer 17 Oct - 10:16

Sa réaction avait beau l’avoir quelque peu appaisé, il paraissait encore gêné de comment Keira pourrait réagir. Comme si il appréhendait ce moment. Or, elle ne comptait pas faire quelque chose de stupide. Là elle se confrontait juste à son ébahissement, après elle pouvait en parler sur un ton calme, même si ses pensées montraient bien le contraire. Ce dont il n’était pas au courant. Et tant mieux d’ailleurs.

-Je me suis battu avec un lycan lorsque nous étions à New-York, finit-il par avouer. J’ignorais que c’était la pleine lune et donc je ne pensais pas que je serais transformé.

Malgré elle, Kei se renfrogna. Ainsi donc cela s’était passé sous son nez, à New York. Mais comment avait-elle pu être aussi négligente ? Elle aurait dû s’apercevoir qu’il y avait eu un changement chez lui. Non mais quelle gourde elle faisait ! Sérieux quoi ! Comme quoi, l’amour rendait aveugle. Ce diction était véridique. Là la jeune femme en était persuadée. Pourtant, elle aurait mille fois préféré que ce ne soit pas vrai. Car cela n’était pas pratique de se battre les yeux bandés. Mais bientôt, elle fut vexée, nettoyée de son indignation. Il ne lui en avait pas parlé. Il avait préféré se taire. Pff. Elle en était déçue et vexée. N’avait-il donc eu pas assez confiance en elle pour lui annoncer ça ? Vive la confiance !

-En fait, depuis qu’on est arrivé à Las Vegas, je me sentais très étrange et j’avais mal partout. Je craignais que ce soit ça mais je me suis dit qu’il y avait peu de chance que ça m’arrive.

Donc il craignait seulement de ce qu’il pouvait faire, de ce qui lui arriverait. Il avait sans doute eu peur de sa réaction, conscient du conflit régnant entre les lycans et les vampires. Il n’avait pas voulu lui imposer un choix. Et en premier lieu, il avait sans doute dû être gagné par la peur. Ce n’était pas habituel ce genre de situation, c’était certain. Et rien qu’à l’idée qu’il ait enduré cela tout seul, parce qu’il appréhendait sa réaction, la rendit coupable.

-Et je me suis transformé en lycan pour la première fois après que …

Il semblait chercher ses mots. Après qu’ils se soient violemment disputés ? Après qu’il se soit énervé contre elle ? Après qu’elle lui gueule dessus ? Après qu’il l’ait frappé ? Après qu’il l’ait mise dehors ? Oui c’est vrai qu’il y avait largement le choix.

-Après qu’on se soit disputé. J’ai essayé encore quelques fois mais ça me fait toujours aussi étrange de me transformer même si ça commence à me paraître presque un besoin. C’est vraiment étonnant l’ouïe et l’odorat qu’on a dans ses cas-là.

Ah oui il avait choisi la suite la moins embarrassante. Bon, malgré les pensées de la jeune femme, elle le comprenait. Elle non plus ne souhaiterait pas recenser ses erreurs continuellement, surtout en présence de quelqu’un en qui elle a manqué de discernassions et de contrôle. Bref. Apparemment il était encore au stade de la découverte de ses capacités hors norme. La période d’adaptation, quand on essaye de trouver ses nouveaux repères, de s’habituer à sa condition.

-Peut-être que tout ça ne se serait pas passé sans cette morsure.

Peut-être que oui, peut-être que non, ils n’avaient aucun moyen de le savoir.
C’est là que la vampire remarqua enfin que son compagnon ne semblait pas décider à oser lever les yeux. Pourquoi donc ?

-On ne pourra sans doute jamais savoir, se contenta-t-elle de dire.

Le trouble l’assaillit alors sur ses derniers propos.

-Tu penses vraiment que tu aurais réagis … différemment, si tu n’avais pas subis ça ? Lui demanda-t-elle, hésitante.

Lorsqu’il hocha la tête, elle en fut rassurée inconsciemment.

-Peut-être qu’effectivement, les choses auraient tournées différemment. Ce dont j’aurais préféré, honnêtement.

Face à son silence, elle n’en fut pas rassurée pour un sou.

-Et toi ? Regrettes-tu ce qui s’est passé ?

Et elle rajouta après quelques secondes de silence en provenance de son interlocuteur :

-Regarde-moi.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4539
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]   Jeu 18 Oct - 4:41

Cartes, casinos et alcool

Vegas&Keira




Était-ce la vérité ? Les limites auraient-elles étés respectées sans la morsure ? En fait, sans la morsure, il ne l’aurait pas blâmée de ne pas être venu et il ne se serait sans doute pas énervé si vite. Il n’aurait donc jamais atteint ces extrémités. Du moins, aussi vite. Ashray était capable de frapper une fille et d’utiliser ces mots mais pour des faits bien plus graves.


-On ne pourra sans doute jamais savoir. Tu penses vraiment que tu aurais réagis … différemment, si tu n’avais pas subis ça ?


Ashray hocha la tête. Oui, il aurait agis différemment. Ils se seraient disputés, ils se seraient tous les deux excusés après peu de temps et ils se seraient réconciliés sur l’oreiller.


-Peut-être qu’effectivement, les choses auraient tournées différemment. Ce dont j’aurais préféré, honnêtement.


Lui aussi aurait préféré que les choses ne se produisent pas de la sorte. Pourtant, il ne lui répondit rien. Un « moi aussi » aurait peut-être été bien accueillit de sa part mais ce n'était pas suffisant.


-Et toi ? Regrettes-tu ce qui s’est passé ?


Bien plus que de simples mots pourraient le dire. Il garda la tête baissé, cherchant ce qu’il pouvait lui dire.


-Regarde-moi.


Ashray leva lentement la tête vers et la regarda dans les yeux. Ses beaux yeux gris au regard intimidant à l’image de celui des statues. Il en était sûr, même après mille ans, il n’oublierait jamais son regard, ses yeux. Ni rien d’autre en elle. Son parfum, le satin de sa peau, les courbes de son corps, les traits de son visage parfait, son sourire, son rire et tant d’autre. Il l’aimait énormément. Il se demanda alors s’il était le seul. Peut-être que d’autres comme Nicholas l’aimaient autant que lui. Ils étaient humains eux au moins. Si c’était la dernière fois qu’il la voyait, il se rendait bien compte qu’elle ne tardera pas à le remplacer. Un model meilleur, sans défaut. Il ne fallait pas s’en étonner. Sa vampire préférerait quelqu’un de mieux. Enfin, ce n’était plus SA vampire. C’était juste Keira. Mais même en ne lui « appartenant » plus, elle restait parfaite. Juste l’aimer l’avait rendu plus heureux que jamais.

Ses réflexions ne durèrent pas longtemps et il ne tarda pas à lui répondre :


« Je donnerais tout ce que je possède pour revenir en arrière. Je t’aime plus que je n’aime la vie. Les autres ne te valent pas. Aucune. Pas une sur toute la Terre qu’elle soit humaine ou pas. Tu es la clé de mes songes. Tu es parfaite tu m’as épargné la douleur d’être né. Avant toi je venais d’ici de là-bas et je n’allais nul part puis j’ai compris que le seul endroit où je devais rester c’était près de toi. Après la discussion avec ton père, ton innocence m’a transpercé le cœur. Tu es belle, tu es reine et bel et bien debout dans un monde qui crève. Et puis pourquoi me justifier ? L’amour ne s’explique pas. Les gens ont tort. L’espoir existe encore. C’est toi mon espoir, c’est toi mon évidence.
Je ne mérite pas tes larmes ni même la haine que tu m’épargnes. Au diable le bonheur des gens ou le mien. Tout ce que je veux c’est le tient. Même s’il est avec quelqu’un d’autre. Ce que j’ai pensé au début est toujours d’actualité, lorsqu’on trouve un diamant, on fait tout pour le garder mais j’ai échoué. Je suis tellement désolé mais je ne peux revenir dans le passé et effacer cette trace. Je crains d’avoir perdu mon issue, le seul remède à mes blessures. »



Au moins il avait dit tout ce qu’il pensait. Et tout était vrai. Ashray s’est toujours emballé dans les relations amoureuses mais là, il avait peur. Peur de perdre celle qui lui convenait, la seule qui le rendait véritablement heureux. Toute son enfance, tous ses mauvais souvenirs, toutes ses blessures invisibles disparaissaient à chaque fois qu’elle posait les yeux sur lui. C’était elle sa drogue. La seule dont il avait besoin. Mais lui ne la méritait pas. Elle n’avait pas besoin de lui. Il ne lui apportait rien de bon. Il ne lui faisait que du mal. Était-ce égoïste de l’aimer et de vouloir rester avec elle si seul lui en tirait du bien ? Probablement. Sans doute. Oui. C’était certain. Il n’avait pas le droit de lui pourrir la vie pour son intérêt personnel.


« Je t’aime Keira j’espère au moins que tu l’auras compris mais j’ai trop peur de tout gâcher à nouveau. Que ce soit de ma faute ou à cause de ce côté lycan, les faits sont là. Jamais je ne me pardonnerais de t’avoir fait ça. Tu n’as pas mérité ça. Tu mérites juste ce qu’il y de mieux et ce n’est pas moi. »


Encore une fois, c’était juste la vérité. Ça faisait mal mais c’était comme ça. Aucune chance qu’il fasse un truc bien au moins une fois dans sa vie. Sur le moment, Ashray ne se ressemblait pas. Son côté égocentrique et narcissique avait totalement disparut. Était-ce la faute à sa morsure ? Était-ce grâce à Keira ? Est-ce que ça durera ? Personne ne le sait.

Il se leva simplement, récupéra son manteau, pris son portefeuille, sortit une carte et la posa sur la table.


« Histoire que tu ne manques jamais de rien. »


Sur ces mots, il enfila sa veste et après un dernier regard accompagné d’un sourire triste, il sortit du café. C’était finit maintenant. Au moins c’était clair. Ca ne sera pas facile mais il faudra affronter les choses. Tout seul.


_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4314
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]   Jeu 18 Oct - 10:13

Obéissant à l’ordre formulé par sa phrase prononcée sur un ton ferme mais doux à la fois, Ashray releva la tête. Son regard stupéfia Keira. Elle ne l’avait jamais vu aussi sérieux, aussi … calme, silencieux. Ce comportement différenciait totalement de celui auquel elle était habituée. Mais peut-être que c’était dû au fait qu’ils ne sortaient plus ensemble. Cette simple pensée réussit à peser lourd dans sa poitrine. Ainsi, tout était fini entre eux ? Kei en avait mal au cœur rien qu’à écouter cette simple idée. Elle aurait dû s’y faire depuis le temps, mais pourtant ce n’était pas du tout le cas. Etait-elle condamnée à vivre ainsi ? A aimer quelqu’un sans espoir de retour ? Peut-être bien.
Son regard la captivant totalement, elle plongeait dans son regard, admirant les teintes de ses yeux, ses prunelles, ses iris. Elle inspectait tout. Son analyse se poursuivit sur les traits de son visage, remarquablement dessinés. Ses cheveux blonds soyeux toujours bien coiffés, dans lesquels elle adorait plonger ses mains. Ses muscles saillants sous son costard impeccable, sculptés dans son corps juste so perfect. C’est ainsi qu’elle se rendit compte de la beauté du jeune Snyder. Elle en avait toujours été admirative, et se demandait parfois comment avait-il bien pu être attiré par elle, qui demeurait simple et banale. Comme les autres. Pourquoi l’avait-il choisie elle particulièrement ? Avait-elle quelque chose en plus ? Sûrement pas.
Néanmoins, elle était loin de se douter qu’elle risquait de se confronter sur le champ à la réalité.

-Je donnerais tout ce que je possède pour revenir en arrière. Je t’aime plus que je n’aime la vie. Les autres ne te valent pas. Aucune. Pas une sur toute la Terre qu’elle soit humaine ou pas. Tu es la clé de mes songes. Tu es parfaite tu m’as épargné la douleur d’être né. Avant toi je venais d’ici de là-bas et je n’allais nul part puis j’ai compris que le seul endroit où je devais rester c’était près de toi. Après la discussion avec ton père, ton innocence m’a transpercé le cœur. Tu es belle, tu es reine et bel et bien debout dans un monde qui crève. Et puis pourquoi me justifier ? L’amour ne s’explique pas. Les gens ont tort. L’espoir existe encore. C’est toi mon espoir, c’est toi mon évidence. Je ne mérite pas tes larmes ni même la haine que tu m’épargnes. Au diable le bonheur des gens ou le mien. Tout ce que je veux c’est le tient. Même s’il est avec quelqu’un d’autre. Ce que j’ai pensé au début est toujours d’actualité, lorsqu’on trouve un diamant, on fait tout pour le garder mais j’ai échoué. Je suis tellement désolé mais je ne peux revenir dans le passé et effacer cette trace. Je crains d’avoir perdu mon issue, le seul remède à mes blessures.

Keira n’avait jamais autant touchée par des paroles. Elle n’arrivait tout simplement plus à parler, ses cordes vocales ne lui répondaient plus. Elle était affreusement touchée par ce qu’il lui avait avoué, c’était indéniable. Elle n’aurait jamais, au grand jamais, qu’il pouvait l’aimer ainsi et penser comme tel. Cela la flattait et lui faisait énormément plaisir, mais la jeune femme avait peur. Peur de cet attachement qui pouvait apporter mille souffrances. Elle avait déjà assez souffert récemment, pouvait-elle se permettre le luxe de recommencer ?

-Je t’aime Keira j’espère au moins que tu l’auras compris mais j’ai trop peur de tout gâcher à nouveau. Que ce soit de ma faute ou à cause de ce côté lycan, les faits sont là. Jamais je ne me pardonnerais de t’avoir fait ça. Tu n’as pas mérité ça. Tu mérites juste ce qu’il y de mieux et ce n’est pas moi.

La logique aurait voulu qu’elle fasse quelque chose, dise quelque chose. Qu’elle réagisse convenablement, comme les héroïnes dans bon nombre d’histoires de cinéma. Elle se serait levé, lui aurait fait un beau discours sur ses sentiments, et ils auraient échanger un baiser tendre. Or ils n’étaient pas dans un film. Keira n’était pas douée pour les discours et étalage de sentiments. Et aucun des deux n’était disposé à échanger le moindre contact en cet instant. Les choses craignaient quelque peu, en effet.
Le blond se mit debout, prit son manteau et son portefeuille. La vampire le regardait vaguement, à travers un regard vide. Elle observait cette scène sans réagir, incapable de faire quoique ce soit. C’était comme si elle était témoin de cette scène sans pouvoir agir. Elle reprit seulement conscience de la situation lorsqu’il déposa une carte bancaire sur la table. Elle dévisagea cette dernière avec lenteur.

-Histoire que tu ne manques jamais de rien.

Aussitôt, le jeune homme se vêtit de sa veste et s’éloigna, après lui avoir adressé un regard suivi d’un sourire à fondre le cœur de n’importe qui. Keira resta là, éberluée, tâchant de reprendre doucement conscience de la réalité qui s’imposait à elle. Il cédait, pas contre elle, mais pour elle justement. Il souhaitait apprendre à se contrôler, se réhabituer à sa condition avant d’envisager de nouvelles choses. De plus, il pensait se considérer indigne de son amour. C’est pourquoi il avait pris cette décision. Comment était-elle censée réagir ?

Une pensée s’imposa derechef dans son esprit : Elle devait se battre pour lui, lui prouver qu’elle était prête à l’aider, le seconder, dans tout ce qu’il traverserait. Qu’elle serait à ses côtés, quoi qu’il lui en coûte. La brune se leva d’un bond, et courut vers la porte du bar. Elle ouvrit la porte d’un geste brusque, criant son nom. Mais tout ceci prit fin dès qu’elle sentit les brûlures cuisantes que le soleil provoquait sur sa peau. Kei grogna et ferma la porte rapidement, cachant son visage entre ses mains. Les clients n’avaient pas accordé beaucoup d’importance à ce qu’elle faisait, ainsi, elle ne se trahit pas.
Amorphe, accablée, Keira se laissa glisser au sol, adossé contre la porte, les yeux fermés. Je l’ai perdu. Et pour la deuxième fois depuis qu’elle le connaissait, elle pleura à l’idée d’avoir perdu Ashray à jamais.


FINI


_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cartes, casino et alcool [Vegas&Keira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» City of Las Vegas
» VEGAS ELEVATION
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Le Jeu :: Le reste des USA-