AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Jeu 20 Sep - 8:24

....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Jeu 20 Sep - 8:24

Samedi soir, 19heures précises.

J'entrai dans le bar, me faisant déjà presque agresser par le patron.

-Il est tout juste 19h !! Tu ne pouvais pas arriver ne fusse que cinq minutes avant l'heure d'ouverture, comme tous les samedis, non ? Tu sais bien que le samedi est le jour où on a le plus de monde et toi, t'arrive en même temps que les clients ! Mais j'aipas su préparer les cocktails que tu fais d'habitude et tout, moi, on est SUPER en retard !! Allez, grouille toi d'arranger ton retard !!

Je regardai ma montre, qui reculait de quelques minutes et soupirai :

-Excuse, ma montre a du retard, ça n'arriveras plus, je te le promets, Ygor ... C'est simplement que je ne trouvais plus mon manteau, et tu sais que je ne supporte pas très bien la luminosité du soleil, même à cette heure-ci...

Je m'étais faite passée pour une femme atteinte d'une grave photophobie, et l'été, lorsqu'il faisait encore clair, je m'habillai d'un long manteau qui me protégeais de la brûlure du soleil sur ma peau de vampire.. une fois dans le bar, toutefois, grâce à l'ambiance feutrée qu'il y avait, je pouvais l'enlever sans problème, et e toute façon, j'étais rarement la seule vampire - la seule vampire à servir, certes...
Bref. Je me débarrassai de mon manteau, et m'empressai de préparer tous les cocktails que je faisais habituellement une demie-heure à l'avance, histoire de pouvoir servir sans les faire attendre, ou du oins en les faisant attendre le moins possible, le plus de clients.

Voyant que je me dépêchais autant que je pouvais, mon patron, Ygor, me proposa de l'aide, que j'acceptai, parce que servir tous les clients qui entraient en masse et tout préparer à la fois était un peu foireux.. J'avais vraiment mal préparé le coup qu'il ferait super beau aujourd'hui, et j'avais donc pris énormément de retard. Tant pis, il faut ce qu'il faut.

Les clients défilaient, tous aussi banals les uns que les autres... Peut-être qu'un jour un lycan entrerait dans cette pièce, et là, ce serait une véritable foire, mais en attendant, je passais mes nuits à servir des gens tous plus riches et jeunes les une que les autres, jeunes qui finissaient sur le trottoir en empestant l'alcool et en inspirant la pitié... Décidément, plus j'avais un point de vue inhumain, moins je les aimais, ces humains. Hypocrites, vantards, soûlards, dépensiers, ils n'avaient que des défauts.Je ne dis pas que les vampires étaient mieux, loin de là... Toujours à profiter de leur immortelle jeunesse, j'avais l'impression qu'ils me narguaient lorsqu'ils entraient dans le bar, avec tout leur argent... Je pourrais très bien faire comme eux, voler, ou persuader de pauvres gens de me donner tout ce qu'ils possédaient, mais ce n'était pas dans ma nature de réagir comme cela.

Vers minuit, je m'accordai une petite pause, me rendant aux toilettes des filles où j'avais planqué plusieurs bouteille d'hémoglobine, histoire de ne pas mourir de soif. ... Même pas le temps de prendre une gorgée que j'entendis du grabuge dans le bar. Je retournai à mon poste et vis deux humains en train de se battre, pour je ne sais quelle raison .. D'ailleurs, je ne veux pas savoir. J'appelai mon patron, et nous séparâmes les deux querelleurs, avant de les jeter dehors, tous les deux. Qui avait commencé, je n'en avais rien à faire, c'étaient leurs affaires, pas les nôtres. Ils les régleraient tout aussi bien dehors qu'ici dedans.

Pendant un instant, je me sentis observée par un groupe de jeunes pas trop jeune .. Ils avaient plus ou moins la trentaine, et ne sentaient pas trop l'alcool... Peut-être avais-je trouvé mon repas de ce soir parmi eux ? Il me suffisait d'en appâter un puis, le service fini, le ramener chez moi, où je pourrais prendre de son sang, avant de l'hypnotiser pour qu'il ne se souvienne de rien, et je serais tranquille. Ces derniers temps, la soif se faisait plus intense et j'avais envie de meurtre. D'un bon combat, non pas avec des personnes qui s'endormaient debout, mais de gens forts, combatifs, ne voulant pas perdre leur vie... Petit à petit, le goût de l'héroïne dans les veines ne me goûtait plus, il me fallait celui de la force, du combat. J'en avais fini de la drogue. Je me dirigeai vers le groupe de trentenaires, qui me demanda une tournée générale de bières blondes, ce que je fis. Ensuite, ils m'appelèrent en privé, pour m'expliquer que c'était l'anniversaire d'un de leurs amis, et qu'il aimerait le souhaiter de manière assez spéciale... On n'a pas trente ans tous les jours, vous savez, mademoiselle...
Plusieurs images se formèrent dans mon esprit, en plus ce garçon était plutôt joli.. Mais il n'avait que trente ans ! J'en avais 47 ! Je leur proposai un gâteau, et ils acceptèrent, à condition que je passe la soirée à leurs côtés. Je ne pouvais accepter sans avoir la permission d'Ygor, je devais savoir s'il pouvait assurer le service un petit bout de temps ou pas.

-Patron !! J'peux rester auprès de ces messieurs, ils aimeraient fêter l'anniversaire de leur ami !

-Lili, on n'est pas dans une maison close, ici... Mais si tu ne fais rien de déplacé avec eux, pourquoi pas... J'imagine que je dois te remplacer ?

-Ben oui...

Les gars furent super contents. Leur table donnait sur l'entrée, me donnant l'occasion de voir quelques clients arriver, d'autres repartir... La discussion allait bon train, je suivais plus ou moins... Ils parlaient pour le moment des nouveaux ados et de leurs sales manies, on ne se drogue pas à 13 ans, voyons, ce n'est pas correct.. Mais quelle éducation ont-ils reçue, ces jeunes ? Je ne répondis pas, me terrant dans mon coin, n'osant avouer qu'à cet âge-là, je me droguais aussi. je pensais à mon sauveur, quand tout d'un coup, un client qui dégageait une impression particulière m'attira l'oeil... Non,.... Ce ne pouvait être lui... Ces tatouages me disaent bien quelque chose, mais nombre de métalleux portaient des tatouages en tout genre.. Par contre, ce regard-là, je ne l'oublierai jamais. C'était bien lui, mon sauveur.

-Excusez-moi, les gars, leur dis-je, avant de m'éclipser,mais je dois retourner auprès des clients

-Pas de souci, mamz'elle, vous avez déjà passé plus de temps avec nous que c que nous espérions, vous en faites pas !

je partis effectivement servir d'autres clients, avant de m'approcher de celui qui m'intéressait le plus.

-Excusez-moi, qu'est ce que je vous sers, monsieur ? lui demandai-je, n'osant espérer qu'il me reconnaisse du premier coup...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Matthews "Matt" McShire

avatar

Race : Vampire

Blabla : 11
Argent : 3673
Nous a rejoins le : 18/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Jeu 20 Sep - 9:12

Pendant un moment, je ne dis rien. Voyant que la serveuse s'impatientait tout en me dévisageant, je lui répondis
- Un coca s'te plait. Voyant qu'elle ne bougeait pas, je fit un pas sur le côté.
Je sais très bien ce qu'elle attendait de moi. Je savais très bien qui elle était...
Un vampire qui commande un Coca? Oui je sais mon sens de l’improvisation n'était pas au top quand il y avait autant de gibier autour de moi.
Elle savait très bien que je n'allais pas le boire et surtout que j'était là pour elle.
En fait, je voulais juste la revoir. Ce fut une très grande erreur de ma part de transformer quelqu'un mais à l'époque je ne me contrôlais plus du tout et je voulais savoir ce que ça faisait.
Je m'assis sur un des tabourets du comptoir. La "petite" était maintenant retournée à ses occupations.
C'est fou ce qu'elle avait grandi. Je pris quelques instant pour observer la pièce dans lequel je me trouvais.C'était le décor d'un bar classique. Du bois et encore du bois, des ivrognes aussi.Les néons attiraient mon regard. Les gens à côté de moi me regardait bizarrement. C'est mes tatouages qu'ils regardaient en fait. Quand l'un d'entre eux posa ses yeux sur les miens, je ne pu m'empêcher de le fixer dans les yeux d'un regard des plus perçants. Le type baissa directement les yeux.
-Pffff, bande d’amateurs...
Tout à coup, pendant un millième de secondes, un fragment même, je perçut un mouvement sur ma droite. Tel un prédateur attentif, Mon regard changea en direction de celui ci. C'était elle. Elle me faisait face je ne pouvais plus l'éviter maintenant.

_________________
Her Voice Resides InsideMy Head
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Jeu 20 Sep - 9:48

Il observait le bar, mon bar, d'un air critique. Je le surveillais du coin de l'oeil, de la même manière que je surveillais tous les vampires du coin qui passaient par ici, question de réflexe. S'il y avait du grabuge vampirique ici, je savais très bien que tout me retomberait dessus. Raison pour laquelle je préférais les soirées où il y en avait peu, comme aujourd'hui. je regardais de jeunes couples se former entre les tables, et mon client principal s'était installé sur un des tabourets du bar. Il avait commandé un Coca, qu'il ne boirait sûrement pas, étant donné sa nature. Je lui servis tout de même, en espérant qu'il payerait... Il arrivait de temps en temps que des vampires ne payaient pas leurs consommations, sous prétexte qu'il ne la buvait pas.

Je me déplaçais entre les tables, pris quelques commandes, avant de retourner au bar, et de préparer ce que l'on m'avait demandé. les trentenaires étaient partis, il devait être 3h30, et dans une demie heure, je terminais mon service. J'escomptais bien cuisiner "mon" vampire, histoire de comprendre pourquoi il m'avait fait ça à moi et pas à quelqu'un d'autre mais pour ça, il fallait que je lui laisse une manière de comprendre que j'aimerais bien échanger quelques mots avec lui. J'avais déjà demandé à mon boss de me remplacer, une fois, d'accord, deux, c'était trop pour lui. Je me mis alors dans l'axe de son regard, de manière à ce que le vampire ne puisse m'éviter, et commençai à écrire sur un but de papier, sur lequel j'indiquais que je pouvais fournir de l'hémoglobine 4h du matin passées... Mais fallait attendre au bar jusqu'à la fermeture, puis m'attendre devant à la sortie de derrière. Je ne savais pas s'il accepterait ou pas, après tout, pourquoi le ferait-il ? D'un autre côté, pourquoi était-il venu ici ? Savait-il que je travaillais ici ? Sans aucun doute. Comment l'avait-il appris ? Bonne question. Que je devais absolument lui demander car moi aussi, je devais enquêter sur quelques personnes.

J me dirigeai vers lui, et entamai une fois de plus la conversation :

-Tenez, ceci peut vous être utile, pour ce soir ou un autre, si vous êtes en manque.... Si vous voyez ce que je veux dire.

Je lui glissai le papier sous le Coca, attendant sa réponse, tout en guettant les clients qui avaient besoin de se re-servir, ou qui avaient besoin d'être sortis...

Avant qu'il n'ai pu répondre, je me précipitai vers un jeune couple où la fille se débattait, ne voulant absolument pas, visiblement, de l'homme qui essayait tant bien que mal de la pousser vers les toilettes.

-Lâchez cette demoiselle, monsieur, ou je vous fais sortir de force, le menaçai-je.

Visiblement, il s'en foutait complètement de moi, et me répondis que je devais être une chienne comme une autre qu'il pouvait, selon ses propres termes, se faire à tout moment. Je ne supportai pas que cet homme se permit de me parler de cette manière, et sortit de mes gonds ! Il se prit une droite dans la figure avant d'avoir réalisé ce qu'il se passait, pendant que je me faisais - encore - apostropher par mon patron.

-LILI!!!! Depuis quand as-tu l'autorisation de frapper les clients ?! Retourne tout de suite au bar, je m'occupe de ça ! En plus, y a un client qu'à l'air de t'attendre !

Je retournai au bar, dépitée, pour une fois que j'aurais pu me battre... Je me doutais que le client qui m'attendais était celui qui 'avait vampirisée, et retournai donc près de lui, juste séparée par le comptoir.

-J'ai l'impression de vous avoir déjà vu quelque part... lui dis-je en le fixant dans les yeux, espérant qu'il comprendrait que je ne pouvais rien dire sur notre rencontre première dans un tel lieu, surtout avec un patron comme Ygor...En tout cas, si tel est le cas, pourriez-vous me rappeler votre nom ? Car je crains bien l'avoir oublié...

Je terminai sur un air de confidence et de dépit, alors qu'il ne m'avait jamais dit son nom. En toute logique, il devrait comprendre, étant lui aussi un vampire, que je ne pouvais pas me permettre de dire tout et n'importe quoi ici, dans ce lieu qui me faisait gagner ma vie.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Matthews "Matt" McShire

avatar

Race : Vampire

Blabla : 11
Argent : 3673
Nous a rejoins le : 18/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Ven 21 Sep - 10:10

-Mon nom ? Dis-je réprimant un léger sourire. Tu le connais bien, ne fais pas semblant. Pour l'hémoglobine pas de souci pour moi, je file, à ce soir.

Je me levai et pris le petit papier qu'elle m'avait passé avec moi, ma mémoire n'étant plus toute fraîche. Je m'engageais dans la rue quand je sentis une odeur assez familière... Un vampire. Un autre. Mais il était loin, au moins à Brooklyn. J'en avais marre de New-York bien que je respectais énormément cette ville. C'était l'ambiance qui ne me plaisait pas. Je voulais être libre. Venant tout droit de l'état de Washington, les grandes forêts me manquaient, la grande tour de Seattle, les lacs monstrueux qui bordaient la frontière séparant Le Canada et les U.S.A. J'avais fui cet état car je voulais tout oublier de mon passé, de cette histoire qui me hantait depuis des années. Mais malgré tout cela, c'était ma terre natale. Après tant d'année, je ne l'avais toujours pas oublié de toute façon... J'ai gardé l'unique objet qu'il me restait de toute cette histoire, il siégeait dans le sac que je portais tous le temps, une arme...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


L'arme avec lequel Valentine Shadows, la femme qui m'a vampirisé et trahi, s'était suicidée, me laissant seul. J'avais déjà été abandonné dans le passé par mes parents.

Il était 3h50, je me décidais à me diriger vers le bar où Lili travaillait. J’entamais la petite rue où Lili m'avait donné rendez-vous. Elle était totalement vide.

Je me souvins de cette nuit ou je l'avais transformée. C'était une nuit pluvieuse. Je devais m'abriter et ayant passé le stade de nouveau-né depuis quelques années, j'étais maintenant dans "l'âge des curiosités", la période "Nouveau-né" ayant été horrible pour moi, je m'étais décidé à partir de Washington pour aller chasser dans une zone plus vaste, une grande ville. New-York. Arrivé la-bas, je me dis que si je voulais chasser dans une zone "sûre" il me fallait être discret. Quoi de mieux qu'une prison? Rikers Island, la plus grande prison de New-York. Et quoi de mieux qu'une jeune innocente vivant sans but dans la vie? Sans réfléchir, je la transformai.

Pendant ma longue réflexion, 10 minutes passèrent quand une fine silhouette se dessina à travers l'ombre.
L'heure des retrouvailles avait sonné...

_________________
Her Voice Resides InsideMy Head
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Ven 21 Sep - 10:30

Il me répondit d'un ton cassant que je connaissais bien son nom... Même si, je dois l'avouer, je l'avais un peu oublié... Je n'avais oublié ni son visage, ni sa démarche, ni sa voix, mais son nom ne me revenait pas. Etait-ce un effet secondaire de toutes les drogues que j'avais prises auparavant ? Sans doute, je ne voyais pas ce que cela pourrait être d'autre. Et, évidemment, il accepta le sang que je lui avais proposé... Logique, pour un vampire ayant interdiction de chasser en pleine ville. Certes, on pouvait se débrouiller pour nous nourrir d'animaux ou quoi, mais rien n'était meilleur que le sang humain. C'était entre autres pour cette raison que je passais régulièrement à l'hôpital, par des coins que moi seule et les infirmières connaissaient... Ne me demandez pas comment je les connaissais, j'en rougirais de honte. Trop de voyages dans les hôpitaux fait qu'on devine plus ou moins où se range les affaires... Surtout lorsqu'on se lie d'amitié avec les infirmières, if you know what I mean...

Il partit, pour faire je-ne sais-quoi, et je retournai m'occuper des clients, des couples ivres qui dansaient sur la piste, me préparant mentalement à la chose la plus dure ici : fermer le bar. J'étais obligée de sortir pas mal de monde, ce qui provoquait toujours pas mal de baston, ce qui éveillait mon instinct de chasseuse et qui me donnait envie de tous les dévorer, comme ça, en pleine rue. Evidemment, je me retenais, pour deux raisons principales:

    Primo, pour éviter de provoquer un scandale en pleine rue et retourner en prison.
    Secundo pour éviter de passer devant un conseil quelconque et me faire retirer la fonction de vampire... Je ne risquais pas d'apprécier.


Je me retenais, donc, de tous les mordre, et retournai à l'intérieur pour ranger tout avant de partir. En fait, je fermais à 3h45, et je passais les quinze dernières minutes à tout ranger pour que tout soit impeccable le lendemain.

Dimanche, 4heures précises.

Je me demandais à quoi pensais mon créateur, puis j'allai le retrouver, passant par les toilettes pour prendre trois sachets de sang : deux pour lui, et un pour moi. Je me demandais encore comment personne ne s'était rendu compte de ce que je planquais, mais je n'allais sûrement pas m'en plaindre.

Je le retrouvai plongé dans ses pensées, bien qu'il perçut immédiatement mon mouvement, et se focalisa sur moi. J'arrivai donc devant lui la tête basse, ne sachant comment lui avouer que j'avais oublié son nom. Pour qui me prendrait-il ? Il se dirait sans doute qu'il avait vampirisé la mauvaise personne, et me tuerait, peut-être ? Je me battrais, certes, dans ce cas, mais je savais d'ores et déjà que je serais la perdante...

-En fait, non, je ne me souviens pas de votre nom, j'ai un trou... lui avouai-je d'un air penaud, regardant mes pieds, admirant mes bottillons noirs à talon, qui me donnaient une démarche déhanchée et gracieuse, avant de le regarder dans les yeux à nouveau et de continuer. Voilà l'hémoglobine, si vous voulez la payer, c'est 10$ le sachet, ce qui fera 20$, et si vous ne voulez pas, c'est pas grave..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Matthews "Matt" McShire

avatar

Race : Vampire

Blabla : 11
Argent : 3673
Nous a rejoins le : 18/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Mar 25 Sep - 8:56

-Ne pas payer moi?
Tu me prends pour qui ? Dis-je en souriant.
Je lui passai l'argent demandé plus celui du verre de coca qu'elle accepta avec beaucoup d'étonnement.
-Mon nom est "Matt", Matthews pour être plus juste, mais tu peux m'appeler "Matt" ce sera très bien comme ça. ça ne te rappelle vraiment rien ? En disant ça, je perçut un bref éclat dans ses yeux, puis, elle me sourit tout simplement. Elle se souvenait enfin de moi.

~En fait, je lui avais fait la même présentation quand je l'ai rencontrée pour la première fois à Rikers Island. J'avais quitté l'état de Washington pour oublier mon sombre passé et choisi New-York comme nouveau terrains de chasse. étant dans l'âge des curiosités, j'étais assoiffé de sang. Je devais donc pouvoir transformer ma première personne de la plus discrète des façons possibles. Le meilleur des terrains de chasse était donc une prison, une vieille prison où les gens étaient laissés dans l'oubli total. C'est ainsi donc que j'ai fait la rencontre de cette chère Lili. Ce qui m'a frappé chez elle ce n'était pas son manque incroyable de discipline mais la souffrance qui se dégageait de sa personne. Ce n'était pas une souffrance ordinaire. Elle était en manque. C'était alors dans un état d'esprit totalement curieux que je fis sa connaissance. Une nuit, je me décidais donc à me lancer et à enfin tenter de vampiriser une personne. Je m'étais vraiment bien lié d’amitié avec Lili. Je me suis donc lancé à l'attaque de son tendre cou. Un mois plus tard, on projetait de s'évader. J'avais trouvé pour seule excuse que si je l'avais vampirisé c'était pour qu'elle puisse s’échapper.~

Après ça, on est parti chacun de notre côté, avec un millier de question laissées sans réponses. New-York est tellement grande...
Je n'aurais jamais cru qu'on pouvait perdre aussi facilement quelqu'un de vue.

Après une petite discussion d'un quart d'heure, je me décidai enfin à lui poser cette question qui me pourchassait depuis maintenant des années.
-Dit, Lili, après tous ce temps, ça ne te dirait pas que toi et moi on refasse équipe comme au bon vieux temps ?


_________________
Her Voice Resides InsideMy Head
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Mar 25 Sep - 9:34

Celui qui m'avait vampirisé, Matt de son surnom, me dit donc son nom, avec exactement la même intonation et la même manière de le dire que la première fois que je l'entendis, et je me souvins ! Je secouai ma tête, me sentant nouille d'avoir oublié son nom... Après tout, ce n'était pas n'importe qui, et je crus ressentir une nouvelle fois la sensation de ses lèvres, suivies de ses dents contre mon cou. Je secouai la tête une seconde fois, ce n'était pas vraiment le moment de replonger dans ce style de souvenirs.

Nous discutâmes un long moment sur la manière dont nos vies avaient évolué, tant la sienne que la mienne. Pendant un long moment, je n'avais qu'une seule question en tête, une question que je n'avais osé lui poser depuis le temps que je le connaissais, même en prison, je ne lui avais pas posé LA question la plus importante, enfin, la question que se posent en général les prisonniers vis-à-vis des autres : pourquoi avait-il été envoyé en taule ?
Encore maintenant, je n'osai lui poser cette question délicate, ne sachant pourquoi mon intuition me soufflait de ne pas lui poser.

Après environ un quart d'heure de discussion sur nos nouvelles vies respectives, et surtout sur la manière dont je supportais le fait d'avoir été transformée, il me posa une question, qui me turlupinait moi aussi, mais timide comme une patate douce, j'avais le stress de lui poser. Il me proposa donc qu'on refasse équipe ensemble, comme à l'époque de notre évasion, qui fut pour le moins grandiose !

-Evidemment que ça me dit ! m'exclamai-je. *On pourra s'organiser de sorte à alterner les visites à l'hosto, histoire que les infirmières arrêtent de se poser des questions à mon sujet*, terminai-je en mon for intérieur, même si je ne le pensais pas vraiment.

Quoique que le fait qu'un homme vienne chercher mes doses d'hémoglobine à ma place rendrait plus plausible mon excuse habituelle : mon enfant imaginaire avait besoin de sang pour je-ne-sais-plus-quelle-maladie-atroce que je préférais soigner chez moi. Il pourrait passer pour le père... Ou pas.
Bref, je devais arrêter de penser à ma petite personne, mais je ne voyais vraiment pas pour quelle raison on pourrait faire équipe. Certes, notre évasion fut grandiose et super bien pensée sur le coup, mais nous n'avions plus de coup de ce style à faire actuellement... Bah on verrait bien !

-Pour commencer, on s'éloignerait bien de ce bar, j'ai pas envie que mon patron nous ai vu discuter, déjà qu'il passe son temps à m'engueuler, fis-je observer à Matthews, me souvenant de cette serveuse qui avait été virée parce qu'elle trainait trop à proximité du bar une fois son service fini.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Matthews "Matt" McShire

avatar

Race : Vampire

Blabla : 11
Argent : 3673
Nous a rejoins le : 18/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Jeu 25 Oct - 9:07

La lune avait déjà commencée à emprunter son habituel chemin éclairant Central Park de sa douce lumière.
Tel de grands Vikings sans craintes, les deux vampires s'enfonçaient dans cette gigantesque jungle sans le moindre peur. Matt aimait bien quand de tristes humains aux allures de mendiant tentaient de l'agresser. C'est dans Central Park d'ailleurs que Matt prenait de plus en plus plaisir à venir chasser depuis quelques semaines. Mais aujourd'hui son attention n'était pas portée sur les regards non discrets que leurs envoyait certaines racailles, aujourd'hui son attention était portée sur Lili.

- Tu sais... Dés fois j'aimerais partir d'ici, Fit Matt.
Voyant que sa création lui lançait un regard incrédule, Matt s’expliqua.
-Ben quitter l'Amérique... Je rêve de découvrir la vieille Europe, l'Angleterre, surtout l'Angleterre, les Alpes, la Scandinavie. Est ce que tu imagines la Finlande ? Le pays est composé à plus de 68% de forêts. De quoi organiser de pires chasses et on si on veux se baigner... Il y a plus de 3000 Lacs. Et puis je rêve de visiter Londres, je veux voir Big Ben! L'écosse. 'Fin bref, il y a tellement de choses à visiter là-bas.
Matt sortit de sa sacoche une pochette de sang que Lili lui avait vendu. Il bu une gorgée de sang bien frais.
Il l'a regarda et lui fit d'un ton plein de reconnaissance,
-Merci beaucoup pour le sang. Il est délicieux!

Au fond de lui, Matt désirait de tous son être que Lili partage ses rêves. Si c'était le cas, il n'aurait plus à hésiter. Ils prendraient le premier avion et s'en iraient pour Londres. L'Amérique lui manquerai sûrement. Le vampire ne supportait pas le fait de ne pas avoir de but dans la vie quotidienne. Il faudrait donc qu'il parte en étant sûr de lui.
Matt avait remarqué l'autres jours dans une boutique dont il n'arrivait plus à se remémorer le nom, une annonce pour un appartement à Londres. Si Lili partageait son rêve peut-être emménageraient-ils ensembles.

Revenant à ses esprits, Matt repris une gorgée de sang. Il était vraiment bon!
Lili était radieuse. Pâle certes, mais radieuse. Elle avait ôtée sa tenue de serveuse en quittant le bar et avait opté pour un pull en laine gris rayé de noir, un fin pantalon noir de cuir et de grands escarpins du même noir. Autant dire que les couleurs était bien choisie. était-ce un camouflage ? En tout cas, Lili était une femme qui savait très bien se mettre en valeurs. ça changeait des vêtements de prisonnière qu'elle portait dans le passé. Avec le temps, son visage avait mincit. Elle avait mit du rouge à lèvre d'un rouge pourpre. Pas dur! La couleur préférée de Matt.

Le vampire prit son courage à deux mains. Il avait toujours eu un esprit courageux.
-Et toi Lili, quels sont tes rêves ?

_________________
Her Voice Resides InsideMy Head
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Lun 5 Nov - 10:09

Il faisait clair aujourd'hui. Nous nous dirigeâmes vers Central Park, un lieu pleins de jeunes étudiants qui fumaient de l'herbes, buvaient de l'alcool... Voire faisaient pire. ils me faisaient penser à moi dans mon jeune temps, toujours à tester de nouveaux trucs, aux effets de plus en plus forts. Je me planquais souvent dans ce parc, toujours accompagnée au moins d'un mec. Parfois plus, et quelquefois, il y avait une ou deux autres jeunes filles avec nous. On se droguait. C'était notre moment de repos, notre façon de mieux apprécier la vie. Pourtant, nous savions tous que c'était mauvais pour notre santé et que nous étions en train de pourrir au sens propre du terme, l'intérieur de notre corps. C'est ça le problème avec une drogue, voyez - vous : même lorsqu'on sait que c'est mauvais et que ça va nous détruire, on continue à en prendre. On ne peut plus s'en passer. Les humains se droguent à l'alcool, à la marijuana, à la cocaïne, à l'héroïne, au LSD, aux champignons hallucinogènes, et j'en passe. Les vampires, eux, se droguent au sang, sauf que pour eux, c'est non seulement une drogue, mais carrément un besoin vital. On ne peut donc pas dire que le sang est une drogue pour les vampires : le fluide vital ne nous détruit pas, au contraire, il nous donne la vie. J'en avais fini avec toutes les cochonneries humaines, maintenant que j'étais une vamp' parmi d'autres, je ne me nourrissais plus qu'au sang. Evidemment, j'eus du mal, même après ma transformation, à être sevrée de l'héroïne. Pour vous dire : je tuais exclusivement des humains drogués à ça. Finalement, la drogue n'eut plus d'effets sur moi, et je pus tuer tous ceux que je désirais.

J'arrêtai de rêvasser pour me concentrer sur Matt. Décidément, je le trouvais craquant, avec ses yeux d'un bleu clair, ses cheveux longs d'un noir de jais, illuminés par une unique mèche d'une couleur platine, qui accentuait son côté chasseur. Il avait des traits un peu sauvages et une carrure bien musclée, parfaite, à mon goût, car elle me rassurait. Je me sentais en sécurité avec lui, j'avais la sensation qu'ensemble, nous pourrions aller jusqu'au bout du monde ! Découvrir les îles inconnues, voir des animaux qui ne connaissent pas l'Homme, visiter les pays aux conditions de vie extrêmes, être obligée de se nourrir avec du sang de lapin... C'était lui ma drogue. Quoi que. A priori, il ne me semblait pas que Matt me détruisait de l'intérieur, bien au contraire. La transformation fut une résurrection, pour moi !

-Tu sais... Dés fois j'aimerais partir d'ici. fit - il soudain, me faisant quasiment sursauter. Ce qui me surprit le plus, ce fut le fait qu'il parla de partir alors que j'y pensais justement. Ben quitter l'Amérique... Je rêve de découvrir la vieille Europe, l'Angleterre, surtout l'Angleterre, les Alpes, la Scandinavie. Est ce que tu imagines la Finlande ? Le pays est composé à plus de 68% de forêts. De quoi organiser de pires chasses et on si on veux se baigner... Il y a plus de 3000 Lacs. Et puis je rêve de visiter Londres, je veux voir Big Ben! L'écosse. 'Fin bref, il y a tellement de choses à visiter là-bas. s'expliqua - t - il mieux.

De mon côté, il est vrai que l'Europe m'attirait énormément, mais n'était-ce pas normal, pour une Française ? Et c'est vrai que la Finlande devait être un merveilleux terrain de chasse, même si le sang humain était mon préféré entre tous... Par contre, me baigner dans les lacs glacés au beau milieu de la nuit, vêtue de rien... Cela pouvait faire rêver. Surtout que j'avais du mal à sentir les différences de températures, alors même s'ils étaient gelés, j'en profiterais autant !

Après m'avoir dit tout ça, il but une gorgée du sang que je lui avais fourni et me remercia, me disant qu'il était délicieux. Si mon organisme avait été fait pour, je pense que j'aurais rougi. Après tout, ce n'était pas mon sang. C'était du sang d'inconnu, peut-être même du sang de synthèse.

-De rien... Ce n'est pas comme s'il avait été difficile à me procurer, mais ça me touche qu'il te fasse plaisir.

J'esquissai un sourire en pensant à la facilité avec laquelle je me le procurais. Les infirmières m'observaient toujours d'un oeil maternel comme si elles comprenaient ce que c'était d'avoir un enfant qui n'avait pas la force de se déplacer jusqu'à l'hôpital car il était atteint d'une anémie beaucoup trop grave. Je mentais à ces femmes aussi facilement que j'avais menti à la mère d'Ashray lorsque j'avais adopté le gamin, arguant que mon copain (qui m'avait larguée un mois auparavant) et moi voulions absolument un enfant mais que ce n'était malheureusement pas possible. Je savais que je pouvais être attendrissante dans un but mauvais, mais n'en ressentais aucune culpabilité. Ou presque. Finalement, je croyais presque à mes propres mensonges.

Matt but une nouvelle gorgée et je tournai le regard vers les jeunes de Central Park, me sentant rougir, tout en sachant que c'était physiquement impossible pour moi, sous le regard de celui qui m'avait vampirisée. J'aimais à me sentir ainsi observée par lui, cela me donnait une sensation de puissance, la sensation d'être importante aux yeux de quelqu'un. Pour une fois, j'avais pris soin de mes vêtements, avant d'enfiler ma terne tenue de serveuse, et je me dis que j'avais du avoir un pressentiment avant de sortir. Peut - être était - ce pour cela que j'étais arrivée en retard au travail, tout à l'heure.

-Et toi Lili, quels sont tes rêves ? demanda - t - il soudain, sorti d'une rêverie lui aussi.

Je le regardai droit dans les yeux durant une seconde, avant de les baisser. Mes rêves étaient tout simples : je voulais juste m'expliquer auprès de mon fils adoptif ainsi qu'auprès de mes parents, avant de vivre une vie que j'espérais heureuse, avec un homme que j'aimerais de tout mon coeur et qui et ressentirait autant à mon égard mais j'avais peur, très peur de lui dire. Car cet homme, dans mes rêves, c'était lui. Voilà pourquoi je ne savais tenir son regard, je ne voulais surtout pas qu'il remarque l'intérêt que je lui portais. Après tout, je n'étais rien, par rapport à lui. J'avais vécu une vie nulle, sans aucun intérêt.

Pourtant, une petite voix me souffla, au plus profond de moi, de lui dire. Donc j'essayai, du mieux que je pouvais. Au moins, grâce à cette condition de vampire, impossible de rougir !

-Moi mes rêves... Simplement vivre heureuse auprès d'un être aimant. M'excuser auprès d'Ashray. M'excuser auprès de mes parents pour le mal que je leur ai fait subir étant jeune. Les remercier pour la maison qu'ils m'ont offertes et que j'ai du vendre à la commune. C'est tout bête, je sais... dis - je d'une petite voix, lente pour une fois.

Maintenant que je lui avais dit tout ça, je me sentais le courage de l'observer dans les yeux et le fis, alors que je redoutais sa réponse. Après tout, peut - être n'allait - il pas deviner que c'était lui que j'imaginais. Après tout, je ne lui avais pas dit...



_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Matthews "Matt" McShire

avatar

Race : Vampire

Blabla : 11
Argent : 3673
Nous a rejoins le : 18/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Jeu 8 Nov - 11:06

-Moi mes rêves... Simplement vivre heureuse auprès d'un être aimant. M'excuser auprès d'Ashray. M'excuser auprès de mes parents pour le mal que je leur ai fait subir étant jeune. Les remercier pour la maison qu'ils m'ont offertes et que j'ai du vendre à la commune. C'est tout bête, je sais... fit Lili à Matt en lui regardant maintenant droit dans les yeux.

- Il est vrai que je trouve ton rêve fort banal mais ce n'est pas pour autant que je le trouve tout bête au contraire, j'aime beaucoup les gens qui ne se complique pas la vie.. dans la vie.. Enfin, même si nous sommes mort... Enfin je voulais dire dans la vie d'un mort. fis Matt avec un léger sourire. Sa création éclata de rire. Il n'était pas dur de lui faire rire depuis peu. C'était un signe qui ne trompait pas. Matt connaissait très bien les femmes, il avait eu l'occasion d'apprendre à connaître ces mystérieuse créatures durant toutes ces années. Matt savait très bien qu'à partir d'un moment, si une femme rigolait pour un simple mot sortit de la bouche d'un homme c'est qu'il y avait sans aucun doute des sentiments derrière tous ça. Une femme n'est en aucun cas un homme, les femmes ont besoin qu'on leurs fasse rêver. Le fait de leurs faire rire sans vraiment le vouloir était déjà un bon signe.

Matt pensait de plus en plus à partir vivre à Londres. Après avoir entendu les rêves de Lili, le vampire était sûr de lui. C'est avec elle que j'irai à Londres. pensa Matt, déterminé. Il comptais lui demander à la fin de leur entrevue.

Le temps passa, la lune flottait paisiblement derrière les branches d'arbres qui assombrissaient la trajectoire de la lumière jusqu'au sol, déformant l'image de celle-ci. Ils parlèrent tout d'abord de Londres, Matt rêvait de voir Big Ben. Chance pour lui, Lili en rêvait aussi! Ils se mirent ensuite à parler du lieu d'origine de Matt, l'état de Washington. Un vrai paradis pour les vampires. Au plus le temps passait, au plus Lili se rapprochait inconsciemment de Matt. Le vampire s'en rendait bien compte. Il finit même par ce demander à un moment si il ne commettait pas une erreur en séduisant sa création de la sorte.

On pouvait facilement lire dans les yeux de Lili qu'elle avait besoin de rêver dans la vie. Ce n'était pas le genre de femme à apprécier la routine que lui offrait la vie en ce moment. Non! Elle avait besoin de voyager, d'aventure. Après tout Lili et Matt était des vampires de quoi avaient-ils peurs ? Ensembles, ils pouvaient visiter le monde.

Une sirène de police retentit. C'était le signal de l'approche du matin. Matt soupira. Il fallait déjà la quitter. C'était donc le moment pour lui de lui demander ce qu'il désirait. Le vampire était plus déterminé que jamais. Il se lança

-Dit Lili...

A peine eu-t-il le temps de prononcer ces deux mots que la vampire lui sauta dessus.

_________________
Her Voice Resides InsideMy Head
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Mar 13 Nov - 10:17

Nous discutâmes de tout et de rien, je parlai de mon envie de voir Big Ben, lui aussi le voulait ! Peut - être que nous irons ensemble, un jour ! Quelle chance ce serait ! Sans doute était - il l'être dont j'avais besoin, après tout, c'était lui qui était la source de ma rédemption ! Je lui devais tout ! Sans m'en rendre compte, je me rapprochais de lui, faisant attention à de petits détails alors que nous discutions. Il avait une mèche blonde qui relevait le noir corbeau de ses cheveux ainsi que l'azur de ses yeux, dans lesquels j'aimais me plonger pour y apercevoir l'ombre d'une mélancolie dont je ne connaissais pas la cause. Une femme ? Sans doute. J'espérais pouvoir lui enlever cette ombre et rendre de l'éclat à son regard, en faire un regard bleu aussi bleu que la mer des Caraïbes ! Un regard plein d'éclat et de bonheur ! Je baissai les yeux, m'arrêtai à ses lèvres et à son sourire charmeur. Il avait une bouche bien dessinée, pulpeuse, demandeuse de baisers. Je commençais à craquer pour lui, plus que pour quiconque auparavant. Mon regard s'arrêta sur ses bras, épais, musclés à souhaits, protecteurs de tous les dangers. Je remarquai vaguement qu'il avait une main légèrement plus longue que l'autre, sans doute sa main de chasse favorite, celle avec laquelle il mettait fin à la vie d'innocents... Ou de coupables. Je m'étais fortement rapprochée de lui, mais n'avais pas le courage de me décoller. Il dégageait une présence qui me faisait du bien, je ne voulais plus me sentir seule.



_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Matthews "Matt" McShire

avatar

Race : Vampire

Blabla : 11
Argent : 3673
Nous a rejoins le : 18/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Mer 12 Déc - 8:30

Une fois l'acte terminé, les deux jeunes vampires reprirent leur discutions tout en fuyant Central Park.
Matt se sentait bien. La sensation de liberté qui traversait désormais son corps le réjouissait.
Le vampire était déterminé. Il allait quitter l'Amérique pour découvrir d'autres contrés. L'objectif était l’Angleterre. Il hésita quand même encore sur le sujet de Lili et lui posa LA question qui lui harcelait l'esprit pour se rassurer.
- Alors... C'est d'accord ? Nous partons pour Londres ? Quand ? Fit Matt.
Comment. Ça , il le savait, ça ne devais pas être bien dur de se faire passer pour un être humain normal. Un vampire dans un avion, quel magnifique sujet scientifique cela pourrait-il faire ? Pensa Matt. Somme-nous si différent ? Est-ce que un trajet en avion aurait le même effet sur notre corps que sur celui d'un homme normal ?
Après tout, il fallait bien essayer.

Matt ne pouvait pas s'empêcher de penser à l'Angleterre. On lui en avait tellement dit dessus! Ces landes infestées de moutons, de fausses herbes. Et le Pays De Galles, landes des grands rois britanniques et siège Breton. Et l'écosse! Pays de mystères le tout saupoudré de la triste ambiance de l'Irlande Du Nord. Ça faisait rêver. Les gens parlent souvent des U.S.A comme étant un pays magnifiques, mais au yeux de Matt, il n'en était rien par apport à la richesse qu'offrait l'Europe. C'est dur la vie d'un vampire quand on a une âme d'aventurier...

Le vampire voulait tout découvrir, et ça, désormais en compagnie de Lili.
Maintenant il ne lui restait plus qu'à découvrir la détermination de sa création. Matt voulait quitter ce continent au plus vite, mais il ne partirait pas sans Lili.

_________________
Her Voice Resides InsideMy Head
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lili Densiour

avatar

Race : Vampire

Blabla : 24
Argent : 3707
Nous a rejoins le : 10/09/2012

MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   Jeu 13 Déc - 23:08

Après ce moment d'intimité publique, nous reprîmes notre conversation. J'éprouvais un peu de honte en me disant que n'importe qui passant par ici aurait pu nous voir, mais tant pis. De toute façon, je me sentais mieux que jamais, et je me rendis compte que je tombais vraiment amoureuse de mon créateur Je ne savais pas si cela était une bonne chose ou non.

-Alors... C'est d'accord ? Nous partons pour Londres ? Quand ? me demanda Matt, l'air inquiet .

Je réfléchis. Je ne pouvais pas tout quitter comme ça : j'avais une vie ici, un travail, des obligations... Mais j'avais envie de partir le plus tôt possible, moi !

-Oui, évidemment qu'on part pour Londres Quand ? Le plus tôt serait le mieux ! Si tu veux vraiment partir le plus tôt possible, tu peux partir demain ou après, toutefois moi, je dois encore régler quelques détails, arrêter mon contrat de travail, arrêter mon activité de dealer et mettre tous les vamp' au courant, afin qu'ils puissent se débrouiller sans moi Ce sont des responsabilités, tu sais ?

Comme d'habitude, je ne pouvais m'empêcher de parler beaucoup, beaucoup trop, mais j'avais tant de choses à dire !!

-Comme ça, tu visites le coin, éventuellement, tu trouves un appart', puis je viens te rejoindre !

Je ne savais pas vraiment si c'était la bonne solution, mais c'était la seule que j'avais en tête Puis, les portables, ordinateurs et tout ça,c'est tellement courant et tellement pratique, que les télés-communications se feraient sans problèmes On ne s'était plus vus depuis si longtemps, si on ne se voyait pas pendant une semaine ou deux, ce ne serait pas la mort. Une de plus, une de moins C'est kif-kif pareil, après tout.

Le trajet en avion ne m'effrayait pas plus que ça : j'étais déjà allée en France une ou deux fois durant ma nouvelle vie, et tout s'était toujours bien passé. Suffisait juste de prendre un vol de nuit, quoi.
Je ne pouvais m'empêcher de penser que l'Angleterre était, décidément, toute proche de la France, et qu'il faudrait à un moment ou à un autre passer chez mes vieux parents, qui s'extasiaient sur ma jeunesse miraculeuse. Et puis, il me semblait que mon fils avait lui aussi déménagé en Angleterre, ce serait une bonne occasion de les avoir tous les deux à portée de main. Je ne voulais plus perdre ni l'un, ni l'autre, ils m'étaient trop précieux. Et je sentais qu'Ashray n'allait pas bien, ces derniers temps, je m'inquiétais pour lui.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire   

Revenir en haut Aller en bas
 

I have the feeling that the party will rocking ~ Pv Matthews McShire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» Dungeon party
» Beach Party ! [ pv ]
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Le Jeu :: New-York :: Broadway-