AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 [A]Tania Malrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tania "Shad" Malrow

avatar

Race : Vampire

Blabla : 12
Argent : 3787
Nous a rejoins le : 26/08/2012

MessageSujet: [A]Tania Malrow   Dim 26 Aoû - 20:59

Fiche de présentation

Informations de bases :


Votre personnage

  • Nom et prénom (facultatif: surnom): Tania "Shad" Malrow
  • Age: 24 ans
  • Sexe: femme
  • Race: vampire
  • Lieu de vie: USA et Canada
  • Métier: /
  • Langue(s) parlée(s): Russe, Français et Aglais
  • SI sorcier: apprenti - confirmé
  • SI sorcier confirmé: maîtrise élémentaire - maîtrise de la nature

Vous

  • Prénom (facultatif): Lau
  • Age (facultatif): 14 ans
  • Comment j'ai connu le forum: DC de Nwella x)
  • Mon avis sur le forum: ...
  • Code:
  • Autre (demande de kit, problème, ...): Je laisse le soin à Laana ou Syrenne de me valider.

Photo d'identité

Plus en détails :

Histoire
Melvin Malrow, le père de Tania, avait mis son manteau et était prêt à partir. Cela faisait plus d’une demi-heure qu’il passait et recevait des appels. Tania mangeait seule à la cuisine. Pourtant, la table avait été mise pour trois personnes : Elle, son père et sa mère. Cette dernière habitait à quelques kilomètres de là et était sensée venir dîner. Mais cela faisait deux heures qu’ils l’attendaient et elle ne s’était toujours pas montrée. Puis Melvin avait reçu un coup de téléphone de la police disant que sa femme avait eu un grave accident de voiture et qu’elle se trouvait actuellement aux urgences. Les yeux de Melvin se remplirent de larmes.

- C’était qui ? demanda la petite fille de quatre ans à son père.

Melvin déglutit avec difficulté et essaya de retrouver son sang froid.

- Maman sera un petit peu en retard, ma chérie … Je vais te servir à manger.
Il lui servit une boite de raviolis puis retourna au téléphone.
Puis, lors d’une discussion téléphonique, le père de Tania s’écroula et fendit en larmes. L’hôpital lui annonçait la mort de sa femme. Tania le regarda, sans bouger, sans rien dire. Après quelques instants, elle se leva et s’approcha de son père. Ses yeux étaient rouges à force de pleurer et c’est un homme brisé que voyait la petite fille.

- Va coucher, tu dois être fatiguée …

L’homme prit Tania dans ses bras et monta les escaliers. Tania avait l’habitude de telles situations. En effet, ses parents divorcèrent quelques mois après sa naissance. Depuis, son père est considéré comme « émotionnellement fragile », ce qui lui valait des colères inexpliquées, des sanglots inattendus … Mais là, c’était différent. Elle ne l’avait jamais vu dans un tel état. Il posa Tania dans son lit et lui expliqua, avec une douceur et un sang froid impressionnant, ce qui s’était passé. Mais cela ne signifiait rien pour la petite fille. Elle ne connaissait pas encore la signification des mots « accident de voiture », « tentative de réanimation », « urgences » … Mais elle ne posa pas la question pour savoir de quoi il s’agissait. Elle écoutait, silencieuse, en comprenant juste qu’elle ne reverrait plus jamais sa mère.

§§§

Tania et son père mangeaient dans la cuisine. Un silence pesant régnait dans la pièce. La jeune fille de 16 ans regardait souvent son père qui semblait absent, perdu dans ses pensées. Elle mit ça sur le compte de la fatigue car son père était sorti la nuit dernière, elle l’avait entendu. Il faisait souvent ça mais personne ne savait il allait, y compris elle. Elle pourrait le savoir si elle le suivait, mais elle n’en avait jamais eu le courage.

- Euh … je vais dans ma chambre …

Il émit un son presque inaudible.

- Tu … tu veux que je range la table ?

Il hocha faiblement la tête en signe de négation. Gênée, Tania allât à l'étage, lut quelques minutes puis s’endormit.
Il était peu avant minuit. Tania regardait fixement la pleine lune qui brillait dehors. Elle s’était réveillée quelques minutes auparavant et ne parvenait pas à se rendormir. Elle était presque devenue insomniaque : elle dormait trois heures, puis s’occupait jusqu’au matin. La plupart du temps, elle réfléchissait. A la vie, son passé, son futur aussi …
Des bruits de pas dans le couloir la sortirent de ses pensées. Elle tournait le dos à la porte et ne pouvait donc rien voir. La porte de sa chambre s’ouvrit dans un léger grincement, laissant apparaître son père. Tania fit semblant de dormir et ne bougea pas. Son père se rapprochait doucement de son lit, essayant de faire le moins de bruit possible. Il se pencha vers elle et la jeune fille commença à paniquer. Pourquoi son père voudrait-il la réveiller au beau milieu de la nuit ? Soudain, elle sentit une vive douleur au niveau de son cou. Elle cria. Tania sentit le sang couler le long de sa nuque et cria de plus belle. Son père était en train de la mordre ! Les yeux de la jeune fille devinrent noirs quelques secondes. Puis, après une minute de souffrance, la douleur cessa et Tania aperçut dans la pénombre son père juste à côté, sa bouche couverte de sang. La jeune fille posa sa main sur son cou et sentit deux petites entailles, après quoi elle s’évanouit.

A son réveil, Tania se trouvait toujours dans sa chambre. Les draps avaient été changés mais il restait quelques petites taches rouges sur le sol. La jeune fille se leva et courut vers la salle de bain. Elle se précipita vers le miroir et regarda son cou. Deux petites entailles y figuraient.

- Ce n’était pas un rêve … chuchota-t-elle.

Elle sortit rapidement de la salle de bain et descendit les escaliers à toute vitesse.

- Papa ! Qu’est-ce qui s’est passé cette …

Elle s’arrêta net quand elle ne vit personne dans le salon, là où son père se trouvait habituellement. Tania courut dans les autres pièces en criant le nom de son père, mais personne ne lui répondit. Elle chercha aussi une note, une explication à son absence, mais elle ne trouva rien. Elle remonta dans sa chambre, paniquée, et s’enferma. Et après quelques minutes, on sonna à la porte. La jeune fille se précipita vers la porte d’entrée et l’ouvrit.

- Papa, j’étais tellement …

Mais ce n’était pas son père qui se trouvait devant elle. Il s’agissait d’un homme plutôt robuste qu’elle ne connaissait pas. Elle recula d’un pas.

- Tania ? Je peux entrer ?

- Je ne vous connais pas ! Qui êtes-vous ?

L’homme soupira comme s’il s’attendait à la question.

- Je m’appelle Eric et je suis un ami de ton père. Il m’a demandé de venir te voir.

A ces mots, Tania se figea. Serait-il un collègue de son père ? Pourtant, il ne lui en avait jamais parlé avant. L’homme entra et Tania le laissa faire.

- Assieds-toi, je t’en prie …

Il désigna un fauteuil de la main. Et puis après tout, Tania était chez elle ! Mais elle fit ce qu’il demandait. Il s’assit à son tour et la regarda. Il semblait avoir pitié d’elle. La jeune fille regarda Eric dans les yeux, curieuse de savoir ce qu’il lui voulait.

- Tania, je sais que cela pourra te paraître étrange mais il faut que tu me croix. Il marqua une pause. Tu es un vampire, tout comme moi et ton père. Il t’a mordu hier soir, c’est ce qu’il m’a dit …

Tania écarquilla les yeux. Comment était-ce possible ? Les vampires n’existaient pas ! Pas plus que les fées ou les sorcières. Mais il lui fallait bien admettre qu’il s’agissait de l’explication la plus logique. La plus folle, peut-être, mais la plus logique. Sinon, pourquoi son père l’aurait-elle mordu ? Elle redescendit sur Terre et se concentra sur la conversation.

- Et … Et où est mon père ?

Eric prit une grande inspiration.
- Il est mort cette nuit, tué par les Lycans.

Le cœur de Tania cessa de battre. Elle n’avait pas encore cru cet homme depuis leur rencontre il y a quelques minutes. Mais cette fois-ci, elle savait qu’il disait la vérité. Son père était mort. Comment ? Elle ne le savait pas. Des larmes montèrent à ses yeux.

- Vous êtes malade !

- Je sais que c’est dur à accepter mais tu dois venir avec moi. Tu …

Tania se leva et cria :

- Sortez tout de suite de chez moi !

Elle le poussa dehors et ferma la porte à double tour. Derrière, elle entendit Eric lui dire :

- Voici mon numéro. Si tu as le moindre souci, appelle-moi.

Une petite carte glissa sous la porte. Tania serra les dents pour ne pas exploser de colère.

- Je ne veux plus vous voir ! Jamais !

Tania cria à s’en briser la voix, après quoi elle éclata en sanglot. La colère avait laissé place à la tristesse. Elle resta de longues minutes assise sur le sol à pleurer la mort de son père avant d’aller s’enfermer dans sa chambre.

§§§

Cela faisait deux jours que Tania n’avait rien mangé ni bu. Elle le voulait mais elle ne pouvait pas. Lorsqu’elle mangeait, la nourriture n’avait pas de goût et elle avait toujours aussi faim. Lorsqu’elle buvait, elle avait encore plus soif qu’avant. Alors, Tania restait assise sur son lit toute la journée et la nuit. Car elle n’arrivait même plus à dormir. Elle était incapable de faire quoi que ce soit d’autres que de rester dans sa chambre. Elle était horriblement blanche et faible. Son état empirait d’heure en heure. Etait-ce ça son destin ? Mourir de faim et de soif ? Elle ne savait pas ce qu’elle avait et ne voulait appeler le médecin. Elle voulait rester seule. Elle était toujours affectée par la mort de son père, la seule famille qui lui restait. Et la vie lui a pris ça aussi. La pièce était sombre même si le soleil brillait dehors. Elle évitait un maximum la lumière. Cela la rendait encore plus mal. C’est alors qu’elle se rappela le papier qu’Eric avait glissé sous sa porte lors de son unique visite. « Si tu as le moindre souci, appelle-moi ». Tania se leva avec beaucoup de difficulté et descendit les escaliers comme elle le put. Elle ramassa le petit bout de papier encore sous la porte puis prit le téléphone. Tania composa le numéro et porta l’appareil à son oreille. Une voix masculine se fit entendre à l’autre bout du fil.

- Allô ?

Silence
- Tania ? Est-ce que c’est toi ?

Nouveau silence. Puis, après quelques secondes, Tania fini par dire :

- Aidez-moi …

Sa voix était cassée car elle n’avait plus rien dit depuis plusieurs jours. Eric dit quelque chose à l’autre bout du fil qu’elle ne comprit pas.

- Tania ? Tu es là ? Tania !

Puis, il raccrocha. Lorsque le vampire arriva, il découvrit la jeune fille étendue sur le divan, le téléphone encore dans sa main. Elle était horriblement blanche et ses canines avaient beaucoup poussées. C’est ce qu’il arrive lorsqu’un vampire est en manque de sang.

§§§

Lorsque Tania se réveilla, elle se trouvait couchée dans un lit, dans un endroit sombre uniquement éclairé par des bougies sur un lustre. Eric la regarda et lui sourit. Tania voulut se lever mais le vampire l’en empêcha d’un signe de la main.

- Tiens, bois ça …

Il lui tendit un verre rempli de liquide rouge qu’elle avala d’un trait. Cela faisait plusieurs jours qu’elle n’avait plus bus et ce liquide lui redonnait des forces. Elle redemanda un vers, puis un troisième avant de poser cette question :
- C’est délicieux ! Qu’est ce que c’est ?

- Du sang

Tania recracha ce qu’elle avait dans la bouche et lâcha le verre. En toussant, elle dit à Eric :

- Du sang ! Mais vous êtes fou !

- Je te l’ai dit, tu es un vampire maintenant.

- Vous revenez avec ça …

- Très bien, alors dis-moi pourquoi tu viens de boire trois verres de sang et que tu en redemande ? Voici une autre preuve …

Il sortit un couteau et voulu asséner un coup à la jeune fille. La lame fendit l’air mais n’attint pas sa cible. A une vitesse surprenante, Tania avait arrêté net le geste d’énigme, prit son arme et se mit debout. Elle montra ses canines devenues plus grandes puis lâcha l’arme. Elle dit dans un chuchotement :

- Je suis un vampire …

Elle regarda fixement le seul, perdue dans ses pensées.

- Oui, tu es un vampire …Viens, je vais te présenter aux autres.

*Aux autres …* Ils se levèrent et sortirent de la chambre, descendirent les escaliers et entrèrent dans une autre pièce, beaucoup plus grande. Une quarantaine de personnes se trouvaient autour d’une table en chêne, tous des vampires. Dès que la jeune fille entra dans la pièce, tous se turent et la regardèrent. Une femme prit la parole :

- C’est la nouvelle recrue ? La fille du seigneur ?

Eric acquiesça d’un hochement de tête.

- Je voudrais vous présenter …

- … Shad.

Shad. Shadow. L’ombre. Car c’est désormais comme ça que vivrait Tania, en ombre. Elle ne faisait plus parti des humains. Alors qui dit nouvelle vie dit nouveau nom, nouveau départ. Car désormais, Tania n’existait plus. Il ne reste plus que Shad le vampire. Elle voulait effacer toute trace de la vie de Tania. Elle était à New-York, plus en Russie. Tania avait encore une famille, Shad n’en a plus. Elle ne reverrait plus jamais ses quelques amis de Russie. Maintenant, sa seule famille serait constituée des personnes présentes dans cette pièce. Eric serait comme son père, même s’il ne pourra jamais remplacer celui de Tania … Eric se tourna vers elle et la regarda avec des yeux interrogateurs. La jeune fille fixait le sol devant elle. Un silence de mort régnait dans la pièce. Un jeune homme leva son verre remplit de sang et dit à l’intention de Tania :

- Bienvenue parmi nous Shad !

Tous reprirent en cœur et Eric et Tania s’assirent à table. On lui posa des dizaines de questions auxquelles elle ne répondit pas. Soit parce qu’elle n’en avait pas envie, soit parce que ses réponses étaient à chaque fois coupées par une autre question. Eric intervint :

- Laissez-la tranquille ! Elle a encore du mal à se remettre de sa transformation !

Tout le monde se tut et le reste du dîner se passa normalement.

§§§

9 ans avaient passés depuis la transformation de Shad. Eric et les autres vampires la préparaient pour qu’elle devienne seigneur, comme son père et Eric. Comme ce-dernier lui avait dit le jour de leur rencontre, son père avait bien été tué par les Lycans. Et durant toutes ces années d’entrainement, ont lui avait appris à haïr les Lycans, ceux qui avaient pris son père, celui qui l’avait transformée, celui qui avait changé sa vie. Mais ce qu’elle déteste le plus, ce sont les Humains. Elle en faisait parti avant sa transformation, et elle jalouse ceux qui ont une vie de bonheur tandis qu’elle vit une vie de larmes et de souffrance. Transformer les Humains, voilà ce qu’elle aime. Mais pour l’instant, la seule chose qu’elle doit faire, c’est s’entraîner pour devenir seigneur, ce qu’elle compte bien faire.





Caractère

Shad est quelqu’un de très renfermé et qui ne parle que très rarement, à tel point que certaines personnes la croient muette. Elle ne parle franchement qu’à Eric, son chat Destiny (oui, elle parle aux animaux et alors !) et les personnes considérées comme ses « amis », c'est-à-dire pas grand monde. Elle n’est pas bête mais allât à l’école que jusque 16 ans, âge règlementaire. Elle a un sens de l’observation pointu et essaie de rester le plus terre à terre possible. Le plus clair de son temps, elle reste dans l’hôtel abandonné à New York ou, lorsqu’elle veut être seule, dans le château de sa famille, au Canada. Elle n’aime pas spécialement se battre mais elle en est parfois obligée, que ce soit pour s’entrainer, se défendre, ou encore se défouler. Lorsqu’elle s’ennuie (autrement dit, lorsqu’elle ne sait plus réfléchir), elle écrit souvent des lettres sans destinataire. Ces lettres sont comme une sorte de journal intime, à l’exception près qu’elle les brûle une fois terminée. Sinon, elle se balade souvent dans New-York ou dans les bois lorsqu’elle est au Canada. Bref, Shad est une grande solitaire.

Physique

Shad est ce qu’on pourrait appeler « une jolie fille » lorsqu’elle sourit, ce qui arrive très rarement. Avant la mort de son père, elle souriait souvent. Mais plus après. Elle a les cheveux longs et bruns et des yeux de la même couleur. Avant, elle portait des vêtements colorés, souvent à la mode, et quelques petits accessoires discrets. Lorsqu’elle est devenue un vampire, elle ne portait plus que des vêtements sombres, noirs pour la plupart. Elle met parfois de petites boucles d’oreilles, accessoires qu’elle apprécie tout particulièrement. Mais elle porte parfois quelques colliers très simples mais très beaux. Elle se maquille de temps en temps pour des événements exceptionnels, mais sans plus. Sa peau blanche qu’ont tous les vampires lui donne un air fantomatique et mystérieux, comme un reflet de sa personnalité. Lorsqu’on la regarde, il est impossible de savoir quel sentiment elle éprouve car elle reste toujours de marbre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4463
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: [A]Tania Malrow   Lun 27 Aoû - 6:21

Je pense que tu n'as rien oublié.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[A]Tania Malrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Opération de Tania et de Belette
» Présentation de Tania Souma Donovan (U.C)
» Tania
» TANIA BICHON FRISE 10 ANS FEMELLE CHICHIFACTORY RESCUE 76
» TANIA X YORK/CANICHE F 8 ANS SPA DE SAINT OMER (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Administration :: Personnages :: Dossiers classés :: Surnaturels fichés-