AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Une question ?  

Partagez | 
 

 Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Sam 1 Sep - 10:34

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira

-Quoi ? Mais comment es-tu au courant ?


Elle grimaça sous la douleur. Elle porta sa main à la blessure à son épaule. Elle perdait bien trop de sang à son goût. Il devait vite intervenir.


-Mais, dis-moi . Tu n’as pas peur de moi ?


Il lui prit le visage dans ses mains :


« J’ai entendu ta conversation avec ton père le premier soir. Et non je n’ai pas peur de toi. J’avoue que sur le moment j’ai un peu eu peur mais bon, tu dois me comprendre. Mais ne t’inquiètes pas. Je t’aime comme tu es et tu es vampire. Ce n’est pas un défaut avec lequel je dois faire avec si je veux rester avec toi. C’est une partie de toi. C’est ce qui te rend si unique. »


Il l’embrasse tendrement à nouveau. Il se retira et la fixa. Maintenant, ils risquaient d’avoir beaucoup d’ennuis. Ashray ne voulait pas qu’elle ait des problèmes à cause de lui mais il ne voulait pas non plus renoncer à elle. Il trouvera bien une solution il fera n’importe quoi mais laissera la transformation en vampire en dernière solution. Il n’avait rien contre les vampires mais il s’aimait bien en humain.
Il posa un regard sur sa blessure qui laissait encore s’échapper ce liquide rouge si précieux. Que pouvait-il faire pour elle ? Il se rappela une discussion qu’il avait eu avec Syrenne sur les vampires. Elle lui avait dit quelque chose sur la cicatrisation des vampires. C’était quoi déjà ? Elle lui avait dit que lorsque les vampires étaient blessés, ils pouvaient vite cicatriser en buvant une certaine quantité de sang. Il n’aurait sans doute pas d’autre choix. S’il l’emmenait à l’hôpital, tout le monde demandera comment elle avait pu se faire cette blessure et il n’avait pas la moindre idée de mensonge.


« Prend mon sang » lui dit-il « je sais que ça peut te servir pour cicatriser plus vite. S’il-te-plaît. Ne t’inquiète pas pour moi. »


De toute façon, elle n’avait pas non plus d’autre choix. Elle ne pouvait pas se balader non plus avec une blessure aussi profonde. Il lui caressa le visage, attendant qu’elle se décide enfin à faire quelque chose. En fait, dire qu’il ne stressait pas un peu serait un mensonge. Il ne savait pas s’il aurait mal ou s’il ne sentirait rien. Il se demandait aussi s’il serait transformé en vampire pour une simple morsure. La quantité de sang qu’elle allait prélever était aussi une inconnue dans cette équation. Mais bon, tout ça ce n’était pas important. Tout ce qui comptait c’était que la blessure de Keira se referme.





_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Dim 2 Sep - 0:41

Ashray prit son visage dans ses mains :

-J’ai entendu ta conversation avec ton père le premier soir. Et non je n’ai pas peur de toi. J’avoue que sur le moment j’ai un peu eu peur mais bon, tu dois me comprendre. Mais ne t’inquiètes pas. Je t’aime comme tu es et tu es vampire. Ce n’est pas un défaut avec lequel je dois faire avec si je veux rester avec toi. C’est une partie de toi. C’est ce qui te rend si unique.

Sur ces jolies paroles, il l’embrassa. Elle répondit à son baiser. Il n’avait pas peur d’elle. Bon, juste un peu quand il l’avait découverte en position … délicate, dirons nous, mais elle le comprenait. C’était un peu normal après tout. Il l’aimait comme elle était, malgré son côté vampirique. Cela lui gonflait le cœur de bonheur. Cela comptait beaucoup pour elle. Et il avait raison, ce n’était pas un défaut, mais c’était elle. Tout simplement. Elle avait changée. Mais pas d’une mauvaise manière, même si sa transformation avait suivi des désagréments. Ce n’était pas une bonne ou une mauvaise chose, c’était quelque chose qui était encré en elle dorénavant. Soit on l’acceptait comme elle était, soit on passait son chemin. C’était ce qu’avait fait son père, et c’était ce que ce dernier pensait de sa transformation. Un défaut auquel il lui était impossible de passer outre.

Le blond finit par se reculer, tout en continuant de la regarder dans les yeux.

-Prend mon sang, l’invita-t-il, je sais que ça peut te servir pour cicatriser plus vite. S’il-te-plaît. Ne t’inquiète pas pour moi.

Keira écarquilla les yeux. Quoi ? Il n’était pas sérieux ?

L’effet fut immédiat.

Sa faim commençait à s’éveiller. Rien que ces trois mots alignés réussissaient à faire son effet. D’autant plus que sa faiblesse due à sa blessure aggravait la situation. C’était comme si sa soif de sang la tiraillait de l’intérieur, la brûlait à petit feu, le temps qu’elle se décide, augmentant au fur et à mesure des secondes écoulées. A ce rythme, elle ne tiendrait pas longtemps à rester réticente quant à l’invitation du jeune homme. Elle ne lui aurait jamais pris de force, c’était exclu. Mais s’il le proposait de son plein gré, cela changeait la donne. Mais bon, malgré ses réticences et son sceptisme, elle ne pouvait refuser ce sang. Elle n’était pas en état pour discuter.
La jeune femme eut le malheur de baisser les yeux, au niveau de sa nuque. Elle se mordit la lèvre face à la nouvelle vague de faim brûlante qui la tiraillait de plus en plus fort. En fermant les yeux, elle tâcha de reprendre sa concentration.

-Tu … tu en es sûr ? Lui demanda-t-elle, en rouvrant les yeux.

Dès qu’un « oui » franchit les lèvres du jeune Snyder, Keira sentit ses dernières forces tomber. Elle lui prit la main et l’entraîna à sa suite. Hors de questions qu’ils fassent ça sous les yeux de tout le monde. Ils se poseraient des questions. Et à son avis, ils ne croiraient même pas au fait que la brune embrasse l’homme dans le cou. Non, pas beaucoup de chance. Donc, autant être ingénieux. Elle le mena jusqu’à sa voiture. Celle-ci était encadrée par deux autres bolides, donc les clients de l’hôtel ne risquaient pas de les apercevoir. Elle invita Ashray à monter sur le siège arrière. Une fois installé, elle le rejoint en se mettant assise sur lui. Elle ferma la portière dès qu’ils furent à l’intérieur. Bon, un peu inutile vu qu’ils étaient dans une décapotable mais bon. La vampire déboutonna un peu son chemisier. Elle s’expliqua :

-Si des gens viennent, ils ne s’étonneront pas de voir une jeune femme embrasser son mec en position compromettante.

Bah oui, autant être crédible autant qu’ils le pouvaient. Elle remit une de ses mèches qui pendait devant ses yeux derrière son oreille. Elle regarda son petit ami dans les yeux.

-Ça ne va pas te faire mal, lui dit-elle. Tu vas juste trouver ça bizarre au début, mais après tu vas ressentir, euh … C’est difficile à décrire exactement. Bref tu verras.

Alors qu’elle s’apprêtait à se pencher vers sa nuque, elle l’embrassa une dernière fois pendant plusieurs secondes. Il fallait qu’il se détende, même si ce n’était pas simple. Elle lui murmura « Merci » avant de lui prendre la main avec sa main droite, et de l’autre, serrer son épaule pour disposer d’un meilleur appui. Le fait qu’elle lui serre la main était plus pour le réconforter. Elle tâchait d’ignorer la douleur qui lui vrillait l’épaule, mais ce n’était pas si simple. Mais bon, sa souffrance allait bientôt s’envoler. Alors inutile de s’arrêter sur ce genre de désagrément.

La jeune femme se pencha vers sa nuque, lécha tout d’abord le point d’entrée avant de planter ses crocs dans sa nuque. Aussitôt, elle but. Et dû fermer les yeux alors qu’elle se rassasiait. C’était délicieux. Le sang d’Ashray avait un goût sucré, et une arrière saveur qui le rendait particulier. Et c’était encore plus fort car elle le connaissait, et l’ai … l’appréciait. Ouais, l’appréciait. Elle lui serra la main pour lui envoyer un message, genre « n’ai pas peur », « détends-toi ». La buveuse de sang sentait la douleur à son épaule disparaître, alors que sa faim lui hurlait de continuer à boire. Mais bon, elle ne comptait pas l’écouter. Une fois qu’elle sentit sa blessure se refermer, elle se recula.
Keira lécha les dernières gouttes qui perlaient sur ses lèvres, la respiration saccadée. Elle posa la tête sur son épaule, alors que son cœur battait à toute allure.

-C’était … délicieux, admit-elle en tâchant de reprendre une respiration régulière. Merci encore.

Elle ne se dégagea pas pour autant, elle resta là, postée sur ses genoux, à lui tenir la main, la tête nichée dans le creux de son épaule. Elle ne voulait pas partir. Keira préférait demeurer dans cette position encore quelques temps.

(Hors RP : Normalement au début Ashray est étonné, puis il ressent des piccotements, avant de ressentir une certaine forme ... d'extase en quelque sorte, de plaisir, à ce qui paraît o/)

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Mar 4 Sep - 8:23

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira


Elle l’emmena dans sa décapotable. Et une fois qu’il fut assis, elle se mit à califourchon sur ses genoux et commença à déboutonner sa chemise. Ashray commençait à douter de ses intentions elle lui expliqua :


-Si des gens viennent, ils ne s’étonneront pas de voir une jeune femme embrasser son mec en position compromettante.


Ah oui, juste. Elle devait prendre son sang. Il avait presque oublié.


-Ça ne va pas te faire mal. Tu vas juste trouver ça bizarre au début, mais après tu vas ressentir, euh … C’est difficile à décrire exactement. Bref tu verras.


Ah bah a part que ça ne devait pas faire mal, elle ne l’avait pas vraiment renseigné. Il eut ensuite droit à un baiser. La dernière volonté du condamné c’est ça ? Elle lui serra la main et le mordit. Ashray sentit ses crocs s’enfoncer dans sa chaire et il serra les dents par réflexe. Il sentait son sang être lentement bu par la vampire. Il desserra les dents, ça ne faisait pas si mal en fait. Ca chatouillait un peu. Il se détendit et ferma les yeux. Ça faisait presque du bien en fait. C’était relaxant, plaisant. Il aimait presque ça. Tous les muscles de son corps se détendirent et il oublia carrément que Keira le vidait de son sang. Enfin, vidait était peut être un bien grand mot. Elle se retira et il fut un peu déçu que ça se soit terminé si vite. Elle semblait essoufflée elle posa la tête sur son épaule avant de lui dire :


-C’était … délicieux. Merci encore.


Il ne dit rien. Ce n’avait pas été si terrible. Il inspira profondément, revenant peu à peu à lui. Avec du recul, il avait presque l’impression d’avoir été dans un état second. Un mélange de perte de conscience et d’extase. Il sentait le corps chaud de la vampire contre lui et la dernière goutte de sang couler le long de son cou. Il jeta un œil à la blessure de Keira. C’était comme si elle n’avait jamais existée. Ah bah, s’il pouvait lui servir à quelque chose. Elle serait encore sa main et il se servit de celle de libre pour lui caresser les cheveux. Ashray adorait la sentir contre lui, la sentir heureuse et en paix dans ses bras. Du moins, c’était ce qu’il espérait. Qu’elle soit heureuse. Il déposa un baiser dans son cou. Il retira sa main de la sienne et l’emprisonna de ses bras. Le jeune homme lui fit retirer sa tête de son épaule et l’embrassa langoureusement. Il la fit s’allonger sur la banquette arrière et passa sur elle, recommençant à l’embrasser langoureusement laissant ses mains parcourir son corps. Alors qu’il commençait à la déshabiller, une voix résonna d’un ton presque enjoué.


« Oh oh »


Ashray releva la tête pour regarder quel genre d’emmerdeur pouvait débarquer à ce moment. Une fois qu’il l’eut reconnu, il se pencha vers Keira et lui dit avec une de ces têtes :


« C’est le retour de la momie, la vieille contre-attaque. »


Il releva la tête. Elle n’était plus là. Mamie ninja était partie. Ashray ne savait pas comment est-ce que cette vieille faisait pour débarquer toujours au mauvais moment. Mais bon, il en fallait plus pour calmer les ardeurs du jeune homme. Il recommença à l’embrasser passionnément. Ashray priait pour que plus personne ne vienne les déranger à ce moment. Et sa prière tomba dans l’oreille de son ange gardien. Qui devait sans doute être totalement bourré à ce moment-là puisqu’il envoya le vieux les interrompre.


« Ah la la la, si j’avais dix ans de moins. »


Lui il était carrément pencher au-dessus d’eux. Il était tellement proche qu’Ashray faillis l’assommer quand il releva la tête.


« Mais cassez-vous espèce de vieux débris. » lança Ashray.


Il commençait à se demander pourquoi est-ce qu’un petit vieux débarquait à chaque fois qu’il voulait coucher avec sa copine. Peut-être une malédiction. Il faudra qu’il se renseigne. Si ça se trouve, il avait brisé le cœur d’une sorcière sans le savoir et qui par jalousie lui avait jeté ce sort. Elle devait être sacrément dérangée la sorcière pour sortir une malédiction pareille. Encore plus que le mec qui s’imaginait tout ça.


« Je peux vraiment pas regarder ? » demanda le vieux presque peiné.


Ouh, il l’avait cherché lui. Ashray tenta de se relever et de sortir de la décapotable sans bousculer Keira ce qui fut un peu difficile. Le vieux était déjà partit en boitillant aussi vite qu’il le pouvait. Ashray partit à sa recherche dans le dédale de voitures et de colonnes en pierres qu’était ce parking. Il allait lui faire passer l’envie de jouer les voyeurs à celui-là. Il tournait à l’angle d’un gros 4x4 noir lorsqu’une canne le heurta en plein visage. Il tomba à la renverse sur le coup. Le petit vieux en profita pour sortir de derrière la voiture. Ouh le choc. Il voyait double. Résultat, le même petit vieux, en deux exemplaires faisait un genre de danse de la joie en essayant de montrer les muscles qu’il n’avait plus.


« J’ai fait la guerre moi petit ! » lui dit-il « Tu mérites une bonne correction mais t’as de la chance. Je dois aller aux toilettes. Bouge pas, je reviens dans vingt à trente minutes. »


Sur ces mots, il partit en boitillant vers la sortie. Ashray reposa la tête sur le sol. Putain de merde. Il venait de se faire mettre K.O. par un petit vieux ou plus précisément sa canne alors qu’il y avait quelques jours il s’était battu contre quatre gars et les avait foutu à terre. C’était peut-être parce que Keira lui avait pris de son sang. Ouais, c’était sûrement ça. Il avait faillis lui casser le pif ce vieux con. Ashray avait encore la tête qui tournait lorsqu’il vit le visage de Keira apparaître dans son champ de vision. Oh mais qu’est-ce qu’elle voulait elle ? Elle ne voyait pas qu’Ashray était en train d’essayer de ravaler sa fierté non ?

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Mar 4 Sep - 9:32

Ashray ne lui répondit pas, ne prononça pas un mot d’ailleurs. Elle sentit sa main qui commençait à lui caresser les cheveux. Elle ferma les yeux, c’était agréable. Un simple geste parfois pouvait se révéler être très plaisant. Il l’embrassa dans le cou, et elle tressaillit. Hmm, elle adorait quand il faisait ça. Il libéra sa main qui était entremêlée dans la sienne afin de la prendre dans ses bras. Presque de suite, le jeune homme lui fit redresser la tête avant de commencer à l’embrasser de plus en plus fougueusement. Décidément, ce n’était pas conversation qui l’intéressait en ce moment, mais plutôt autre chose. Cela permit au moins à Keira de ne pas penser à ce qu’elle venait de faire avec lui. Elle ne protesta pas lorsqu’il l’allongea sur la banquette, au contraire, elle répondait à son baiser de la meilleure façon possible. La vampire était en train de passer ses mains dans ses cheveux alors qu’au même moment son petit ami passait sa main sur sa poitrine emprisonnée dans sa prison de satin et découverte par le chemisier qu’elle avait déboutonné tantôt. Mais alors qu’elle comptait emprisonner sa taille de ses jambes, une voix résonna derrière eux :

-Oh oh !

Le blond releva la tête pour découvrir l’identité de l’imposteur. Keira soupira, elle n’avait pas entendu cette personne arriver. C’était un peu normal d’un côté, elle était préoccupée par autre chose il y a quelques secondes. Mais bon, se faire arrêter comme ça, ce n’était pas vraiment agréable. Ashray pencha la tête vers elle afin de lui apprendre à l’oreille :

-C’est le retour de la momie, la vieille contre-attaque.
Elle écarquilla les yeux. Non, la même vieille dans l’ascenseur ? Eh ben, ils étaient poursuivis ou quoi ? La tête qu’affichait Ashray lui donnait envie de pouffer. Mais ce n’était pas vraiment recommandé. Surtout que lorsqu’il fut certain que leur fauteuse de trouble se soit envolée, il recommença à l’embrasser. Là, on pouvait dire que la jeune femme ne pensait à rien d’autre que les lèvres posées sur les siennes qui lui prodiguait un baiser brûlant, et des mains baladeuses qui la mettaient encore plus dans le feu de l’action. Mais chaque bonne chose avait une fin. Plutôt cassante, dans ce cas-ci, car le pire des cas totalement improbable débarqua à ce moment.

-Ah la la la, si j’avais dix ans de moins, soupira le vieux qui les avait détaillé dans l’ascenseur.

Quand le jeune Snyder se recula, Keira put constater que le papi était vraiment très proche d’eux. On pouvait vraiment dire que c’était un voyeur lui, et pas qu’un peu hein. Il voyait pas qu’il les dérangeait ? En plus en jouant les pervers, suuuper. Rien de meilleur pour mettre l’ambiante dans ce genre de situation.

-Mais cassez-vous espèce de vieux débris, s’exclama Ashray.

Bonne idée.

- Je ne peux vraiment pas regarder ? Fit l’imposteur d’une voix presque suppliante, comme un gamin privé de son jouet préféré.

D’accord, il avait un sérieux problème lui. La situation aurait pu vraiment être comique si Kei’ n’était pas la victime du vieux pervers. Là, elle avait plus envie de lui dire de foutre le camp. Elle avait beau être tolérante et gentille –le maximum que l’on peut-être pour une vampire- ce mec dépassait les limites du raisonnable. C’était carrément hallucinant quoi, du jamais vu.

Keira ne put pas faire grand-chose lorsqu’Ashray se débrouilla pour sortir tant bien que mal de la voiture. Elle comprit sans peine ses intentions, et était bien décidée à intervenir. Dès qu’elle sortit de la décapotable, la brune remit son chemisier en place avant de regarder à droite et à gauche dans le parking. Personne, elle ne les voyait pas. Bon sang, elle ne les avait pas perdu ces deux-là. Ils ne devaient pas être bien loin. Agacée, la buveuse de sang ne perdit pas son temps et se servit de son odorat et de son ouï pour les repérer et se diriger vers eux.

Alors qu’elle apercevait enfin le blond, ce dernier tomba à la renverse, visiblement sonné. Keira écarquilla les yeux d’étonnement. Et elle fut encore plus abasourdie lorsqu’elle découvrit que l’agresseur n’était autre que le vieux pervers, armé d’une canne très destructrice. Hmm. Sans commentaire ? Ouais, valait mieux.

-J’ai fait la guerre moi petit ! Déclara-t-il. Tu mérites une bonne correction mais t’as de la chance. Je dois aller aux toilettes. Bouge pas, je reviens dans vingt à trente minutes.

Et il partit dans une sortie théâtrale digne des plus grands méchants de l’histoire : en boitillant avec sa petite canne afin de se rendre aux toilettes. Vraiment du jamais vu.

La jeune femme vit le jeune Snyder reposer sa tête sur le sol, apparemment K.O par son round avec un vieux de soixante ballets. Qu’est-ce qu’elle avait dit déjà ? Ah oui, sans commentaire.

La tentation était vraiment grande, et l’occasion des plus magnifiques, un passage efficace. Mais non. Elle ravala ses paroles sarcastiques. Et n’aida même pas son petit copain à se relever. Oh ce n’était pas par manque de politesse, ou parce qu’elle ne s’inquiétait pas de son état. Enfin c’était un peu le cas, car elle doutait qu’il attrape un traumatisme crânien à cause d’un petit vieux ayant pour seule arme une canne. Non, il y avait pire comme situation. Donc elle ne dit rien, ne lui demanda pas si ça allait, ne lui proposa pas son aide. Pourquoi ? Parce ce qu’elle savait parfaitement que si elle aurait été à sa place, elle aurait remballé n’importe qui qui aurait voulu l’aider. Et ne voudrait même pas qu’on lui rappel cet épisode, sous peine de s’attraper un vilain coup ou un de ses fidèles regards noir. Donc autant jouer profil bas. Et puis, elle n’était pas idiote. Keira supposait bien qu’il était dans le même cas, voire pire, vu que c’était un mec et qu’il semblait être le genre à accorder pas mal d’importance à sa fierté masculine.

Lorsqu’il fut de nouveau sur pied, elle lui proposa d’une voix neutre :

-Bon, tu veux qu’on aille faire un tour ? Histoire de se changer les idées.

Entre temps, elle s’était adossée contre la portière d’un 4x4, les jambes croisées. Elle se remit entièrrement droite, et dès qu’elle passa près de lui, elle fit en sorte de lui caresser le bas du dos, en lui sussurant à l’oreille :

-Ne te fais pas d'illusions, je compte bien reprendre nos activités corporelles là où nous les avons laissées à notre retour.

A la vitesse de la nuit, elle se posta devant lui, lui accorda un clin d’œil et un sourire carnassier avant de tourner les talons, direction la voiture d’Ashray. Bah oui, elle ne voulait pas risquer une autre crise parce qu’elle avait le volant entre les mains … Puis, sa lui permettrait de se changer les idées. Du moins, d’oublier sa défaite cuisante face au redoutable Papi King, roi des pervers, maître de la canne. Mon dieu elle devait vraiment résister à la tentation de lancer une ou deux remarques. Mais bon, la tentation était dangereuse. Autant garder cela pour soit … Jusqu’à un certain moment.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Mar 4 Sep - 10:37

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira


Il se releva, ravalant tant bien que mal sa fierté.


-Bon, tu veux qu’on aille faire un tour ? Histoire de se changer les idées.


Pourquoi pas. Loin du vieux et de sa canne de préférence. Après on se demandait pourquoi les personnes âgées se faisaient agresser. Il suffisait de voir certains phénomènes. Keira passa près de lui, lui caressa le bas du dos et lui susurra à l’oreille.


-Ne te fais pas d'illusions, je compte bien reprendre nos activités corporelles là où nous les avons laissées à notre retour.


Dans ce cas, ils étaient deux. Il voulut la prendre dans ses bras et lui dire qu’il préférait aller se changer les idées avec elle dans la chambre sous les bras mais elle se dirigeait déjà vers la voiture. D’un autre côté, il la comprenait. A cause du soleil, elle ne pouvait sortir que le soir et la nuit. Qu’elle en profite un maximum. Une fois dans l’autre parking, il se mit au volant et démarra. Il lui dit qu’il connaissait un très bon club pas trop loin.

Pendant le chemin, Ashray lui posa des tonnes de question sur les vampires. Grâce à Syrenne, sa culture sur les lycans s’était étendue et il comptait bien faire pareil avec les vampires. Une fois arrivés à destinations, ils entrèrent dans ce club. Une bonne musique, des gens sympas qui discutaient autour de tables occupées par quelques vers. Des écrans plats étaient disponibles pour les gens qui attendaient quelqu’un et il y avait même quelques ordinateurs. Des serveurs apportaient des boissons et des fois quelques plats légers. Ashray la guida vers une table lorsque quelqu’un lui fit signe. Ashray reconnut Michael, un ami avec qui il allait souvent faire la fête du côté d’Ibiza. Son père était styliste et passait presque sa vie à Milan. Michael avait donc toute la liberté qu’il fallait. A son bras, une magnifique jeune femme blonde. En fait, la première chose qui lui vint à l’esprit, c’est que l’intelligence ne brillait pas dans son regard.
Ashray conduisit donc sa belle vampire jusqu’à la table et fit la présentation :


« Keira, voici Michael, un vieux pote. Michael, je te présente Keira, ma princesse à moi. »


Michael la salua et lui offrit un grand sourire. Il fit à son tour les présentations :


« Vegas, Keira, je vous présente Pénélope, ma petite amie. »


Les discutions continuèrent ainsi pendant des dizaines de minutes. Ashray était plutôt satisfait. Il y avait une bonne ambiance ce soir. Ca rattrapait un peu le resto même si ce n’était pas non plus un tête à tête. Ils discutaient tous les quatre même si souvent Pénélope était un peu larguée. Michael n’avait pas choisi la plus éclairée. Mais bon, elle était très sympathique comme son petit ami d’ailleurs. Ce n’était pas pour rien qu’il s’entendait avec le fils Snyder. Ils allaient passer une excellente soirée tous les quatre. Il n’en doutait pas. Mais la nuit sera encore meilleure pour Ashray et Keira et sans doute aussi pour leurs amis.
Michael raconta leur rencontre à lui et sa dulcinée et Ashray fit de même. La compétition commença entre les deux hommes. A qui s’occupait le mieux de sa copine, qui était le plus généreux etc. C’était assez traditionnel entre les deux hommes que l’un veuille prouver qu’il était le meilleur. Et oui, quand deux personnes avaient des égos de la taille de New-York, c’était ça qui se passait. Mais bon, ils ne s’étaient jamais disputés pour si peu. Il y en avait toujours un pour admettre la victoire de l’autre. Cette fois-ci, ce fut Michael qui admit sa défaite lorsqu’Ashray donna le prix exact du collier qu’il avait offert à Keira la veille. Elle ne le portait pas mais Michael ne semblait pas douter de sa parole.
Ce fut à ce moment que Pénélope décida d’intervenir ; Elle dit avec un grand sourire en montrant son poignet :


« Moi Michael il m’a offert un beau bracelet. Il m’a aussi fait tatouer son nom sur les fesses. »


Ashray qui tentait d’estimer la valeur du bracelet à vue d’œil releva la tête sur les derniers mots de la blonde. Il avait fait quoi ? Il jeta un regard à son pote du style « c’est vrai ? » et le concerné hocha la tête fier de lui. Ah bah là sur le coup. Il s’était fait battre. Cette idée ne lui avait même pas traversé l’esprit. Mais maintenant, elle y était bel et bien. Il se tourna vers Keira et la regarda d’un air qui voulait tout dire. Michael sourit et Pénélope lui demanda pourquoi il souriait.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Mer 5 Sep - 0:26

Ashray la martela de questions tout au long du trajet qui menait jusqu’au club dont il lui avait parlé. Keira répondait tant bien que mal, mais évitait soigneusement de trop en dévoiler. Il ne fallait pas qu’il sache beaucoup de chose tant qu’ils n’auront pas eu une discussion sérieuse à ce sujet. Ils n’en n’avaient pas reparlés mais c’était incontournable. Keira devait exiger une discussion sérieuse avec lui à ce sujet pour pouvoir éclairer tout ceci. Tant que cela ne se sera pas fait, les choses ne seraient pas claires. D’ailleurs, Keira ne savait toujours pas comment faire. Les règles exigeaient que l’on doive transformer ou tuer un humain au courant de l’existence des surnaturels. Et vu qu’elle ne voulait pour rien au monde le tuer, ou le transformer, elle était dans une impasse. Il était vrai qu’elle avait confiance en lui, mais si leur histoire tournait mal et qu’il voudrait parler de ce qu’il savait, ou si quelqu’un lui extrapolait les informations qu’il avait, ils étaient cuits. Il y avait beaucoup d’enjeu. Et même si la vampire ne suivait généralement pas les règles vampiriques, ni même les règles tout court de qui que ce soit, elle ne les avait jamais enfreint jusqu’au risque d’en mourir. Et puis il n’y avait pas qu’elle dans l’histoire, mais Ashray. Et elle ne voulait au grand jamais qu’il soit en danger. C’est pourquoi elle était capable de tout pour le protéger. Même si cela voulait signifier se sacrifier elle-même, soit en lui faisant croire que leur histoire ne pourrait pas marcher à cause de tout ça, soit en lui faisant oublier tout ce qu’ils avaient vécus. Mais ça, c’étaient les dernières solutions qu’envisageaient Keira. Son cœur se serra à la pensée de ce qu’elle devrait faire si la situation tournerait mal pour lui ou eux.

C’est une Keira troublée qui sortit de la voiture, une fois arrivés au lieu propice. Dans ce dernier, plein de personnes discutaient tranquillement autour de tables, souvent accompagnés par quelques rafraichissements. Quelques occupations diverses étaient disponibles, comme des ordinateurs et des écrans plats. Le tout était ponctué par une bonne musique qui résonnait dans l’endroit. Bon c’était différent du restaurent auquel le jeune homme l’avait emmené, mais la brune s’en fichait. Qu’importe où ils allaient, la situation était la même. Et puis, rien ne pouvait aggraver cette soirée qui, elle l’espérait, allait être meilleure que celle d’hier soir. Enfin, hormis les pensées sombres de la buveuse de sang …

Alors que le blond semblait vouloir l’emmener à une table, un homme lui fit signe à une table pas loin. Il changea donc de destination et la dirigea vers la table en question. C’était un jeune homme qui paraissait avoir le même âge qu’eux, à peu près. Une jolie blonde lui tenait le bras, sûrement sa compagne. Ce qui était sûr, c’était que cette rencontre ne risquerait pas d’être aussi catastrophique que celle de la veille.

-Keira, voici Michael, un vieux pote. Michael, je te présente Keira, ma princesse à moi, les présenta le jeune Snyder.

Keira fut soulagée que le rouge ne puisse pas lui monter aux joues. Sinon elle aurait été trahie. C’était la première fois qu’il la présentait à quelqu’un qu’il connaissait comme étant sa petite amie. Vu que la dernière fois qu’il l’avait fait, c’était en tant qu’ « amie ».

Le dénommé Mickael la salua avant de lui offrir un sourire, il présenta à son tour sa petite amie répondant au nom de Pénélope.

Suite à cela, ils discutèrent de tout et de rien pendant une bonne dizaine de minutes. La soirée devenait vraiment meilleure que ce comme elle avait commencé. Keira avait oublié ses pensées noires, gagnée par la bonne ambiante qui régnait. Les deux jeunes gens s’avéraient très sympathiques. Même si Pénélope était quelque fois perdue dans leur conversation, elle n’en demeurait pas moins sympa. Michael aussi d’ailleurs, il trouvait toujours quelque chose à dire. La discussion dériva bientôt sur les circonstances de leur rencontre respectives. Ashray et Michael se lancèrent dans une sorte de compétition pour désigner qui s’occupait mieux de sa copine, etc. En clair qui était le meilleur compagnon entre les deux. Cela fit rire et sourire Pénélope, ainsi que Keira, qui trouvait cela légèrement enfantin mais qui n’en restait pas moins amusant. Rien qu’à voir les deux hommes se chercher comme ça, chacun d’eux voulant écraser l’autre. Michael finit par admettre sa défaite face à Ashray quand ce dernier avoua le prix exact du collier qu’il avait offert à Keira. Celle-ci ne le portait pas vu que pour traquer des chasseurs, ce n’était pas le top. Malgré tout un sentiment étrange l’envahit à ce moment. Elle fronça les sourcils quand une pensée la traversa. Elle avait eu l’impression qu’Ashray la considérait comme … sa propriété. Enfin, qu’il l’avait acheté avec ce collier. Et que Keira ne l’avait accepté qu’à cause de son prix phénoménal et avait donc accepté de sortir avec lui. Or, elle l’avait accepté car c’était un cadeau de la part de son petit copain qui montrait son affection de cette façon. Du moins, elle en était venue à cette conclusion toute seule. Nicholas l’avait qualifié comme tel, et c’est en partie pour cela qu’elle ne l’avait jamais aimé comme elle aurait dû d’après tout le monde. Pfff.
Son sourire disparut, et l’étincelle de joie s’était presque envolée. Son masque d’impassibilité avait repris place. Mais personne ne s’en rendit compte.

-Moi Michael il m’a offert un beau bracelet. Il m’a aussi fait tatouer son nom sur les fesses, intervint Pénélope en montrant son poignet avec un grand sourire.

Keira arqua un sourcil. Quelle idée, se faire tatouer le nom de son petit ami sur les fesses. Franchement.

Ashray se tourna d’un coup vers elle, et lorsqu’elle croisa son regard et détailla son expression faciale. Elle sut, et se renfrogna. Il pouvait toujours courir, loin, loin pour qu’elle accepte une telle proposition. Se faire tatouer son nom sur les fesses, et puis quoi encore ? Non mais sérieux.

Lorsque Pénélope demanda à Michael pourquoi il souriait, Keira répondit à sa place.

-Michael vient sans doute de comprendre ce qu’Ashray a en tête en ce moment.

Pénélope ne paraissait pas avoir compris ce qu’elle insinuait. Tant pis. Lorsque la vampire croisa le regard de son copain, elle ne fléchit pas. Son masque toujours peint sur son visage, qui l’empêchait de voir ses émotions.

-Et toi, tu abandonnes tout de suite ce que tu as en tête. C’est un conseil, lui dit-elle en le regardant dans les yeux.

Ne voulant pas s’éterniser sur le sujet, elle s’apprêtait à relancer la conversation sur autre chose mais un détail attira son attention. Deux ombres passèrent juste derrière Michael et Pénélope. Keira fronça les sourcils. Et lorsqu’elle reconnut une touffe blonde, elle sortit son portable de la poche de sa jupe.

-Un appel important, excusez-moi.

Sur ces paroles, elle se leva et se dirigea vers le couloir que l’inconnu avait emprunté. Elle avait un mauvais pressentiment. Et son instinct la trompait rarement. Keira ne le sut pas tout de suite, mais il aurait mieux fallu qu’elle ignore son intuition …

**
*

Keira déboula dans un couloir qui était complétement désert. Hormis une personne qui lui tournait le dos, à quelques pas d’elle. Lorsque celle-ci se retourna, la brune se figea. L’homme qui lui faisait face était grand, aux épaules larges et aux muscles saillants sous son costume noir. Le haut de sa chemise était à déboutonné, offrant son tatouage noir de chasseur aux yeux de tous. Ses cheveux blonds aux mèches plus foncées en bataille encadrant un visage ovale aux traits familiers. Une paire d’yeux marron complétait le tout. Nicholas Branker, le chasseur.
Dans son mouvement, sa veste avait laissé passer un éclat métallique. Un pistolet, chargé sans aucun doute. Mais ce n’était pas la seule arme qu’il devait posséder. La jeune femme en était persuadée, vu qu’elle avait déjà été confrontée à celles-ci.

-Que fais-tu là ? Interrogea-t-il, avec un sourire qui en aurait fait tomber plus d’une. Pas Keira. Si je te connaissais pas comme je te connais, j’aurais pu penser que tu me traques.

Elle fronça les sourcils, tendue.

-Preuve que tu ne me connais pas Nicholas, rétorqua-t-elle, froide.

-Ah oui ? Tu veux que je te rafraîchisse la mémoire ? Lui proposa-t-il, enjôleur, en s’approchant, les mains dans les poches.

-Pas vraiment non. Ecoutes, je sais pourquoi je suis ici, et ce n’est pas pour le déplaisir de te rencontrer. Alors, toi, pourquoi tu es là ?

Son sourire disparut, et il reprit son sérieux.

-J’ai une proposition à te faire, Kei’.

-Ne m’appelle pas comme ça, et je m’en fous. Je n’ai pas à écouter un chasseur comme toi, qui me traque par la même occasion. Donc, je n’ai plus qu’à te dire : Lâche moi, et à jamais.

Sur ces paroles, la vampire tourna les talons. Alors qu’elle allait revenir dans la pièce où se trouvaient encore Michael, Pénélope et Ashray, la voix de son ex l’arrêta quelques secondes :

-Je n’en n’ai pas fini avec toi Kei’, et crois-moi que la prochaine fois tu seras bien forcée de m’écouter.

-Rêves toujours, lui lança-t-elle par-dessus son épaule.

**
*

Une fois de retour dans la salle, elle feignit de raccrocher au téléphone. Elle se réinstalla sur sa chaise à côté du jeune Snyder en rangeant son mobile dans sa poche. Elle déclara un « Cela m’a pris plus longtemps que prévu » en guise d’excuse. Son léger, presque infime, sourire était présent dans le seul but de leur assurer qu’elle n’était pas troublée. Le seul tic qui pouvait la trahir, était le fait qu’elle joue avec ses doigts de la main droite. Mais ça, il fallait y faire attention.

Keira fut satisfaite de voir que ni Pénélope ni Michael ne semblait avoir remarqué son trouble. Son masque la sauvait de bien des façons, décidément. Mais il n’était pas incontournable pour tout le monde non plus …

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Mer 5 Sep - 2:32

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira


-Michael vient sans doute de comprendre ce qu’Ashray a en tête en ce moment, répondit Keira à Pénélope avant de se tourner vers Ashray, et toi, tu abandonnes tout de suite ce que tu as en tête. C’est un conseil.


Oui bien sûr. Sauf qu’il ne savait pas qu’Ashray était encore plus butté et chiant qu’il en avait l’air. Et lorsqu’il avait une idée à la con en tête, il n’abandonnait pas si facilement. A un moment, elle sortit son portable de sa jupe et s’excusa avant de sortir de la table. Ashray ne dit rien. Il était assez curieux mais bon, il n’allait pas non plus la suivre pour écouter sa conversation. Avec un peu de chance, c’était une histoire de vampire et donc, ça ne le concernait en rien. Il repensa à tout ça. Il ne lui avait pas demandé ce qu’il advenait des humains au courant de leur secret. En fait, il voulait repousser cette question autant qu’il le pouvait. Il fallait mieux profiter du moment présent lorsqu’on sait que le futur est compliqué. Mais bon, ce n’était pas toujours facile de faire abstractions des doutes et des peurs.

Il fut tiré de ses pensées par Michael et Pénélope. Ils reprirent la discussion là où ils l’avaient laissé. Ils parlèrent également de ce qu’ils allaient faire dans le futur. Michael comptait emmener Pénélope en Espagne pour prendre un peu le soleil ? Il demanda à Ashray s’il avait des projets de voyage avec Keira et il ne trouva pas quoi répondre. Il ignorait tout des activités vampiriques de Keira. Si ça se trouve elle avait des missions à mener à bien et ce genre de truc. Si c’était le cas, adieu les voyages en tête à tête à travers le monde. Mais bon, Ashray n’était pas vraiment fait non plus pour rester longtemps au même endroit.

Keira finit par revenir à table, affichant un petit sourire. Michael et Pénélope parlaient de leur futur voyage en Espagne mais Ashray ne les écoutait que d’une oreille. Keira semblait un peu troublée mais faisait tout pour ne pas le montrer. Mais qu’est-ce qui s’était passé ? Il passa une main dans son dos comme pour la rassurer et laissa son bras sur ses épaules. Ils reprirent la conversation comme s’il ne s’était rien passé. Ashray mourrait d’envie de lui demander pourquoi elle était troublée mais ce n’était sans doute pas ses affaires. Il allait devoir patienter jusqu’à ce qu’elle lui dise elle-même. Si jamais elle avait envie d’en parler. Mais bon, elle ne devait pas être du genre à se plaindre de ses misères pendant des heures.

Keira semblait retrouver le sourire ce qui réchauffa le cœur d’Ashray. Il allait repartir sur cette histoire de tatouage lorsqu’il aperçut quelqu’un à l’autre bout du bar qui se dirigeait vers la sortie. Un ami à lui. Nicholas Branker. C’était Michael qui lui avait présenté lors d’une soirée. Maintenant, d’où est-ce que Michael connaissait Nicholas, il n’en savait rien. Michael remarqua aussi leur ami et les deux hommes lui firent signe pour qu’il les rejoigne. Ce qu’il fit. Il prit une chaise et s’installa entre Pénélope et Ashray. Les « comment tu vas ? » « bien et toi ? » fusèrent. Ashray présenta Nicholas à Keira comme il l’avait fait pour Michael. Ah Ashray, si seulement tu savais. T’aurais peut être fermé ta grande gueule pour une fois.


_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Mer 5 Sep - 3:22

La conversation redémarra comme si rien ne s’était passé. Ashray passa sa main dans le dos de Keira qui, quoi que surprise par ce contact, n’en demeurait pas moins rassurée. Il devait avoir remarqué son trouble, lui. Heureusement, il ne savait pas pourquoi. Et il valait mieux pour eux deux qu’il reste dans l’ignorance. Au grand soulagement de Kei, il laissa son bras sur son épaule, lui procurant un semblant de réconfort qui réussit à lui faire oublier ses pensées. Au fil des minutes, elle retrouva même le sourire. Il ne fallait plus qu’elle pense à tout cela. Chaque chose en son temps.

Tout cela vola en éclats dès que Michael et Ashray firent signe à un homme qui se dirigeait vers la sortie. La brune se figea d’effroi en voyant son ex fiancé approcher d’eux, et dire bonjour aux deux hommes qu’il semblait bien connaître. Pire, il connaissait bien Ashray. Son ex fiancé chasseur de vampire et son petit copain actuel humain étaient amis ? Oh par Nyx, pensa-t-elle avec horreur.
Ils échangèrent des banalités, alors que la jeune femme ne bougeait plus d’un pouce. Elle se contentait de fusiller Nicholas du regard, le visage glacial. Non, ce n’était pas possible. Elle rêvait, là. Si c’était le cas, elle devait se réveiller. Maintenant !

Pis encore, Ashray présenta Keira et Nicholas. Ce dernier affichait un sourire taquin qui lui disait « Je te l’avais dit» et elle son regard aussi froid qu’un iceberg « dégages crétin ou je te démembre».
Elle était tendue au possible. Elle l’était encore plus car elle savait ce qui cachait sous sa veste, des armes anti-vampires qui pourraient la tuer. Cela avait le don de la rendre vraiment mal à l’aise. Surtout en sachant qu’il n’hésiterait pas à les utiliser contre elle. C’est pourquoi Kei envisageait sérieusement de prendre la fuite, à ce stade. Elle pouvait sentir l’odeur de l’eau bénite de là. Cela lui piquait le nez.
La discussion continua entre Michael, Ashray et Nicholas. Ils parlaient de ce qu’ils avaient fait depuis leur rencontre, ce qu’ils étaient devenus, ce genre de chose. Et Nicholas prenait un malin plaisir à parler à Ashray en la narguant du regard, avec son sourire espiègle dont Keira rêvait de lui enlever. Il en vint même à parler directement d’eux. Quel co … !

-Et vous vous êtes rencontrés comment, tous les deux ? Demanda-t-il innocemment.

Elle sera le poing sous la table. Elle mourrait d’envie de le lui coller sur la figure. Sauver les apparences, sauver les apparences. Elle refoula son « Ça te regarde pas » qui lui brûlait les lèvres.

-A une fête, répondit-elle sèchement.

Nicholas lui lança un sourire angélique avant de regarder le jeune Snyder.

-J’imagine que vous êtes ensembles, n’est-ce pas ? Fit-il en désignant Kei du menton.

Elle en était à serer les deux poings. Au diable les apparences.

-Ca ne te regarde pas, assena-t-elle.

-Au contraire, quand même ! Je voudrais savoir si mon pote sort avec mon ex fiancée, c’est la moindre des choses.

Vlan.
Michael et Pénélope écarquillèrent les yeux de stupéfaction. Avaient-ils bien entendus ? Keira préféra ne pas savoir la réaction d’Ashray, vu que là, son regard était vrillé sur son ex. Si les regards pouvaient tuer, Nicholas serait mort un million de fois.

-Vous étiez fiancés ? Interrogea Michael.

Nicholas hocha la tête, ignorant le regard noir de la vampire.

-Oui, et on l’est toujours en théorie.

-Bien sûr que non, nous avions rompus d’un commun accord, contra Keira en regardant de nouveau Michael et Pénélope.

-Je ne me souviens pas avoir eu ce genre de discussion avec toi.

Keira bouillonnait. Ah oui ?! Il lui avait pointé une arme sous le nez avec son père et le sien ! Ce n’était pas une preuve suffisante à ses yeux ?!

-Il n’y avait pas eu besoin d’une discussion pour clarifier la situation à l’époque.

Nicholas haussa les épaules, indifférent. Il se tourna vers Ashray :

-Hey, tu vas bien Ashray ? Tu ne dis plus rien.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Ven 7 Sep - 9:10

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira


Les trois hommes discutèrent mais il fallait vraiment être stupide pour ne pas voir que Keira était à deux doigts d’exploser. C’était à cause de Nicholas ? Si oui, Ashray ne voyait pas du tout pourquoi. Peut-être qu’ils se connaissaient déjà. Tout était possible dans cette vie. Et il fallait rajouter à toutes ces possibilités tout ce qui pouvait concerner le monde des vampires. Il arriva le moment où Nicholas posa une question à Ashray et Keira :


-Et vous vous êtes rencontrés comment, tous les deux ?


Alors qu’Ashray allait répondre, Keira lui coupa la parole directement et dit froidement :


-A une fête.


Il se tourna vers Ashray et désigna Keira du menton avant de lui demander :


-J’imagine que vous êtes ensembles, n’est-ce pas ?


Ashray avait envie de le traiter d’idiot et de lui dire qu’il gardait juste son bras sur ses épaules parce qu’elle avait froid mais bon, encore une fois, Keira répondit avant lui :


-Ca ne te regarde pas.


Bah là c’était sûr, ils se connaissaient et Keira ne l’aimait pas du tout. Ashray commençait à se demander si sa petite comptait se prendre la tête avec deux-tiers de ses amis. Déjà Katherina. Mais bon, elle ne comptait pas vraiment. Ashray l’avait un peu provoqué donc de ce côté-là, il ne pouvait pas vraiment lui reprocher.


-Au contraire, quand même ! Je voudrais savoir si mon pote sort avec mon ex fiancée, c’est la moindre des choses.


Là Ashray ne trouva rien à dire. Keira et Nicholas avaient été carrément fiancés ! Sympathique de l’apprendre de cette façon. Mais bon, s’il devait faire la liste à Keira de toutes ses ex, il lui faudra sûrement un supercalculateur. Ashray et sa légendaire modestie …


-Vous étiez fiancés ? demanda Michael.


Ouh Putain. Il avait pas choisis Pénélope pour rien celui-là. Il venait de le dire.


-Oui, et on l’est toujours en théorie.


Quoi ? Alors là ça n’allait pas du tout. Ils étaient toujours fiancés ? Mais c’était n’importe quoi. Elle avait accepté de sortir avec lui alors qu’elle était encore fiancée ? Mais elle se foutait de sa gueule ou quoi ? Ca, Ashray n’appréciait pas du tout. Il détestait qu’on joue avec lui de cette façon. Il inspira profondément, essayant en vain de se calmer, sentant déjà la colère monter.


-Bien sûr que non, nous avions rompus d’un commun accord, le contredit Keira.


S’ils n’étaient pas d’accord entre eux, ça n’allait pas le faire.


-Je ne me souviens pas avoir eu ce genre de discussion avec toi, lui répondit Nicholas.


Michael lança un regard compatissant à Ashray mais celui-ci lui répondit d’un regard noir qui lui disait simplement de rester en dehors de cette histoire. Michael le comprit et annonça que lui et Pénélope avaient un rendez-vous et tout deux quittèrent vite la table.


-Il n’y avait pas eu besoin d’une discussion pour clarifier la situation à l’époque.


Hein ? Ca voulait dire quoi ça ? Ashray se sentait un peu largué et mis de côté dans cette histoire. Il était quand même concerné. Nicholas haussa les épaules comme s’il s’en moquait. Mais comment pouvait-il s’en moquer. Il y avait quand même une grosse question qui n’était pas résolue. Mais bon, il semblait s’en moquer. Visiblement, ils n’étaient pas d’accord sur leur statut. Qu’il n’espère pas garder Keira pour lui si pour celle-ci c’était finit. Et vu son énervement, c’était le cas. S’il osait la toucher il allait s’en prendre plein la gueule. Le verre qu’il tenait en main éclata sous la pression. Il en fallait peu au jeune homme pour s’énerver. Mais bon, ce n’était pas rien non plus cette situation. Mais visiblement, Keira était aussi énervée que lui. Ashray se détendit un peu. C’était juste Nicholas qui jouait les cons.


-Hey, tu vas bien Ashray ? Tu ne dis plus rien.


Bah qu’est-ce qu’il voulait qu’il dise ? Et de toute façon s’il ouvrait la bouche ça allait mal finir. Très mal finir même. Il se tourna vers Keira et lui demanda :


« Vous êtes encore fiancé ou pas ? Parce que visiblement ce n’est pas clair. »


-Mais nous sommes … commença Nicholas s’arrêtant quand Ashray se tourna vers lui.


« Toi, ta gueule. » dit-il simplement avant de se retourner vers Keira attendant sa réponse.


Il se moquait de la façon dont Nicholas voyait les choses. Ce qui comptait c’était Keira. Si comme il l’espérait c’était bel et bien finit pour elle et que c’était juste lui qui avait décider de faire chier, il lui suffira juste de se débarrasser de Nicholas. Si par contre, ce n’était pas clair pour elle non plus, il clarifiera lui-même la situation. D’une façon ou d’une autre. Ashray détestait les hésitations et les oui mais non. Autant trancher directement.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Sam 8 Sep - 6:05

Ashray se tourna vers elle, l’air grave.

-Vous êtes encore fiancé ou pas ? Parce que visiblement ce n’est pas clair.

Oh si, c’était très clair. Il fallait juste que Keira éclaire la lanterne de Nicholas, pour bien qu’il comprenne. Et elle savait exactement comment le faire.

Elle voulut répondre à la question mais une fois encore, elle fut coupée :

-Mais nous sommes … Voulut répondre son ex.

-Toi, ta gueule, l’interrompit le jeune Snyder d’une voix autoritaire en se tournant de nouveau vers sa petite amie.

Il avait devancé son envie.
Bon, Keira en avait marre. Nicholas avait réussi à gâcher la soirée. Il continuait à lui pourrir la vie même sans la traquer jour et nuit. En plus qu’il passait son temps à vouloir la tuer, maintenant il foutait la merde avec son copain. Elle n’était pas du genre tolérante, et encore moins patiente. Avec elle, ça allait être vite régler cette histoire.
La jeune femme déclara un « bon » ferme avant de se lever, se placer entre les deux hommes et de se tourner vers son ex fiancé. Sur ce, elle lui colla une bonne claque qui résonna dans toute la pièce. Elle n’avait pas usé de sa force de vampire, mais sa gifle était suffisamment forte pour lui laisser une marque rouge qui réussirait à ne pas lui faire oublier cette soirée. Elle le regarda froidement, avant de cingler :

-Si pour toi essayé de me tuer et nous traquer sans relâche n’est pas une raison suffisante pour rompre, tu es vraiment con. Ensuite je te prierais de ne pas faire ton cinéma à deux balles devant mon copain. Soit content que je ne t’ai pas frappé avec ma vraie force, tu ne t’en serais pas relevé. Et j’en aurais été bien satisfaite figure-toi. Sur ce, à jamais Nicholas.

Voilà qui était fait. Elle se tourna vers Ashray et lui dit :

-Je t’attends dehors, il faut qu’on parle. Et pas devant cet abruti fini.

Et la vampire quitta le club sans un regard en arrière, le bruit de ses talons claquant sur la surface du sol. Quelques clients la dévisageaient avec un drôle d’air, mais elle les ignorait. Il fallait qu’elle se calme. A défaut de ne pas tabasser Nicholas, elle devait calmer les pulsions qui menaçaient de la submerger.

Une fois dehors, elle inspira, expira, plein de fois. Elle sentait ses crocs, et savait que ses pupilles avaient dues se dilater. Quelques secondes plus tard, elle était calmée. Du moins, suffisamment pour ne pas risquer de taper n’importe qui. Elle retrouvait son self-control. C’était ce qui importait le plus.

Et quand Keira se retourna, Ashray lui faisait face.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Jeu 13 Sep - 8:18

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira


Ashray sentait doucement la colère monter en lui. Cette situation l’énervait à un point. Il se sentait complètement stupide. La réalité le rattrapait. Tout avait été trop vite. Il l’avait rencontré, ils avaient couchés ensemble. Bon, ça ce n’était pas anormal pour la vie d’Ashray. Mais le fait de la prendre comme petite amie le jour d’après. Ca ce n’était pas commun. Et voilà que maintenant, il découvrait qu’elle avait dans les pattes un ex tout frais qui comptait revenir à la charge. Et ça, ce n’était qu’un « détail » de sa vie. Avec un peu de chances, il y avait plein d’autres trucs comme ça. Mais bon, il ne pouvait pas le savoir. Elle n’avait rien dit et il ne lui avait rien demandé. Tout avait été trop vite.
Keira ne lui répondit pas. Elle se leva, claqua une baffe à Nicholas avant de lui dire.


-Si pour toi essayer de me tuer et nous traquer sans relâche n’est pas une raison suffisante pour rompre, tu es vraiment con. Ensuite je te prierais de ne pas faire ton cinéma à deux balles devant mon copain. Soit content que je ne t’ai pas frappé avec ma vraie force, tu ne t’en serais pas relevé. Et j’en aurais été bien satisfaite figure-toi. Sur ce, à jamais Nicholas.


Essayer de la tuer ? Pourquoi est-ce qu’à chaque fois qu’elle parlait à quelqu’un d’autre, il y avait minimum une chose qu’il ne pigeait pas ? Il finira bien par s’y habituer. Vu ce qu’elle avait dit, Nicholas devait être au courant de sa nature vampire. C’était peut-être un chasseur ou un truc du genre. Ashray commençait à se demander si chaque sortie avec elle devait être totalement moisie. Bon, d’accord. Avec Katherina, c’était un petite peu sa faute. Mais juste un petit peu. Oui bon d’accord. C’était complètement de sa faute. Sur le coup aussi en fait. Mais bon, il n’aurait pas appelé Nicholas, il n’aurait jamais su qu’elle avait un ex chasseur de vampire qui avait essayé de la tuer. Tiens, ça c’était une phrase qu’il n’aurait jamais pensé dire dans sa vie.
Elle se tourna ensuite vers lui.


-Je t’attends dehors, il faut qu’on parle. Et pas devant cet abruti fini.


Sur ces mots, elle sortit du club comme une furie. Ouh, ça allait être beau les disputes de couples. Par contre, il y avait un truc qu’il ne saisissait pas. Pourquoi est-ce qu’elle voulait qu’ils parlent ? C’était quand même pas lui le coupable dans cette histoire. Il sentait les embrouilles venir. Peut-être qu’il se trompait. Une fois qu’elle fut dehors, il se leva pas tout de suite. L’aîné Snyder trouvait qu’elle faisait une crise pour rien. D’accord elle détestait ce type mais bon, elle avait l’air aussi impulsive qu’Ashray. Ca promettait. Il avait vraiment envie de fumer sur le coup. Pour se détendre, ça faisait toujours du bien. Il avait aussi envie de taper sur quelqu’un. Ça aussi ça faisait du bien. Mais bon. Se battre avec Nicholas alors qu’il n’était ni vampire, ni chasseur de vampire était stupide. Il allait se faire démonter. Ashray n’était du genre à reculer devant un ennemi plus fort. Mais quand ça passait dans le domaine du surnaturel, c’était autre chose.
D’un autre côté, il n’allait pas rester assis à cette table alors que sa petite amie l’attendait dehors. Il se leva, laissa un billet de cent à côté des verres et fixa Nicholas.


« T’approches plus d’elle. Ça vaut mieux pour tout le monde », lâcha-t-il finalement.


Il se retourna et se dirigea vers la sortie. Nicholas le rattrapa et l’obligea à se retourner pour lui dire l’air grave.


-N’oublie jamais que c’est une vampire. Ça vaut mieux pour tout le monde.


Bah ça, il ne risquait pas de l’oublier. Il se détourna et repris son chemin sans un regard en arrière. Il sortit de sa poche un paquet de cigarettes. Il en prit une, l’alluma avec son briquet et tira plusieurs bouffées salvatrices. Il se détendit immédiatement. Ça faisait tellement du bien. Si ses souvenirs étaient exacts, il n’avait pas fumé devant Keira. En traduction, il n’avait pas beaucoup fumé ces derniers jours. Qu’est-ce que cet instant lui fit du bien.

Il sortit du club et trouva Keira quelques mètres plus loin. Il la fixa quelques secondes avant de lui demander :


« De quoi est-ce que tu veux qu'on parle ? »


Il tira une nouvelle bouffée et détourna la tête pour ne pas lui souffler sa fumée dans le visage. Il n’avait pas vraiment envie de parler de choses sérieuses genre son ex. Mettre des mots sur les choses c'était un moment qu'il n'aimait pas. Typiquement un truc de fille. Lui il voulait juste savoir s'il y en avait beaucoup dans le style de Nicholas. Eventuellement deux trois autres trucs normaux qu'on raconte à un pote entre deux étages d'un ascenseur. Mais il n'était pas non plus pressé.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Jeu 13 Sep - 9:07

La première chose que nota Keira fut la cigarette que tenait Ashray. Il fumait donc. Autre chose qu’elle ne savait pas chez lui. Cette pensée lui rappela qu’en fait, elle ne le connaissait pas vraiment. Après tout, cela faisait quoi ? Deux jours, trois jours qu’ils se connaissaient. La veille encore, il lui demandait d’être sa petite amie. Leur relation était toute récente. Pourquoi Keira ne pourrait pas rebrousser chemin ? Effacer sa mémoire, et partir, pour ne jamais revenir ? Comme tout vampire qui se serait risqué sur ce chemin. Sauf qu’elle ne voulait pas le priver de son libre arbitre. Elle ne prendrait pas de décision à sa place. A sa place, elle aurait préféré avoir le choix elle-même.
Elle ne prêta pas attention au fait que le jeune Snyder fumait, non, l’étau qui pesait sur sa poitrine la forçait à se montrer directe. La brune leva les yeux jusqu’à rencontrer ceux, bleu océan, de l’humain qu’elle avait pour petit ami. Elle inspira avant de dire :

-Je suis désolée, je sais que ce n’était pas à ce genre de soirée auquel tu t’attendais. Et que c’est de ma faute, qui plus est.

Bon d’accord, ce n’était pas elle qui avait invité Nicholas à leur table, et ce n’était pas elle qui avait dit des conneries dans l’unique but de foutre l’ambiante en l’air. Mais Nicholas était le vampire qui la traquait. C’était de sa faute s’il était venu, s’il en avait parlé. Si elle n’aurait pas été là, rien ne se serait produit.

Elle détestait s’excuser. Elle haïssait se montrer faible, même en prononçant quelques mots. C’était la règle d’or qu’on lui avait toujours enseigné : Ne jamais montrer ses faiblesses. S’excuser était en outre, une manière propre de faiblesse. Mais la vampire pensait que la situation l’exigeait. Et puis, ce n’était pas comme si elle s’était excusée à n’importe qui. C’était à Ashray. Donc, les choses n’étaient pas aussi horripilantes que cela aurait pu être.

-Nicholas n’est pas le seul chasseur à mes trousses. Il y en a d’autres, qui n’hésiteront sûrement pas à prendre des manières plus radicales de faire leur boulot. Cette soirée, (elle désigna le club d’un geste nonchalant de la main) ne fait que prouver que notre relation est risquée. Si Nicholas ou les deux autres chasseurs parlent de ce qu’ils ont vu … Tu serais en danger.

Elle avait légèrement oublié le problème des deux autres chasseurs. Tant pis, elle s’en occuperait plus tard.

-Ce que je ne veux pas, reprit-elle en se mordant la lèvre inférieure.

Elle baissa la tête en remarquant son air agacé, presque las. Comme si tout cela l'ennuyait. Oui, après tout, que pensait-elle ? Elle se faisait des films pour rien. L'un de ses défauts, c'était qu'elle s'attachait trop vite. Et qu'elle avait tendance à en souffrir, et le regretter ensuite.
Elle laissa échapper un sourire triste, mais à la fois amusé et plein de rancune. Elle releva la tête, le regard las.

-Tu me diras peut-être que c’est stupide ce que je fais. Après tout, certains aurait tout simplement rien dit et continuer sans rien faire, à leurs risques et périls, tandis que d’autres se serait débarrassé de l’humain, ou l’humaine, sans lui demander son avis.

Elle croisa les bras sur sa poitrine.

-Mais je ne veux pas t’ôter ton libre arbitre. Alors …

Sentant que ses émotions risquaient d’apparaître sur son visage ou son regard, malgré son contrôle, elle se détourna, en faisant deux ou trois pas en avant, les bras toujours croisés. La jeune femme ne voulait pas voir l’expression du blond s’il lui répondrait qu’il ne voulait pas continuer avec elle et voulait qu’il lui fasse oublier tout ça. Elle ne voulait pas se trahir. Ni montrer sa faiblesse, la moindre faille dans son masque. Il ne fallait pas, si elle ne voulait pas souffrir, c’était le seul moyen pour elle de se protéger. Et face à l’expression que risquait d’avoir Ashray, elle se serait trahie indéniablement. Elle l’appréciait, beaucoup. Elle l’aimait bien. C’était un mec bien, trop bien même, pour le genre de personne qu’elle était. Elle s’était attachée, malgré ses réticences. Et puis, pourquoi était-elle restée aussi longtemps avec lui si ce n’était pas pour cette raison ? Car oui, depuis trois ans, Keira n’avait jamais eu de relation sérieuse. Juste quelques mecs par-ci par-là, tous des vampires, qui avaient les mêmes buts qu’elle : Ne pas souffrir, ne pas s’attacher. Car ils avaient trop été trahis par la gente humaine. Et ne voulait pas retenter l’expérience. Pourtant, la jeune Jones avait fait exception avec Ashray. Qui encourrait beaucoup de risques, qu’elle ne voulait pas lui imposer. S’il voulait tourner la page, soit. Elle le ferait. Et tant pis pour ce qu’elle éprouvait, ce qu’elle voulait, ce qu’elle espérait. Rien n’avait d’importance, à part le choix que prendrait le jeune homme.

-J’ai le pouvoir de t’effacer la mémoire, lui avoua-t-elle, d’une voix qu’elle priait d’être ferme. De t’ôter les souvenirs de ces dernières soirées, d’oublier tout. De m’oublier, moi. Et tu seras à l’abri des autres. Si tu veux tout oublier, je le ferais. Si tu ne veux pas, je m'abstiendrais. libre à toi de choisir. J’accepterais ta décision, quelle qu’elle soit.

Entre autre, rester avec elle et assumer les risques qu'ils courraient tous les deux ou fuir.
Sur ces paroles, elle serra son poing droit jusqu’à ce que ses phalanges blanchissent. C’était sa manière à elle d’exprimer la douleur qu’elle pouvait ressentir, la douleur physique l’empêchait de penser à autre chose. De penser à ce qui allait lui tomber dessus, dans quelques secondes.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Mer 19 Sep - 10:42

-Je suis désolée, je sais que ce n’était pas à ce genre de soirée auquel tu t’attendais. Et que c’est de ma faute, qui plus est.


Ashray ne répondit pas. Il sentait que ce n'était que l'introduction d'un loooooong discours. Et comme pour chaque longue conversation importante qui ne parlait pas d'argent, Ashray n'écoutera que la moitié. 


-Nicholas n’est pas le seul chasseur à mes trousses. Il y en a d’autres, qui n’hésiteront sûrement pas à prendre des manières plus radicales de faire leur boulot. Cette soirée, ne fait que prouver que notre relation est risquée...


Ashray décrocha après ce mot. La conversation du style "je t'aime mais c'est risqué que faisons nous ?" il l'avait vu dans environ une trentaine de film. Il cessa donc d'écouter ce qu'elle racontait. Ce n'était pas vraiment volontaire. Mais pour le jeune milliardaire, dès qu'une femme parlait sur une relation, il décrochait, c'était physique. Il ne pouvait pas se concentrer ne serait-ce que trente seconde. 
De toute façon, il avait déjà un avis sur la question. Il resterait avec elle et ceux qui étaient pas contents allaient se faire biiiiip. De toute façon, vampire ou pas. Il y avait quand même des gens qui voulaient sa mort. Chaque jour, des milliards de dollars circulaient dans le monde en son nom. Evidemment que des gens voulaient sa perte. Et il avait bien l'impression que lorsqu'il s'agissait d'argent, les hommes d'affaires deviennent pire que des vampires. 

Il tira plusieurs bouffées, l'esprit occupé par des problèmes financiers au taux d'accroissement fixes. Oui, d'accord. Ses problèmes financiers n'étaient pas les même que ceux de n'importe qui de "normal". Mais c'était quoi le pire ? Risquer de perdre des milliards et de faire fermer des centaines d'entreprises par la même occasion ou galérer a trouver cent balles pour payer le loyer ? Pour Ashray, c'était tout vu. A un moment, il nota un silence. Elle avait enfin finit de blablabla ? Ah bah visiblement oui. Elle lui tournait le dos. Pourquoi ? Nan mais sérieux, quand on parle a quelqu'un d'un truc important, même si l'autre écoute pas, le minimum c'est quand même de le regarder en face. Ca avait le don d'énerver Ashray ce genre de chose. Il ne savait pas trop depuis combien de temps elle avait finit. Au pire, elle pensera qu'il réfléchissait. 
Il l'attrapa par l'épaule et la retourna vers lui d'un geste. 


-Tu peux me regarder en face. Je ne suis pas ton ennemi. Je ne vais pas te faire de mal ou te juger. 


Il la fixa dans les yeux. Elle avait l'air d'avoir peur. Mais de quoi ? De sa réponse ? Peut-être. Tout ce cirque pour rien. Il jeta sa cigarette l'enlaça tendrement. Il l'attira contre lui, la serrant fort dans ses bras. Ashray passa une main dans ses cheveux, tâchant de la rassurer et de la réconforter au mieux. Ce n'était peut être qu'un début mais c'était suffisant pour qu'Ashray reste près d'elle malgré tout. Il n'allait quand même pas l'abandonner maintenant. Il pencha la tête et lui dit doucement a l'oreille:


-Ne t'inquiètes pas. Je ne vais pas partir. Je reste avec toi. Je me moque des gens et de leur avis. J'ai toujours agis comme ça et je le ferais toujours. Personne ne me forcera à m'éloigner de toi. Quant au danger, des milliards circulent en mon nom et crois moi, un homme d'affaire hargneux c'est pire qu'un vampire. Mais personne ne me fera de mal et personne ne t'en fera non plus. Je te le promets.


Il lui caressa le visage avant de la fixer dans les yeux et de lui dire :


-Aie confiance en moi. 

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Jeu 20 Sep - 8:19

Keira attendit patiemment sa réponse, une réponse, peu importe ce qu’elle contenait, mais quelque chose. Une réaction, qui ne vint pas. Elle ferma les yeux, se préparant à la réponse ferme d’Ashray. Qui ne vint pas non plus.
Elle sentit sa main se poser sur son épaule, la retournant au passage. Dans l’élan, elle avait rouvert les yeux, le visage néanmoins toujours aussi inexpressif.

-Tu peux me regarder en face. Je ne suis pas ton ennemi. Je ne vais pas te faire de mal ou te juger.

Hein ? Elle n’appréhendait pas du tout ça, et ne pensait encore moins ça de lui. Elle fronça les sourcils. Ainsi donc, il avait interprété sa réaction comme si elle se protégeait de lui, ce qui était un peu vrai dans le fond, mais pas pour les mêmes raisons qu’il pensait.

Le jeune homme plongea son regard dans le sien, essayant sans doute d’identifier les sentiments qui subsistaient dans son regard gris acier. Malgré toute la maîtrise qu’Eleana avait, elle ne sut pas si elle était parvenue à cacher ce qu’elle éprouvait. Sans doute que non, vu la réaction qu’il eut. Il jeta négligemment sa cigarette par terre, avant de l’enlacer. Il la colla contre lui, l’enfermant dans une étreinte tendre qui réussit à dissiper les petites appréhensions de la vampire. Il caressa ses cheveux, dans un geste qu’il espérait réconfortant peut-être. Même si la brune n’était pas vraiment douée pour montrer son affection, elle ne doutait pas la sincérité de ce geste. Et elle en fut touchée malgré tout. De ce fait, ses pensées sombres s’envolèrent. Du moins pour le moment.

-Ne t'inquiètes pas, lui souffla-t-il au creux de son oreille. Je ne vais pas partir. Je reste avec toi. Je me moque des gens et de leur avis. J'ai toujours agis comme ça et je le ferais toujours. Personne ne me forcera à m'éloigner de toi. Quant au danger, des milliards circulent en mon nom et crois-moi, un homme d'affaire hargneux c'est pire qu'un vampire. Mais personne ne me fera de mal et personne ne t'en fera non plus. Je te le promets.

Ses paroles qui, habituellement, auraient vexé Eleana, auquel elle aurait sûrement répondu sur un ton cinglant, soulignant bien le fait qu’elle n’avait pas besoin de réconfort, réussirent toute fois à dissiper les derniers doutes qui lui obscurcissaient l’esprit. Bon, elle n’aurait pas à avoir recourt à ses pouvoirs s’il affirmait son désir de rester avec elle et d’assumer ses actes. Une chose de moins à penser. Cela rassurait la jeune femme, même si elle était trop fière pour l’admettre.

Le jeune Snyder lui caressa doucement la joue, avant de lui dire :

-Aie confiance en moi.

Elle le regarda dans les yeux, sans ciller.

-Je te fais confiance, lui confia-t-elle, sûre d’elle.

Sur ces paroles, elle se colla à lui et lui donna un baiser tendre, qui vira bientôt à la passion. Elle lui communiquait sa reconnaissance, l’affection qu’elle ressentait pour lui en ce moment. Elle balada ses mains sur sa nuque, en descendant lentement le long de son torse, avant de revenir sur sa poitrine. Après deux bonnes minutes, elle se recula légèrement, en lui soufflant un « Merci ».

Elle finit par reprendre son assurance habituelle, et c’est avec entrain, accompagné d’un petit sourire séducteur collé sur ses lèvres, qu’elle lui proposa :

-Et si on rentrait à l’hôtel ? A moins que tu veuilles te rendre autre part.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Sam 22 Sep - 10:49

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira


-Je te fais confiance.


Ils s’embrassèrent ensuite passionnément. Passion. C’était le mot qui les décrivait le mieux, qui décrivait mieux leur relation. Elle sentait ses mains sur son corps et redoubla d’intensité dans ses baisers. Il lui caressa le visage avant de descendre dans son dos. Sentir son corps chaud contre le sien lui faisait un bien fou. Il referma ses bras autour d’elle, souhaitant poursuivre cette étreinte pour l’éternité. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Elle s’écarta après un laps de temps qu’il jugea trop court.


-Et si on rentrait à l’hôtel ? A moins que tu veuilles te rendre autre part.


Il ne répondit pas, se contenta de la couver d’un regard tendre. Il glissa une main dans ses cheveux et la serra à nouveau contre lui. Il se demandait si cette attraction irrésistible qu’il éprouvait pour elle était unique ou si elle provoquait ça chez tous les humains qu’elle rencontrait. Il était trop possessif il le savait mais il ne pouvait s’en empêcher. Il y avait la jalousie avec ça. Mais bon, pour l’instant, ça allait. Mais, après tout, ne disais-t-on pas que la jalousie était la plus belle preuve d’amour ? Il l’aimait vraiment sa petite vampire. C’était typique d’Ashray de s’emballer et de s’attacher très rapidement. Souvent, il tombait de haut. Il n’y avait plus qu’à espérer que ça soit différent cette fois.

Ashray prit la main de Keira et ils retournèrent au parking. Du parking ils reprirent la route. Ashray détestait, comme un peu tout le monde en fait, conduire sur New-York et ses alentours. Cette ville était remplie de voiture. Impossible de faire cent mètre sans s’arrêter. Pendant qu’il roulait, il alluma une autre cigarette. Cela faisait plusieurs jours qu’il n’avait pas fumé. Celle d’avant leur « discussion » lui avait fait du bien mais il avait encore envie d’autres.

Une fois à l’hôtel, ils entrèrent dans la chambre et verrouillèrent la porte. Une fois, le volet fermé, la nuit se déroula comme les autres, dans une passion sans bornes.

Le lendemain, il ouvrit les yeux le premier. Elle était allongée sur lui, encore endormie. Il la regarda dormir sans bouger, ne souhaitant pas la réveiller. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, il tendit le bras pour attraper la télécommande et allumer les lampes sur une intensité faible. Le volet, toujours fermé risquait de passer le plus clair de son temps dans cette position.

Il accompagna sa sortie du monde des rêves par quelques caresses sur son corps nu. Il l’embrassa tendrement et referma ses bras autour d’elle. Ashray était affamé. Il n’avait rien mangé hier soir et sauter un repas était difficile pour lui. Il la déposa à côté de lui et se leva pour commander un petit déjeuner avant de revenir se coucher près d’elle. Cette nuit, Ashray ne s’était pas endormi tout de suite. L’histoire avec Nicholas l’en avait empêché. Il était étranger à cette affaire mais aimerait vraiment en savoir plus. Après tout il représentait un danger pour SA petite amie. Il la serra contre lui, amoureusement. Le jeune homme posa ses lèvres dans son cou et caressa ses cheveux d’une main. Ils discutèrent un peu de la nuit passée avant qu’il ne demande :


« Dis-moi, il s’est passé quoi exactement avec Nicholas ? »


Avec un peu de chance, elle ne voudrait pas en parler et là il aurait vraiment l’air d’un con. Mais bon, il finira bien par savoir, elle ne pourrait pas lui cacher bien longtemps. C’était quand même quelque chose de grave et d’important.

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Sam 22 Sep - 22:19

Ashray ne lui répondit pas, se contentant de l’attirer contre lui en passant une main dans ses cheveux. Il la regardait avec tendresse, et cela n’était pas difficile de comprendre sa réponse. Il finit par lui prendre la main et ils se dirigèrent vers le parking. Une fois sur place, ils prirent la voiture du jeune homme et circulèrent à travers New York. Déjà à cette heure, la circulation était impressionnante. Mais Keira n’y prêtait pas beaucoup d’attention. Elle préférait nettement détailler le paysage qui défilait devant ses yeux. Elle n’était jamais venue dans cette ville, auquel elle en avait tellement entendu parler. Les descriptions qu’on lui avait faites sur elle l’avait toujours intéressé. Et elle s’était promis d’y aller une fois dans sa vie. Une promesse faite avant sa transformation, qui lui avait offert l’immortalité et donc une assurance comme quoi elle pouvait s’y rendre sans problème. Mais maintenant elle y était. La vampire pouvait toujours en profiter aux côtés d’Ashray, néanmoins, ses pensées revenaient systématiquement à San Francisco. Son cœur se serra. Elle espérait que les choses allaient bien pour Lily, Donovan et Shane. Le sms de l’aîné lui paraissait désormais très loin. Elle souhaitait vraiment avoir des nouvelles. Savoir s’il y avait eu de l’activité dans la ville, s’ils avaient eu vent de quelques informations. S’ils étaient toujours en sécurité. La jeune femme soupira, lasse. Elle était destinée à attendre de recevoir de leurs nouvelles. Ce n’était pas possible autrement. C’était trop risqué. Mais pourquoi Donovan lui avait dit de rester à New York ? Que savaient-ils exactement ? Qu’est-ce qui s’était passé ? Ce genre de questions se répétait inlassablement dans son esprit. Mais elle tentait de faire abstraction de toutes les manières possibles.

Quand ils parvinrent à destination, la brune ne réfléchit plus à rien en apercevant le sourire et le regard du jeune Snyder. Elle sourit avant de le suivre. Ils se hâtèrent de monter dans leur chambre, avant d’entamer une nuit animée.

**
*

Keira se réveilla le lendemain, encore un peu dans les vapes. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle fut de suite éblouie par la lumière du jour. Elle grimaça, mais cela ne dura pas longtemps. Ashray avait pris l’initiative de fermer les volets. Elle le remercia intérieurement. Elle oubliait parfois qu’elle adoptait maintenant le train de vie d’un simple humain et qu’elle avait abandonné son quotidien de vampire. En y pensant, la vampire devait s’approvisionner en sang. Et traquer les deux chasseurs également. Elle soupira en se rendant compte que sa journée allait être agitée encore.

Toutefois ses pensées bifurquèrent dans une autre direction quand elle sentit les délicieuses caresses que lui fit le blond. Elle souriait, satisfaite, alors qu’il posait un baiser tendre sur ses lèvres. Finalement il la prit dans ses bras. Il la reposa sur le côté, et elle en fut légèrement étonnée. Mais elle comprit lorsqu’Ashray passa une commande par téléphone pour monter le petit-déjeuner. Il devait sans doute avoir faim. Faim. Elle soupira en reposant la tête sur son oreiller, elle se rappelait encore le goût du sang de son petit ami la veille. Elle ferma les yeux un moment, se rappelant le délice du nectar qui avait coulé dans sa gorge. La jeune femme cessa d’y penser quand celui-ci se recoucha dans le lit. Aussitôt, il referma ses bras sur elle, avant de l’embrasser amoureusement dans le cou. Elle ferma les yeux en sentant la main du jeune humain dans sa chevelure brune.

Pour finir, ils discutèrent un peu de la nuit passée pendant une bonne dizaine de minutes.

La question qui suivit fit perdre automatiquement le sourire de Keira :

-Dis-moi, il s’est passé quoi exactement avec Nicholas ?

Sa bonne humeur disparut aussitôt dès que les sombres souvenirs refirent surface. Elle se souvenait encore de cette soirée. Qu’elle n’oublierait jamais. Elle soupira, vaincue, en se disant que si il ne le savait pas aujourd’hui, il finirait par le savoir tôt au tard. Autant lui avouer la vérité. Il avait le droit de savoir.

-J’étais fiancée à Nicholas avant ma transformation, lui apprit-elle. Il venait d’une grande famille de chasseurs de vampire, mon père s’entendait parfaitement avec son paternel. Ils collaboraient souvent ensembles. La plupart du temps à San Francisco. J’ai rencontré Nicholas dans une réunion, ma première en tant que novice. Nos pères se sont entendus sur notre future relation dans l’unique but d’unifier les deux enfants qui suivraient bientôt les dignes traces de leurs pères. Le mariage était prévu pour dans dix mois, avant ma transformation.

Elle se mordit la lèvre inférieure, avant de se mettre à tripoter distraitement le torse de son compagnon en exerçant de petites caresses. C’était une sorte de tic, pour l’éviter de trop penser à ce qu’elle racontait.

-Quand ce vampire m’a mordu, je ne suis plus revenue chez moi pendant au moins quatre jours. Je ne m’en souviens pas vraiment, c’est une période assez vague. Quand je suis revenue, Nicholas et son père étaient là. Ils ne se sont pas rendu compte au premier abord que j’avais changé. Mais mes yeux rouges le prouvaient. Dès qu’ils s’en rendirent compte, ils n’ont pas cherché à comprendre. Ils ont tenté de me tuer. Ils ne voyaient plus qu’une bête assoiffée de sang à abattre.

Elle se souvenait encore de l’expression de haine qui avait traversé le visage du père Branker, celle d’étonnement de Nicholas, et pire que tout, celle de dégoût d’Eric. Elle les revoyait encore se jeter sur elle, brandissant ce qu’ils avaient sous la main. Elle s’entendait encore tenter de les raisonner, avant d’abandonner et de fuir pour sauver sa peau.

-Trois ans ont passés maintenant, mais ils n'ont pas arrêté leurs recherches. Ils continuent de me traquer. D'où ma réaction envers Nicholas, je flippais qu'il s'en prenne à nous. Et j'étais hors de moi lorsqu'il s'est glissé dans la conversation. J'espére que tu comprends.

D’un coup, la jeune femme tressaillit en sentant la main d’Ashray sur sa cicatrice, un autre signe d’un affrontement mortel contre son père et la famille de Nicholas, dont elle se souviendrait longtemps. Elle ferma lentement les yeux, tentant de chasser ces horribles images qui affluaient en masse.

C’était fini maintenant. Cette période était derrière elle.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Mer 26 Sep - 5:40

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira


-J’étais fiancée à Nicholas avant ma transformation. Il venait d’une grande famille de chasseurs de vampire, mon père s’entendait parfaitement avec son paternel. Ils collaboraient souvent ensembles. La plupart du temps à San Francisco. J’ai rencontré Nicholas dans une réunion, ma première en tant que novice. Nos pères se sont entendus sur notre future relation dans l’unique but d’unifier les deux enfants qui suivraient bientôt les dignes traces de leurs pères. Le mariage était prévu pour dans dix mois, avant ma transformation.


Ces phrases rassurèrent Ashray d’une certaine façon. L’idée que c’était juste une alliance dans entre deux familles était apaisante. Ce n’était pas qu’il ne supportait pas l’idée qu’elle ait pu sortir avec d’autres gars. C’était qu’il avait un mauvais, très mauvais pressentiment avec Nicholas. Donc, l’idée que c’était juste pour faire plaisir à papa et maman la rassurait un peu.


-Quand ce vampire m’a mordu, je ne suis plus revenue chez moi pendant au moins quatre jours. Je ne m’en souviens pas vraiment, c’est une période assez vague. Quand je suis revenue, Nicholas et son père étaient là. Ils ne se sont pas rendu compte au premier abord que j’avais changé. Mais mes yeux rouges le prouvaient. Dès qu’ils s’en rendirent compte, ils n’ont pas cherché à comprendre. Ils ont tenté de me tuer. Ils ne voyaient plus qu’une bête assoiffée de sang à abattre. Trois ans ont passés maintenant, mais ils n'ont pas arrêté leurs recherches. Ils continuent de me traquer. D'où ma réaction envers Nicholas, je flippais qu'il s'en prenne à nous. Et j'étais hors de moi lorsqu'il s'est glissé dans la conversation. J'espère que tu comprends.


Evidemment qu’il comprenait. Ce devait être terrible pour elle. Mais il avait ce sentiment que Nicholas ne cherchait pas à la blesser au sens physique du terme. La conversation ressemblait plus à des taquineries entre ex qu’à une véritable rencontre vampire/chasseur. D’un autre côté, il ne connaissait rien du tout à ce genre de rencontres.

Il éprouvait de la peine pour elle. Tous les gens qu’elle aimait s’étaient retournés contre elle. Ca lui rappela cette discussion qu’il avait espionnée dans la chambre de ses parents avant la naissance de Logan. Ses parents auraient étés des chasseurs de vampires, ils ne se seraient pas fatigués à chercher quoi faire d’Ashray, ils l’auraient simplement tué. Une chance que ses parents soient de stupides humains inoffensifs. Son regard se perdit dans le vague lorsque ses souvenirs remontèrent à la surface. Ses caresses sur le corps de Keira se firent plus mécaniques. Il repensa à la seule chose qui avait un peu amélioré son enfance, Lili. C’était la seule personne qui avait jamais compté pour lui. Mais elle était morte. Belle et bien morte. Bien sûr, il s’était attaché à d’autres personnes dans sa vie. Que ce soit des amours comme avec Saphir ou des amitiés avec Michael, il donnerait tout pour revenir au temps où petit, il se sentait en sécurité dans les bras de Lili.

Maintenant, c’était différent. Il avait d’autres bras autour de lui. Ceux de sa belle et douce Keira. Il avait peur de la perdre. Toutes ses histoires s’étaient toujours mal terminées et il aimerait bien pour une fois, ne pas devoir payer de notes d’avocat. D’un autre côté, il avait l’impression que s’il se fâchait fort avec elle, ce n’était pas des notes d’avocats qu’il devrait payer, mais des notes d’hôpital. L’idée qu’une fille puisse le battre lui lamina le moral. Même une fille vampire. Une fille restait une fille. Oui oui, il était respectueux et galant et tout ce que vous voulez. Ca ne l’empêchait pas du tout d’être un gros macho.
Il se reconcentra sur elle. Pour l’instant, tout ce qui importait c’était elle. Ashray place une main au creux de ses reins et l’autre sur sa nuque avant de l’embrasser passionnément. Il aurait voulu l’embrasser tendrement mais c’était plus fort que lui. C’était passionnel entre eux et son corps chaud nu sur le sien n’arrangeait pas les choses. Il ne comprenait pas comment des couples pouvaient se contenter d’un baiser chaste de temps à autre. D’un autre côté, ils ne s’appelaient ni Ashray Lewis Snyder, ni Keira Jones.
Il resserra son étreinte autour d’elle avant de se retourner pour passer au-dessus d’elle. Le jeune homme pris le visage de sa compagne entre ses mains et l’embrassa à nouveau fougueusement. Ils reprirent leurs jeux amoureux quelques heures sous les draps.

La femme qui avait apporté le déjeuner l’avait laissé sur le pas de la porte et Ashray s’en empara, ayant encore plus faim. Il revint s’asseoir à côté de Keira et mangea. C’était froid mais il s’en moquait. Il se dit que Keira aussi avait peut-être faim. Enfin, pas la même faim que lui.


« T’as faim ? » lui demanda-t-il avant d’engloutir un petit pain au chocolat.


Elle avait sans doute compris de quoi il voulait parler. Est-ce que les vampires mangeaient aussi des petits pains au chocolat ? Bonne question. A ce moment, son téléphone sonna sur la table de chevet. Il utilisa les commandes vocales parce qu’il n’avait vraiment pas envie de bouger. L'haut-parleur se déclancha:


« Hey Vegas, c’est Brad. Mon père ouvre un nouveau casino demain soir à Las Vegas. Je t’envoie une invitation par mail ? Tu vas quand même pas rater ça ! Ca va être la fête du siècle. Et puis, on ne peut pas ouvrir un casino sans toi ! »


« Hors de question que je rate ça. Mets-moi deux invitations. » répondit-il après avoir avalé un morceau de croissant.


« Ca marche. Pour dormir, tu réserves ou je le fais pour toi ? »


« C’est bon je m’en occupe. L’Imperial Palace c’est pas trop loin du casino de ton père ? »


« Nan, aucun problème. Bon, je dois encore inviter des amis. Je te mail cette après-midi. Toutes les infos sont dans l'invitation mais tu es sur la liste VIP. Bye Vegas »


« Y a intérêt, bye »


Ca c’était vraiment une excellente nouvelle. Il avait déjà fait le tour de tous les casinos de Las Vegas, un peu de nouveauté ce n’était pas de refus. Il se tourna vers Keira et lui demanda avec un souire :


« Toi et moi. Un week-end à Las Vegas dans un hôtel sept étoiles. La cérémonie d’ouverture d’un nouveau casino. Ca te tente ? »

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Sam 29 Sep - 0:05

Alors que Keira s’attendait à une réponse, Ashray trouva un autre moyen de la rassurer et de lui prouver qu’il comprenait. Il plaça une main au niveau de ses reins, et une autre derrière sa nuque, afin d’attirer son visage pour déposer un baiser brûlant. Elle adorait quand il faisait ça. Elle ne résista pas à la tentation de passer ses mains dans ses cheveux blonds. Il passa au-dessus d’elle, la dominant de toute sa taille. Elle esquissa un sourire carnassier. Elle avait beau être une vampire, elle savait apprécier les moments où son copain voulait la dominer elle. C’était compréhensible après tout, c’était un mec. Qui d’ailleurs, au caractère du jeune Snyder, devait pas trop apprécier ne pas avoir le contrôle total sur elle. Il l’embrassa fougueusement, et Keira sentit ses pensées se dissiper rapidement. Elle le laissa l’entraîner dans un tourbillon de passion brûlante dont ils avaient le secret.

Quelques heures plus tard, Ashray alla chercher le déjeuner que la femme de chambre devait avoir apporté. Il apporta le plateau sur le lit, et entama son petit déjeuner aussitôt.

-T’as faim ? Demanda-t-il en mangeant un pain au chocolat.

Elle le regarda, et avant qu’elle puisse répondre, une sonnerie retentit. Pas la sienne, mais celle d’Ashray. Son portable reposait sur la table de la nuit, du côté de ce dernier, qui d’ailleurs activa le haut-parleur. Ainsi donc cela ne le dérangeait plus qu’elle assiste à ses conversations. D’une certaine manière, elle en fut contente. Cela prouvait qu’il avait confiance en elle. Ce n’était pas une nouveauté, mais sa continuait à la satisfaire.

-Hey Vegas, c’est Brad, se présenta son interlocuteur. Mon père ouvre un nouveau casino demain soir à Las Vegas. Je t’envoie une invitation par mail ? Tu vas quand même pas rater ça ! Ça va être la fête du siècle. Et puis, on ne peut pas ouvrir un casino sans toi !

Keira se figea.

-Hors de question que je rate ça. Mets-moi deux invitations, répondit Ashray en engloutissant un autre morceau de pain au chocolat.

Deux invitations. Il comptait l’emmener avec lui ? Oh oh.

-Ça marche. Pour dormir, tu réserves ou je le fais pour toi ? Interrogea le dénommé Brad.

-C’est bon je m’en occupe, assura le blond. L’Imperial Palace ce n’est pas trop loin du casino de ton père ?

-Nan, aucun problème. Bon, je dois encore inviter des amis. Je te mail cette après-midi. Toutes les infos sont dans l'invitation mais tu es sur la liste VIP. Bye Vegas.

-Y a intérêt, bye.

Et la discussion se termina. Keira restait immobile, imperturbable. Son copain se tourna vers elle, un sourire accroché sur les lèvres, et les mots qu’elle espérait ne pas l’entendre dire sortirent :

-Toi et moi. Un week-end à Las Vegas dans un hôtel sept étoiles. La cérémonie d’ouverture d’un nouveau casino. Ça te tente ? Lui proposa-t-il, déjà content de l’initiative de cette invitation.

Il fallait avouer que l’idée était délicieusement alléchante. Elle et lui, dans un hôtel luxueux, dans un week-end dans la folle ville qu’était Las Vegas. Une idée complétement folle, mais terriblement tentatrice. Keira était vraiment tentée de dire oui, mais elle ne pouvait pas. Du moins elle ne savait pas encore. Ce n’était pas elle qui décidait. Enfin si, mais elle n’était pas vraiment libre de ses agissements. Elle se doutait qu’Ashray risquerait de le prendre mal si elle refusait. C’est pourquoi elle évita. Elle lui lança un petit sourire, cassant son image d’impassibilité.

-J’en servais ravie, mais je dois passer un coup de fil avant, je reviens, lui dit-elle en se levant.

Elle l’embrassa tendrement, avant de s’éloigner de lui. Elle prit son sac en chemin, avant d’entrer dans la salle de bain. Une fois la porte refermée derrière elle, la jeune femme s’adossa à cette dernière en fermant les yeux. Parfois, elle maudissait sa condition. Elle rouvrit les yeux et s’approcha du lavabo, et du miroir qui était fixé au mur au-dessus de celui-ci. Son image se refléta devant ses yeux. Ses longs cheveux noirs ondulés légèrement en bataille, significatif de la nuit animée qu’elle avait passé. Ses yeux noirs qui reflétaient son inquiétude et sa lassitude. Keira se rendit compte qu’elle était vraiment pâle. Elle devait se nourrir, rapidement. Mais bon, chaque chose en son temps. Elle fut contente d’avoir revêtue ses sous-vêtements rouges, comme ça cela ne lui paraîtrait pas bizarre d’appeler les autres, totalement nue. La brune sortit son portable de son sac à main, et entra le numéro de Donovan. Son portable sonna, mais ce dernier finit par décrocher.

-Keira, grogna aussitôt son cher ami, je pensais que c’était clair. Tu ne devais pas nous appeler. Il n’y a que nous qui devons entrer en contact avec toi.

-Tu es mal placée pour me faire des reproches Donovan, répliqua Keira d’une voix froide, mais où se laissait entendre son amertume. Durant tout mon séjour à New York je n’ai reçu qu’un seul message de toi qui m’ordonnait de rester ici. Sans explication ni rien. Et depuis, aucune nouvelle.

-Ca va ça va, répéta-t-il d’une voix endormie.

Oh. Elle l’avait réveillé ?

-Euh … Je t’ai réveillée ? Fit-elle, hésitante.

Elle savait comme il était grincheux au réveil. Aïe, elle n’avait pas choisi le meilleur moment. Elle avait perdu la notion du temps vampirique.

-Bien sûr que oui, que veux-tu que je fasse à onze heures du matin ? Répliqua-t-il, de mauvaise humeur. Mais toi apparemment tu as l’air bien réveillée.

Heureusement que Keira soit une vampire, sinon le sang lui aurait monté aux joues.

-C’est que … Dit-elle en cherchant une excuse pertinente. Je me suis habituée à me comporter comme une humaine ici, à New York. Bref. Pourquoi tu m’as demandé de rester ici ? Tout va bien à San Francisco ?

Ce qui était à moitié vrai. Ashray lui faisait redécouvrir une vraie vie humaine. Ce qui lui manquait.

-On est toujours sagement cachés à la maison, si tu veux savoir, lui fit-il savoir, se réveillant peu à peu. Shane n’a agressé personne. Du moins pour le moment. Et Lily nous empêche toujours de nous sauter dessus. Donc oui, tout va bien. Tu n’as rien raté.

-Alors pourquoi ce message ?

- Ton père est revenu, et il est bien décidé à nous éliminer définitivement. Il a essayé de coincer Shane. Mais Lily l’a aidé à temps, et ils se sont enfuis.

-Quoi ? S’écria Keira, soudainement inquiète. Mais … Lily et Shane vont bien ?

-T’inquiètes, ils ne sont pas morts. On était occupés à chercher un moyen de nous nourrir sans attirer l’attention, et à éviter les hommes de ton père par la même occasion. D’ailleurs on n’a pas entendu parler de ton ex, il doit encore se terrer avec ses copains, attendant les ordres de son père.

Shane n’aurait pas hésité à lancer une remarque bien sarcastique à l’égard de Nicholas, comme ils en avaient l’habitude, mais Donovan était tout le contraire de leur ami. Et tant mieux. Un seul Shane leur suffisait.

-Nicholas est ici, lui fit-elle savoir.

Un silence s’installa entre eux, avant que Donovan se décide à le rompre brusquement.

-Tu dois partir, il doit préparer quelque chose contre nous. Ne reste pas à New York.

-C’est justement pour ça que je t’appelle, lui apprit Keira, se sentant déjà coupable du mensonge qu’elle allait lui dire. Vu ton message, je pensais que vous voulez que je fasse encore quelques trucs à New York. Mais quand j’ai appris que Nicholas était encore sur place … Je voulais partir, mais je ne savais pas si je pouvais. Et vu que vous ne me donnez aucune nouvelle. Je n’avais pas de moyen de le savoir.

-Où vas-tu aller ? Tu ne peux pas rentrer à San Francisco. Ils te choperaient direct.

-A Las Vegas, j’ai des affaires à régler là-bas, mentit-elle.

-Bon, je tiendrais Shane et Lily au courant. Elle s’inquiète pour toi, tu lui manques beaucoup.
Keira sentit son cœur se serrer dans sa poitrine.

-Elle me manque aussi, dit-elle sur un ton plus triste.

Elle entendit alors un hurlement à l’autre bout du fil.
-Je dois te laisser, Shane nous hurle de descendre. Il va râler encore, comme d’habitude. Bref, prends soin de toi. Et bon séjour à Las Vegas.

-Merci, embrasse-les pour moi.

Et Donovan raccrocha. Keira soupira. Elle était à la fois contente qu’elle puisse aller à Las Vegas, et légèrement triste. Elle s’était rendue compte que ses amis lui manquaient. Mais bon, l’heure n’était pas à ça. Ils avaient autre chose à faire.
Keira prit une grande bouffée d’oxygène, avant d’ouvrir les portes et de rentrer dans la chambre, afin de retrouver Ashray. Elle s’approcha de lui, s’assit docilement sur le lit.

-C’est d’accord, on part quand ? Lui demanda-t-elle en prenant un pain au chocolat avant de le croquer.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray Snyder

avatar

Age : 24

Race : Loup-Garou

Situation sociale : Prochain alpha

Métier : Chasseur

Orientation : Hétéro

En couple avec : Darena . :

Moi : Lune (toujours)
. :
Présence : oui

Blabla : 482
Argent : 4415
Nous a rejoins le : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Dim 30 Sep - 3:09

Une petite coupe mademoiselle?

Vegas & Keira


Ashray s’attendait à un oui et eu ce qu’il détestait, une hésitation.


-J’en servais ravie, mais je dois passer un coup de fil avant, je reviens.


Elle l’embrassa, pris son sac et s’enferma dans la salle de bain. Pourquoi ne pouvait-elle pas prendre une décision toute seule ? Ashray ne supportait qu’on lui donne des ordres mais bon, apparemment certaines n’étaient pas contre. Surtout par un week-end, ce n’était pas comme s’il lui demandait de l’épouser ou de vivre avec lui. En plus, pourquoi partir dans la salle de bain ? Il recevait toujours ses appels devant elle et pourtant ce n’étaient pas des appels de complaisance. Le jeune homme se leva et s’habilla. Qu’elle ait l’autorisation de venir ou pas, il irait quand même à Las Vegas. Il opta pour un tee-shirt blanc, une veste brune clair très légère dont il remonta les manches et un pantalon beige. Il passa deux coups de fils : un pour réserver une suite à l’Imperial Palace et un pour qu’on prépare son jet. S’il était venu en avion, c’était que son jet avait un problème technique. Maintenant qu’on lui avait assuré que tout fonctionnait, il pouvait décoller n’importe quand depuis New-York.

Ashray s’assit sur le canapé et consulta les news en fumant une cigarette. Si ses yeux fixaient son smartphone, son esprit pensait à Keira qui devait demander une autorisation. Bon, elle n’avait pas non plus dit qu’elle devait demander, elle avait dit qu’elle devait passer un coup de fil mais pour lui, c’était du pareil au même.

La porte de la salle de bain s’ouvrit et elle en sortit. Elle avait remis ses sous-vêtements. C’était quand même pas un appel vidéo ? Ah nan, alors là, il n’était pas d’accord du tout. On ne passait pas un appel vidéo en sous-vêtements quand même. Enfin, les gens faisaient ce qu’ils voulaient. Mais pas Keira. Keira s’était SA copine à LUI. Mais il ne pouvait pas être sûr que c’était un appel vidéo. En fait, il ne savait rien.


-C’est d’accord, on part quand ? lui demanda-t-elle avant de prendre un pain au chocolat.

Ah bah voilà, elle avait bien demandé l’autorisation à quelqu’un. Et qui en fait ? Sans doute des amis vampires à elle. Keira était assez grande et pouvait se débrouiller non ? Oh puis fuck, elle fait ce qu’elle veut après tout. Si elle a envie de dépendre de quelqu’un tant mieux pour elle.


« Dans la soirée » lui répondit-il froidement. « Je reviendrais te chercher » ajouta-t-il.


Il se leva, pris son portefeuille, ses cigarettes, son briquet et son IPhone avant de sortir de la chambre en claquant la porte si fort que ça avait résonné dans tout l’étage. Il descendit et sortit de l’hôtel pour aller faire un tour et se changer les idées. Il se disputa avec un mec qui le bouscula sur une avenue. C’était bien que quelqu’un se porte volontaire pour l’aider à se passer les nerfs. Il n’en arriva pas aux mains mais c’était limite.

Il passa deux heures dans un bar à boire quelques verres de Whisky. Ashray tenait bien l’alcool donc il n’y avait pas de problèmes. Le patron lui demanda s’il buvait pour oublier. « Nan, je bois juste pour boire connard ». Bah quoi ? Autant être franc. Il aimait bien boire pour se clamer. C’était con mais c’était comme ça. Et puis, de quoi il se mêlait lui ? Ce n’était pas comme s’il était ivre. En plus, à quatre heures de l’après-midi, ça ne le fait pas. Il but encore un verre et s’embrouilla avec le mec à côté de lui qui était vraiment bourré. Résultat, ils se firent tous les deux jeter du bar. Etonnement, dehors, la dispute cessa. Ils fumèrent ensemble dans un coin de Central Park. Son nouvel ami se plaignait d’embrouilles amoureuses. Ashray avait bien envie de lui répondre que sa copine à lui ce n’était pas une vampire qui n’avait pas confiance en lui. Mais bon, il ne dit rien. Ils achetèrent encore une bouteille de Whisky qu’ils consommèrent dans son entièreté dans Central Park.

Ashray rentra à l’hôtel dans la soirée. Il était calmé mais sentait fort l’alcool et la cigarette. En fait, rentrer, c’était vite dit. Il s’était trompé trois fois de métro et avait faillis tomber sur les rails. Oui bon, d’accord, il n’était peut-être pas si sobre que ça. Dans l’hôtel, il se demanda pourquoi la clé magnétique ne fonctionnait pas. Ca devait être en rapport avec le fait qu’il n’était pas devant sa chambre. Ashray commença à demander à la clé de bien vouloir la porte. Et oui, l'homme bourré est le seul être humain à pouvoir dialoguer avec des objets. C'est Gad Elmaleh qui l'a dit. Il comprit que ce n'était pas sa chambre et arriva au final dans la chambre où l’attendait Keira.


« On y va ? » lui demanda-t-il avec le sourire qu’arborent les gens qui aimaient un peu trop le Whisky.

Il jeta un regard à sa penderie. Ah oui, les vêtements c'est utile quand on part en voyage. Il prit les costumes sur les cintres et les jeta négligemment dans la valise ouverte. La plupart des chemises et pantalons atterrirent à côté. Il regarda la valise et soupira comme si c’était sa faute s’il n’arrivait pas à ranger ses affaires. Oh puis zut, au pire ils se rangeront tout seul.

Il fixa Keira. Elle était drôlement jolie. Vachement sexy. Il s'approcha d'elle et la serra dans ses bras.

« Tu m'a ... hips ... trop manqué mon amour »

Il la colla contre lui et l'embrassa dans le cou avant de remonter vers ses lèvres. Il l'embrassa langoureusement et passa ses mains dans ses cheveux. [/font]

_________________


Avatar from SWEET DISASTER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Keira Jones

avatar

Age : 22

Race : Vampire

Situation sociale : + Aisée ou difficile, selon le contexte.

Métier : + Fugitive, femme d'affaires, ça dépend.

Orientation : + Hétérosexuelle.

En couple avec : + Ashray Lewis Snyder. . :

Relations : + Ashray : Mari.
+ Tyron, Daniel, Brooke, Kalia & Katia : Enfants.
+ Shane, Duncan, Lily : Meilleurs amis.
+ Famille : Compliquée.
Moi : + eleana.
Présence : + régulière.

Blabla : 367
Argent : 4190
Nous a rejoins le : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   Ven 14 Déc - 11:00

Un truc la dérangeait. Peut-être l’expression faciale d’Ashray qui lui mettait la puce à l’oreille.

-Dans la soirée, lâcha-t-il sur un ton froid. Je reviendrais te chercher.

Sur ces mots il se leva, prit quelques affaires et sortit de la chambre en claquant la porte. Keira tressaillit, les yeux écarquillés, stupéfaite. Il avait mal digéré ou quoi ? Qu’est-ce qui lui prenait ? Elle soupira et se leva, lasse. Elle ramena toutes les affaires qu’elle avait emmenées ici dans un seul sac. Celles d’Ashray, ils s’en occuperaient une fois qu’il soit rentré. Pendant ce temps elle réfléchissait à sa réaction. Elle essayait de renouer les liens logiques, et finit par trouver une conclusion. Et elle se tapa intérieurement le crâne de ne pas s’en être rendue compte plus tôt. Peut-être n’avait-il pas compris le choix de son isolement dans la salle de bain, et comme quoi, elle avait dû appeler avant d’accepter. Vu sous cet angle oui c’était bizarre. Mais bon elle n’avait pas d’autre choix. La jeune femme n’était pas venue à New York pour des vacances. Mais des raisons précises. Et elle se devait d’en assumer les … événements suivants. Certes. Elle passa à son hôtel et récupéra toutes ses affaires. Elle fit en sorte de ne pas traîner, et de ne pas se montrer encombrante. Une fois de retour dans la chambre de l’hôtel Monarque, elle rassembla tous ses effectifs personnels au centre de la pièce. C’est là que choisit son copain pour entrer. Dès son arrivée elle fut frappée par la forte odeur d’alcool et de tabac. Elle plissa le nez, dérangée. Elle n’avait jamais aimé ce mélange, qui lui rappelait des mauvais souvenirs qu’elle préférait éviter.

-On y va ? Lui proposa-t-il avec un sourire goguenard.

Elle le regarda, interdite, l’air de dire « What the fuck ? ». Le regard du blond changea de direction et il prit l’initiative de préparer ses affaires. Bien sauf qu’il jeta ses vêtements de façon négligente dans sa valise, qui était ouverte. Pis, estimant que c’était fait il se tourna vers sa compagne, s’approcha d’elle et l’emprisonna dans ses bras.

« Tu m'a ... hips ... trop manqué mon amour »

Il l’attira contre lui et la sera, avant de l’embrasser dans le cou pour finalement reatterir sur ses lèvres. Il osa même fourrer sa langue dedans, tout en passant ses mains dans ses cheveux. Même ivre, elle ne put s’empêcher de lui répondre en collant son corps au sien. Mais le nouvel assaut de l’odeur qui l’entourait réussit à lui faire reprendre ses esprits et elle se recula subitement.

-Toi aussi mais s’il te plaît, tient-toi à une distance respectable de moi tant que tu porteras cet odeur.

Sur ce ils rangèrent correctement leurs affaires. Enfin, surtout Kei, car l’autre n’était pas tellement apte à faire du rangement. Ca promettait. Keira se demandait vraiment comment Las Vegas allait se passer … Sûrement bien.
Elle ne sut pas à quel point elle se trompait.

The end.

_________________
reign in blood.
girl you’re my beautiful my lady a red silhouette hotly rock n’ roll on this night when everyone is sleeping, i will do a secret dance with you and fall asleep @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite coupe mademoiselle [Keira&Vegas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Haïti qualifiée pour la Coupe du monde U-17 de football
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farther Away :: Le Jeu :: New-York-